Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 26 sur 45
  • 1
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 45
#3148885
Pantani était costaud, mais finalement, pas certain qu'il ait résisté au retour d'Ullrich et Beloki sans les relais de LA, qui a fait les 2 derniers km en tête et l'a attendu.

La vitesse à laquelle LA revient sur Pantani, c'est tout bonnement monstrueux !!

C'est bizarre, parce que quoique fasse Armstrong, il aura été critiqué. Là, il attend clairement Pantani et lui laisse la victoire. Dans une immense majorité des cas, on aurait trouvé ça sympa et classieux. Or il s'en est pris plein la vue pour ça. D'ailleurs je me demande du coup s'il ne s'est pas volontairement laissé décramponner par Pantani vers Courchevel. :reflexion: A voir, peu probable quand même. Il a certainement moins bien terminé le Tour et d'ailleurs il est battu largement à Joux Plane.
#3148901
El_Pistolero_07 a écrit :
09 avr. 2020, 17:17
Pas gros Ullrich ??? Ok pour un citoyen lambda, mais c'est un cycliste pro... Un gars qui devrait être a moins de 5% de masse graisseuse, surtout en juillet...

Mais c'est le meilleur équipier d'Armstrong en tout cas.
Ullrich n'est pas gras sur les images qu'on a vu de l'ascension. C'est son gabarit d'être musculeux. D'ailleurs je ne le trouve pas beaucoup plus costaud que LA.

En tout cas il n'est pas différent de 1997.
Par fred30
#3148957
Ullrich est musculeux du torse. Il a les jambes fines et sûrement les bras les moins musclés du peloton (peut-être le fait de ne jamais utiliser la danseuse ... )

Pour Pantani, il a été vexé et Armstrong a toujours dit avoir regretté ne pas s'être imposé au Ventoux.
Alors a-t-il eu raison de le faire ? On n'avait pas critiqué Ullrich quand il ne dispute pas la victoire à Virenque en 97 à Courchevel.

Et devons-nous être d'accord avec les commentateurs, qui affirment qu'Armstrong "ressortirait grandi s'il laissait le grimpeur italien s'imposer" ?

Vous avez 3 heures.
#3148966
A cette époque Chêne ne cessait de qualifier Indurain de seigneur parce qu'il laissait gagner les coureurs avec qui il finissait. Donc lui il trouvait normal qu'un leader fasse ça, perso je n'ai jamais trop aimé ça. Et je pense que Pantani à l'époque n'a pas non plus apprécié la façon dont il a gagné l'étape si je me souviens bien.
#3148967
SuperGibo a écrit :
09 avr. 2020, 17:16
albo a écrit :
08 avr. 2020, 16:43
N’empêche il était peut être sur-dopé avec un programme sur mesure, mais quelle allure sur un vélo!

Gueule de tueur, rachis lombaire complètement immobile sur la selle et danseuse impériale...

Ça avait de la gueule.
Clair! L A
Dans la légende ,pour le pire et le meilleur, Tout sauf un médiocre,Images impressionnantes un des plus beaux coursiers du siècle et du précédent

Rien que sur ses entraînements, quand tu savais que c'était open bar malgré les contrôles "possibles" LOL, tu rajoutes une intouchabilité ultime durant la saison (merci Hein V.) , on atteint le sublime en montagne et CLM en fin d'analyse….

On peut lui laisser au moins une chose au texan, il "savait faire du vélo". Bien plus que la majorité des coureurs de l'époque. Il descendait, il roulait propre clm et surtout, stratégiquement, il était à des années lumières de ses concurrents.

