Le forum entièrement dédié à notre grande compétition fil rouge RivalsManager. Le plus grand jeu francophone dédié au cyclisme. Pour échanger avec les membres, discuter des règles, ou interroger les organisateurs, c'est ici que ça se passe.

Modérateur : Modos Rivals

Par sylvainm
#2064332
Et voila, la saison rivals a touché a sa fin, et il est temps de ressasser les choix difficiles que l'on a fait au moment de composer notre équipe, je reprends le principe du topic de l'an passé vos plus grands regrets et vos plus grandes satisfactions (mais j'ai du raccourcir a cause de la limitation de caractères dans le titre ^^)

Mes plus grands regrets :
Le plus gros de tous, Kristoff, viré le dernier jour pour mettre Porte a la place, avec le résultat que l'on connait... :paf-mur:
Mais aussi Bardet, j'étais tellement obstiné a prendre Stybar que je me suis forcé a prendre soit Gallopin, soit Bardet, et j'ai pris Gallopin, mais j'aurais du prendre les 2... :whistle:
Valverde aussi, mais comme je le détestais... je savais au fond de moi qu'il ferait mieux que Nibali, mais pas a ce point la... :fouet:
Kangert qui était en balance avec Dumoulin (que je ne savais pas aussi complet) et Slagter
Offredo, plus jamais je le prends, tout comme Elissonde
Mes choix a 3 pts faits a la va vite, car je ne connaissais pas CQ PCS et tout ces sites la qui sont une mine d'info au moment ou je fais mon équipe...

Ma Top Ligue en général, vraiment pas rentable du tout...

Mes plus grandes satisfactions :
D'une façon générale, très épargné par les pépins physiques (l'abandon de Froome aurait du profiter a Porte comme Majka a profité de l'abandon de Contador), seulement une clavette de Zoidl et de S Yates, abandon de Costa au TDF et la suspension d'Ulissi m'ont été vraiment préjudiciables
Kwiatkowski, mais ça on s'y attendait
Kelderman, qui confirme sa progression linéaire
Majka c'était plus surprenant qu'il soit rentable au vu qu'il est larbin a part au Giro qui a été juste correct
Démare, mais il peut encore mieux faire
Debusschere qui est solide en fin de saison
mais le meilleur coup de cette année je pense que c'est Navardauskas, 80 de renta, c'était un choix osé, mais tellement payant au bout ! pris 48 fois, soit moins que Renshaw, R. Feillu ou Roux par exemple
Mezgec a assuré, Barguil aussi

Coté petites cotes, 3 coureurs a 4 sur 6 ont bien marché, Adam Yates a été fantastique, et Alaphilippe pas mal non plus, Vakoc a montré de belles choses (13ème a Montréal), Simon Yates va se relever l'an prochain, quand a Mohoric je l'ai pris trop tôt comme je le craignais, ils vont être reconduit surement l'an prochain (Mohoric peut-être un peu plus tard)

Du coup ma stratégie l'an prochain sera de continuer sans transferts et de mettre 35 coureurs dans l'effectif, et peut-être marcher sans Top Ligue selon les cotations.

A vos claviers :)
Par chrisroyer
#2064340
Sans surprise s mes principales satisfactions sont mes petits coureurs très rentables comme Van Asbroeck, Arredondo et en premier lieu Aru

Chez les intermédiaires mention bien à Kelderman et à un degré moindre à Slagter

Chez les gros, un très bon Degenkolb

Gros regrets sur mon duo Sky Froome - Porte et à un degré moindre Uran décevant aussi

Chez les intermédiaires, grosse cata avec Moser

Betancour a fait de la grosse daube

Avis mitigé sur Nibali qui a fait très fort mais qui a commencé sa saison au championnat d'Italie pour la finir sur les champs élysées, il avait le potentiel pour plusieurs centaines de points supplémentaires sans pour autant remettre en cause sa victoire sur le Tour, saison armstrongienne pour lui dans une équipe de plus en plus armstrongienne elle aussi
Par LeChauve
#2064358
233ème avec 7963 points
de belle perf. sur la catalogne, le dauphiné et le tour de France mais après plus grand chose

