Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 25 sur 45
  • 1
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 45
#3148851
On3 a écrit :
09 avr. 2020, 16:37
Ullrich avait encore beaucoup de classe à l'époque, ça tournait bien les jambes ! C'est après 2002 qu'il commence à écraser le pédalier plus qu'autre chose.
Exactement.

Ullrich en 2000 a encore le même style qu'en 1997. D'ailleurs jene le trouve pas gros. Il est posé sur sa machine, pas de grimace, rien ne bouge. Le style est parfait.

Ca s'est dégradé après 2002. En 2003 je trouve qu'il n'avait plus la même classe et qu'il était moins affuté, bizarrement.
#3148855
Niermann est resté presque toute sa carrière chez Rabobank, de 1999 à 2012.

Il était prometteur dans ses jeunes années: vainqueur du Tour de Hesse et 2è du Tour de l'Algarve à 22 ans, puis vainqueur du Regio Tour en 1999 à 23 ans et 4è du Tour d'Allemagne. En 2000, il fait 24è du Tour et 3è du maillot blanc et 11è de Paris-Nice. C'était un bon grimpeur, encore 22è du Giro en 2002. Et puis plus rien...
#3148857
Je pense qu'Armstrong espérait s'acheter une tranquillité en pensant calmer les ardeurs de Pantani dans les étapes à venir. Il n'était pas le plus menaçant au niveau du temps mais certain le plus à même de provoquer un bouleversement.
Dernière édition par Lemon-Curry le 09 avr. 2020, 17:12, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Iguane
#3148861
Coeur-de-Lyon a écrit :
09 avr. 2020, 16:42
Et à partir de là, le sketch commence, humiliation et trash talking insupportable pour l’Italien :metalhead:
Ben l'humiliation elle commence à l'attaque darmstrong, il trolle elefantino en faisant son attaque main en bas... Dégouté, je m'en souvenais plus a ce point de cette arrogance. C'est pas une victoire qu'il donne à Pantani, c'est une leçon de vélo. :vomit1o: :vomit1o: :vomit1o:
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3148862
Lemon-Curry a écrit :
09 avr. 2020, 17:11
Je pense qu'Armstrong voulait s'acheter une tranquillité en pensant calmer les ardeurs de Pantani dans les étapes à venir. Il n'était pas le plus menaçant au niveau du temps mais certain le plus à même de provoquer un bouleversement.
Paradoxalement, il parait que c'est cette attitude qui a mis le feu aux poudres, l'Italien n'aurait pas supporté d'être traité comme un vulgaire LeSucre de l'échappée matinale, et il a cherché à lui faire payer ensuite.
#3148864
Nono2956 a écrit :
09 avr. 2020, 17:10
Niermann est resté presque toute sa carrière chez Rabobank, de 1999 à 2012.

Il était prometteur dans ses jeunes années: vainqueur du Tour de Hesse et 2è du Tour de l'Algarve à 22 ans, puis vainqueur du Regio Tour en 1999 à 23 ans et 4è du Tour d'Allemagne. En 2000, il fait 24è du Tour et 3è du maillot blanc et 11è de Paris-Nice. C'était un bon grimpeur, encore 22è du Giro en 2002. Et puis plus rien...
Une sorte de Remco, en somme. :siffle:
#3148866
J'ai exactement la même impression que vous. Jusqu'en 2001, il est très bien posé sur sa machine et a beaucoup de classe. A partir de 2003, ce n'est plus le même coureur, beaucoup moins aérien.
-Vélomen- a écrit :
09 avr. 2020, 17:09
On3 a écrit :
09 avr. 2020, 16:37
Ullrich avait encore beaucoup de classe à l'époque, ça tournait bien les jambes ! C'est après 2002 qu'il commence à écraser le pédalier plus qu'autre chose.
Exactement.

Ullrich en 2000 a encore le même style qu'en 1997. D'ailleurs jene le trouve pas gros. Il est posé sur sa machine, pas de grimace, rien ne bouge. Le style est parfait.

Ca s'est dégradé après 2002. En 2003 je trouve qu'il n'avait plus la même classe et qu'il était moins affuté, bizarrement.
#3148867
AlbatorConterdo a écrit :
09 avr. 2020, 17:13
Nono2956 a écrit :
09 avr. 2020, 17:10
Niermann est resté presque toute sa carrière chez Rabobank, de 1999 à 2012.

Il était prometteur dans ses jeunes années: vainqueur du Tour de Hesse et 2è du Tour de l'Algarve à 22 ans, puis vainqueur du Regio Tour en 1999 à 23 ans et 4è du Tour d'Allemagne. En 2000, il fait 24è du Tour et 3è du maillot blanc et 11è de Paris-Nice. C'était un bon grimpeur, encore 22è du Giro en 2002. Et puis plus rien...
Une sorte de Remco, en somme. :siffle:
:green: :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3148874
Sur ce même Tour, le soir de l'abandon de Pantani (désolé pour le spoil :elephant: ), lorsqu'interrogé par le traditionnel naze de service au micro de France TV, Armstrong se contentait d'ailleurs de cette déclaration "Elefantino a casa". :spamafote:
#3148877
albo a écrit :
08 avr. 2020, 16:43
N’empêche il était peut être sur-dopé avec un programme sur mesure, mais quelle allure sur un vélo!

Gueule de tueur, rachis lombaire complètement immobile sur la selle et danseuse impériale...

Ça avait de la gueule.
Clair!

Rien que sur ses entraînements, quand tu savais que c'était open bar malgré les contrôles "possibles" LOL, tu rajoutes une intouchabilité ultime durant la saison (merci Hein V.) , on atteint le sublime en montagne et CLM en fin d'analyse….

On peut lui laisser au moins une chose au texan, il "savait faire du vélo". Bien plus que la majorité des coureurs de l'époque. Il descendait, il roulait propre clm et surtout, stratégiquement, il était à des années lumières de ses concurrents.

Le même coureur avec la même prépa, je pense notamment au roi Richard en 97 ou Jaja en 95.... pas la même finalitude.
  • 1
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 45
Pendant ce temps là en 2020

En tant qu'americain je pense que Simmons sait de […]

Dopage 2020

Comment? :ouch: Justement, il y a bien d&[…]

Van Garderen et Brajkovic ont aussi ét&eacu[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site