Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 109 sur 126
  • 1
  • 107
  • 108
  • 109
  • 110
  • 111
  • 126
Par jicébé
#3087031
Noé a écrit :
25 oct. 2019, 12:07
Adryy8 a écrit :
25 oct. 2019, 11:59


Je serais même pas surpris de les voir tenter de payer TDE pour qu'ils ne viennent pas :elephant:
Le pire, c'est que je crois que tu peux enlever l' :elephant: .
Lu dans Het Nieuwsblad de ce matin, traduction littérale de ce que Vegni aurait dit: "Je veux que l'équipe française refuse son invitation ...".
Pas moins ....
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3087034
jicébé a écrit :
26 oct. 2019, 09:24
Noé a écrit :
25 oct. 2019, 12:07

Le pire, c'est que je crois que tu peux enlever l' :elephant: .
Lu dans Het Nieuwsblad de ce matin, traduction littérale de ce que Vegni aurait dit: "Je veux que l'équipe française refuse son invitation ...".
Pas moins ....
Sauf que TDE est plus proche de faire l'impasse sur la Vuelta que le Giro. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3087677
Dans un long courier en anglais, l'AIGCP (l'Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionels) déterre une nouvelle fois la hache de guerre contre l'UCI.
https://www.cyclingnews.com/news/teams- ... sentation/

Les meilleurs passages sont ceux qui décrivent la démocratie de l'UCI :
"L’UCI a choisi de structurer la gouvernance du cyclisme sur route professionnel masculin de manière à ce que les équipes et leurs coureurs n’ont aucun mot à dire.
Le seul pouvoir réel réside dans le comité de direction de l’UCI, qui peut introduire et modifier les règles à sa guise, de manière totalement isolée et sans consulter les parties prenantes.
Au sein du Conseil du Cyclisme Professionnel (qui régit l’UCI WorldTour), les équipes ne détiennent que deux places sur douze, l’UCI détenant elle-même la moitié des sièges.
Même au sein de la tentative viciée de démocratie restreinte incarnée par le CCP, les processus sont également incohérents et ne fonctionnent pas correctement. L’UCI décide ce qui est à l’ordre du jour et ce qui ne l’est pas. Même s’il a été convenu précédemment que certains sujets doivent figurer à l’ordre du jour, l’UCI peut décider de les omettre simplement. Et si des sujets sont abordés par les équipes, le président de l’UCI (qui n’est même pas membre du CCP) peut décliner l’idée / la demande sans discussion supplémentaire.
De plus, dans le cas où une proposition de l’UCI dans le CCP n’obtiendrait pas l’appui des équipes, il n’est pas rare que les représentants des équipes soient dénigrés lors de la réunion.
"

Ce passage est également savoureux :
"Les courses ne sont pas enregistrées en tant que courses ProSeries sur la base de critères objectifs mais plutôt pour des raisons politiques et / ou des préférences personnelles.
Avec tout le respect pour l'événement en lui-même, la course dans la ville natale du Président, le GP Plumelec, a même été promue à ce niveau, alors que cette course, dans les 3 dernières années, n'a jamais été en mesure d'attirer ne serait-ce qu'une seule équipe World Tour étrangère.
"
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3087678
Ce n'est pas la journée de l'UCI car le CADAF (Cycling Anti-Doping Foundation) proteste de son côté dans une lettre ouverte contre l'annonce récente par l'UCI d'une collaboration avec l'ITA (International Testing Agency), faite sans aucune concertation préalable avec le CADAF ni avec les autres acteurs du cyclisme.
https://www.cyclingnews.com/news/cadf-o ... ng-agency/
Par jicébé
#3087767
wallers a écrit :
29 oct. 2019, 00:41
Dans un long courier en anglais, l'AIGCP (l'Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionels) déterre une nouvelle fois la hache de guerre contre l'UCI.
https://www.cyclingnews.com/news/teams- ... sentation/

