Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 17 sur 17
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
#3057902
Psyonix76 a écrit :
11 août 2019, 21:31
rbl85 a écrit :
11 août 2019, 21:23


Sauf que même ca ils ont pas pu le faire.

Au bout de 20km de course, il y avait plus que Demare, Coquard et Sénéchal dans le 1er peloton.

Petit et Le Gac sont rentré pendant le 1er tour de circuit et ils ont sautés très rapidement.
Dans ce cas , ça veut dire que Voeckler n'a pas fait la meilleur sélection possible ..
Il a pris les coureurs qui voulaient venir et surtout ceux qui étaient dispo.
#3057905
Xav_38 a écrit :
11 août 2019, 21:30
-Vélomen- a écrit :
11 août 2019, 21:26

Là, si Lampaert joue dans les 2 derniers km, il fait au pire 3ème, son podium étant assuré. Entre 3 et 2 des Europe, je ne vois pas une grande différence à l'heure des bilans, surtout qu'il aurait pris le risque de gagner.
Sauf qu'il n'avait quasiment aucune chance de gagner une fois que Viviani était revenu, et dans ce cas il vaut mieux faire 2 que 3.

Autre point, prendre une décision stratégique avec le coeur à 190-200 pulsations / min , ce n'est pas non plus très facile.
Aucune chance, c'est un peu excessif. Elle était légère mais il ne l'a pas joué.

Je suis très étonne des commentaires aussi indulgents avec Lampaert. Beaucoup d'autres coureurs se sont fait critiquer pour beaucoup moins que ça. Encore une fois, le mec emmène sans se retourner dans les 2 derniers km.

Perso, son attitude m'a choqué et j'ai vraiment vu un coureur (Lampaert) qui a couru pour son leader à l'année (Viviani) en oubliant que ce n'était pas une course par équipes.

D'ailleurs, on a aussi vu un Asgreen plus courir par équipes de marque (DQS) que par équipes nationales (Danemark) : il roule comme un goinfre dans le groupe de tête alors qu'il a Morkov, plus rapide derrière et qu'il doit en garder un max pour tenter d'attaquer dans le finale et gagner en solo.
#3057912
Concernant l'équipe de France, elle n'a pas fait une mauvaise course non plus.

Démare vise plus les Mondiaux que les Europe, et il n'est pas encore à 100 % alors que certains de ses adversaires sortaient du Tour.

Au Mondial, l'équipe de France sera plus forte, avec un Démare à 100 % et un Alaphilippe. Ceci dit, j'ai du mal à évaluer la difficulté du parcours.
#3057915
-Vélomen- a écrit :
11 août 2019, 21:48
Concernant l'équipe de France, elle n'a pas fait une mauvaise course non plus.

Démare vise plus les Mondiaux que les Europe, et il n'est pas encore à 100 % alors que certains de ses adversaires sortaient du Tour.

Au Mondial, l'équipe de France sera plus forte, avec un Démare à 100 % et un Alaphilippe. Ceci dit, j'ai du mal à évaluer la difficulté du parcours.
J'ai pas l'impression que Demare vise vraiment le championnat du monde.
#3057924
rbl85 a écrit :
11 août 2019, 21:52
-Vélomen- a écrit :
11 août 2019, 21:48
Concernant l'équipe de France, elle n'a pas fait une mauvaise course non plus.

Démare vise plus les Mondiaux que les Europe, et il n'est pas encore à 100 % alors que certains de ses adversaires sortaient du Tour.

Au Mondial, l'équipe de France sera plus forte, avec un Démare à 100 % et un Alaphilippe. Ceci dit, j'ai du mal à évaluer la difficulté du parcours.
J'ai pas l'impression que Demare vise vraiment le championnat du monde.
Toutafé, y'a pas le tour du Poitou-Charentes dans pas longtemps? :elephant:
#3057961
rbl85 a écrit :
11 août 2019, 21:35
Psyonix76 a écrit :
11 août 2019, 21:31


Dans ce cas , ça veut dire que Voeckler n'a pas fait la meilleur sélection possible ..
Il a pris les coureurs qui voulaient venir et surtout ceux qui étaient dispo.
C’était une course pour flandriens aujourd’hui. Et les français ne sont pas les plus en vue sur ces courses, a fortiori lorsqu’il y a des bordures... Les coureurs/nations sont à leur place finalement.
#3057965
Quef a écrit :
11 août 2019, 23:28
rbl85 a écrit :
11 août 2019, 21:35


Il a pris les coureurs qui voulaient venir et surtout ceux qui étaient dispo.
C’était une course pour flandriens aujourd’hui. Et les français ne sont pas les plus en vue sur ces courses, a fortiori lorsqu’il y a des bordures... Les coureurs/nations sont à leur place finalement.
Je pense que si il avait pu, Voeckler aurait pris des Sarreau, Thomas, Gallopin, Madouas….

