Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 27 sur 99
  • 1
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 99
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3121531
dolipr4ne a écrit :
19 févr. 2020, 13:02
AlbatorConterdo a écrit :
19 févr. 2020, 13:00


Je pense que tu dois comprendre "banda criminal " quand même.
Ah, un rapport avec l’affaire Griveaux, je présume. :elephant:
Attends qu'on découvre que la balance n'est autre que son acolyte de l'époque, le si charismatique Vladimir Karpets...

Image
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3121753
xacasar a écrit :
19 févr. 2020, 01:13
albo a écrit :
18 févr. 2020, 19:43



Ta vidéo montre un cadre acier Orbea avec freins a cable "en l'air" et dérailleur 5 vitesses au cadre...
Soit un équivalent de mon gitane super sprint de 1978 quasiment,
sauf que mon Gitane a au moins des cale pied que n'a meme pas le vélo de la vidéo.

Honnetement l'Orbea des années 80 tu lui montes juste des pédales automatique et je suis persuadé que la différence diminue drastiquement, n'importe quel cycliste te dira que ça fait juste une différence énorme.

Ta vidéo apporte plutôt de l'eau à mon moulin, c'est ahurissant que la différence ne soit que de 12% avec un tel différentiel technologique.

Je parle moi de cadres aluminium ultra légers des années 90-2000, avec pédales automatiques et dérailleurs 9-10 vitesses indexes au guidon.
Ceux avec lesquels les records d'ascension ont été fait quoi (meme si je sais bien que ça n'est pas la seule explication).
Qu'il y ait 5 ou 11 vitesses ce n'est pas ça qui va réellement changer le gain final, les vitesses ça va plus agir sur le "confort" que la performance.
Par contre en effet, les pédales automatiques on peut imaginer que c'est un gros gain mais pas quantifiable (quoi que ? https://www.youtube.com/watch?v=CNedIJBZpgM ) , c'est pour ça que je dis que cette vidéo n'est pas une étude scientifique et est loin d'étre parfaite, mais donne tout de méme une bonne indication.
10% (admettons) c'est 5min d'écart sur le Tourmalet, soit prés de 40 watts en se basant sur les calculs de "chronoswatts", un gouffre.
Ce qui me fait dire qu'1 watt des années 80 ne peut pas réellement être comparé à 1 watt de nos jours. Sinon, avec des pincettes, sinon avec un coefficient multiplicateur estimant la perte de "puissance" induit par un vélo vintage vs un vélo moderne.
https://twitter.com/cyclesetforme/statu ... 04224?s=19

Sur une ascension, on aurait une différence qui tournerait autour de 6-7w (grand max, avec tout optimisé d'un côté et de l'autre) en 2020 vs 1995.

Ce sont surtout à des vitesses élevées que les gains (aéro) ont été faits depuis.
Le plus gros déterminant de la performance dans des pentes à 20km/h, ça reste le poids.
Par albo
#3121766
On3 a écrit :
20 févr. 2020, 07:55


https://twitter.com/cyclesetforme/statu ... 04224?s=19

Sur une ascension, on aurait une différence qui tournerait autour de 6-7w (grand max, avec tout optimisé d'un côté et de l'autre) en 2020 vs 1995.

Ce sont surtout à des vitesses élevées que les gains (aéro) ont été faits depuis.
Le plus gros déterminant de la performance dans des pentes à 20km/h, ça reste le poids.
Je voyais plus un truc comme ça effectivement.

Ce qui explique aussi que (comme je le disais plus haut), l'importance d'une marque de qualité à échelle pro c'est quand même la qualité de son vélo de chrono (parce que là il n'y a pas de débat, il n'y a rien a voir entre les vélos actuels et ceux de la fin des années 2000 par exemple)
et qu'à un niveau amateur, même de très bon niveau, on monte probablement aussi bien le Ventoux sur un cadre alu correctement monté que sur le dernier Pinarello Dogma (et que les différences se jouent surtout au nombre de verres de Beaume de Venise absorbés la veille...)

