Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
  • Page 57 sur 58
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
#3201908
Bonjour à tous!

Je suis nouveau sur le forum et j'aimerai avoir quelques avis quant à l'achat d'un premier vélo de route. J'ai actuellement un vtt et j'observe ses limites..
Avec un budget de 500-650€, d'occasion, j'ai vu qu'on pouvait trouver des transmissions allant du sora au 105. Pour mon utilisation qui s'avérera être d'une à 2 sorties par semaine dans l'année scolaire dans un but de loisir, est-il nécessaire de passer sur du 105??
J'ai repéré plusieurs modèles de chez decathlon:
- triban 520
- triban 540
- btwin ultra 700 af
- btwin ultra 900 af

Quels sont vos avis concernant ses modèles?? Avez-vous d'autres propositions?

Victor
#3202161
Alors, attention dans ton budget, compte une bonne partie pour le casque, les habits, les chaussures et les pédales !

J'ai un décathlon moins bien (Triban 500) que ce tu présentes, et pour une découverte du sport je trouve que c'est un bon compromis. Il est pas très rapide, mais j'ai jamais eu de douleurs dessus, ni surtout et c'est ce que je craignais, des problèmes de fiabilité. Il m'arrive de faire des sorties longues avec (+100km)
#3202203
Le Ultra 700 AF est un vélo extrêmement bien fait,
et il est en transmission Shimano 105 des freins au dérailleur si je ne m'abuse, sans pièce moins noble de ci de là pour faire baisser le coût comme on peut le voir souvent chez la concurrence.

Vélo particulièrement confortable en plus, et très solide;
clairement un excellent choix.

Le 900 est évidemment un poil mieux.

C'est le vélo principal d'un copain qui roule bien (quelques milliers de km annuels...) et qui va s'acheter un Bianchi Specialissima (parce que de toutes façons entre les deux vélo il n'y en a aucun autre qui justifie le surcoût à ses yeux...)
#3202292
Je pense m'orienter vers le btwin ultra 900 qui me paraît être d'un excellent rapport qualité prix d'occasion.
Si ton ami décide de revendre son velo, cela pourrait m'intéresser. Je suis du Morbihan et il me faudrait un M. Si jamais😁..
Pour ce qui est du casque j'en ai un et les habits m'importent peu. Et lors de l'achat du vélo, je le prendrai avec des pédales🤣.
#3207082
Bonjour le forum !

Ca fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds ici, mais je suis toujours en vie, et je roule toujours !
Je voudrais partager avec vous une réflexion qui m'occupe depuis un bon moment.
Le topo: Pour mon vélo de route, j'ai deux paires de roues: une paire de Fulcrum Red Wind 80 XLR pour pneus de 2011 (composite alu / carbone, profil 80 mm en V, 1850 gr la paire, donc vraiment du coté lourd), et une paire de Lightweight Meilenstein à boyaux de 2015 (full carbone, profil 47 mm en V, 1050 gr la paire) depuis peu remplacés par des roues artisanales similaires, mais un peu plus "joueurs" (rayons en acier, 990 gr la paire).
Dans un premiers temps, j'utilisais les Fulcrum - à l'origine achetés avec un vélo CLM d'occase - comme roues d'entrainement - puisqu'elle sont à pneu, on peut changer de chambre à air en cas de crevaison, l'alu, ça freine mieux par temps humide, et leur profil de 80mm le rend virtuellement indestructibles.
Je me gardais les Lightweight pour des exploits en tout genre, et pour la compet, que j'ai abandonnée depuis.
Sauf que voilà : A chaque fois que j'avais monté les Fulcrum (souvent parce que le Lightweight étaient en réparation / séchage de colle), et que j'appuyais un peu sur les pédales, je réalisais des vitesses moyennes tout à fait surprenantes - non seulement sur terrain plat, mais aussi dans des bosses, jusqu'à un ration d'environ 1300 D+ / 100 km. Au départ, je n'y prêtais pas trop attention, car mon endoctrinement de cycliste et mon porte-monnaie me disaient très clairement que les Lightweight seraient supérieures dans la quasi-totalité des situations, hormis éventuellement du plat sans vent.
Puis, petit à petit, j'ai commencé à monter délibérément les Fulcrum pour des sorties - on va dire - un peu vitaminés. Et après une autre du genre aujourd'hui même, j'en arrive à la conclusion qu'il faut peut-être oublier tout ce qu'on croit savoir sur les roues de vélo.
Je vous mets en lien quelques sorties (toutes en solo), en sachant que j'ai pour la plupart réalisé les mêmes avec les Lightweight, en appuyant pareil et avec la même fatigue à l'arrivée - pour une vitesse en moyenne 1,5 km/h inférieure !!!

https://www.strava.com/activities/535646863
A voir que c'est pas plat du tout...

https://www.strava.com/activities/1818478409
Le parcours ci-dessus + 75 bornes

https://www.strava.com/activities/1813472912
Le parcours d'entrainement du Toulouse Triathlon Club, un de mes plus beaux faits d'armes.

https://www.strava.com/activities/2600915514
100 bornes à plus de 1000 de D+ et presque 39 de moyenne...