Enfin il a surtout subi la compo pour ce championnat.
#3057967
Quef a écrit :
11 août 2019, 20:34
Au-delà de la course masculine élite, sur laquelle les français n'ont pas eu de réussite avec Démare, c'est surtout le niveau général de la délégation qui est inquiétante, et augure surtout (désolé de le répéter...) de longues années de disette. Seulement 1 médaille de bronze ramenée par les juniores (qui en étaient toutes heureuses !) sur 21 proposées aux cours du Championnat, c'est très mauvais, c'est même l'un des pires bilans de l'histoire de l'épreuve.
Mais qu'est ce que tu racontes ? On est la nation n°1 au classement UCI et si tu prends les 10 meilleurs coureurs français actuels, on a quasiment pas de trentenaires dans le lot. Les longues années de disette vont donc attendre un petit moment. Et d'ici là une autre génération a largement le temps de pointer le bout de son nez.
#3057972
marooned a écrit :
11 août 2019, 23:38
Quef a écrit :
11 août 2019, 20:34
Au-delà de la course masculine élite, sur laquelle les français n'ont pas eu de réussite avec Démare, c'est surtout le niveau général de la délégation qui est inquiétante, et augure surtout (désolé de le répéter...) de longues années de disette. Seulement 1 médaille de bronze ramenée par les juniores (qui en étaient toutes heureuses !) sur 21 proposées aux cours du Championnat, c'est très mauvais, c'est même l'un des pires bilans de l'histoire de l'épreuve.
Mais qu'est ce que tu racontes ? On est la nation n°1 au classement UCI et si tu prends les 10 meilleurs coureurs français actuels, on a quasiment pas de trentenaires dans le lot. Les longues années de disette vont donc attendre un petit moment. Et d'ici là une autre génération a largement le temps de pointer le bout de son nez.
Je l’ai dit que la France est n°1, j’ai d’ailleurs dit pourquoi.
Les années de disette attendront effectivement 3-4 ans. A cette échéance il restera encore de bons leaders (Alaphilippe, Gaudu, Madouas), mais la base sera plus restreinte. Je pense simplement qu’il y aura moins de français en WT+CP, et les recrutements depuis l’an passé vont dans ce sens.
Bien sûr cette perspective s’appuie sur le manque de résultats chez les jeunes, et je peux (j’espère) me tromper :spamafote:
#3057979
Quef a écrit :
11 août 2019, 20:34
Super course, beau vainqueur, superbe équipe d'Italie !
Sur un circuit aussi technique et avec un pareil vent, il ne fallait pas sortir de Saint-Cyr pour comprendre qu'il fallait faire la course devant le peloton, et que les occasions de le faire casser étaient nombreuses. Les italiens avaient le bon état d'esprit.
Arthur66 a écrit :
11 août 2019, 19:35
Je suis moi aussi assez déçu de la course des bleus. Je veux bien laisser le bénéfice du doute à Démare (il aurait déchaussé), mais la prestation collective des Français est très décevante : s'ils avaient été plus nombreux dans le deuxième groupe ils auraient pu aider Van Baarle (qui a roulé au moins 30km sic Marion Rousse) à rentrer.
Au-delà de la course masculine élite, sur laquelle les français n'ont pas eu de réussite avec Démare, c'est surtout le niveau général de la délégation qui est inquiétante, et augure surtout (désolé de le répéter...) de longues années de disette. Seulement 1 médaille de bronze ramenée par les juniores (qui en étaient toutes heureuses !) sur 21 proposées aux cours du Championnat, c'est très mauvais, c'est même l'un des pires bilans de l'histoire de l'épreuve.
Dans les 42 coureurs qui finissent seuls 3 (Démare, Dillier, Sinkeldam) sont dans des équipes françaises pourtant nombreuses en WT/CP.
Paradoxe à l'heure où la France est la nation n°1 selon le classement UCI. Mais celui-ci est il est vrai fortement impacté par la présence d'Alaphilippe, ainsi que par le Tour de Lombardie de Pinot. Quoi qu'il en soit, profitons bien de cette période faste, et espérons de meilleurs Championnats du Monde :super:
Ce qui explique ces résultats pour le moins mitigé de la part de votre délégation, c'est que vos coureurs brillent surtout sur les parcours vallonnés et en montagne. Il ne faut donc pas être trop sévère sur ces résultats, car même Démare n'est pas forcément le meilleur sprinteur, donc pas sûr qu'il aurait ramené une médaille.

