Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 62 sur 63
  • 1
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
  • 63
#3083506
Quef a écrit :
14 oct. 2019, 21:56
-Vélomen- a écrit :
14 oct. 2019, 20:27
Voeckler a déclaré après les Mondiaux que les JO et les Mondiaux Suisse étaient assez espacés pour ne pas voir les mêmes leaders sur ces 2 courses.

Il ne veut justement pas qu'un coureur se dise : "je fais l'équipier ici et serait leader là bas, et inversement".
Rien compris :spamafote:
J'ai édité !

Il fallait lire :" les JO et les Mondiaux étaient assez espacés pour avoir les mêmes leaders sur les 2 courses".
#3083554
Je suis déjà content que Pinot ait le mors au dent, et ait su rebondir après sa désillusion de Juillet. Je n'en doutais pas, mais cela me rassure en lisant cette interview. Maintenant, reste à voir s'il aura le physique.
Quant à son envie de JO, cela ne me choque pas, car ce sera sans doute l'unique fois où il pourra les faire avec un parcours à son convenance (en 2024, ce serait surprenant que le terrain soit favorable). Je pense, si c'est vraiment un objectif pour lui, et qu'il a les jambes, qu'il sera au top pour cette course. D'ailleurs, si je ne me trompe pas, ce ne sera pas le seul à tenter le doublé (Dumoulin et Froome le feront).
Sur l'interview, il évoque également le Giro et la Vuelta, et je ne serai pas surpris de l'y voir en 2021;
#3084106
*Chouchou* a écrit :
15 oct. 2019, 01:54
L'an prochain, quel sera votre programme ?

Il y a des chances que je refasse la même chose qu'en 2019 avec un stage dans les Canaries.
...

http://www.leparisien.fr/sports/cyclism ... 172930.php

2ème tentative, en espérant qu'il en récolte les fruits cette fois-ci.

Je ne suis pas expert en préparation ou en physiologie mais n'a t il pas récolté les fruits de ce stage plus tard dans la saison... ...pouvoir enchaîner les grosses charges de travail à l'entraînement en Mai et en Juin.... Et peu être que il veut reproduire la même chose en 2020
#3084426
Les ardennaises avec comme préparation Paris-Nice et Catalogne, c'est du Bardet dans le texte. Personne ne les gagne avec un tel calendrier à moins qu'il n'opte pour le Pays-Basque ou Tour des Alpes juste avant (mais il ne lui resterait plus que Liège) et ça pourrait devenir tout de suite plus intéressant.
Sinon il ira juste là-bas pour découvrir et épauler Gaudu mais pas vraiment dans des objectifs de victoire.
Mais j'imagine que Madiot va vouloir mettre un leader sur le Tour de Catalogne... le même problème qu'on retrouve chez AG2R.
#3084431
Bradounet_ a écrit :
17 oct. 2019, 17:23
...
Il y a un peu plus d'options pour la FdJ quand-même AMHA... Perso, je vois bien Pinot venir en mode découverte et appui de Gaudu par exemple.
L'occasion de renvoyer l'ascenseur en vue du Tour.
L'occase aussi de vivre avec le groupe.
Pendant une semaine, l'équipe dédiée aux Ardennaises vit ensemble. Les entraînements et le staff à disposition, il y a moyen d'optimiser cette campagne de courses.
Me concernant, on est dans la Pinotologie de comptoir, je ne sais pas ce qu'en pensent les esperts...
Comme dirait Dave...
Éssepzionnel les esperts de Pinototologie! :rieur:
:wink:
#3084436
Obofix31 a écrit :
16 oct. 2019, 18:50
*Chouchou* a écrit :
15 oct. 2019, 01:54
L'an prochain, quel sera votre programme ?

Il y a des chances que je refasse la même chose qu'en 2019 avec un stage dans les Canaries.
...

http://www.leparisien.fr/sports/cyclism ... 172930.php

2ème tentative, en espérant qu'il en récolte les fruits cette fois-ci.

