Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 51 sur 62
  • 1
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53
  • 62
#3235069
Superbe Alaphilippe :applaud:
Parfaite équipe de France :applaud: :applaud:

Sinon on nous avait promis un parcours comparable à Martigny. Il était ultra sélectif, mais quand même rien à voir. Demandez aux colombiens... En tous cas pas de regret pour Bardet ou Pinot.
Confirmation du déclin de Valverde, loin sur un circuit qui était fait pour lui.
Le moment décisif pour le scénario de la course : le mouvement de Pogacar, qui a épuisé l'armada belge.
#3235073
Quintala a écrit :
27 sept. 2020, 18:01
Wombat a écrit :
27 sept. 2020, 17:20


Oh c'était dur quand même mais franchement pendant 200 kms on a une procession. S'ils sont encore 140 a deux tours de l'arrivée c'est pas le parcours qui est en cause.

Ensuite ca roule assez vite mais c'est plus assez pour faire des différences sur la résistance et on retrouve les meilleure puncheurs.
Ouaip. En fait ça roule comme en équipe commerciale : chaque équipe est dédiée entièrement à 1 (parfois 2) leader(s), donc interdiction formelle aux seconds couteaux de tenter quoi que ce soit, et on attend la fin pour pousser de manière assez stéréotypée, d'abord avec les équipiers, puis avec le leader désigné qui va tenter sa chance à la loterie de la dernière ou avant-dernière difficulté. Ne sont donc autorisés à sortir avant ça que quelques coureurs exotiques et souvent sans équipe.

On peut remercier Pogacar d'avoir agité et bousculé tout ça un petit peu avant la fin.
D'ailleurs, j'ai souvent une petite frustration à cause d'Alaphilippe, que je n'arrive pas à bien cerner. Mais je crois que c'est lié à ça ! Sur la plupart de ses victoires, il fait un beau numéro en solitaire, assez enthousiasmant. Au sommet de la dernière côte...
Ce qui est quand même vachement un cache misère par rapport au reste de la course, et même par rapport au final. Si lui ne sort pas, ça se termine par un sprint en comité réduit sans vraiment qu'il y ait eu de mouvement chez les favoris. (valable aujourd'hui mais aussi sur les derniers MSR notamment).
Ca nous renvoie aux fameuses années avec les valverde/gerrans qui se disputaient Liège Bastogne Liège. Il ne se passait rien. RIEN. :saoul: :saoul:
Bref, heureusement qu'Alaf cache la misère, mais sans lui on en serait toujours réduit à des courses en hommage à Gerrans. :sylvain84:
#3235076
marooned a écrit :
27 sept. 2020, 17:01
kelmeur a écrit :
27 sept. 2020, 16:58
Julian semblait moins fort que l'an dernier jusqu'à aujourd'hui... En fait non, c'est toujours le patron :metalhead:
Il faut gagner Liège dimanche prochain maintenant. Je ne me fais pas trop d'illusion pour la Flèche qui va vite arriver. Il va fêter son titre ce soir donc il sera trop court mercredi. Mais bon c'est pas grave, il l'a déjà gagné deux fois. La priorité, c'est Liège !
La FW, c'est la course où il a la plus grosse marge, même à 95%, ça peut passer pour lui.
Fuglsang n'y sera pas en plus. Ni Roglic, ni Woods, ni Schachmann (d'après PCS), ni Vanderpoel ni Valverde. :sweat:
Porte ne sait pas se placer.
Hirschi, Kwiatkowski et Pogacar en plus gros dangers.
Et Bagioli est de la maison.
#3235081
Eh oui, tellement cramé les Belges que ces derniers ont préféré faire rouler Vliegen, qui revenait de l'arrière ...
En même temps il n'y avait pas urgence à faire rouler Van Avermaet ou Benoot puisque Pogacar était posé à 20 secondes devant eux avant la dernière montée.

Mais ce mouvement de Pogacar, je ne le trouve pas débile. Il court en équipier tout simplement. Sauf que son leader du jour est moins fort que lui. Je pense qu'il le savait mais leur passif au TdF a peut-être joué. J'ai gagné le Tour, je me sacrifie pour toi. A toi de jouer. Sauf que Roglic n'est pas aussi fort que Pogacar actuellement.

En revanche, ce que je trouve débile, c'est que des outsiders (qui savent qu'ils ne tiendront pas si Fuglsang ou Alaphilippe attaquent dans la dernière ascension), n'aient pas suivi l'offensive de Pogacar. Si un Pidcock, un Bilbao ou un Wellens suivent Pogacar, on a une course bien différente. Qui, de plus, aurait pu enlever la pression des épaules de Van Aert.