Nous en Belgique on a toujours eu des puncheurs-rouleurs, donc ce n'est pas surprenant qu'on ait pu tirer notre épingle. C'est pas comparable.
#3057982
Quef a écrit :
11 août 2019, 23:55
marooned a écrit :
11 août 2019, 23:38


Mais qu'est ce que tu racontes ? On est la nation n°1 au classement UCI et si tu prends les 10 meilleurs coureurs français actuels, on a quasiment pas de trentenaires dans le lot. Les longues années de disette vont donc attendre un petit moment. Et d'ici là une autre génération a largement le temps de pointer le bout de son nez.
Je l’ai dit que la France est n°1, j’ai d’ailleurs dit pourquoi.
Les années de disette attendront effectivement 3-4 ans. A cette échéance il restera encore de bons leaders (Alaphilippe, Gaudu, Madouas), mais la base sera plus restreinte. Je pense simplement qu’il y aura moins de français en WT+CP, et les recrutements depuis l’an passé vont dans ce sens.
Bien sûr cette perspective s’appuie sur le manque de résultats chez les jeunes, et je peux (j’espère) me tromper :spamafote:
Tu peux rajouter des coureurs comme Latour et Sénéchal en qui je crois beaucoup et qui rentreront dans leurs meilleures années sur le plan physique d'ici 2-3 ans. Et d'ici 3-4 ans, notre génération 2001 a largement le temps de pointer le bout de son nez pour se substituer à des coureurs plus vieillissants.

Franchement je te trouve bien alarmiste. Si on avait que des coureurs vieillissants parmi nos têtes d'affiche, je comprendrai ton inquiétude car la relève immédiate ne semble pas prête. Mais c'est pas du tout le cas. Nos meilleurs coureurs sont nés entre 1990 et 1996. Les "vieux" entrent en théorie dans leurs meilleures années et on a déjà quelques jeunes prometteurs derrière donc pas d'affolement.
#3057998
Iguane a écrit :
11 août 2019, 22:07
rbl85 a écrit :
11 août 2019, 21:52


J'ai pas l'impression que Demare vise vraiment le championnat du monde.
Toutafé, y'a pas le tour du Poitou-Charentes dans pas longtemps? :elephant:
En plus sans équipes WT étrangères cette années, un boulevard pour le doublé. :super: :super:
#3058022
Tolnoto a écrit :
12 août 2019, 00:03
Les générations 97 et 2000 sont les plus mauvaises depuis très longtemps en effet. Les générations 98 et 99 sont banales sans plus, ne permettant pas de compenser.
Par contre la génération 2001... La meilleure depuis très longtemps.
La génération 2001 semble mieux, notamment avec Hugo Toumire, mais elle a largement été dominée par les allemands.

Certains coureurs ne donneront pas suite car ils ont en réalité bénéficié d'une maturité physique précoce (c'était l'avis de Charlix concernant Clément Betouigt-Suire, c'est mon avis concernant Alexys Brunel). Ce constat est vrai pour toutes les nations.
Mais j'ai de aussi tendance à penser que nos jeunes français bénéficient très tôt d'une formation très structurée et orientée route (sauf CLM......). Pour envisager qu'une génération soit forte chez les pros, il faut vraiment qu'elle domine en juniors.
En conséquence, je ne suis guère plus optimiste pour la génération 2001 (que l'on a pas vue aux championnats d'Europe, sauf pour rouler dans le second peloton) que pour les précédentes. Ils sont en J2, on verra l'an prochain en espoirs s'il y a un ou 2 coureurs qui sortent du lot.
#3058512
J'ai été un peu déçu en consultant les moyennes des coureurs sur strava, la moyenne de l'épreuve n'était pas de 49 km/h comme annoncé pendant la retransmission. En réalité on a un petit 46 (ce qui est impressionnant, il y a plein d'étapes de grand tours qui se courent avec vent de dos moins vite que ça)