Peter Sagan : 871 points => sa fin de saison transparente gâche l'ensemble
Nairo Quintana : 638 points => dommage qu'il chute en Espagne
Romain Bardet : 618 points => parfait
Bauke Mollema : 601 points => ramasse des points un peu partout
Arnaud Demare : 572 points => dommage qu'il ne sache pas mieux se placer
Tejay Van Garderen : 532 points => parfait
Thibaut Pinot : 519 points => parfait
Wilco Kelderman : 490 points => parfait
Andre Greipel : 417 points => j'en attendais un peu plus
Tim Wellens : 302 points => a confirmé son potentiel
Julian Arredondo : 265 points => très bonne pioche
Andrew Talansky : 264 points => dommage qu'il chute sur le Tour
Bryan Coquard : 238 points => j'en attendais un poil plus
Leopold Konig : 233 points => j'en attendais un peu plus
Warren Barguil : 228 points => il faudrait qu'il aide un peu moins ses sprinteurs pour garder du jus
Moreno Hofland : 164 points => très bonne première saison sur les sprints
Jurgen Van Den Broeck : 162 points => dommage qu'il est été malade au mauvais moment
Johan Esteban Chaves : 159 points => monte en puissance après une saison blanche
Francesco Manuel Bongiorno : 132 points => a joué son rôle sur les courses italiennes
Bob Jungels : 87 points => j'espérai plus
Romain Feillu : 87 points => j'attendais plus de lui sur les coupes de France
Enrico Battaglin : 87 points => j'attendais plus de lui sur les courses italiennes
Lawson Craddock : 61 points => à par aux USA rien
Reinardt Janse Van Rensburg : 61 points => à subit la concurrence
Yoann Offredo : 51 points => j'espérai plus sur les classiques
Matthew Busche : 51 points => à par aux USA rien
Florian Vachon : 33 points => j'attendais plus de lui sur les coupes de France
Johan Le Bon : 32 points => j'espérai plus
Nicky Van Der Lijke : 8 points => à surtout joué l'équipier
Joseph Dombrowski : 0 points => pari raté
Avatar de l’utilisateur
Par Momo2
#2064515
Une nouvelle saison de Rivals s'achève, la 9e pour moi. Et comme toutes les années paires, je fais un bon résultat. Après deux top 100 en 2010 et 2012, je termine cette fois aux portes de celui-ci, en étant 115e.
Je suis évidemment ravi de ce résultat, même si la fin de ma saison, et notamment la Vuelta, a été décevante. J'étais dans le top 40 au sortir du Tour, et j'aurais aimé y rester.
Je retiens surtout que le début de saison a été très très difficile pour moi. Je naviguais vers la 1050e place au sortir des Flandriennes, avant de remonter peu à peu, surtout grâce au Giro qui m'a fait faire un grand bond en avant.
J'ai dans l'ensemble été épargné par la guigne, à part sur la Vuelta. Des petites blessures ça et là, évidemment des méformes et des coups de malchance, mais je n'ai pas à me plaindre cette année.


J'ai pas mal de coureurs qui ont passé la barre de rentabilité à 40, et évidemment je suis satisfait de les avoir pris.

Kwiatkowski a été mon plus gros scoreur et s'est très largement rentabilisé. C'est un de mes rares coureurs à s'être mis en évidence en début de saison. Bravo et merci à lui.

Mes cotes à 7 ont été des bons choix également: Tom Dumoulin, Kelderman et Frank ont tous fait le boulot. Les deux premiers sont réellement des coureurs d'avenir. Dommage pour ce dernier, qui fait une seconde moitié de saison bien terne à cause de sa blessure.

Côté français, Pinot et Démare, chacun dans leur registre, ont fait une belle saison. Ils passent eux aussi la barre de rentabilité, et je ne regrette aucunement de les avoir pris. Même si bien sûr, on attendrait toujours plus de nos coureurs...
Van Garderen, à l'instar de Pinot, a réalisé un très beau Tour de France. Il passe le seuil de justesse, mais aurait être bien plus haut sans sa chute sur Paris-Nice.
Wellens, qui ne valait que 3 points, est une de mes plus grosses satisfactions. Ses mois d'août et septembre ont été exceptionnels, et il est le 3e coureur le plus rentable du jeu cette année.

