Forum dédié à la création de parcours, profils, tours. Faites-nous part de vos créations et de vos fantasmes concernant les courses existantes comme le Tour de France, ou bien des épreuves créées de toutes pièces par vos soins via des outils type laflammerouge.
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217282
Bon, je me permet de créer un topic sur ce forum un peu mort pour mes créations de courses.
J'ai toujours adoré ça, depuis tout petit, j'ai pas mal créer pour Cymanager fut un temps.
Et comme on parle pas mal de parcours actuellement, voici le mien.
Evidemment, aucun intérêt à cet exercice, c'est juste parce que j'aime faire ça, ça sera totalement irréaliste, je vais passer par des endroits que je connais bien, je vais clairement abusé de la montagne pour montrer le champ des possibles (je vais peter les records de %, de dénivelés, de longueur...).

La philosophie va être de proposer d'abord des raidards dans la première moitié, où il se passe souvent des choses, et des grands cols, de l'altitude, arrivée en descente sur la fin, pour permettre des coups de tactiques, des retournements. Donc Pyrénées puis Alpes.


Etape O (Samedi) - Prologue - Angoulème - Angoulème, 7,9 km

Un parcours plat, hormis la "montée" vers la vieille ville, histoire de faire des premiers écarts, et voir le premier défilé des coureurs. Je sais que tout le monde n'aime pas les prologues, moi oui.

Image

Etape 1 (Dimanche) - Angoulème - La Rochelle, 187km


Un début mal plat, quelques côtes non répertoriées, seul la TERRIBLE côte de Londigny, théâtre de mes premiers coup de pédales, est indiquée.
Fin en bord de mer, vent, bordure. Arrivée pour sprinteurs. Maillot Jaune à aller chercher.

Image

Etape 2 - (Lundi) - Poitiers - Limoges, 190 km


Un étape casse pattes, peu de plat, parcours très usant sur les petites routes du Limousin. On termine sur un kilomètre à 2% pour sprinteur costaud.

Image

Etape 3 - (Mardi) - Volvic - Puy Mary (Pas de Peyrol), 224,8 km

Première étape de montagne, l'étape des volcans, qui va traverser la chaîne des Puys, longer le lac Pavin (dernière éruption en France métropolitaine), les Monts Dores et le Cantal (deux immenses stratovolcans). Le Cantal a l'honneur, une boucle permettra aux coureurs de découvrir le plus beau département de France en grimpant deux fois le Pas de Peyrol par deux flancs différents (la première est celle proposée au tour, dans la foulée du col de Nérone, la seconde via le col de la Serre propose un vrai mur final). Evidemment, malgré le parcours ultra corsé, ça se résumera à un sprint d'un kilomètre...

D+ 4736m

Image

La suite arrive...
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217504
Etape 4 (Mercredi) - Aurillac - Cahors, 189 km

Un parcours accidenté, avec un final musclé qui laissera la chance aux puncheurs et aux sprinteurs qui passent bien les bosses. Mais au lendemain du Puy Mary, une échappée à toutes ses chances.

Image

Etape 5 (Jeudi) - Saint Daunes - Pau, 220 km

En hommage au grand JF Pescheux, une étape finissant à Pau complètement naze pour sprinteurs :jap:
Mais longue, histoire d'user avant demain...

Image

Etape 6 (Vendredi) - Arette - Beillurti

On parle souvent de la spécificité de la Vuelta, sa capacité à trouver des murs. Et on espère voir une étape dans le Pays Basque qui pourrait proposer un profil similaire. Bah oui, il y a de quoi faire. Bon, là j'ai un peu forcé la dose, mais c'est pour montré qu'il n'y a pas qu'un sommet qui propose ce type de pourcentages, y'en a plein. A noter que les deux dernières montées sont sur le même massif qui propose plein de petites routes qui y grimpent, mais souvent très étroites et en sale état, donc pour le Tour, ne rêvez pas :spamafote:
Difficile de s'économiser sur de tels pourcentages, d'où sa position en première étape des Pyrénées.

D+ 5890m


Image
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217534
Etape 7 (Samedi) - Oloron Ste Marie - Col de Portet


Course de côte ? Vu l’épouvantail qu'est le col du Portet, sans doute. Et surtout les 10km de vallée avant paralyseront les offensives de loin. Bon, y'a quand même quelques bosses avant qui pourraient user... Peut-être...