Et puis aujourd'hui, ma nouvelle roue légère ayant cédée sous mes assauts, je me suis attaqué à deux KOMs comme je les aime bien, des efforts d'environ 3 min, dans des pourcentages moyens. Les deux dataient de 2015/16 et furent aprêment disputés, comme on peut le voir aux temps... à partir des désormais deuxièmes places. C'était la première fois que j'ai essayé ce genre d'effort avec les Fulcrum - tout simplement parce qu'avant, sur le papier, je n'y croyais pas. Et pourtant !
https://www.strava.com/activities/3939412659

Sur le papier, d'une part, mais d'autre part, par conditionnement. Dès le premier jour lointain en 2014 ou j'ai mis ces roues sur un vélo autre que CLM, , j'ai eu droit à des commentaires style "Ah oui, faut les amener !", "Ca ne vaut rien en montée !", ou encore "Ah oui, pour accélérer avec ça, bonjour !".
Mais en fait, il n'en est rien. Ça monte hyper bien, ça accélère extrêmement bien (j'ai fini mon deuxième KOM dans du 7% à 28 km/h) et ça ne fatigue pas plus sur des longues sorties que des roues de 800 gr de moins.
Par contre, ce que ça fait: Ça donne une inertie monstre. Et une fois mises en rotation, ce qui ne semble pas nécessiter une énergie si démesurée que ça, ça continue à tourner comme par magie. Et, accessoirement, ça craint le vent de côté, mais ce n'est pas le propos ici.
Toujours est-il que je me demande si la course à la légèreté n'est pas tout simplement une stratégie de marketing, et qu'au contraire une observation sobre des faits physiques tendrait à donner l'avantage dans TOUTE situation à des roues avec une importante inertie en périphérie ?

Est-ce qu'il y a de physiciens / ingés / triathlètes habitués à ce genre de matos sur ce forum qui pourraient donner leur avis ? Car je reste vraiment interdit en comparant le résultat de mes "expériences" avec ce qui se dit généralement à propos des roues de vélo...
#3207150
Ces dernières années, énormément d'études ont montré qu'en effet l'aéro joue énormément. Et y compris à des allures plus faibles comme en montée.

Après pour ton cas précis, les lightweight ont une excellente réputation en terme de poids et de rigidité, mais pas du tout pour l'aéro. Surtout les anciennes jantes, pas du tout profilees pour accueillir du vent.

Aussi il serait intéressant de questionner les pneus et boyaux que tu utilises. Ca peut aussi vite jouer.
#3207160
En effet, je me suis penché là-dessus dans un deuxième temps (j'y ai passé ma soirée hier ;-) ). Conti Competition 25mm en boyau sur les Lightweight, et Conti Grand Prix 4000 S II 23 mm en pneu sur les Fulcrum, avec chambre butyl.
Le profil des roues Fulcrum est en V aussi, comme le Lightweight - pas un U. Il y a la question des roulements aussi. Là encore, les Lightweight ont une excellente réputation. N'empêche que les Fulcrum, à tourner dans le vide, ne s'arrêtent jamais (façon de parler), la perte de vitesse même de la roue AR avec le corps de roue libre, est imperceptible. Donc a mon sens résistance au roulage + aéro (même profil en plus haut), n'arrivent pas à expliquer à eux seuls des gains systématiques de 1,5 km/h de moyenne aux alentours de 40 km/h, ce qui au niveau de W est dans les plusieurs dizaines, on est bien d'accord ?
J'ai un vague souvenir d'un vélo de record de l'heure (était-ce Moser ?) avec des roues lestées, qui a été déshomologué après-coup, car trop performant... mais mes recherches là-dessus étaient infructueuses.
#3209116
Plusieurs remarques rapides :

- À profil identique, plus la jante est haute, meilleure est l'aéro.
- L'encollage d'un boyau peut avoir des effets assez significatifs sur le gain/perte de watts (pas ce problème pour un pneu / tubeless).
- Je ne reviens pas sur l'inertie que tu as déjà évoqué.