De belles performances, régulières, ont permis à Dennis et Mezgec de passer aussi les 40 de rentabilité, et d'en faire des choix intéressants. Le premier ne laisse pas nécessairement penser qu'il saura passer la montagne avec les meilleurs, comme il l'avait laissé voir sur le Dauphiné en 2013, mais dans l'exercice solitaire en revanche, il reste très costaud. Quant au Slovène, il a grappillé des points toute la saison, faisant une excellente entrée en matière fin mars.

Juste en dessous de ce seuil de 40 se trouvent quelques petites cotes, dont éventuellement j'aurais attendu plus, mais qui néanmoins ont fait une bonne saison. Ils retrouveront probablement une place dans mon équipe l'année prochaine. Coquard par exemple, encore très jeune, a su briller régulièrement et est proche de la rentabilité, malgré une blessure en fin de saison. Danny Van Poppel, plus jeune encore, a montré lui aussi que contrairement à ce que disent certains, les sprinteurs de cote moyenne peuvent être intéressants. Chernetsky, lui aussi, échoue très près de la limite, mais il a fait une belle saison, notamment en ce mois d'octobre.

Fonseca a également été un bon choix. Il se rentabilise presque, et l'aurait réellement fait s'il n'avait pas chuté dans le dernier virage de la Classique Sud Ardèche. C'était le coureur le moins connu de mon équipe, et il m'a apporté de très belles satisfactions sur le calendrier français. Le genre de profil qui m'avait manqué les années précédentes.
Bongiorno en a fait de même sur le calendrier italien, riche pourvoyeur de points comme toujours. Il devait progresser encore dans les années à venir.

Dans une autre catégorie se trouvent les grands leaders qui, loin d'avoir été mauvais, ont tous loupé quelque chose dans leur saison, ce qui les a rendu moins intéressants.
Nibali évidemment, énorme sur le Tour, n'aura pour ainsi dire brillé que sur celui-ci (plus Dauphiné et Romandie). Après juillet, on ne l'aura pas revu. Je suis content de l'avoir pris, car je l'apprécie et il m'aura fait vibrer sur le Tour, mais comme beaucoup, je nourris des regrets sur son programme, peu rentable pour Rivals.
Quintana a été très bon aussi, remportant le Giro, brillant sur Tirreno et la Catalogne, mais sa saison s'est achevée tristement sur les routes de la Vuelta... Cette même course qui aura été fatale à Uran, lui aussi auteur d'un très bon Giro, et transparent par la suite. Deux grimpeurs dont j'attendais beaucoup sur ce dernier grand tour.
Et puis il y a Kittel: 13 victoires au compteur, dont 4 sur le Tour et 2 sur le Giro. Oui, ça ramène des points. Mais il a quitté cette dernière course bien rapidement, et finalement, à part sur ces grands évènements, il ne score que très peu. Ses difficultés à passer les bosses, ainsi que des emballages massifs où il ne sprinte pas, l'ont rendu finalement peu rentable cette saison.

Derrière, il reste onze coureurs, qui peu ou prou, sont des déceptions.
Villella est très jeune, prometteur, et a joué de malchance à plusieurs reprises. Je lui pardonne volontiers.
Ma triplette de \"coureurs préférés\" a été, comme je l'attendais, à la rue. Ferrari reste un sprinteur de seconde zone, et je me doutais qu'il était surcoté. Il ne passe pas les bosses, et quand il participe à l'emballage final, il est débordé. Il n'aura même pas levé les bras. Il ramène 135 points, ce n'est pourtant pas si mal... Taaramae aussi ramène quelques points, et c'est vrai qu'il s'est illustré sur quelques courses françaises, ainsi qu'en Turquie. Mais il est loin, ce grand espoir qu'on imaginait il y a trois ans. Intxausti était évidemment coté beaucoup trop haut. C'est mon coureur préféré, et j'ai tenu à le prendre, mais sans grand espoir. La Romandie et la Pologne ont été ses seuls faits d'armes intéressants.