D+ 6815m :tonton:


Image


Etape 8 (Dimanche) - Lannemezan - Ax les Thermes


Etape naze, mais il en faut pour les baroudeurs... Puis je veux mettre à l'honneur les Pyrénées Catalanes, donc faut se dépêcher de traversée les Pyrénées, je peux pas y faire 7 étapes...

Image


Lundi Repos :tdf:
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217739
C'est pas un jour dans les Pyrénées Catalanes que je vous propose, ni 2 jours, mais bien 3 !
Et 3 Profils très différents...

Etape 9 (Mardi) - Encamp - Encamp

Après une journée de repos, les jambes sont lourdes, donc programme light avec 4500 de D+ en 130km intégralement sur le territoire d'Andorre (une étape de la Vuelta avait un parcours proche y'a pas longtemps...)

Image



Etape 10 (Mercredi) - Andorre - Col del Pam (Font Romeu-Pyrénées 2000)

Dernière étape de montagne des Pyrénées, on propose un parcours différent. Le départ est très très musclé, et après, ça ne débranche pas, pas un mètre de plat, mais des montées pas très difficile, de quoi envisager des coups tactiques.

Image

D+ 6210m :siffle:

Au niveau du Col de Fins, on peut bifurquer vers le Col de Mantet pour une étape plus courte et une arrivée au sommet plus costaude (9 derniers km à 8.2%, max 16%). Mais bon, je voulais varier...

Etape 11 (Mercredi) - Prades - Cerbère

Étape vallonnée qui fini sur la formidable corniche entre les Pyrénées (Albères) et la Méditerranée, sur les hauteurs de Collioure, Banyuls avant un final à Cerbère, à la frontière avec l'Espagne. Repos pour les leaders :sleep:

Image

D+ 3180m
Dernière édition par Dreki le 04 sept. 2020, 20:06, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3217774
J'aime beaucoup les deux dernières étapes, ça me donne envie de les faire (mais pas en deux jours :elephant: ) :catalogne:
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217803
Le sucre sportif a écrit :
04 sept. 2020, 19:13
J'aime beaucoup les deux dernières étapes, ça me donne envie de les faire (mais pas en deux jours :elephant: ) :catalogne:
Pas en 2 jours, je m'en doute, mais en un seul ! Je connais ton amour pour les courses d’endurances :green:

T'es du coin il me semble ? T'as monté quoi comme col ? C'est le seul endroit ou je me suis essayé au vélo en montagne quand j'étais encore jeune et motivé... (Col de Jau, Roque Jalère et col de Mantet, évidemment). Mais je m'y remettrais bien, mais en VTT, plus tranquillou... Y'a quelques montées sympa la bas, dont certains pas à mon niveau du tout...

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3217827
Etape 12 (Jeudi) - Perpignan - La Grande Motte

Tramontane et Mistral au programme. Bordures :metalhead: On ne fait que longer la mer tout du long.

Image

Etape 13 (Vendredi) - Marseille - Marseille - CLM

Le gros clm, on quitte le port de Marseille direction les Callanques, avec deux bosses au programme, et ensuite le retour est tout plat pour homme fort.

Image

Etape 14 (Samedi) St Etienne de Tinée - Col de la Moutière

Les Alpes seront marqués par l'altitude. Et ça ne fait que commencer... Aujourd'hui, les durs cols de la Couillole et de la Cayolle, avant l'interminable Cime de la Bonette (plus haute route asphaltée de France), avant d'aller chercher l'inédit col de la Moutière et ses rampes terribles et irrégulières.

Image

D+ 5723m
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3217997
Dreki a écrit :
04 sept. 2020, 19:54
Le sucre sportif a écrit :
04 sept. 2020, 19:13
J'aime beaucoup les deux dernières étapes, ça me donne envie de les faire (mais pas en deux jours :elephant: ) :catalogne:
Pas en 2 jours, je m'en doute, mais en un seul ! Je connais ton amour pour les courses d’endurances :green:

T'es du coin il me semble ? T'as monté quoi comme col ? C'est le seul endroit ou je me suis essayé au vélo en montagne quand j'étais encore jeune et motivé... (Col de Jau, Roque Jalère et col de Mantet, évidemment). Mais je m'y remettrais bien, mais en VTT, plus tranquillou... Y'a quelques montées sympa la bas, dont certains pas à mon niveau du tout...