Je ne suis pas expert en préparation ou en physiologie mais n'a t il pas récolté les fruits de ce stage plus tard dans la saison... ...pouvoir enchaîner les grosses charges de travail à l'entraînement en Mai et en Juin.... Et peu être que il veut reproduire la même chose en 2020
Les effets de l'altitude ne sont pas aussi décalés dans le temps surtout en y restant que 15 jours.
15 jours en altitude = gains sur 15 jours après retour au niveau de la mer. C'est la fenêtre métabolique où il faut se défoncer à l'entrainement pour permettre alors des gains futurs qui s'étendront pour les prochaines courses du mois d'après.
Ce stage lui sera donc profitable pour la préparation de Paris-Nice pour lui permettre de travailler plus facilement en lactique (effet tampon accru), d'avoir une plus grosse charge de travail sur les efforts anaérobies alactiques grâce à une meilleure resynthèse en phosphocréatine (s'il fait du RSH/fractionné de sprints en altitude) et avoir un métabolisme boosté (meilleure combustion et circulation des sucres, mitochondries font mieux leur job donc meilleure utilisation de l'oxygène)

Il me semble que Pinot avait trop forcé lors de la première fois même avec les précautions prises par le staff et c'est un classique pour le débutant qui vient tester le stage en altitude. C'est jamais facile de trouver le bon dosage individuel la première fois qui peut donc s'avérer contre productive car l'altitude nuit à la récupération. Il y était revenu fatigué et/ou malade et donc ça n'avait servi à rien puisqu'il n'avait pas pu se mettre des grosses charges d'entrainement une fois de retour en France.
Là, il aura retenu la leçon et il va sans doute attendre un ou deux jours de plus avant de rouler après son arrivée en altitude et baisser de quelques % l'intensité de ses efforts par rapport à l'an dernier.

Je pense quand même qu'il a dans l'idée d'essayer l'altitude en mai/juin comme tout candidat sérieux pour le TdF et va donc voir en début d'année si les modifications dans son approche auront pu produire des résultats positifs auquel cas il y retournera pour préparer le TdF.
Dernière édition par Bradounet_ le 17 oct. 2019, 18:18, édité 1 fois.
#3084455
Bradounet_ a écrit :
17 oct. 2019, 17:23
Les ardennaises avec comme préparation Paris-Nice et Catalogne, c'est du Bardet dans le texte. Personne ne les gagne avec un tel calendrier à moins qu'il n'opte pour le Pays-Basque ou Tour des Alpes juste avant (mais il ne lui resterait plus que Liège) et ça pourrait devenir tout de suite plus intéressant.
Sinon il ira juste là-bas pour découvrir et épauler Gaudu mais pas vraiment dans des objectifs de victoire.
Mais j'imagine que Madiot va vouloir mettre un leader sur le Tour de Catalogne... le même problème qu'on retrouve chez AG2R.
J’espère que les Ardennaises interviendront après une coupure post-Paris-Nice et qu’il ne sera ni en Catalogne, ni au Pays-Basque. Comme Geraint Thomas en 2018. J’espère qu’il n’y aura pas d’objectif autre que les découvrir et surtout pas de pic de forme préparé pour avril. :reflexion:
#3084456
Liam a écrit :
17 oct. 2019, 18:50
Bradounet_ a écrit :
17 oct. 2019, 17:23
Les ardennaises avec comme préparation Paris-Nice et Catalogne, c'est du Bardet dans le texte. Personne ne les gagne avec un tel calendrier à moins qu'il n'opte pour le Pays-Basque ou Tour des Alpes juste avant (mais il ne lui resterait plus que Liège) et ça pourrait devenir tout de suite plus intéressant.
Sinon il ira juste là-bas pour découvrir et épauler Gaudu mais pas vraiment dans des objectifs de victoire.
Mais j'imagine que Madiot va vouloir mettre un leader sur le Tour de Catalogne... le même problème qu'on retrouve chez AG2R.
J’espère que les Ardennaises interviendront après une coupure post-Paris-Nice et qu’il ne sera ni en Catalogne, ni au Pays-Basque. Comme Geraint Thomas en 2018. J’espère qu’il n’y aura pas d’objectif autre que les découvrir et surtout pas de pic de forme préparé pour avril. :reflexion:
Aller sur les Ardennaises sans être en forme et juste pour les découvrir, je n'en verrai pas l'intérêt.

