Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 13 sur 88
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 88
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3106988
Nopik a écrit :
14 janv. 2020, 13:16
1 la réputation de régularité de nibali est largement surestimée
2 ses déclarations vont toujours dans le sens où c'est lui qui maîtrise les évènements, ce qui n'est pas le cas
Je ne vois pas comment on peut écrire une chose pareille alors que les derniers résultats de Nibali en GT lorsqu'il visait le général sont :
- 2ème du Giro 2019
- abandon au Tour de France 2018 alors qu'il était en course pour le podium
- 2ème de la Vuelta 2017
- 3ème du Giro 2017
- Vainqueur du Giro 2016

Il ne s'est pas troué une seule fois ces dernières années lorsqu'il avait fait d'un GT un objectif.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3107000
Vous avez mal compris... Je parlais de sa régularité sur les étapes (en vue de gagner le Giro 2019 ou 2020, ce qui était le sujet), pas de sa régularité à faire des bons classements d'une année sur l'autre...
Néanmoins, je viens de regarder, et même s'il perd 10-20" par ci par là (de 2016 à maintenant), il ne perd jamais plus. Donc finalement oui il est assez régulier :hehe:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3107006
Rondeville a écrit :
14 janv. 2020, 11:52
Je vois une discussion sur le Giro depuis plusieurs messages, mais aucune mention de son vainqueur sortant qui devrait pourtant avoir carte blanche dans sa nouvelle formation.
Oui.
Et à son âge, il n'y a aucune raison de penser qu'il ne va pas encore progresser, alors que Nibali devrait plutôt régresser.
Enfin, si il a quelques équipiers solides pour l'accompagner, ce qui, je pense, sera le cas, il pourrait naturellement être considéré comme le favori, même si il ne sera peut-être pas le seul à avoir ce titre.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3107008
levrai-dufaux a écrit :
14 janv. 2020, 14:01
biquet a écrit :
14 janv. 2020, 10:32
Si Nibali évolue au même niveau que sur le dernier Giro, il l'emportera sans trop de problèmes. N'oublions pas qu'il a perdu ce dernier en faisant une fixette sur Roglic lors des ascensions de Lago Serru et San Carlo. Le parcours lui est très favorable, l'adversité n'a rien d'extraordinaire (aucun des épouvantails actuels ), je vois pas ce qui pourrait l'empêcher de gagner, sauf chute, maladie ou début de déclin.
Si Yates évolue à son niveau de 2018, Fuglsang à celui de son printemps 2019 et Carapaz à celui du dernier Giro où il s'est montré le plus fort en montagne, alors Nibali aura déjà fort à faire. Il est très loin d'avoir course gagnée même s'il en sera bien sûr l'un des favoris au départ.

Le plateau du prochain Giro apparaît quelque peu dégarni en comparaison du Tour mais il demeure de très bonne facture. Ce qui exceptionnel, ce n'est pas le plateau du prochain Giro mais ceux des trois dernières éditions. Lors des trois dernières années, le Giro a proposé un plateau de favoris au moins aussi forts que ceux présents sur le Tour (voir plus). C'est rarissime à l'échelle des 20-30 dernières années. Celui de cette année sera clairement en deçà, mais il s'agit davantage d'un retour à la norme que d'un déclassement.
Ça fait beaucoup de "si" quand même.

