Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Quel leader pour la Dream Team VCN ?

Jacques Anquetil
6
7%
Louison Bobet
1
1%
Fausto Coppi
5
6%
Alberto Contador
6
7%
Chris Froome
6
7%
Bernard Hinault
14
16%
Miguel Indurain
2
2%
Greg Lemond
1
1%
Eddy Merckx
38
45%
Jan Ulrich
4
5%
Autre choix
2
2%
#3138900
oh oui tu as parfaitement raison !! il est toujours belge et toujours aussi populaire le roi Eddy.

Il reste la réference.
#3138916
Pour moi le vrai leader, c'est aussi celui qui sait quand il est juste et renvoie l'ascenseur à ses domestiques… C'est pas trop l'attitude qu'on a vu chez Eddy avec Freddy à Montjuic.

Juste pour ça, pour avoir sciemment fait perdre un titre mondial "à la Belgique" à cause de son égo, il ne mérite pas d'être leader incontesté de la team historique. Sans encore rappeler l'histoire du dérailleur et ses affinités avec les Italiens. Et Eddy, c'est aussi un peu la Sky de l'époque. On sortait le chéquier pour s'assurer la garde rapprochée de ses adversaires, si bien que personne ne savait sortir quand la faema ou la molteni mettait en route. C'est tout de suite plus facile, hein! L'internationalisation en moins, le côté sky en plus. A chaque course, GT ou classiques, t'avais systématiquement les mêmes types dans les finales….

Puis Eddy c'est surtout cet exploit de Mourenx en 1969, qui commence juste parce qu'un coureur (oublié le nom) avait attaqué dans le col et Eddy, tel un Armstrong des familles avec Simeoni ou Basson, alla lui rappeler qui était le patron, parce qu'il avait commis le crime de lèse-majesté d'aller signer dans une autre équipe. Donc pour moi, Eddy c'est pas si propre que ça. Puis Eddy, c'est encore et toujours cette glorification d'Armstrong, même après les affaires.


Nanard, trop grande gueule et sale caractère! Rappelons nous aussi son attitude en 1986. Le mec avait "promis" PROMIS de se mettre au service de Lemond si celui-ci était plus costaud. On connaît la suite. Là où certains avaient vu du panache, l'héroïsme de l'animal blessé….. en fait non, il a juste retourné sa veste comme une petite chate. Ce mec-là leader de ma team? J'ai du mal avec les mecs dont la parole ne vaut pas un copeck….


Coppi, c'est trop loin pour juger, Anquetil, on parle bien du gars qui a laissé filé un Tour parce qu'il voulait pas qu'un tel l'emporte plutôt qu'un autre???

Indurain, ça fleure trop la mélasse et pas assez le panache. Trop chiant d'avoir un mec comme ça dans l'équipe.

Froome, la seule fois où il aurait pu endosser le rôle de leader, il se chie dessus et parle à la radio….

A la limite, il y aurait Ullrich, mais malgré tout son talent, sa classe et sa puissance, il avait cette mauvaise habitude de courber l'échine….puis je me rappelle aussi de cet épisode dans les Pyrénées quand il fait s'arrêter Voigt qui était échappé dans la montagne pour venir le tracter histoire d'assurer sa belle 2eme place derrière l'américain. Bof!

Lemond? C'est le début de l'hyper spécialisation, ça ne me plaît pas trop. Et le gars est un tricheur. Comme les anglais sur la piste ou la sky et leur marginal gains, le gars a introduit cette mauvaise manie dans le vélo de rechercher à tout prix l'innovation pour couler les adversaires. Pas trop mon truc….