C'est en 2017 et 2018 qu'il fallait découvrir Liège, en sortant du Tour des Alpes.

J'ai l'impression que Pinot voit que le temps passe et qu'il n'a pas participé à certaines courses (Paris Nice, Ardennaises) qui auraient pu lui convenir.
#3084499
-Vélomen- a écrit :
17 oct. 2019, 18:53
Liam a écrit :
17 oct. 2019, 18:50


J’espère que les Ardennaises interviendront après une coupure post-Paris-Nice et qu’il ne sera ni en Catalogne, ni au Pays-Basque. Comme Geraint Thomas en 2018. J’espère qu’il n’y aura pas d’objectif autre que les découvrir et surtout pas de pic de forme préparé pour avril. :reflexion:
Aller sur les Ardennaises sans être en forme et juste pour les découvrir, je n'en verrai pas l'intérêt.

C'est en 2017 et 2018 qu'il fallait découvrir Liège, en sortant du Tour des Alpes.

J'ai l'impression que Pinot voit que le temps passe et qu'il n'a pas participé à certaines courses (Paris Nice, Ardennaises) qui auraient pu lui convenir.
Je suis malheureusement d’accord.

Mais cette participation aux ardennaises si elle est avérée m’inquiète particulièrement. Pour le Tour et pour la fin de saison particulièrement chargée en 2020. J’attends quand même le programme mais ça pue la fausse bonne idée à des kilomètres. C’est la pire année pour s’improviser un nouveau programme de ce genre.

Et je ne comprendrais pas qu’il n’essaye pas de reproduire le schéma qui lui a permis d’être plus fort que jamais, fin 2018 et cet été. A savoir procéder à une vraie grosse coupure.
#3084504
-Vélomen- a écrit :
17 oct. 2019, 18:58
Liam a écrit :
17 oct. 2019, 15:42


Super idée d'aller sur les ardennaises l'année où le calendrier de fin d'année est le plus chargé avec les JO et les Mondiaux. :paf-mur: :paf-mur: :paf-mur:

Pinot doit couper en avril-mai comme cette année. C'est pas possible de prendre une telle décision, justement l'année où il aura besoin d'être frais plus longtemps. Ou alors il va sur les Ardennaises pour roulotter. :paf-mur:
+1.

Ca serait incompréhensible qu'il aille sur les Ardennaises. Ce n'est pas le moment et ce n'est pas compatible avec le Tour à l'heure actuelle pour lui.

Il a enfin trouvé sa préparation idéale pour le Tour avec une coupure en avril, de l'entrainement et une montée en puissance en mai, le Dauphiné, les France et le Tour.

Il ne doit pas changer ça.

En plus, il y a les JO et surtout le Mondial en fin de saison.

Il doit faire le programme suivant selon moi :

- Tour de Valence
- Tour du Haut Var
- Une des 2 courses du WE Ardéchois
- Paris Nice (grand objectif)
- Catalogne

Coupure

- Tour de l'Ain
- Dauphiné
- France
- Tour
- JO


-semaine Italienne (Toscane, Agostoni, Mémorial Pantani)
- Mondial

- semaine Italienne / Lombardie.
Je te réponds ici.

J’aimerais qu’en début d'année il fasse Tour de Valence et Ruta del Sol avant Paris-Nice pour avoir un peu plus de jour de course en arrivant sur PN et en faire ainsi un vrai objectif. D’autant que les deux courses espagnoles s’enchainent bien avec des temps de récupération suffisant pour bien les assimiler.