Je vois surtout que Yates n'a fait qu'une année à ce niveau, et que Fuglsang n'a jamais été capable d'évoluer à ce niveau sur un GT. Pas sûr qu'ils représenteront les adversaires les plus féroces de Nibali en mai prochain du coup.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3107009
Noé a écrit :
14 janv. 2020, 15:39
Rondeville a écrit :
14 janv. 2020, 11:52
Je vois une discussion sur le Giro depuis plusieurs messages, mais aucune mention de son vainqueur sortant qui devrait pourtant avoir carte blanche dans sa nouvelle formation.
Oui.
Et à son âge, il n'y a aucune raison de penser qu'il ne va pas encore progresser, alors que Nibali devrait plutôt régresser.
Enfin, si il a quelques équipiers solides pour l'accompagner, ce qui, je pense, sera le cas, il pourrait naturellement être considéré comme le favori, même si il ne sera peut-être pas le seul à avoir ce titre.
AlbatorConterdo a écrit :
14 janv. 2020, 00:16
Je ne sais pas comment prendre cette remarque... :scratch:
Pas sûr que Raymond puisse être considéré comme le principal épouvantail de ce Giro.
Un sérieux outsider, plutôt, non ?
Après tout, le vainqueur sortant sera présent.C'est lui qui aura la pancarte. :spamafote:
:reglement: :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3107010
Nopik a écrit :
14 janv. 2020, 15:25
Vous avez mal compris... Je parlais de sa régularité sur les étapes (en vue de gagner le Giro 2019 ou 2020, ce qui était le sujet), pas de sa régularité à faire des bons classements d'une année sur l'autre...
Néanmoins, je viens de regarder, et même s'il perd 10-20" par ci par là (de 2016 à maintenant), il ne perd jamais plus. Donc finalement oui il est assez régulier :hehe:
Voilà Nibali est rarement dominateur, mais il ne perd jamais bcp de temps, que ce soit en montagne, sur les chronos ou sur des arrivées pour puncheurs. Il joue généralement placé pendant les deux premières semaines de course et peut être plus offensif/tranchant la dernière semaine. Et ça fait 10 ans qu'il empile les podiums sur GT.
Par biquet
#3107030
blouss_ a écrit :
14 janv. 2020, 15:48
Nopik a écrit :
14 janv. 2020, 15:25
Vous avez mal compris... Je parlais de sa régularité sur les étapes (en vue de gagner le Giro 2019 ou 2020, ce qui était le sujet), pas de sa régularité à faire des bons classements d'une année sur l'autre...
Néanmoins, je viens de regarder, et même s'il perd 10-20" par ci par là (de 2016 à maintenant), il ne perd jamais plus. Donc finalement oui il est assez régulier :hehe:
Voilà Nibali est rarement dominateur, mais il ne perd jamais bcp de temps, que ce soit en montagne, sur les chronos ou sur des arrivées pour puncheurs. Il joue généralement placé pendant les deux premières semaines de course et peut être plus offensif/tranchant la dernière semaine. Et ça fait 10 ans qu'il empile les podiums sur GT.

C'est exactement ça. :super: Nibali, il faut se le peler, quand même. Par contre, il a tendance à se tromper tactiquement. Il se met un adversaire dans la tête et fait presque une obssession sur lui, parfois même en le provoquant dans les médias. En 2017, c'était Quintana, cette année, c'était Roglic. :reflexion:
Par jobijoba21
#3107095
Si c'est le même Nibali qu'au Giro 2019, vu le parcours et la concurrence, dur de l'écarter du podium (minimum) sur le papier.
A voir comment son changement d'équipe se passe et le niveau de ses adversaires, mais on peut lui faire confiance.
Par *Chouchou*
#3107111
biquet a écrit :
14 janv. 2020, 17:19
blouss_ a écrit :
14 janv. 2020, 15:48


Voilà Nibali est rarement dominateur, mais il ne perd jamais bcp de temps, que ce soit en montagne, sur les chronos ou sur des arrivées pour puncheurs. Il joue généralement placé pendant les deux premières semaines de course et peut être plus offensif/tranchant la dernière semaine. Et ça fait 10 ans qu'il empile les podiums sur GT.

C'est exactement ça. :super: Nibali, il faut se le peler, quand même. Par contre, il a tendance à se tromper tactiquement. Il se met un adversaire dans la tête et fait presque une obssession sur lui, parfois même en le provoquant dans les médias. En 2017, c'était Quintana, cette année, c'était Roglic. :reflexion:
Et entre les 2, c'était Dumoulin qui a fait l'objet d'une polémique dans les médias sur des déclarations de Nibali et riposte de Dumoulin.

Sur le Giro, reste à savoir si on ne pourrait pas avoir la surprise Remco Evenepoel qui profiterait du marquage des favoris ?
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3107159
On3 a écrit :
14 janv. 2020, 15:43
levrai-dufaux a écrit :
14 janv. 2020, 14:01


Si Yates évolue à son niveau de 2018, Fuglsang à celui de son printemps 2019 et Carapaz à celui du dernier Giro où il s'est montré le plus fort en montagne, alors Nibali aura déjà fort à faire. Il est très loin d'avoir course gagnée même s'il en sera bien sûr l'un des favoris au départ.