Le même coureur avec la même prépa, je pense notamment au roi Richard en 97 ou Jaja en 95.... pas la même finalitude.
#3148976
SnakePlissken a écrit :
09 avr. 2020, 17:48
A cette époque Chêne ne cessait de qualifier Indurain de seigneur parce qu'il laissait gagner les coureurs avec qui il finissait. Donc lui il trouvait normal qu'un leader fasse ça, perso je n'ai jamais trop aimé ça. Et je pense que Pantani à l'époque n'a pas non plus apprécié la façon dont il a gagné l'étape si je me souviens bien.
Ça dépend aussi à qui tu laisses la victoire. Un Leblanc ou un Bruyneel (ce sont les deux exemples qui me viennent avec Indurain) n'avaient pas le palmarès de Pantani et ont dû trouver la victoire belle, quelle qu'aient été les circonstances. Quant tu t'appelles Pantani, par contre, un tel cadeau doit avoir un goût amer.
#3148981
La figure de L A le proscrit ressort quelques peu grandie,tant le coursier etait magnifique , le style c est l homme .Le dopage c est une autre histoire Armstrong en haut du ventoux c est quelque chose
#3149002
-Vélomen- a écrit :
09 avr. 2020, 17:20
D'ailleurs je me demande du coup s'il ne s'est pas volontairement laissé décramponner par Pantani vers Courchevel. :reflexion: A voir, peu probable quand même. Il a certainement moins bien terminé le Tour et d'ailleurs il est battu largement à Joux Plane.
A Courchevel, Pantani est une jambe au dessus de Lance, il mène le plus souvent et Lance y serait allé s'il était au top quand Heras lâche dans la roue de Pantani.

Le Pantani de Courchevel, il est loin des de ses capacités du Giro 99 et pourtant il lâche Lance

Voilà pourquoi je regrette que Pantani ait subi ce coup du sort lors du Giro 99 car Lance n'aurait surement jamais gagné le TDF 99 avec la présence de Pantani et n'aurait peut-être pas insisté les années suivantes.
#3149018
zwhisop a écrit :
09 avr. 2020, 17:53
La figure de L A le proscrit ressort quelques peu grandie,tant le coursier etait magnifique , le style c est l homme .Le dopage c est une autre histoire Armstrong en haut du ventoux c est quelque chose
Moi j'ai toujours trouvé son style de Robocop complètement dégueu. Et j'ai jamais compris comment un gars "basé" comme lui et relativement "lourd" pouvait dépoter à ce point-là, pour moi c'était une aberration.
Une ABOMINATION aussi, les anciens me comprendront.
#3149030
« Quand on fait cadeau d’une étape, on le fait avec discrétion, c’est une politesse que l’on doit à son adversaire mais lui n’avait pas ce tact. Au Ventoux, il voulait bien me laisser gagner mais il fallait que tout le monde le sache »
#3149062
Coeur-de-Lyon a écrit :
09 avr. 2020, 18:17
« Quand on fait cadeau d’une étape, on le fait avec discrétion, c’est une politesse que l’on doit à son adversaire mais lui n’avait pas ce tact. Au Ventoux, il voulait bien me laisser gagner mais il fallait que tout le monde le sache »
c est toujours comme cela que ça se pratique
#3149111
mc-enroe31 a écrit :
09 avr. 2020, 18:03
Voilà pourquoi je regrette que Pantani ait subi ce coup du sort lors du Giro 99 car Lance n'aurait surement jamais gagné le TDF 99 avec la présence de Pantani et n'aurait peut-être pas insisté les années suivantes.
Il n'y avait que 3 véritables étapes de montagne sur le Tour 1999 (Sestrières, Alpe d'Huez et Piau-Engaly). Je doute que Pantani aurait pu renverser son débours des 120km de chrono. Il aurait sans doute fait des numéros en montagne (à voir pour Sestrières car il faisait mauvais temps et Armstrong était toujours très fort dans ces conditions) mais ça n'aurait pas suffi pour gagner le Tour. Il faut être lucide quand même.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3149123
Lemon-Curry a écrit :
09 avr. 2020, 17:52
SnakePlissken a écrit :
09 avr. 2020, 17:48
A cette époque Chêne ne cessait de qualifier Indurain de seigneur parce qu'il laissait gagner les coureurs avec qui il finissait. Donc lui il trouvait normal qu'un leader fasse ça, perso je n'ai jamais trop aimé ça. Et je pense que Pantani à l'époque n'a pas non plus apprécié la façon dont il a gagné l'étape si je me souviens bien.
Ça dépend aussi à qui tu laisses la victoire. Un Leblanc ou un Bruyneel (ce sont les deux exemples qui me viennent avec Indurain) n'avaient pas le palmarès de Pantani et ont dû trouver la victoire belle, quelle qu'aient été les circonstances. Quant tu t'appelles Pantani, par contre, un tel cadeau doit avoir un goût amer.
Surtout quand tu vois la course de Pantani. Il fait toute la montée seul, à 20 secondes du groupe de tête. Il revient, il flingue 5 fois en 2 km, il sort, il creuse... Et la l'autre machine, au lieu de laisser filer, elle met sa minasse dont elle aurait pu se passer, elle fait passer tout le monde pour des cadets, elle revient sur Pantani, la elle se retourne 3 fois, fait des signes de la main, parle, lâche même Pantani pendant 200m avant de baisser légèrement le rythme pour qu'il recolle. Tu veux laisser gagner, tu fais pas tout ce cirque. Armstrong aurait mis sa minasse à 500m de l'arrivée, il aurait également montré qui était le boss, mais il aurait pas humilié Marco.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3149133
fred30 a écrit :
09 avr. 2020, 16:28
Vous trouvez pas que Ullrich aurait été parfait dans le rôle du "last-one standing" dans le train de Froome ? Il aurait pu faire tueur d'échappée aussi ...
Ullrich c'est un peu le Tony Martin du pauvre, jamais compris la hype à son sujet. :spamafote: :popcorn:
#3149136
marooned a écrit :
09 avr. 2020, 19:17
mc-enroe31 a écrit :
09 avr. 2020, 18:03
Voilà pourquoi je regrette que Pantani ait subi ce coup du sort lors du Giro 99 car Lance n'aurait surement jamais gagné le TDF 99 avec la présence de Pantani et n'aurait peut-être pas insisté les années suivantes.
Il n'y avait que 3 véritables étapes de montagne sur le Tour 1999 (Sestrières, Alpe d'Huez et Piau-Engaly). Je doute que Pantani aurait pu renverser son débours des 120km de chrono. Il aurait sans doute fait des numéros en montagne (à voir pour Sestrières car il faisait mauvais temps et Armstrong était toujours très fort dans ces conditions) mais ça n'aurait pas suffi pour gagner le Tour. Il faut être lucide quand même.
.
C'est vrai que j'avais oublié le profil de ce TDF.
#3149137
-Vélomen- a écrit :
09 avr. 2020, 17:20
Pantani était costaud, mais finalement, pas certain qu'il ait résisté au retour d'Ullrich et Beloki sans les relais de LA, qui a fait les 2 derniers km en tête et l'a attendu.