Mon duo Orica a été en-dessous de tout aussi. Meyer, malgré une belle victoire en Suisse, est très loin du compte. Moins bon rouleur que par le passé, très vite lâché quand ça monte... Santaromita n'a pas été épargné par les pépins, et il a été quasi transparent, alors que j'attendais beaucoup de lui sur les semi-classiques italiennes.

Jungels, en qui beaucoup de managers espéraient, a été assez mauvais. Pas de coups d'éclats dans des échappées, de la peine à s'illustrer dans les chronos, et ne tenant pas le rythme en montagne, forcément, les points ne peuvent pas rentrer.
Craddock a été transparent en Europe; heureusement qu'il a pu s'illustrer sur quelques courses aux USA, mais j'en attendais plus.
Il était peu judicieux de prendre Arndt, noyé sous l'avalanche de sprinteurs au sein de la Giant. Sa victoire au Dauphiné est belle, mais c'est tout ce que je retiens de sa saison. A l'inverse, côté petit sprinteur, je pensais que Markus trouverait son indépendance aux côtés de Bos chez Belkin, mais il n'en fut rien, et la révélation Hofland n'a pas aidé.
Enfin, le cas le plus pathétique reste celui de Basso. Je pensais qu'à cette cote-ci, il pourrait tout de même être rentable, même en allant seulement chercher deux top 10 sur le Giro et la Vuelta, en gros. Il a fait 15e sur le Giro, et puis c'est tout... C'est bien triste.


Mon gros regret dans ceux que je n'ai pas pris: Van Asbroeck, qui avait bien failli intégrer l'effectif. Wallays n'en avait pas été très loin non plus. Mais ce genre de calcul ne tient pas: si ça se trouve, il aurait remplacé Wellens, et pas Arndt... Gallopin également était dans mes petits papiers jusqu'au dernier moment.
Et puis ces coureurs, pris les années précédentes sans grande réussite, et qui là, explosent: je pense à Swift, Colbrelli, Matthews, Lobato. C'est toujours rageant.


En tout cas, un grand merci aux organisateurs, comme chaque année! Une très belle cotation, une saison passionnante, et un beau vainqueur. Bravo à tous, et notamment aux membres du top 10. :good:
#2064685
31 ème au final, c'est une bonne saison avec pas mal de bons choix. Mes regrets c'est Wellens et Aru que j'avais dans ma préselection et que j'ai à tort écarté. Ne pas avoir pris de transfert m'a couté de trimballer comme un boulet Ulissi la moitié de l'année;

++++
Valverde: mérite à lui seul une catégorie à part tellement il a été énorme :cochonti:

+++
Kwiat, Kristoff, Peraud, Arrendondo, Matthews

++
Debusschere, Thomas, Demare

+
Barquil, Dennis, Valgren, Stybar

-
Chernetskiy, Zoidl, Coquard, Kittel, Reichenbach

--
Talanski, Ulissi, Purito, Villella, Craddock, Acevedo, Monfort (la honte pour moi :moqueur: ), Le Bon

---
Ewan, et les deux à zéro pointé Morton et Dombrovski :boulet:
Par Booze
#2066370
Bon, j'y vais de mon petit bilan. Beaucoup de satisfactions, quelques heureuses surprises et des déceptions.

ARU : coureur le plus rentable de la saison, il a dépassé mes attentes. Je l'avais ciblé comme un des coureurs prioritaires de mon équipe en l'attendant sur le Giro et ses courses préparatoires. Il a répondu présent. En confirmant sur la Vuelta, il a explosé mes objectifs.

ATAPUMA : la grande déception. Rentabilité inférieure à 10. Je le voyais s'affirmer en lieutenant de TVG sur le TDF et profiter d'un statut d'électron libre sur d'autres courses, notamment sur la Vuelta. Il n'en a rien été. L'arrivée de Sanchez y est sûrement pour quelque chose. Tout comme sa blessure sur le Tour. Ou le cap du WT à franchir.