Le plateau du prochain Giro apparaît quelque peu dégarni en comparaison du Tour mais il demeure de très bonne facture. Ce qui exceptionnel, ce n'est pas le plateau du prochain Giro mais ceux des trois dernières éditions. Lors des trois dernières années, le Giro a proposé un plateau de favoris au moins aussi forts que ceux présents sur le Tour (voir plus). C'est rarissime à l'échelle des 20-30 dernières années. Celui de cette année sera clairement en deçà, mais il s'agit davantage d'un retour à la norme que d'un déclassement.
Ça fait beaucoup de "si" quand même.

Je vois surtout que Yates n'a fait qu'une année à ce niveau, et que Fuglsang n'a jamais été capable d'évoluer à ce niveau sur un GT. Pas sûr qu'ils représenteront les adversaires les plus féroces de Nibali en mai prochain du coup.
Logiquement Carapaz et Bardet seront les deux principaux rivaux de Nibali. Evidemment pour Bardet, il devra retrouver son niveau de 2016-2018. Sinon il a un peu le même profil que Nibali. Il est très fort sur les étapes longues et usantes tout en étant un ton en-dessous du squale sur le CLM.

Yates, j'arrive pas à croire une seconde qu'il soit capable de digérer trois tappone en troisième semaine. Je ne comprends pas son choix de retourner sur le Giro alors que le parcours du Tour lui correspondait beaucoup plus dans l'optique d'un bon classement général.

Quant à Fuglsang, il va avoir 35 ans et il a toujours montré des limites sur un grand tour donc j'ai du mal à y croire pour lui aussi même si, sur le papier, le parcours du giro est pas mal par rapport à ses qualités.

Un coureur comme Kruijswijk aurait été un sérieux outsider sur ce parcours. Lui c'est comme Yates, je ne comprends pas son choix de grand tour. La seule explication que je vois, c'est que son équipe lui a forcé la main pour qu'il s'aligne sur le Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3107242
Rondeville a écrit :
14 janv. 2020, 11:52
Je vois une discussion sur le Giro depuis plusieurs messages, mais aucune mention de son vainqueur sortant qui devrait pourtant avoir carte blanche dans sa nouvelle formation.
Mais grave! :ouch:

Sinon, on en fait pas une pure legende au bout d’un moment en resumant la defaite de Nibali au Giro 2019 because reniflage de peau de chamois avec Roglic? Enfin, une legende, j’exagere, mais j’ai l’impression qu’on le resume à ça. On est incapables d’affirmer qu’il aurait pu suivre Carapaz dans ses attaques, ni au moment des attaques ni apres pour le suivre. Ok Nibali a quelques references (euphemisme bien sûr) mais c’est de la SF d’affirmer qu’il aurait gagné s’il avait moins collé Roglic. On n’en sait strictement rien.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3107282
Je ne suis pas certain d'avoir lu quelqu'un affirmer que Nibali aurait remporté le Giro sans son erreur tactique. Mais il l'a clairement perdu sur cette erreur. Après sans celle-ci, il y aurait sans doute eu match avec Carapaz.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3107283
dolipr4ne a écrit :
15 janv. 2020, 16:54
Rondeville a écrit :
14 janv. 2020, 11:52
Je vois une discussion sur le Giro depuis plusieurs messages, mais aucune mention de son vainqueur sortant qui devrait pourtant avoir carte blanche dans sa nouvelle formation.
Mais grave! :ouch:
Sérieux ?
2 fois qu'on fait cette remarque...mes posts sont invisibles ??? :scratch:
AlbatorConterdo a écrit :
14 janv. 2020, 15:46
Noé a écrit :
14 janv. 2020, 15:39