Les meilleurs passages sont ceux qui décrivent la démocratie de l'UCI :
...
Ce passage est également savoureux :
"Les courses ne sont pas enregistrées en tant que courses ProSeries sur la base de critères objectifs mais plutôt pour des raisons politiques et / ou des préférences personnelles.
Avec tout le respect pour l'événement en lui-même, la course dans la ville natale du Président, le GP Plumelec, a même été promue à ce niveau, alors que cette course, dans les 3 dernières années, n'a jamais été en mesure d'attirer ne serait-ce qu'une seule équipe World Tour étrangère.
"
Ca me rappelle un de mes posts sur ce même topic:
"L'UCI doit aussi prendre en compte les intérêts supérieurs de ses pontes: pourquoi Plumelec (10 équipes WT au départ au total sur les 5 dernières années) ... ? Parce que l'organisateur de Plumelec est un certain Jérôme Lappartient?"

Et la façon dont je m'étais fait remettre à ma place:
"pourquoi donc aller cracher sur l'UCI alors et sous entendre que Plumelec doit sa sélection à de la corruption ou à des arrangements entre amis "

:green:
#3087785
L'AIGCP est dirigée par Iwan Spekenbrink et Richard Plugge, qui sont les patrons de Sunweb et Jumbo, deux équipes qui appartiennent à Velon.

Les compromissions et les conflits d'intérêts, ils sont partout. Méfiez-vous du doigt qui pointe.
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3087794
allezlasse a écrit :
29 oct. 2019, 14:29
L'AIGCP est dirigée par Iwan Spekenbrink et Richard Plugge, qui sont les patrons de Sunweb et Jumbo, deux équipes qui appartiennent à Velon.

Les compromissions et les conflits d'intérêts, ils sont partout. Méfiez-vous du doigt qui pointe.
+1
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3087801
Après la gouvernance très merdouilleuse du sport de haut niveau, c'est pas un truc très neuf même si c'est triste... ça va des affaires magnifiques de corruption du CIO et de l'IAAF aux sommes astronomiques passant dans toutes les mains à la FIFA ou à l'UEFA et la main mise plus ou moins forte des plus grosses entités (grands clubs européens en foot, certains agents clefs dans des sports individuels) sur la machine.

Dans le vélo le triangle infernal organisateurs / équipes / UCI alterne les phases de conflit et de collusions entre les uns et les autres sans jamais ou presque réussir à créer un dialogue un peu transparent. L'UCI est une fédération ubuesque c'est un fait, par contre savoir quel modèle alternatif au merdier actuel il faudrait mettre en place ET qui aurait une chance de marcher, c'est autre chose.
Par jicébé
#3087809
allezlasse a écrit :
29 oct. 2019, 14:29
L'AIGCP est dirigée par Iwan Spekenbrink et Richard Plugge, qui sont les patrons de Sunweb et Jumbo, deux équipes qui appartiennent à Velon.

Les compromissions et les conflits d'intérêts, ils sont partout. Méfiez-vous du doigt qui pointe.
Je me disais aussi que ça faisait longtemps.
Après tout, rien n'interdit à Madiot, Lavenu et/ou Vasseur de se présenter à la présidence.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3087811
Il y a un sacré lot de conneries et de verités tournées dans un certain sens pour faire jouer leur narratif à l'AIGCP.

>The original balance between teams and organisers consisted of 4-year licenses including Tour de France participation, for which in return the teams were obliged to race a total of 154 racing days in UCI’s WorldTour.

ALors déjà ils pleurent car ils voulaient concretement une ligue fermée avec moins de jours de courses, ah bah dit donc je me demande pourquoi l'UCI a refusé ça!

>the sporting criterion for teams’ licenses (through a points system which includes all races) has heavily unbalanced the teams-organisers parity and has heavily impacted the teams’ key right to freely decide its strategy of where to race, which (national) races to support, and under which terms (beyond the original 154 WorldTour days).