BARDET : grande saison. Un coureur offensif et tout-terrain présent de février à octobre. Un Valverde avec panache à qui il manque malheureusement un finish. Belle rentabilité ( 12 ème ).

BARGUIL : une belle deuxième demi-saison. Heureusement qu'il performe en août - septembre et octobre sur la Vuelta et Pékin. Une chute, et il devenait une déception. Je l'attendais plus à son aise sur les épreuves secondaires.

CHERNETCKII : difficile d'exister dans le collectif Katusha. Le Russe a pourtant réussi à scorer malgré les Moreno, Purito et Spilak. Il a su profiter des rares occasions offertes. J'hésitais entre lui et Bongiorno. Pas de regret. Mention bien pour sa saison.

DEMARE : Il était le gros sprinteur de mon équipe. Décevant en WT, il a su scorer sur les autres courses. Belle rentabilité. Son profil lui permet de briller sur les sprints et les courses typées flandriennes.

DENNIS : encore un coureur au-dessus des 50 de rentabilité. Pourtant, j'en attendais plus, notamment sur les courses d'une semaine. Peu présent. Sauvé par son Tour de Californie. Sinon.....

DOMBROWSKI : le bide.

FELLINE : invisible. Sans relief comme son équipe. Décevant.

GALLOPIN : dans l'équipe-type de la saison. Un beau coureur de classiques. J'avais misé sur lui et son futur statut de leader chez Lotto après ses années d'apprentissage auprès de Cancellara. Il a relevé le défi. Satisfait.

HOFLAND : mon sprinteur du pauvre. Au-dessus des 50. Une première partie de saison très intéressante. Un peu en dedans par la suite. Je le voyais plus haut. Néanmoins, il a rempli son contrat.

JUNGELS : une grosse déception. Peu présent sur les courses d'un jour, limité sur les courses par étapes. J'ai déjà évoqué son cas sur VCN. Où est son avenir ? Quelles courses ? Quel statut ?

KELDERMAN : a parfaitement répondu à mes attentes. Beau Giro, une Vuelta plus difficile mais sur laquelle il score et rapporte quelques points. Présent aussi sur d'autres courses avec toujours l'envie de gagner.

KWIATKOWSKI : :pompom:

MAJKA : à son niveau en Italie, sa saison Rivals aurait pu être massacrée par la suspension de Kreuziger et sa participation forcée au TDF. L'abandon de Contador l'a libéré et a sauvé sa rentabilité. Belle saison.

D. MARTIN : Mon choix du cœur. Une rentabilité en-deçà qu'espérée, la faute aux chutes ( Giro, LBL ). Mais une fin de saison sublime qui m'offre Rivals. Subjectivement, une satisfaction. Objectivement, une demi-déception.

MATTHEWS : une belle surprise. Je ne l'attendais pas à pareille fête. Il a bien profité du faible plateau de sprinteurs sur le Giro et la Vuelta, avec le bon goût d'endosser les maillots de leaders.
, mê
NERZ : déception. Comme son compère Atapuma.

PINOT : à l'image de mes Français, il a fait une superbe saison. Les circonstances de courses lui offrent un podium inattendu sur le TDF. Tant mieux.

QUINTANA : sa saison aurait pu être énorme. Elle est simplement satisfaisante. Le Giro lui était promis depuis janvier. Il a fait le job.

ROSA : très décevant. Inexistant du début à la fin. Ce n'est pourtant les occasions qui manquent de scorer en Italie.

STYBAR : bilan satisfait, même si je visais mieux sur les Flandriennes. J'ai longtemps hésité avec Vanmarcke. Quelques regrets.

TALANSKY : déception. Peu rentable sur les GT. Heureusement il y a les courses d'une semaine....

ULISSI : grosse satisfaction jusqu'à son contrôle positif. Avait passé un cap. Imbattable sur les arrivées en comité réduit. Gerrans avait trouvé là un sérieux concurrent.