'Fin voilà, cette liste ne me fait pas tellement rêver. Donc j'ai voté pour un coureur qui a gagné, comme Merckx, presque toutes les courses par étapes auxquelles il a participé, et comme Hinault, il a fait preuve de gros panache en les posant sur la table, et ce à plusieurs reprises. Je vous laisse deviner son nom, et surtout son âge :wink:
#3139088
SuperGibo a écrit :
27 mars 2020, 14:42
'Fin voilà, cette liste ne me fait pas tellement rêver. Donc j'ai voté pour un coureur qui a gagné, comme Merckx, presque toutes les courses par étapes auxquelles il a participé, et comme Hinault, il a fait preuve de gros panache en les posant sur la table, et ce à plusieurs reprises. Je vous laisse deviner son nom, et surtout son âge :wink:
Vu que Coppi, s'est déjà trop loin pour juger, je suppose que tu n'as pas pu voter pour Bartali, ce serait illogique. :elephant:

Du coup, tu vas bientôt être adoubé par le pisto, parce que je pense que tu as voté :contador:
#3139095
SuperGibo a écrit :
27 mars 2020, 14:42

...
Puis Eddy c'est surtout cet exploit de Mourenx en 1969, qui commence juste parce qu'un coureur (oublié le nom) avait attaqué dans le col et Eddy, tel un Armstrong des familles avec Simeoni ou Basson, alla lui rappeler qui était le patron, parce qu'il avait commis le crime de lèse-majesté d'aller signer dans une autre équipe.
...
Martin Van den Bossche.
#3139103
Iguane a écrit :
27 mars 2020, 21:56
SuperGibo a écrit :
27 mars 2020, 14:42
'Fin voilà, cette liste ne me fait pas tellement rêver. Donc j'ai voté pour un coureur qui a gagné, comme Merckx, presque toutes les courses par étapes auxquelles il a participé, et comme Hinault, il a fait preuve de gros panache en les posant sur la table, et ce à plusieurs reprises. Je vous laisse deviner son nom, et surtout son âge :wink:
Vu que Coppi, s'est déjà trop loin pour juger, je suppose que tu n'as pas pu voter pour Bartali, ce serait illogique. :elephant:

Du coup, tu vas bientôt être adoubé par le pisto, parce que je pense que tu as voté :contador:
Je prèfère laisser le flou, mais c'est clair que comme leader, le gars a inspiré un vrai respect à ses coéquipiers, et il savait aussi se mettre minable pour leur rendre la pareille. J'ai souvenir de plusieurs épisodes qui envoyaient du rêve avec Tiralongo alors qu'ils n'étaient plus dans la même équipe. A posteriori, et même si j'en ai dit énormément de mal, Contador, c'était quand même la toute grande classe. Autre chose que les Wigo, froomy et autres Bardet.
#3139143
SuperGibo a écrit :
27 mars 2020, 22:32
Iguane a écrit :
27 mars 2020, 21:56


Vu que Coppi, s'est déjà trop loin pour juger, je suppose que tu n'as pas pu voter pour Bartali, ce serait illogique. :elephant:

Du coup, tu vas bientôt être adoubé par le pisto, parce que je pense que tu as voté :contador:
Je prèfère laisser le flou, mais c'est clair que comme leader, le gars a inspiré un vrai respect à ses coéquipiers, et il savait aussi se mettre minable pour leur rendre la pareille. J'ai souvenir de plusieurs épisodes qui envoyaient du rêve avec Tiralongo alors qu'ils n'étaient plus dans la même équipe. A posteriori, et même si j'en ai dit énormément de mal, Contador, c'était quand même la toute grande classe. Autre chose que les Wigo, froomy et autres Bardet.
Par le passé, tu as chuté dans de grandes abîmes... Tu as su combattre tes démons intérieurs pour revenir vers nous purifié.

Image


Nous te voyons à présent lavé de tout pêché, immaculé !

Image

PS : Pas d'adoubement tant que je n'aurais pas confirmation de ton vote pour Contador !
#3139196
loloherrera a écrit :
28 mars 2020, 09:40
Ouais enfin Contador, qu'est-ce qu'il a eu comme concurrence ?
Armstrong sur le déclin (et avec la même pharmacie :rabbit: ), Rasmussen ( :elephant: ), Et Andyj'aiunplanSchleck :banana: .