(Ceci n'enlève rien au coté sympa du beau matériel, d'une transmission fluide, de la sensation de roues plus légères, d'un cadre qui rend bien, et de tout ce qu'au final nous aimons bien sur un vélo de route...)
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#3121798
El_Pistolero_07 a écrit :
20 févr. 2020, 09:09
Mercado, c'était pas un grand espoir déchu dans les années 2000 ?
C'était la grande époque où l'Espagne sortait dix révélations par an. :pt1cable:
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3121800
Tontontrotsko a écrit :
20 févr. 2020, 11:29
El_Pistolero_07 a écrit :
20 févr. 2020, 09:09
Mercado, c'était pas un grand espoir déchu dans les années 2000 ?
C'était la grande époque où l'Espagne sortait dix révélations par an. :pt1cable:
Cette époque où il y avait une dizaine d'espagnols dans les 20 premiers des courses à étapes :ouch:
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#3121803
la Vuelta 2004, pour les nostalgiques :spain:


1. Roberto HERAS (Esp) en 77h42'46"
2. Santiago Perez (Esp) à 30"
3. Francisco Mancebo (Esp) à 2'13"
4. Alejandro Valverde (Esp) à 3'30"
5. Carlos Garcia Quesada (Esp) à 7'44"
6. Carlos Sastre (Esp) à 8'11"
7. Isidro Nozal (Esp) à 8'32"
8. José Angel Gomez Marchante (Esp) à 13'08"
9. Luis Perez (Esp) à 13'24"
10. David Blanco (Esp) à 15'15"
11. Stefano Garzelli (Ita) à 16'33"
12. Marcos Antonio Serrano (Esp) à 17'14"
13. Manuel Beltran (Esp) à 17'43"
14. Francisco José Lara (Esp) à 24'16"
15. Samuel Sanchez (Esp) à 29'23"
16. Damiano Cunego (Ita) à 29'51"
17. Jorge Ferrio (Esp) à 30'49"
18. David Plaza (Esp) à 31'24"
19. Eladio Jimenez (Esp) à 34'35"
20. Luis Pasamontes (Esp) à 37'49"
21. Unai Osa (Esp) à 38'06"
22. Oscar Sevilla (Esp) à 39'01"
23. Juan Manuel Garate (Esp) à 40'09"
24. Joan Horrach (Esp) à 46'17"
25. Daniel Atienza (Esp) à 48'29"
Avatar de l’utilisateur
Par Wald
#3121807
blouss_ a écrit :
20 févr. 2020, 11:37
Tontontrotsko a écrit :
20 févr. 2020, 11:29

C'était la grande époque où l'Espagne sortait dix révélations par an. :pt1cable:
Cette époque où il y avait une dizaine d'espagnols dans les 20 premiers des courses à étapes :ouch:
Du coup, tu as du mal à comprendre pourquoi on parle du déclin italien sur ce forum, il est plutôt hispanique.
Par albo
#3121812
El_Pistolero_07 a écrit :
20 févr. 2020, 11:57
Y'avait pas d'étrangers sur la Vuelta à l'époque !
A part un petit prince italien un peu perdu...

(si je le recroise à l'Eroica je lui demanderais comment ca se passait avec les Espagnols triomphants...)
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3121914
Tontontrotsko a écrit :
20 févr. 2020, 11:48
la Vuelta 2004, pour les nostalgiques :spain:


1. Roberto HERAS (Esp) en 77h42'46"
2. Santiago Perez (Esp) à 30"
3. Francisco Mancebo (Esp) à 2'13"
4. Alejandro Valverde (Esp) à 3'30"
5. Carlos Garcia Quesada (Esp) à 7'44"
6. Carlos Sastre (Esp) à 8'11"
7. Isidro Nozal (Esp) à 8'32"
8. José Angel Gomez Marchante (Esp) à 13'08"
9. Luis Perez (Esp) à 13'24"
10. David Blanco (Esp) à 15'15"
11. Stefano Garzelli (Ita) à 16'33"
12. Marcos Antonio Serrano (Esp) à 17'14"
13. Manuel Beltran (Esp) à 17'43"
14. Francisco José Lara (Esp) à 24'16"
15. Samuel Sanchez (Esp) à 29'23"
16. Damiano Cunego (Ita) à 29'51"
17. Jorge Ferrio (Esp) à 30'49"
18. David Plaza (Esp) à 31'24"
19. Eladio Jimenez (Esp) à 34'35"
20. Luis Pasamontes (Esp) à 37'49"
21. Unai Osa (Esp) à 38'06"
22. Oscar Sevilla (Esp) à 39'01"
23. Juan Manuel Garate (Esp) à 40'09"
24. Joan Horrach (Esp) à 46'17"
25. Daniel Atienza (Esp) à 48'29"
Bordel :saoul:

Autant j’aime pas quand la mondialisation à outrance donne des trucs comme le Saudi Tour ou autre, autant j’aimerais vraiment pas revoir un CG de GT comme celui-là.
La Vuelta, c’etait un peu la Volta d’aujourd’hui, non?
  • 1
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 99

Nouveau point sur l'effectif de Qhubeka l'an p[…]

Je dirai 16, saison quasi parfaite, 4 victoires […]

Israel Start-Up Nation 2020

Ah oui oublié de préciser mais c'est[…]

La Machine Peter Lorre en action. Allure intensi[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site