URAN : légère déception. Attendu sur le Giro mais trop discret en Espagne et sur les classiques.

VBD : inutile. Je n'y ai jamais cru pendant toute sa carrière, et pourtant je l'ai pris....n'importe quoi ! Un gros craquage.

TVG : a repris le fil de sa carrière après une année 2013 décevante. Satisfaction malgré un profil TDF trop unidimensionnel, à l'américaine.

D.VAN POPPEL : j'en attendais sûrement trop. Je misais sur son explosion. Au final, il fait une saison honnête. Bon boulot.

VILLELA : Formolo a fait la saison que j'attendais de Villela. Déception.

WELLENS : je crois en lui depuis le Dauphiné 2013. Il a couru au-delà de mes espérances. :pompom:
#2066484
beaucoup de coureurs rentables...mais malgré tout loin du compte car la composante colombienne quintana, uran, betancour, duarte, atapuma, acevedo est loin d'avoir transformer l'essai...
la doublette vdb/monfort a été d'une nullité affligeante..
Et puis le ponpon à Moser...qui vu sa saison 2012 aurait du être aujourd'hui dans les parages statistiques d'un kwiatkowski...il ne marque que 10 points lol

+++
kwiatkowski, vanmarcke
++
pinot, gallopin, kelderman, roelandts+majka, thomas, konig, barguil
+
frank, mezgec, rolland, coquard, chernetskii, dennis
-
quintana, uran, zoidl
--
f.schleck, van den broeck, offredo, tschopp, acevedo, villella, duarte, atapuma
---
betancour, gaudin, elissonde, monfort, moser+navarro
#2066796
J'étais Peter_Lorre sur l'ancien forum, mais je n'ai plus les moyens d'accéder aux classemnts de Rivals ? On fait comment ? Je sais même plus exactement qui était dans mon équipe...
Avatar de l’utilisateur
Par romanom
#2067088
Joaquim RODRIGUEZ => L'un des plus gros échecs de ma saison… Blessés trop souvent puis jamais dans le bon tempo, Rodriguez n'a été que l'ombre de lui-même cette saison. Un coureur que j'apprécie toujours beaucoup

Rui Alberto COSTA => Bonne saison de l'ancien champion du monde! Pour être honnête, je l'attendais encore mieux mais malgré tout il a fait le boulot

Nairo QUINTANA => Grosse frustration car il chute sur la Vuelta et réalise une saison tout juste bonne alors qu'elle aurait pu être énorme…

Richie PORTE => Là aussi une déception, malade au mauvais moment il réalise une saison sans.

Nacer BOUHANNI => Enorme saison de Nacer, pour moi c'était un gros pari et malgré les batons dans les roues mis par la fdj, il a été parfait. Un des touts meilleurs sprinteurs du monde tout simplement

Thibaut PINOT => Enorme satisfaction. Ca fait 3 ans que Pinot est dans mon équipe avec des hauts et des bas. Malgré encore pas mal de ratés cette année, il a vraiment progressé.

Jurgen VAN den BROECK => La tentative de hold up numéro un est un échec, pourtant quand on voit son dauphiné on se dit qu'il a les jambes mais bon Jurgen a visiblement un goût prononcé pour le bitume!

Mathias FRANK => Ha là pour le coup bien content de moi! Le Suisse m'avait tappé dans l'œil l'année dernère et franchement pas déçu par sa saison. Dommage qu'il se blesse sur le tour et rate toute la fin de saison...

Wilco KELDERMAN => L'un des meilleurs espoirs de sa génération, il n'a pas explosé dès son arrivée chez les pros mais comme je l'espérais continue de progresser palier par palier. Et quelle belle saison, du caractère en plus car les deux tours sur lesquels il était aligné ne lui convenaient par forcément

Bryan COQUARD => J'adore le caractère de notre petit français. Mais force est de constater qu'Europcar ça n'aide pas pour un sprinteur.

Maxime MONFORT => Arf l'arnaque Belge n'a pas fonctionnée^^

Sep VANMARCKE => Comme prévu le gros cadeau de la quotation de cette année a explosé son ratio. En plus il a continué de scorer toute la saison. What else?