Image

Image
Oui mon père est de là-bas mais je n'y ai jamais vécu. J'y retourne là-bas tous les ans (si possible à vélo !). D'ailleurs pour ma première traversée de la France, j'avais pris le Col de Jau depuis Carcassonne/Quillau que j'avais apprécié, surtout le début dans la vallée encaissée de l'Aude :love:
Puis pour aller en Espagne j'avais pris le lendemain depuis Prades le col du Xatard via Valmanya pour contourner le Canigou et passé la frontière au col de Coustouges direction Figuères. L'objectif étant de faire un minimum de dénivellée. Le lendemain, j'étais rentré par la côte avec une méchante tramontane (en 3/4 face) c'était la grosse misère. Donc ton tracé vers Cerbère est vraiment super, avec la tramontane 3/4 dos puis un petit Poggio pour conclure, c'est parfait :niark:

Bien que dans le genre j'aurais imaginé une étape passant par Perpignan, faisant le tour du Roussillon puis avec deux bosses entre Argelès et Port Vendres puis entre Port-Vendres et Banyuls, arrivée à Banyuls qui auraient ressemblé à un mini SanRemo :smile:

On espère tous les ans beaucoup du parcours, mais le contre-coup de faire un parcours d'assasin comme le tien :genance: c'est que nombreuses difficultés (voir quasi toute) seraient escamotées par ceux qui joueraient le général. Il y aurait par contre par effet ricochet plus de possibilité pour voir des coureurs viser des étapes en misant sur la frilosité du peloton, ce qui pourrait amener globalement une course plus débridée que ce que l'on voit actuellement. On l'a vu hier, il n'y a pas besoin de gros pourcentages pour faire la différence, il suffit de lancer la course de loin pour user le peloton, et faire des écarts dans le final donc ton tracé usant est parfait pour espérer des défaillances, en théorie :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3218080
Le sucre sportif a écrit :
05 sept. 2020, 09:38

Oui mon père est de là-bas mais je n'y ai jamais vécu. J'y retourne là-bas tous les ans (si possible à vélo !). D'ailleurs pour ma première traversée de la France, j'avais pris le Col de Jau depuis Carcassonne/Quillau que j'avais apprécié, surtout le début dans la vallée encaissée de l'Aude :love:
Puis pour aller en Espagne j'avais pris le lendemain depuis Prades le col du Xatard via Valmanya pour contourner le Canigou et passé la frontière au col de Coustouges direction Figuères. L'objectif étant de faire un minimum de dénivellée. Le lendemain, j'étais rentré par la côte avec une méchante tramontane (en 3/4 face) c'était la grosse misère. Donc ton tracé vers Cerbère est vraiment super, avec la tramontane 3/4 dos puis un petit Poggio pour conclure, c'est parfait :niark:

Bien que dans le genre j'aurais imaginé une étape passant par Perpignan, faisant le tour du Roussillon puis avec deux bosses entre Argelès et Port Vendres puis entre Port-Vendres et Banyuls, arrivée à Banyuls qui auraient ressemblé à un mini SanRemo :smile:

On espère tous les ans beaucoup du parcours, mais le contre-coup de faire un parcours d'assasin comme le tien :genance: c'est que nombreuses difficultés (voir quasi toute) seraient escamotées par ceux qui joueraient le général. Il y aurait par contre par effet ricochet plus de possibilité pour voir des coureurs viser des étapes en misant sur la frilosité du peloton, ce qui pourrait amener globalement une course plus débridée que ce que l'on voit actuellement. On l'a vu hier, il n'y a pas besoin de gros pourcentages pour faire la différence, il suffit de lancer la course de loin pour user le peloton, et faire des écarts dans le final donc ton tracé usant est parfait pour espérer des défaillances, en théorie :super:
Un peu pareil, mon oncle et ma grand mère partage une maison la bas, à Ille sur Têt, j'essaye d'y aller chaque année (depuis 25 ans, donc je connais bien le coin^^).
Xatard j'ai fait aussi, en boucle avec Fourtou, Xatard, Palomère.