A la limite j’aimerais presque qu’il zappe le Tour de Catalogne pour retrouver encore plus de fraîcheur pour la fin d’année. Ça fait light pour le printemps mais tant pis, je pense qu’il faut faire des choix. Et dans ce schéma (où il zappe la Catalogne) plutôt que d’aller découvrir les ardennaises il pourrait allez voir Milan-San Remo qui marquerait la fin de son premier bloc.
#3084560
Surtout que le programme que tu préconises pour arriver sur le mondial me parait bien trop light pour Pinot après une énorme coupure, ça ferait presque 2 mois mine de rien entre les JO le 25/07 et le Tour de Toscane le 16/09.
En 2017, Pinot après le TdF (pas totalement terminé mais presque) avait disputé le Tour de l'Ain en août, c'est anecdotique mais surtout on peut voir qu'il avait placé juste avant la semaine italienne, un premier enchaînement de trois courses quinze jours plutôt pour remettre en marche avant sans doute de travailler en intensité les 10 jours suivant à l'entrainement.

Si Pinot veut arriver au top aux CdM, il va lui falloir en plus, placer une course par étapes sans doute fin août/début septembre (Tour d'Allemagne), refaire un micro-cycle d'entrainement de 10/15 jours + affûtage, la semaine Italienne allégée 2 des 3 suivantes : Toscane, Agostoni, Mémorial Pantani et le mondial. La préparation de Bardet en gros l'an passé. Avec seulement 3 jours de courses en 2 mois avant un mondial aussi dur, c'est la cata annoncée. Je veux bien que la fraîcheur soit primordiale en fin de saison, mais il va lui falloir un minimum de caisse.
Ça, c'est le minimum syndical pour arriver à jouer sa carte en Lombardie pas pour le mondial.

Bref, il va falloir qu'il fasse des choix, et c'est sur que ce n'est vraiment pas l'année à se rajouter des ardennaises. Il n'y a qu'un Valverde dans le peloton.
Enfin, je pense qu'il n'y sera pas. Au moindre contretemps d'ici avril (maladie, blessure, chute, fatigue, contre-perf sur Paris-Nice, élimination du PSG en 1/8e de LdC), il retournera vers du classique. Les Ardennaises, je pense que c'est le petit bonus/petite carotte qu'il se garde au fond de la tete si le plan se déroule sans accroc.
#3084637
Liam a écrit :
17 oct. 2019, 21:11
-Vélomen- a écrit :
17 oct. 2019, 18:58


+1.

Ca serait incompréhensible qu'il aille sur les Ardennaises. Ce n'est pas le moment et ce n'est pas compatible avec le Tour à l'heure actuelle pour lui.

Il a enfin trouvé sa préparation idéale pour le Tour avec une coupure en avril, de l'entrainement et une montée en puissance en mai, le Dauphiné, les France et le Tour.

Il ne doit pas changer ça.

En plus, il y a les JO et surtout le Mondial en fin de saison.

Il doit faire le programme suivant selon moi :

- Tour de Valence
- Tour du Haut Var
- Une des 2 courses du WE Ardéchois
- Paris Nice (grand objectif)
- Catalogne

Coupure

- Tour de l'Ain
- Dauphiné
- France
- Tour
- JO


-semaine Italienne (Toscane, Agostoni, Mémorial Pantani)
- Mondial

- semaine Italienne / Lombardie.
Je te réponds ici.

J’aimerais qu’en début d'année il fasse Tour de Valence et Ruta del Sol avant Paris-Nice pour avoir un peu plus de jour de course en arrivant sur PN et en faire ainsi un vrai objectif. D’autant que les deux courses espagnoles s’enchainent bien avec des temps de récupération suffisant pour bien les assimiler.

A la limite j’aimerais presque qu’il zappe le Tour de Catalogne pour retrouver encore plus de fraîcheur pour la fin d’année. Ça fait light pour le printemps mais tant pis, je pense qu’il faut faire des choix. Et dans ce schéma (où il zappe la Catalogne) plutôt que d’aller découvrir les ardennaises il pourrait allez voir Milan-San Remo qui marquerait la fin de son premier bloc.
Pareil. Je ne vois pas trop l'intérêt d'aller sur la Catalogne. Mais c'est la même chose pour Milan-San Remo. Ca frotte beaucoup dans le final. Il suffit qu'il soit pris dans une chute et ça peut foutre la suite de sa saison en l'air. Je ferai donc l'impasse. Fin du premier bloc le soir de Paris-Nice après avoir un peu plus couru que d'habitude en février (pourquoi pas les deux courses espagnoles effectivement) pour arriver au top au départ de Paris-Nice et essayer d'y faire un bon classement général (podium au minimum).