Surcôté le gars :neutral: :elephant:
C'est intéressant et c'est le coeur du débat : un coureur qui écrase tout comme Merckx ou Remco, c'est parce qu'il est le meilleur de tout les temps, où parce qu'il n'a pas de concurrence ? Dur de choisir du coup, sur le meilleur de tous les temps, en cela je ne participe pas au débat car je n'ai pas connu l'avant Festina, mais c'est sympa à suivre j'en apprend beaucoup. Entendre de la part d'un Belge que Merckx avait des faiblesses, je ne l'aurais jamais imaginé par exemple :w00t:
#3139200
Le sucre sportif a écrit :
28 mars 2020, 10:58
loloherrera a écrit :
28 mars 2020, 09:40
Ouais enfin Contador, qu'est-ce qu'il a eu comme concurrence ?
Armstrong sur le déclin (et avec la même pharmacie :rabbit: ), Rasmussen ( :elephant: ), Et Andyj'aiunplanSchleck :banana: .

Surcôté le gars :neutral: :elephant:
C'est intéressant et c'est le coeur du débat : un coureur qui écrase tout comme Merckx ou Remco, c'est parce qu'il est le meilleur de tout les temps, où parce qu'il n'a pas de concurrence ? Dur de choisir du coup, sur le meilleur de tous les temps, en cela je ne participe pas au débat car je n'ai pas connu l'avant Festina, mais c'est sympa à suivre j'en apprend beaucoup. Entendre de la part d'un Belge que Merckx avait des faiblesses, je ne l'aurais jamais imaginé par exemple :w00t:
On ne peut dire que Merckx ait manqué d'adversaires au cours de sa carrière, que ce soit en GT ou bien sur les classiques. C'est aussi la qualité de ses adversaires qui a rendu ses succès plus grands et c'est, je trouve, ce qui a fait défaut à Hinault en comparaison.
#3139201
Sur quoi tu te bases du coup pour dire que les adversaires de Merckx était supérieur à ceux d'Hinault ?
Après si Merckx avait un gros mental pour faire face à une adversité plus tenace, plus à son niveau, mais qu'il arrive toujours à l'emporter, ok Merckx est le plus grand des leaders. Mais ça peut valoir pour le Froome à son top niveau aussi qui l'a toujours emporté alors que le niveau était plus qu'homogène :reflexion:
#3139216
Le sucre sportif a écrit :
28 mars 2020, 11:14
Sur quoi tu te bases du coup pour dire que les adversaires de Merckx était supérieur à ceux d'Hinault ?
Après si Merckx avait un gros mental pour faire face à une adversité plus tenace, plus à son niveau, mais qu'il arrive toujours à l'emporter, ok Merckx est le plus grand des leaders. Mais ça peut valoir pour le Froome à son top niveau aussi qui l'a toujours emporté alors que le niveau était plus qu'homogène :reflexion:

Ce n'est bien sûr que mon sentiment, mais je me base sur leurs accomplissements et l'empreinte qu'ils ont laissé. Sur les classiques, Merckx a eu comme adversaire De Vlaeminck qui possède, derrière le Cannibale, le plus beau palmarès sur les courses d'un jour de l'histoire (avec Van Looy). Sur les GT, Merckx a du faire face à un coureur d'exception en la personne d'Ocana, à l'un des meilleurs grimpeurs que l'on ait vu avec Fuente et à un coureur régulièrement cité parmi les dix meilleurs de tous les temps avec Gimondi.
Ajouté à cela des coureurs de la qualité de Godefroot, Maertens, Thévenet, Verbeeck, Van Springel, sans oublier un Poulidor toujours là, et ça situe quand même la densité et l'adversité à laquelle Merckx a du faire face.