Sinon, oui, mon parcours est fantaisiste et peu réaliste (juste pour toi, j'ai tracé dans les Alpes une étape de 260 bornes avec Agnel, Galiber, Iseran :elephant: ), mais y'a quelques idées plausibles que j'aimerais bien voir. Et clairement le final au dessus de Collioure, Port Vendres, Banyuls, c'est vraiment envisageable et ça serait très sympa. Le coin permet vraiment de varier les plaisirs, entre une étape accidenté, comme celle là, les bordures possibles entre Narbonne et Perpignan, ça souffle bien et c'est dégagé, les étapes de moyennes montagnes (Albères, Corbières) et la montagne avec les hauts plateaux du Capcir et Cerdagne (Font Romeu et les Angles, ont sans doute les moyens d’accueillir une arrivée d'étape, et à défaut, évidemment il reste Andorre). Y'a aussi moyen de faire une arrivée en raidard pour puncheur (Col de Jou, au dessus de Vernet). Mettez nous les PO !!!
Par AnatoleNovak
#3218116
Merci pour l'effort, j'adore les tracés virtuels! J'espère que tu vas nous caser un clm bien plat de 100 km, histoire d'équilibrer le parcours.
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3218237
Merci ;) Non pas d'autres CLM, pas que je n'y vois l'utilité, mais surtout c'est moins fun à tracer.

Etape 15 (Dimanche) Embrun - Col de Granon

Avant la journée de repos, la maintenant classique étape sprint. Un petit coup de cul au départ pour lancer la course, l'Izoard pour faire le ménage, et le Granon en juge de paix :love:

Image

D+ 3350m


Lundi Repos :sleep:

Etape 15 (Mardi) Brossasco (Italie) - Val d'Isère (France)


L'étape reine, l'heure de vérité, l'étape pour les vrais grimpeurs endurants ! David Millar* approuve cette étape :super:
3 géants à plus de 2600, l'Izoard parait tout petit à côté.
*Référence à son coup de gueule après l'étape jugé trop dur entre Draguignan et Briançon en 2000, 250 km avec Allos, Vars et Izoard.

Image

D+ 7061m :spamafote:

Bon, 270 km, j'ai un peu abusé... Mais bon, on peut enlever 20 km de faux plat avant l'Agnel, et faire une arrivée au sommet de l'Iseran. Sinon pour le reste, j'ai fait au plus court pour relier les 4 géants.


Etape 16 (Mercredi) - Bourg Saint Maurice - Thorons Glières


La montée des Glières à tout pour devenir un classique du Tour, avec ces gros pourcentages dingues et son chemin de terre au sommet. Belle trouvaille d'ASO :super: Couplé ici avec Romme/Colombière, ça fait un final très costaud, sans répit avec de gros pourcentages. Le coin offre pas mal de possibilités, y'a Joux Plane pas très loin...

Image

D+ 4636m
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3218314
loloherrera a écrit :
05 sept. 2020, 15:17
Ce serait un Tour parfait pour les années 30 :elephant:
2030 ? J'attends ça avec impatience :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3219140
Etape 17 (Jeudi) - Annecy - Lons le Saunier

On sort des Alpes (j'avais quelques étapes en réserve, mais faut pas abuser... bon, c'est déjà le cas...)
Une étape casse pâte pour baroudeur.

Image

D+ 2242m

Etape 18 (Vendredi) - Besançon - Mulhouse

Du plat, du plat, du plat... Et un Sprint massif, j'en ai pas tant mis que ça...

Image

Etape 19 (Samedi) - Mulhouse - Gerardmer

Les Vosges à l'honneur pour cette étape de la dernière chance, la veille de l'arrivée. Et sans la Planche non de non ! Pas question de tout miser sur ce final donc, si on veut renverser le CG, il faudra partir de loin, et le profil s'y prête !