Là j'ai beaucoup rigolé, car aux dernières nouvelles tout ce que ça a fait c'est que ça a rajouté 3 ou 4 courses au programme de 3 ou 4 equipes pouah c'est très grave. La partie sur quelle courses nationales supporter c'est d'un ridicule incroyable. Les équipes WT italiennes quand il y en avait encore désertaient les courses italiennes, Deceuninck ils loupent des courses belges, et le plus drole reste les équipes des deux boss de l'AIGCP, Jumbo ne faisaient pas toutes les courses aux Pays Bas et Sunweb ne fait toujours pas toues les courses en Allemagne si je ne dis pas de bêtises. Et ne parlons même pas des équipes americaines, qui ne se pointent mêmes pas aux courses americaines des fois, Trek et EF ils ne la font pas la Winston Salem. Pour moi, toutes les equipes devraient être forcées de courir leur calendrier national et heureusement que la Ligue le fait en France.

Pout le paragraphe sur les pleurs pour les ProSeries n'a pas trop de sens je trouve, les PCT ont toujours été privilégiées sur les .HC et il n'y a rien qui indique que ça va changer hormis le fait qu'il y aura possiblement un peu plus d'equipes WT.


>the UCI has added Continental Championships to the calendar. Another additional ‘nation-versus-nation’ competition which again takes away visibility from the teams. Again, the teams’ riders may be required to race those races. In addition, the winner of such championships is obliged to wear, for an entire year, the continental championships jersey, which yet again takes away visibility/recognisability from the teams.

Vous l'avez vu le maillot de champion d'Asie de Gidich? Moi non plus. Ben Dyball porte son maillot de champion d'Océanie uniquement lors des présentations d'équipes. Le seul réel signe de ces maillots que j'ai vu hors celui de champion d'Europe sont les liserés de Champion d'Amerique de Molano. Après chez les femmes j'avais vu le maillot de la championne d'Asie ou d'Amerique il me semble, mais qui était porté par une membre de l'équipe du CMC donc tout à fait logique.

En bref, ils veulent le beurre et l'argent du beurre. Ils veulent gros faire ce qu'ils veulent hormis le World Tour en invoquant des arguments que le passé ou même le présent pourrait retourner contre eux. Classique venant de Spekenbrinck, je n'ai jamais entendu une chose positive sur cet homme.
#3087814
jicébé a écrit :
29 oct. 2019, 16:37
allezlasse a écrit :
29 oct. 2019, 14:29
L'AIGCP est dirigée par Iwan Spekenbrink et Richard Plugge, qui sont les patrons de Sunweb et Jumbo, deux équipes qui appartiennent à Velon.

Les compromissions et les conflits d'intérêts, ils sont partout. Méfiez-vous du doigt qui pointe.
Je me disais aussi que ça faisait longtemps.
Après tout, rien n'interdit à Madiot, Lavenu et/ou Vasseur de se présenter à la présidence.
Forcément, vu que tu es un defenseur de Velon, tu peux avoir pris le truc personnellement.
Apres, et pour m’etre pris la tete plusieurs fois avec toi sur un autre sujet (je te conseille d’ailleurs d’aller lire les declarations d’un ancien medecin de la Sky qui a quelques soucis de memoire qui flanche...), peut-etre pourrait-on décider tout de suite de ne parler que du fond, sans chercher à absolument devoir appartenir à un camp’et à en defendre les interets à tout crin?
En cela, je trouve le post de veji tres instructif, et surtout objectif.

Je ne souhaite pas te dire quoi dire ou quoi faire, mais je sens tellement qu’on va rapidement tomber dans de la gueguerre de cour d’ecole, que je me dis qu’on gagnerait tous à essayer d’eviter ça. Le sujet de fond est interessant, ce serait dommage de le confisquer.
#3087815
jicébé a écrit :
29 oct. 2019, 16:37
allezlasse a écrit :
29 oct. 2019, 14:29
L'AIGCP est dirigée par Iwan Spekenbrink et Richard Plugge, qui sont les patrons de Sunweb et Jumbo, deux équipes qui appartiennent à Velon.