Je crois savoir que tu es un gros bûcheron, je suis quand même peu étonné que tu t'en sortes toujours mieux avec ton profil 80mm (et quasi-2kg) qu'avec une paire de 1000gr. Un coureur de 55kg avec une FTP de 250w ne ferait peut-être pas systématiquement le même constat.
Pour avoir un vrai avantage LW, il faudrait ne faire que des cols à +10% de moyenne (chiffre à nuancer en fonction de ton poids).

D'ailleurs, si tu regardes les coureurs Ineos lors du dernier Tour, ils n'ont chaussé les LW que sur quelques étapes critiques de montagne. Et eux, ça restait guidé par le fait que leur Pina est lourd et qu'ils n'arrivent pas nécessairement à descendre le poids à 6,8kg.

Pour conclure, je rejoins Guigui sur le côté prépondérant de l'aéro. Par exemple, Cannondale donnait l'avantage à son SystemSix (par rapport au SuperSix) jusqu'à un certain wattage.
Ils arrivaient à une conclusion assez délirante pour le commun des mortels (du type, avantage au SystemSix jusqu'à 7% si t'es capable de pousser 300w/moyen -et ils manquaient clairement des infos majeures pour l'observateur-) mais ça va clairement dans le sens : plus t'es capable de pousser fort, plus il te faudra privilégier l'aéro.
#3209330
Pour vérifier, j'ai fait une des montées les plus disputées du coin hier avec les Fulcrum, et tout en position aéro.
https://www.strava.com/activities/39537 ... 6685385262
Pas de KOM (de loin), mais PR amélioré de 7 secondes, et j'en suis à la quatrième tentative. La prochaine fois, j'essaierais de partir en danseuse, de me mettre en aéro dans les portions le plus roulantes, et le reste au train.
#3226073
Bonjour à tous,

Première fois que j'explose un pneu, j'étais à 5000kms, ils semblaient plutôt en bon état encore avant la sortie.
Combien durs les vôtres en moyenne ? Utilisation route standard.
UN avis dessus ?

Image

Un conseil pour des pneus plutôt robustes pour cet automne/hiver début de printemps ?
#3228019
Bonjour à tous,

Mon vélo de route est actuellement un Lapierre S lite 200 de 2009 (cadre carbone, avec groupe 105/Ultegra 3x10v). L’âge avançant (50 ans), je me rends compte que la position couchée avec un cintre course m’est devenu inconfortable (cervicale, difficulté à tenir les freins longtemps dans les descentes de col…). Je recherche donc un vélo plus confortable plutôt avec un cintre plat et la possibilité de mettre des pneus de 30/32 mm de large afin de pouvoir passer éventuellement sur un sentier forestier.
A ce jour, j’ai pensé aux vélos suivants :
Origine Axome II GT Ultra Flatbar
Wilier GTR Team disc ultegra flat bar

Merci d’avance pour vos précieux conseils
#3229564
Salut,

Je pratique le vélo de route sur un Triban 520 depuis un an ou deux, et à mesure que je progresse, je me rends de plus en plus compte de ses limites (notamment après avoir fait quelques gros cols alpins avec). Est-ce que vous auriez 2-3 suggestions de vélos de meilleure qualité pour un budget de 1000€ max ? Je fais 60kg pour 1m78. Merci d'avance !
#3231013
-Zabel21- a écrit :
14 sept. 2020, 20:20
Bonjour à tous,

Première fois que j'explose un pneu, j'étais à 5000kms, ils semblaient plutôt en bon état encore avant la sortie.
Combien durs les vôtres en moyenne ? Utilisation route standard.
UN avis dessus ?

Image

Un conseil pour des pneus plutôt robustes pour cet automne/hiver début de printemps ?
Des Michelins Pro4 endurances m'ont fait un peu moins de 5000kms, ils devenaient trop craquelés sur les bordures. (je gonfle à 8,5bars)
Les derniers Michelins Power Endurance eux sont trop gros trop souple, s'écrasent trop sur la route, 3000kms un bon trou et tout mort.
Je suis passé au GP 5000 pour essayer
#3231048
Disons qu'à partir du moment tu vois la partie claire qui forme comme une sorte de fil voir même cotonneuse quand elle est bien attaquée , c'est que tu risque la crevaison à tout moment. Sur la photo , on voit bien que le pneu est mort de chez mort. A chaque coup de pédale , tu risques la crevaison sur un petit silex.
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
la cagnotte 2020

fleche wallone caramelmou 200 --- 410 ===> […]

Très belle tentative de l'humain espagnol C[…]

Groupama-FDJ 2020

Il est annoncé à la Trek :elephant:

1 Nibali 2 Kelderman 3 S.Yates 4 Thomas 5 Majka &a[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site