Et ensuite reprise du programme identique à cette année (Tour de l'Ain, Dauphiné, Championnat de France) en prévision du Tour et des JO derrière.

Par contre, je ne vois pas comment Pinot peut espérer être au top lors du Mondial avec un tel programme. L'équilibre entre le repos nécessaire après avoir disputé le Tour et les JO et le fait d'avoir suffisamment de caisse (comme le dit Bradounet plus haut) le jour J me semble impossible à trouver. En plus, il y a peu de courses intéressantes à cette période de la saison pour préparer correctement au tracé du Mondial.

La meilleure préparation restera encore et toujours la Vuelta. D'ailleurs j'ai vu qu'il y aura trois semaines entre la fin de la Vuelta et les championnats du monde la saison prochaine (contre deux habituellement). Ca laissera encore plus de temps aux mecs qui l'auront couru pour bien récupérer et surcompenser derrière. Bref je parie déjà que le champion du monde 2020 sortira de la Vuelta.
#3084647
marooned a écrit :
18 oct. 2019, 10:50

Par contre, je ne vois pas comment Pinot peut espérer être au top lors du Mondial avec un tel programme. L'équilibre entre le repos nécessaire après avoir disputé le Tour et les JO et le fait d'avoir suffisamment de caisse (comme le dit Bradounet plus haut) le jour J me semble impossible à trouver. En plus, il y a peu de courses intéressantes à cette période de la saison pour préparer correctement au tracé du Mondial.
A ce moment de l'année les courses servent surtout pour faire du rythme et créer de la fatigue. Le volume kilométrique et le D+ nécessaire pour le CdM il peut largement le simuler à l'entraînement. Surtout dans la région dans laquelle il habite. Je ne pense pas qu'il ait spécialement besoin de faire des cols en course pour se préparer à une épreuve comme les Mondiaux. Pinot grimpe des cols toutes les semaines depuis qu'il est jeune, c'est un vrai pur grimpeur, au niveau biomécanique il n'a pas besoin d'adaptation. En 2015 et 2017 il arrive à se refaire un pic de forme pour le Tour de Lombardie en allant borner en tête de peloton à Isbergues ou aux Championnats des Flandres.

En 2020 il y aura 9 semaines entre les JO et les Mondiaux de Martigny. Soit autant qu'entre la fin du Tour 2018 et les Mondiaux d'Innsbrück. Dumoulin et Bardet avaient su se préparer pendant cette période. Pinot l'a fait aussi pour le Tour de Lombardie 2017 avec sa coupure tardive (post Tour de l'Ain). Je pense que c'est compatible physiquement si le programme de début de saison n'est pas trop intense. D'où mes craintes d'un pic de forme en avril... Par contre clairement ça demande une vraie coupure post-JO avec une dizaine de jours de repos complet. Le "risque" c'est que ça se passe bien pendant le Tour et qu'il y ait pas mal de sollicitation et par conséquent une décompression à la suite.
#3084651
Je suis d'accord, je pense que le mieux est de faire la grosse coupure après Paris Nice, ce schéma lui a permis d'être à son meilleur niveau jamais atteint sur le tour.... Même si il a fait la Catalogne cette année, il a fait une coupure en complet j'entends de près de 2 mois....
Après la Catalogne pourquoi pas.... Mais c'est une course qu'il a fait plusieurs fois et si on lit ces déclarations il va chercher la nouveauté en 2020...
Et si on regarde le calendrier entre la fin de Paris Nice et début Avril il y a pas grand chose, Milan San Rémo, peut-être un Tour de Sicile...

Bref si il pousse la compète jusqu'à Liège c'est une erreur à mon avis... Mais ça n'engage que moi !
  • 1
  • 59
  • 60
  • 61
  • 62
  • 63

Harry Tanfield (Katusha) signe chez AG2R. https[…]

Concernant Lutsenko, je sais pas, j'ai l'impressio[…]

J'ai trouvé comment perdre des voix aux D[…]

Cotation 2020

La Top League, on peut en effet supprimer, elle a […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site