Les compromissions et les conflits d'intérêts, ils sont partout. Méfiez-vous du doigt qui pointe.
Je me disais aussi que ça faisait longtemps.
Après tout, rien n'interdit à Madiot, Lavenu et/ou Vasseur de se présenter à la présidence.
Non mais ce n'est pas la question.

Velon et l'UCI sont en gueguerre depuis des années. Je souligne juste que ce communiqué de l'AIGCP, c'est une façon d'entretenir cette gueguerre mais en utilisant des moyens annexes.

Il ne s'agit pas de dire que Velon c'est les grands méchants et l'UCI les grands gentils :reflexion: je te jure jicébé, la nuance ça existe…
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3087832
De toute façon dans la situation actuelle, tout ce que fera l'UCI sera prétexte aux critiques et aux arguties pour Velon, par l'intermédiaire de l'AIGCP qui est le représentant des équipes pro. Juste pour mettre la pression sur l'UCI, les montrer sous un mauvais jour, et essayer de gratter un truc.
C'est de bonne guerre. Ils sont dans leur rôle. C'est juste que c'est un bras de fer sur le long terme.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3087891
wallers a écrit :
29 oct. 2019, 00:41
Dans un long courier en anglais, l'AIGCP (l'Association Internationale des Groupes Cyclistes Professionels) déterre une nouvelle fois la hache de guerre contre l'UCI.
https://www.cyclingnews.com/news/teams- ... sentation/

Les meilleurs passages sont ceux qui décrivent la démocratie de l'UCI :
"L’UCI a choisi de structurer la gouvernance du cyclisme sur route professionnel masculin de manière à ce que les équipes et leurs coureurs n’ont aucun mot à dire.
Le seul pouvoir réel réside dans le comité de direction de l’UCI, qui peut introduire et modifier les règles à sa guise, de manière totalement isolée et sans consulter les parties prenantes.
Au sein du Conseil du Cyclisme Professionnel (qui régit l’UCI WorldTour), les équipes ne détiennent que deux places sur douze, l’UCI détenant elle-même la moitié des sièges.
Même au sein de la tentative viciée de démocratie restreinte incarnée par le CCP, les processus sont également incohérents et ne fonctionnent pas correctement. L’UCI décide ce qui est à l’ordre du jour et ce qui ne l’est pas. Même s’il a été convenu précédemment que certains sujets doivent figurer à l’ordre du jour, l’UCI peut décider de les omettre simplement. Et si des sujets sont abordés par les équipes, le président de l’UCI (qui n’est même pas membre du CCP) peut décliner l’idée / la demande sans discussion supplémentaire.
De plus, dans le cas où une proposition de l’UCI dans le CCP n’obtiendrait pas l’appui des équipes, il n’est pas rare que les représentants des équipes soient dénigrés lors de la réunion.
"

Ce passage est également savoureux :
"Les courses ne sont pas enregistrées en tant que courses ProSeries sur la base de critères objectifs mais plutôt pour des raisons politiques et / ou des préférences personnelles.
Avec tout le respect pour l'événement en lui-même, la course dans la ville natale du Président, le GP Plumelec, a même été promue à ce niveau, alors que cette course, dans les 3 dernières années, n'a jamais été en mesure d'attirer ne serait-ce qu'une seule équipe World Tour étrangère.
"
Il ne manquerait pas un C a CCP ! :elephant:
  • 1
  • 107
  • 108
  • 109
  • 110
  • 111
  • 126

Le CLM n'est pas considéré comme une[…]

Je reviens aussi sur le commentaire remarquant l'u[…]

Tom Paquot sans surprise mais aussi Laurenz Rex qu[…]

Lapsus du jour : Anne-Claire Coudray au 20h : &quo[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site