Quelque part ça me rassure un peu parce que quasiment 50 à l'heure sur un parcours sinueux comme ça pendant presque 4h, ça me paraissait totalement dingue.

https://www.strava.com/activities/2611333113/overview

A titre de comparaison, the reference for ever de la course de moto GP, 2 heures de plus certes mais bien moins sinueux :

https://www.strava.com/activities/746744475
#3058516
Iguane a écrit :
13 août 2019, 23:40
J'ai été un peu déçu en consultant les moyennes des coureurs sur strava, la moyenne de l'épreuve n'était pas de 49 km/h comme annoncé pendant la retransmission. En réalité on a un petit 46 (ce qui est impressionnant, il y a plein d'étapes de grand tours qui se courent avec vent de dos moins vite que ça)

Quelque part ça me rassure un peu parce que quasiment 50 à l'heure sur un parcours sinueux comme ça pendant presque 4h, ça me paraissait totalement dingue.

https://www.strava.com/activities/2611333113/overview

A titre de comparaison, the reference for ever de la course de moto GP, 2 heures de plus certes mais bien moins sinueux :

https://www.strava.com/activities/746744475
En même temps en faisant un rapide calcul de la distance (172,6 km) divisée par le temps (environ 3h30) on retombe bien sur 49 km/h :reflexion:

Se peut-il que les gps aient coupé les virages et mesuré une distance plus courte :reflexion:

Edit : après avoir cliqué sur le lien du strava d'Ackermann, je lis 3h44 contre 3h30 le temps selon l'organisation :scratch:
#3058524
Il y a peut-être une histoire de départ fictif car je vois une première boucle dans Alkmaar, mais ça leur a pris 7 minutes, pas un quart d-heure.

Moi je pense que c'est comme dans le épreuves régionales, les organisateurs sont infoutus de calculer correctement la distance de leur circuit et le lendemain dans la presse locale tu lis que t'as roulé à 45 de moyenne ta course du dimanche :rieur:
#3058540
marooned a écrit :
12 août 2019, 00:39
Quef a écrit :
11 août 2019, 23:55


Je l’ai dit que la France est n°1, j’ai d’ailleurs dit pourquoi.
Les années de disette attendront effectivement 3-4 ans. A cette échéance il restera encore de bons leaders (Alaphilippe, Gaudu, Madouas), mais la base sera plus restreinte. Je pense simplement qu’il y aura moins de français en WT+CP, et les recrutements depuis l’an passé vont dans ce sens.
Bien sûr cette perspective s’appuie sur le manque de résultats chez les jeunes, et je peux (j’espère) me tromper :spamafote:
Tu peux rajouter des coureurs comme Latour et Sénéchal en qui je crois beaucoup et qui rentreront dans leurs meilleures années sur le plan physique d'ici 2-3 ans. Et d'ici 3-4 ans, notre génération 2001 a largement le temps de pointer le bout de son nez pour se substituer à des coureurs plus vieillissants.

Franchement je te trouve bien alarmiste. Si on avait que des coureurs vieillissants parmi nos têtes d'affiche, je comprendrai ton inquiétude car la relève immédiate ne semble pas prête. Mais c'est pas du tout le cas. Nos meilleurs coureurs sont nés entre 1990 et 1996. Les "vieux" entrent en théorie dans leurs meilleures années et on a déjà quelques jeunes prometteurs derrière donc pas d'affolement.
Sénéchal... :rieur: :rieur: :rieur:
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17

Vive les jeunes [/u][/b] Règles[…]

Voici les coureurs qui peuvent partir : MOLLEMA B[…]

TEAM BIANCHI (lephilbd)

VANMARCKE contre BOASSON

Maillots 2020

Je n’ai pas de compte instagram, je vais don[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site