Oui.
Et à son âge, il n'y a aucune raison de penser qu'il ne va pas encore progresser, alors que Nibali devrait plutôt régresser.
Enfin, si il a quelques équipiers solides pour l'accompagner, ce qui, je pense, sera le cas, il pourrait naturellement être considéré comme le favori, même si il ne sera peut-être pas le seul à avoir ce titre.
AlbatorConterdo a écrit :
14 janv. 2020, 00:16
Je ne sais pas comment prendre cette remarque... :scratch:
Pas sûr que Raymond puisse être considéré comme le principal épouvantail de ce Giro.
Un sérieux outsider, plutôt, non ?
Après tout, le vainqueur sortant sera présent.C'est lui qui aura la pancarte. :spamafote:
:reglement: :spamafote:
C'est bon, là ? :siffle:
Avatar de l’utilisateur
Par Noé
#3107289
C'est vrai qu'il y aura principalement Nibali et Yates comme favoris légitimes, Bardet probablement un peu derrière.
Mais n'oubliez pas que le vainqueur sortant sera aussi présent ! C'est lui qui aura la pancarte.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3107290
Noé a écrit :
15 janv. 2020, 18:34
C'est vrai qu'il y aura principalement Nibali et Yates comme favoris légitimes, Bardet probablement un peu derrière.
Mais n'oubliez pas que le vainqueur sortant sera aussi présent ! C'est lui qui aura la pancarte.
Ah oui. C'est marrant, mais personne n'en avait parlé du vainqueur sortant.
Avatar de l’utilisateur
Par Le sucre sportif
#3107297
La transcontinentale race, que je critiquais pour être de plus en plus élitiste avec la nécessité d'avoir du matériel de plus en plus solide et des équipements de sécurité toujours plus imposants, semble m'avoir partiellement entendue puisqu'elle accompagnera trois participants boursiers pour réaliser leur projet de faire la course (1500 € environ, ça veut dire qu'ils considèrent que dorénavant, la course n'est plus ouverte à n'importe qui :w00t: )

Elle se déroulera cet été dans le sens inverse de l'édition précédente, partant de Brest pour terminer dans les montagnes du Monténégro en passant par Roubaix (donc certainement l'un des secteurs, espérons la Tranchée, sera au programme :hate: )
Par *Chouchou*
#3107392
Interview de Corentin Ermenault intéressante sur le cyclisme, et pour laquelle je mentionne juste la dernière question au sujet des incendies en Australie : :wink:

Cyclisme : « Chez les pros, c’est comme si je pointais à l’usine », assure Corentin Ermenault
Le 15 janvier 2020 à 19h21
...
Vous avez déjà un peu commencé votre tour du monde en passant plusieurs semaines en Australie cet hiver...
J'étais sur la côte est, vers Brisbane pour m'entraîner. Depuis le 8 novembre, l'Australie brûle mais on a mis du temps à en parler en France. Dans mon appartement à Noosa, il y avait des flammes partout autour de moi. Ce qui était horrible, c'était d'entendre les animaux suffoquer et agonir…

http://www.leparisien.fr/sports/oise/cy ... 237019.php

*agonir ? plutôt agoniser.
Témoignage poignant et triste pour les animaux. :cry:
Avatar de l’utilisateur
Par El_Pistolero_07
#3107401
blouss_ a écrit :
15 janv. 2020, 18:35
Noé a écrit :
15 janv. 2020, 18:34
C'est vrai qu'il y aura principalement Nibali et Yates comme favoris légitimes, Bardet probablement un peu derrière.
Mais n'oubliez pas que le vainqueur sortant sera aussi présent ! C'est lui qui aura la pancarte.
Ah oui. C'est marrant, mais personne n'en avait parlé du vainqueur sortant.
Enfin.. C'est marrant, pourtant on a un grand spécialiste du cyclisme italien, il n'en a touché mot... Et ça gagne les Duels près ça...
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3107431
A noter que, hier et pour la première fois depuis juillet dernier, Wout Van Aert est remonté sur un vélo TT. "On est de nouveau amis" a-t-il déclaré à la descente de machine... :super:
  • 1
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 88

Fuglsang n'a pas les jambes il sera déj&a[…]

Décidément Mikkel Frølic[…]

Tour de France 2021

Selon le dauphiné, on aura une étape[…]

Foot 2019-2020

et pendant ce temps james rodriguez s'éclat[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site