Image

D+ 3730m

Etape 20 (Dimanche) - Rambouillet - Versailles

Si le final est accidenté, avec une dernière bosse à moins de 5km du but, le dernier gros enchainements lui est à 18 km du but. De quoi envisager un final palpitant entre puncheurs et sprinteurs avant l'arrivée royale de ce Tour dans l'avenue de Paris face au château de Versailles.
La montée de la butte des vignes fait 800m, j'ai juste mis les % les plus importants (jusqu'à 14%). Mes routes d'entraînements :love:

Image

D+ 1295m


Bon conclusion, évidemment j'ai forcé le trait, pour montrer qu'on pouvait tracer des étapes dantesques un peu partout (et j'aurais pu faire bien pire dans les Vosges...). Faudrait clairement réduire la voilure.
Mais, au niveau de l'ossature, j'aime bien l'idée (sur, vu que c'est la mienne), c'est de quelques difficultés les 3 semaines (faut être bon du jour 1 au 21), avec des arrivées à fort pourcentage le premier jour (petit muritos, grosse montée en fin de semaine), où ça se cache rarement. Le gros en seconde semaine, avec les arrivées au sommet reine du Tour. Et une troisième semaine qui propose des étapes de difficultés décroissantes, pour pas bloquer la course, mais avec de la distance, du dénivelé, de l'altitude pour favoriser les grands grimpeurs et des retournements de situation.
Et un Clm pour faire des écarts en première ou deuxième semaine (là je l'ai mis en 2, car j'ai trouvé ça classe de le faire dans les Callanques de Marseille).

Je m'essaierai peut être à un Tour plus réaliste avec ce même cahier des charges...
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3224449
Dreki a écrit :
05 sept. 2020, 14:57
Etape 15 (Mardi) Brossasco (Italie) - Val d'Isère (France)


L'étape reine, l'heure de vérité, l'étape pour les vrais grimpeurs endurants ! David Millar* approuve cette étape :super:
3 géants à plus de 2600, l'Izoard parait tout petit à côté.
*Référence à son coup de gueule après l'étape jugé trop dur entre Draguignan et Briançon en 2000, 250 km avec Allos, Vars et Izoard.

Image

D+ 7061m :spamafote:

Bon, 270 km, j'ai un peu abusé... Mais bon, on peut enlever 20 km de faux plat avant l'Agnel, et faire une arrivée au sommet de l'Iseran. Sinon pour le reste, j'ai fait au plus court pour relier les 4 géants.
Non si peu :siffle:

La même étape en enlevant l'Agnel et en faisant un départ de Guillestre pour enchainer Izoard/Galibier/Iseran puis l'arrivée à Val d'Isère et je valide :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3224816
Même ainsi, ça me semble trop dur pour les standards d'ASO, même si pas complètement inenvisageable :

5200 D+

Image

En zappant aussi l'Izoard, on rentre plus dans les clous.

4200 D+

Image
Par BennyFDJ
#3225862
Dreki a écrit :
12 sept. 2020, 21:10
Difficile de tracer une étape décisive arrivant à Paris (mais piégeuse, punchy, oui, sans problème).

Sinon, pour ne pas détourner le topic avec des idées fantaisistes qui ne verront pas le jour, n’hésitez pas à aller visiter le forum éditeur, je me sens seul. Mon topic :

viewtopic.php?f=47&t=76848

Je peux créer vos idées les plus farfelues^^
Tiens je me laisse prendre par ta proposition :smile:

Est-ce que tu ne pourrais pas nous dessiner un Tour "quasi" ASO compatible (en abusant juste à peine quoi) ?
Parce que celui que tu proposes au dessus, il est incroyable et donne envie de le voir, mais dans les fait il est inenvisageable...

Il faudrait peut-être qu'on se définisse des "règles" de base pour le tracé, et après on te laisse t'amuser :wink:
Si d'autres personnes sont enjouées par l'idée...
Avatar de l’utilisateur
Par Dreki
#3226007
Un Tour entier, ça me prendra du temps (j'étais en vacances pendant que j'ai fait le précédent), mais oui c'est faisable.

Faut réfléchir aux règles pour que ça soit ASO Friendly (Nombre de HC max, nombre de kilomètres max, pas d'arrivées trop paumées (encore que Sarran cette année...), nombre d'étapes de hautes montagnes...)
Groupama-FDJ 2020

Brunel DNF sur le Bing Bang. Depuis la reprise c'e[…]

EF sort un maillot super sympa pour l'occase, je v[…]

Qui osera le changement de vélo aprè[…]

CHAMPIONNATS NATIONAUX

Championnats d'Irlande 3.CH Contre-la-montre : […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site