Jelle VANENDERT => Tentative de hold-up numéro 2 : Succès!! Si l'ami Jelle est propre tout le peloton l'est. Invisible toute la saison mais énorme sur la semaine ardenaise et les mondiaux, une bonne vieille chaudière comme on les aime! :p

Bob JUNGELS => Tiens tiens lecture de mon commentaire de début de saison : \"J'ai longtemps trouvé le luxembourgeois surcoté.. je mise finalement sur le talent brut incontestable du luxembourgeois en espérant qu'il se fasse une place au soleil dès cette saison\". Toujours rester sur sa première idée! :p

Ramunas NAVARDAUSKAS => Un petit coup de maitre sur le lituanien, il n'est le meilleur nulle part mais quel moteur!

Javier ACEVEDO => Un petit plaisir qui n'aura pas été payant. Il faudrait que je regarde en détail les courses qu'il a faite mais même sur les courses US que je l'ai vu faire, il était moins bien que l'année dernière

Warren BARGUIL => En faisant une saison encourageante mais loins d'être parfaite il explose son quota. Ceci dit il doit encre confirmer et faire mieux la saison prochaine

Theo BOS => Un roi des SSR comme on en fait plus! Pas mal de victoires sur des petites courses et paf! Rentable!

Rohan DENNIS => Et dire que je trouve la saison de l'Australien décevante… :p un monstre en chrono et même sans avoir énormément progressé en montagne il se défend!

Fabio ARU => Grande Fabio! Tout simplement éblouissant le petit Italien!

Serguey CHERNETSKIY => Tout proche d'être rentable, le Russe a fait son petit bonhomme de chemin dans une équipe en manque de leader. Pas un crack mais un bon petit coureur

Matej MOHORIC => Pouarf! :mrgreen:

Yoann OFFREDO => Partage le même goût pour le bitume que son pote Jurgen et à la rue tactiquement…

Julian ARREDONDO MORENO => Pas gaté sur le Giro mais j'aime bien son côté accrocheur et offensif. Un colombien à revoir!

Rein TAARAMAE => Pas exceptionnel du tout, le syndrome Cofidis ou juste pas au niveau? Difficile à saisir

Davide VILELLA => Talentueux et capricieux! :p du genre à abandonner suite à une crevaison à 5 klm de l'arrivée puisqu'il ne pourra pas l'emporter alors que le top 10 est toujours dans ses cordes. En terme de points rival c'est insuffisant mais j'ai bien aimé

Johan Esteban CHAVES => Superbe, un des colombiens le plus talentueux sur le papier! Très content qu'il est pu passer au-delà de ses grosses blessures de l'année dernière

Yannick MARTINEZ => Belle saison, il lui manque une petite victoire pour couronner sa saison

Simon YATES => Je n'ai pas pris le bon frangin^^ Je suis sûr du talent de Simon mais cette saison il a souvent manqué de réussite, à revoir

Joseph DOMBROWSKI => Raté total cette saison encore. Pourtant le talent est là mais il faut vraiment qu'il reprenne le fil de sa carrière la saison prochaine

Tobias LUDVIGSSON => Gros rouleur j'espérais le voir progresser en montagne. Echec de ce point de vue il va lui falloir cravacher car il a stagné un peu partout cette saison.

Alexey LUTSENKO => Sa progression bien que correcte ne laisse pas pour l'instant espérer qu'il sera le crack que l'on pouvait imaginer il y a 3 ans, je le vois tout de même continuer sa progression pour devenir un bon coureur

Tim WELLENS => J'attendais une progression de la part du jeune Belge mais à ce stade là, ce n'est plus de la progression!! :p L'une des révélations de l'année tout simplement

ça arrange peut-être Bardet aussi […]

En fait les Madrazo et co ont disparu derriè[…]

Dopage 2020

Encore une fois, c'est aussi parce que l'on vo[…]

Cyclisme espagnol

Je me demandais de quand datait les derniers CN […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site