@ Quef : c'est bien beau pour les Colombiens, mais la course aurait-elle été bien différente en milieu montagnard ? S'ils font un train insipide pendant 200 bornes, tout le monde est capable de s'accrocher. Peut-être réfléchir à une course de 225 bornes avec seulement 3 tours de circuit ... et encore... Le tout est de prendre des initiatives. On voit bien grâce à Pogacar que l'ultra-favori d'une course peut être battu quand des tactiques différentes sont choisies dans les camps adverses.
#3235082
loloherrera a écrit :
27 sept. 2020, 18:17
sylvainm a écrit :
27 sept. 2020, 18:01
Personne n'a encore mentionné le fantomatique Valgren 11ème :sylvain84:
Bah c'est une sacré perf, je l'ai vu remonter/protéger Fuglsang un paquet de fois.
Un spécialiste des Mondiaux.

Et un vrai 4/4 avec un gros potentiel, mais totalement illisible.

On peut espérer le voir en forme sur les Flandriennes et l'Amstel.
#3235088
Nopik a écrit :
27 sept. 2020, 18:13
Quintala a écrit :
27 sept. 2020, 18:01


Ouaip. En fait ça roule comme en équipe commerciale : chaque équipe est dédiée entièrement à 1 (parfois 2) leader(s), donc interdiction formelle aux seconds couteaux de tenter quoi que ce soit, et on attend la fin pour pousser de manière assez stéréotypée, d'abord avec les équipiers, puis avec le leader désigné qui va tenter sa chance à la loterie de la dernière ou avant-dernière difficulté. Ne sont donc autorisés à sortir avant ça que quelques coureurs exotiques et souvent sans équipe.

On peut remercier Pogacar d'avoir agité et bousculé tout ça un petit peu avant la fin.
D'ailleurs, j'ai souvent une petite frustration à cause d'Alaphilippe, que je n'arrive pas à bien cerner. Mais je crois que c'est lié à ça ! Sur la plupart de ses victoires, il fait un beau numéro en solitaire, assez enthousiasmant. Au sommet de la dernière côte...
Ce qui est quand même vachement un cache misère par rapport au reste de la course, et même par rapport au final. Si lui ne sort pas, ça se termine par un sprint en comité réduit sans vraiment qu'il y ait eu de mouvement chez les favoris. (valable aujourd'hui mais aussi sur les derniers MSR notamment).
Ca nous renvoie aux fameuses années avec les valverde/gerrans qui se disputaient Liège Bastogne Liège. Il ne se passait rien. RIEN. :saoul: :saoul:
Bref, heureusement qu'Alaf cache la misère, mais sans lui on en serait toujours réduit à des courses en hommage à Gerrans. :sylvain84:
Perso, je trouve qu'il fait des numéros lors de ses victoires. Il est bien loin d'un Valverde, qui ne lâchait jamais personne et gagnait toujours au sprint.

Milan San Remo, Mondiaux, Strade Bianche, étapes sur le Tour de France : on ne peut décemment pas sortir de plus loin.
#3235094
Nopik a écrit :
27 sept. 2020, 18:13
Ce qui est quand même vachement un cache misère par rapport au reste de la course, et même par rapport au final. Si lui ne sort pas, ça se termine par un sprint en comité réduit sans vraiment qu'il y ait eu de mouvement chez les favoris. (valable aujourd'hui mais aussi sur les derniers MSR notamment).
Et avec un aussi beau parcours, qui plus quasiment sans aucun plat, c'eût été rageant.
Ca nous renvoie aux fameuses années avec les valverde/gerrans qui se disputaient Liège Bastogne Liège. Il ne se passait rien. RIEN. :saoul: :saoul:
Bref, heureusement qu'Alaf cache la misère, mais sans lui on en serait toujours réduit à des courses en hommage à Gerrans. :sylvain84:
D'ailleurs c'était peut-être ça la tactique espagnole ? Valverde fait deuxième de son groupe juste derrière Matthews.

Parce que l'Espagne présentait un gros niveau moyen avec pas mal de très bons coureurs, mais aucun qui se détache pour sembler sur le papier au niveau des cadors du moment ; du coup on aurait pu croire qu'ils allaient tenter des coups (et donc créer du mouvement), pour éviter la concurrence desdits cadors ou au moins ne pas avoir à tous les affronter à la fin.
#3235096
Nopik a écrit :
27 sept. 2020, 18:13
Quintala a écrit :
27 sept. 2020, 18:01


Ouaip. En fait ça roule comme en équipe commerciale : chaque équipe est dédiée entièrement à 1 (parfois 2) leader(s), donc interdiction formelle aux seconds couteaux de tenter quoi que ce soit, et on attend la fin pour pousser de manière assez stéréotypée, d'abord avec les équipiers, puis avec le leader désigné qui va tenter sa chance à la loterie de la dernière ou avant-dernière difficulté. Ne sont donc autorisés à sortir avant ça que quelques coureurs exotiques et souvent sans équipe.