En comparaison, Hinault a manqué d'un véritable rival sur les GT et il n'a pas été dominateur sur les classiques malgré quelques très beaux succès (on pense plutôt à Kelly ou Moser dans ce registre pour son époque). Son grand rival aurait pu être Fignon mais leurs carrières se sont davantage croisées et il manque un grand affrontement entre les deux. Lemond et Herrera sont eux arrivés trop tard.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3139272
Un leader pour 2020 et les parcours de 2020.
Donc on elimine Anquetil Hinault et Indurain.
Reste le plus grand Merckx. Ou alors Coppi.
Et la on doit dessiner une equipe pour lui Merckx et seulement lui. Voir son histoire et ses equipes.
Donc Pas de Bahamontes Pantani Fuente ou Ocaña Mais un grimpeur-equipier donc Mon choix Julio Jiménez quién pourrait travailler et pourqoui pas etre leader (chronos actuels ridicule). Et comme Sprinter idem un gars capable de bien rouleur et passer la montagne voir etre equipier donc Zabel.
#3139299
SuperGibo a écrit :
27 mars 2020, 14:42
A la limite, il y aurait Ullrich, mais malgré tout son talent, sa classe et sa puissance, il avait cette mauvaise habitude de courber l'échine….puis je me rappelle aussi de cet épisode dans les Pyrénées quand il fait s'arrêter Voigt qui était échappé dans la montagne pour venir le tracter histoire d'assurer sa belle 2eme place derrière l'américain. Bof!
C'était l'inverse car je me souviens très bien de cet épisode qui m'a fait encore plus haïr Voigt par la suite.
Voigt était chez CSC et s'est mis à rouler pour Basso lors de l'étape qui arrivait à Villard-de-Lans en 2004 sur une attaque d'Ullrich, nous privant d'un spectacle qu'on attendait depuis longtemps. :stereoking:
Basso qui défendait sa deuxième place et qui n'a jamais osé attaquer frontalement Armstrong (bon, il faut dire aussi qu'il avait l'explosivité d'un clac doigt) au contraire du rouquinet de Rostock.
#3139314
Moi je suis fan de l'Ullrich hivernal évidemment, à base d'excès de tables, mais malgré sa classe totale en 2003 (maillot mythique Bianchi sur le dos), il se couche quand même salement lors de la chute d'Armstrong à faire attendre tout le monde, alors qu'il fallait finir le boulot.
Trop gentil le gros Jan, mais en même temps c'est ce qui le rend si appréciable.

Je rejoins SuperGibo pour ses analyses pas du tout objectives, mais avec quelques vérités tout de même. Difficile de faire un choix là-dedans, peut-être Bobet ou Coppi oui, que je connais assez peu. Mais sinon le Contador de l'époque pré-steak était tout de même fort désagréable, par contre, post-steak, il m'a beaucoup plu (ses dernières années étaient vraiment chouettes, il ne se renie pas en tant que qu'attaquant).

J'aurais mis Fignon allez, le gars m'a toujours plu.
#3139327
Tremiti a écrit :
28 mars 2020, 17:29
Moi je suis fan de l'Ullrich hivernal évidemment, à base d'excès de tables, mais malgré sa classe totale en 2003 (maillot mythique Bianchi sur le dos), il se couche quand même salement lors de la chute d'Armstrong à faire attendre tout le monde, alors qu'il fallait finir le boulot.
Trop gentil le gros Jan, mais en même temps c'est ce qui le rend si appréciable.

Je rejoins SuperGibo pour ses analyses pas du tout objectives, mais avec quelques vérités tout de même. Difficile de faire un choix là-dedans, peut-être Bobet ou Coppi oui, que je connais assez peu. Mais sinon le Contador de l'époque pré-steak était tout de même fort désagréable, par contre, post-steak, il m'a beaucoup plu (ses dernières années étaient vraiment chouettes, il ne se renie pas en tant que qu'attaquant).

J'aurais mis Fignon allez, le gars m'a toujours plu.
J'ai revu la montée y a pas longtemps, honnêtement, je crois pas que ça aurait changé grand-chose, le ricain était une mobylette, selon moi il rattrapait le Ullrich sans problème :tonton:
Côte Orléans

Est ce que vous connaissez une côte d'enviro[…]

Dopage 2020

Je trouve pas de portrait de Lefevere sur cyclis[…]

Histoire de la Katusha

Katusha 2012 partie 1 En Australie la saison[…]

TRANSFERTS 2020 - 2021 (8E ÉDITION)

Pieter Weening rejoint Trek - Segafredo... je le v[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site