La vitesse à laquelle LA revient sur Pantani, c'est tout bonnement monstrueux !!

C'est bizarre, parce que quoique fasse Armstrong, il aura été critiqué. Là, il attend clairement Pantani et lui laisse la victoire. Dans une immense majorité des cas, on aurait trouvé ça sympa et classieux. Or il s'en est pris plein la vue pour ça. D'ailleurs je me demande du coup s'il ne s'est pas volontairement laissé décramponner par Pantani vers Courchevel. :reflexion: A voir, peu probable quand même. Il a certainement moins bien terminé le Tour et d'ailleurs il est battu largement à Joux Plane.
C'est ce que j'ai dis tout à l'heure (ça n'a pas l'air d’intéresser grand monde :reflexion: ) Armstrong collait la roue de Pantani sur cette étape, pourquoi s'est-il mis derrière Heras qui avait fait un gros effort pour revenir.
D'ailleurs, on a pas la transition du moment où Heras se met devant Armstrong, cela aurait été intéressant.
Soit, Armstrong sentait qu'il allait lâcher, soit il a voulu laisser partir Pantani.

En revoyant l’étape du ventoux, on voit très bien qu'Heras est quasi l’équipier d'Armstrong, il se parle souvent.
De plus, lors de la 2eme ou 3eme attaque de Pantani, Heras suit l'Italien puis d'un coup il laisse un écart, se retourne, attend un tout petit peu puis ressaye de rattraper Pantani :reflexion:

Des rares défaillance d'Armstrong que ce soit en 99, 2000 ou 2003, j'ai l'impression que la seule fois où il lâche vraiment c'est à Morzine, je me demande si le reste n'est pas pour dire "regarder je suis humain" :reflexion:
  • 1
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 45
LE MME IRMA DU FORUM SAISON 5

Vous devez trouver le 41ème du Giro d'Itali[…]

A noter dans la starlist : Lachlan Morton dispute […]

Le vent (de sud et assez fort) risque de jouer un […]

top trio giro 2020

15 36 MEINTJES Louis - MCNULTY Brandon - SINKELDA[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site