On peut remercier Pogacar d'avoir agité et bousculé tout ça un petit peu avant la fin.
D'ailleurs, j'ai souvent une petite frustration à cause d'Alaphilippe, que je n'arrive pas à bien cerner. Mais je crois que c'est lié à ça ! Sur la plupart de ses victoires, il fait un beau numéro en solitaire, assez enthousiasmant. Au sommet de la dernière côte...
Ce qui est quand même vachement un cache misère par rapport au reste de la course, et même par rapport au final. Si lui ne sort pas, ça se termine par un sprint en comité réduit sans vraiment qu'il y ait eu de mouvement chez les favoris. (valable aujourd'hui mais aussi sur les derniers MSR notamment).
Ca nous renvoie aux fameuses années avec les valverde/gerrans qui se disputaient Liège Bastogne Liège. Il ne se passait rien. RIEN. :saoul: :saoul:
Bref, heureusement qu'Alaf cache la misère, mais sans lui on en serait toujours réduit à des courses en hommage à Gerrans. :sylvain84:

Son punch est sa très grande force, c'est là où il est le meilleur du monde. Il semble par contre ne pas être le plus endurant. Et il joue donc avec ses forces, avec de belles attaques en fin de course. C'est sa marque, en effet.
Néanmoins, je ne pense pas qu'on puisse seulement le réduire à ce registre. Lors de quelques victoires d'étape sur le Tour ou la Vuelta, mais aussi sur les Strade, il n'a pas gagné uniquement grâce à un coup de revolver fatal dans les derniers km et s'est immiscé dans des échappées au plus long cours.
#3235100
CaptainMarvel a écrit :
27 sept. 2020, 17:22
guigui22 a écrit :
27 sept. 2020, 17:20


Comment la belgique aurait pu faire mieux ?
Pour ma part je ne vois pas. C'était impossible qu'un équipier bascule en haut de la dernière bosse, il n'y avait que les meilleurs.
Ils ont voulu contrôler la course dans le final pour une arrivée en petit comité pour Van Aert. A un Alaphilippe près, c'était un sans faute.
+1
Les Belges ont couru à la perfection ,on enlève Alaf et Wout est champion du monde
Sans Alaf, ce n'est plus pareil, il aurait fallu qu'il contrôle tout seul sur 11 km, pas le plus simple à faire face à d'autres cadors.
Van Aert n'était pas assez fort pour l'emporter aujourd'hui même en l'absence d'Alaphilippe. Tant qu'il y a 5/6 mecs qu'il ne peut pas distancer, les choses deviennent beaucoup plus difficile à gérer ensuite.
Un Van Aert avec le seul Fuglsang, ça aurait pu rentrer sur Alaf vu que tout le monde collabore pour avoir sa médaille.
#3235101
loloherrera a écrit :
27 sept. 2020, 18:27
C'est vrai qu'à y penser...étonnant le peu de mouvement durant la course. Les espagnols par exemple, ça leur coutait quoi de tenter le coup à 50 bornes du but ? Ou alors le train des belges étaient finalement suffisant pour annihiler toutes tentatives :reflexion:
Je suis également surpris que les espagnols et les italiens n'aient pas tenté de durcir la course ou d'envoyer des coureurs comme Landa et Caruso à l'avant (quand Pogacar a attaqué par exemple). Au final, ils n'ont jamais pesé sur la course.
#3235104
Quef a écrit :
27 sept. 2020, 18:11
Superbe Alaphilippe :applaud:
Parfaite équipe de France :applaud: :applaud:

Sinon on nous avait promis un parcours comparable à Martigny. Il était ultra sélectif, mais quand même rien à voir. Demandez aux colombiens... En tous cas pas de regret pour Bardet ou Pinot.
Confirmation du déclin de Valverde, loin sur un circuit qui était fait pour lui.
Le moment décisif pour le scénario de la course : le mouvement de Pogacar, qui a épuisé l'armada belge.
La tactique du tout pour Alaphilippe à parfaitement fonctionné, C était la seule chose à faire et l'équipe a bien géré avec un bon martin et molard, Alaphilippe très fort sur ce parcours parfait pour lui, moind dur qu Innsbruck et plus dur que bergen
#3235107
loloherrera a écrit :
27 sept. 2020, 18:27
C'est vrai qu'à y penser...étonnant le peu de mouvement durant la course. Les espagnols par exemple, ça leur coutait quoi de tenter le coup à 50 bornes du but ? Ou alors le train des belges étaient finalement suffisant pour annihiler toutes tentatives :reflexion:
Je me dis la même chose maintenant à froid, mais je me suis dit assez tôt dans la course que ça tirait déjà bien la langue malgré un peloton fourni, qu'il y avait beaucoup de fatigue et que ça allait vite voler en éclat. Alors je me dis que les gars ne pouvaient juste pas sortir.
#3235108
guigui22 a écrit :
27 sept. 2020, 17:22
Wombat a écrit :
27 sept. 2020, 17:20


Oh c'était dur quand même mais franchement pendant 200 kms on a une procession. S'ils sont encore 140 a deux tours de l'arrivée c'est pas le parcours qui est en cause.

Ensuite ca roule assez vite mais c'est plus assez pour faire des différences sur la résistance et on retrouve les meilleure puncheurs.
Même avis. On avait un circuit dur. D'ailleurs en 3 tours ca a fait le ménage complet.
Ce qui est dommage c'est la procession avant. Un peu déçu que des outsiders n'aient pas tenté leur chance. Il y avait de la place pour tenter.
Je me suis dit : est-ce que ce ne sont pas les échéances à venir qui font que certains coureurs ne voulaient pas d'un chantier aujourd'hui ?
Là, ça m'a fait penser limite à l'Amstel ancienne version où tout s'est joué sur le Cauberg avec l'attaque punchy d'Alaf.
Une entrée en matière en attendant les deux autres ardennaises de la semaine.
Enfin, je dis ça mais en trois semaines de TdF avec un peloton composé des meilleurs mondiaux, ça a été pareil, rien à se mettre sous la dent avant la dernière demi-heure.
#3235109
Bradounet_ a écrit :
27 sept. 2020, 18:32
CaptainMarvel a écrit :
27 sept. 2020, 17:22

+1
Les Belges ont couru à la perfection ,on enlève Alaf et Wout est champion du monde
Sans Alaf, ce n'est plus pareil, il aurait fallu qu'il contrôle tout seul sur 11 km, pas le plus simple à faire face à d'autres cadors.
Van Aert n'était pas assez fort pour l'emporter aujourd'hui même en l'absence d'Alaphilippe. Tant qu'il y a 5/6 mecs qu'il ne peut pas distancer, les choses deviennent beaucoup plus difficile à gérer ensuite.
Un Van Aert avec le seul Fuglsang, ça aurait pu rentrer sur Alaf vu que tout le monde collabore pour avoir sa médaille.
Dans la bosse logiquement il a pas pu suivre alaph, mais sur toutes les autres accélérations il suit avec une facilitée déconcertante. Sans Alaph pas sur qu'il gagne, mais les autres auraient eu du mal à le sortir quand même. Il aurait eu de quoi les suivres un paquet de fois et certains étaient cramés.
#3235112
Le sucre sportif a écrit :
27 sept. 2020, 13:35
CaptainMarvel a écrit :
27 sept. 2020, 10:15
Koch (GER), Traeen (NOR), Friedrich (AUT), Fomynkh (KAZ), Arashiro (JAP), Grosu (ROM) Castillo (MEX).

voilà l 'échappée matinale
Merci :super:
Plutôt que de parier sur lequel des échappés sera champion du monde :w00t: :winner:
Je vais plutôt miser sur celui ou ceux qui parviendront à terminer la course
Spoiler : :
Personne, malheureusement :mouchoir:
Et si ! Torsten Traeen 84ème :wink:
#3235113
Quintala a écrit :
27 sept. 2020, 18:43
Aucun des 5 Slovaques n'a fini, alors que chez les voisins tchèques, c'est beaucoup mieux, 3 sur 4 sont arrivés.

Du côté des grosses équipes qui ont mené le plus de monde au bout, 7 Italiens sur 8 ont franchi la ligne, ainsi que 6 Colombiens sur 8.
Preuve que ratonner du début à la fin aide à finir :elephant:
  • 1
  • 49
  • 50
  • 51
  • 52
  • 53
  • 62

Tiens c'est Renard et non Raim qui a sprinté[…]

Bon, c'est Diego ... Comme dirait Joe Dalto[…]

Cyclocross 2019/2020

La Belgique, c'est pas très très loi[…]

VUELTA PAR ÉLIMINATION 2020

Merci Mick(h)ael :jap: Tout le plaisir &eacu[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site