Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 8 sur 9
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
#3475293
Après, pour Guillaume Martin, il est éventuellement possible qu'il calcule ses efforts en GT différemment des autres coureurs jouant un top 10 au CG d'un GT.
Evidemment, sa tactique reste conditionnée à des bons de sortie octroyés par le peloton, mais pour l'heure, si son objectif, c'est juste le fond de top 10, cela reste atteignable et, même s'il ne semble pas avoir fait tous les bons choix tactiquement, il reste dans les clous.
#3475298
Ce qui m'interpelle au fond c'est qu'il semble jouer avec les meilleurs à la pédale sur les courses d'une semaine mais il en semble assez loin sur les GT.
Est-ce parce qu'il court à contretemps / différemment ? Ou alors il n'arrive pas à picdeformer comme les autres ? Ou alors il a à chaque fois rencontré des couilles qui l'ont obligé à courir différemment ? :reflexion:
#3475307
Martin, je ne vais pas lui reprocher de prendre des échappées pour faire son top10 car il est clair que sur ce Giro, il est plus que limite pour suivre les 9 meilleurs grimpeurs à la pédale.
Mais il est quand même dans le top 15/20 des plus solides en montagne et ce niveau peut lui permettre de jouer les victoires d'étape, sauf que quand il prend les échappées, il se retrouve contre ce genre de mecs top 15/20 en montagne sauf qu'eux ont généralement fait relâche les jours précédents quand lui était en train de serrer les fesses dans le G3 pour limiter sa perte de temps. Donc il ne peut pas lutter.
Aujourd'hui, il aurait pu justement profiter de cette accalmie au sein du groupe maillot rose pour se refaire une santé en 48 heures avec la journée de repos et pour débuter la troisième semaine à armes égales avec les autres baroudeurs des montagnes. On voit quand même que la récupération n'est pas forcément sa qualité première à Martin, donc il lui faut s'aménager ces temps de repos.
En la jouant plus fin, il pourrait plus souvent jouer des replacements au général en même temps que les victoires d'étapes.
L'impression aussi que chez Cofidis, il a vraiment carte blanche et que personne ne semble vouloir le brider, mais un coureur n'est pas toujours lucide dans ses choix surtout en fin de deuxième semaine de GT.
#3475310
En tout cas, je souhaite à Martin d'arriver à chopper son top 10, parce qu'il ne court que pour ça actuellement. Si sur un GT il dit viser une étape, perso je ne le crois pas, parce qu'il ne fait rien pour se mettre en position d'y arriver, comme Bradounet l'explique. Alors je lui souhaite son top 10, parce qu'y arriver sur chaque GT, ce n'est pas rien. Mais en le voyant doubler ensuite avec le Tour, on pouvait espérer le voir courir différemment, sauf que Vasseur quand il a commenté une étape a dit qu'il allait viser également le général sur le Tour, ce qui est assez étonnant. J'espère qu'il ne va pas trop tarder à amorcer un nouveau virage sur les GT, en faisant tout pour les étapes dans le genre Mollema, une fois qu'il aura vu qu'il ne pourra pas faire mieux que telle place. J'aime bien Martin, mais moins sur les GT pour l'instant, j'espère le voir devenir un jour un chasseur d'étapes. Mais même si sur les premières étapes du Tour, il perd 10 minutes, j'aurais toujours un doute sur le fait qu'il profite de l'occasion pour vraiment laisser couler le général.
#3475311
Nopik a écrit :
22 mai 2022, 20:37
Ce qui m'interpelle au fond c'est qu'il semble jouer avec les meilleurs à la pédale sur les courses d'une semaine mais il en semble assez loin sur les GT.
Est-ce parce qu'il court à contretemps / différemment ? Ou alors il n'arrive pas à picdeformer comme les autres ? Ou alors il a à chaque fois rencontré des couilles qui l'ont obligé à courir différemment ? :reflexion:
Il semble être de ces coureurs qui arrivent à performer toute l'année à un bon niveau mais n'arrivant pas à hausser leur niveau sur des objectifs.
Martin, je me souviens bien, première course de l'année, il voltigeait dans la Ginette, fin janvier alors qu'il courait encore sur la Veneto Classique une semaine après le Tour de Lombardie mi-octobre.
On retrouve à plus grande échelle la façon qu'il a de mener ses GT.

Ce n'est d'ailleurs pas anodin de voir que son pic de carrière est intervenu au restart en aout 2020 : il a du enchainer les séances d'entrainements de façon hyper assidue dès le mois de mars même sur HT et comme ce n'est pas du genre à cibler quoique ce soit, il est super balèze dès la reprise.

Je pense qu'il y gagnerait à gérer ses montées en puissance et qu'il serait possible de gagner quelques pourcentages sur ses résultats en GT.
#3475316
SnakePlissken a écrit :
22 mai 2022, 19:01
Ce que fait Martin, ce n'est pas du panache, attaquer quand les autres coureurs au classement ne font pas la course, ce n'est pas du panache. Les gars sur Eurosport l'ont très bien dit, Martin court juste avec ses moyens, et il a besoin de ça pour réussir son top 10, parce qu'il est bien en second rideau. Mais il a raison d'en profiter puisqu'on le laisse faire, et s'il réussit son coup il pourra dire qu'il a réussi un top 10 sur les 3 GT. Je pense que dans sa tête d'ailleurs il doit mettre plus de valeur à un fond de top 10, même acquis à contre courant par rapport aux autres, plutôt qu'à une victoire d'étape.
Ce qui est totalement compréhensible selon moi. Comme je l'ai dis sur le topic de l'étape d'hier, faire un top 20 sur un GT ça démontre déjà un certain niveau, c'est respectable, alors un top 10 c'est exceptionnel. Là comme tu dis, il en aurait fait un sur chaque GT, dans les années 2000 ça aurait suffit pour faire de lui une superstar.

Franchement, j'aime mieux le voir lutter pour le général que pour une victoire d'étape, qui dans sa position semble être plus un bonus qu'un objectif.
#3475317
J'ai retrouvé l'ITW de Martin que j'avais déjà évoqué lors de l'étape de Naples où il parle de sa façon de courir :
"En 2021, jai voulu courir contre-nature en visant les étapes. En fait, il faut que je sois honnête avec moi-même; je ne sais pas faire. Je ne sais pas perdre du temps juste pour perdre du temps. Et je ne sais pas me surpasser . C'est un peu bizarre, je sais, mais les jours de grâce, je les comptes sur les doigts d'une main depuis le début de ma carrière. Les coureurs que je suis censé battre à la pédale, le jour où je me retrouve dans l'échappée avec eux, ils élèvent automatiquement leur niveau alors que moi, j'en suis incapable. C'est pour sa que je gagne si peu. Pour forcer le trait, j'ai l'impression d'être tout le temps cinquième alors que les quatre mecs devant moi ne sont jamais les mêmes. Je suis régulier, point, je ne sais pas me surpasser. C'est frustrant et je comprends que ça n'enthousiasme pas les foules. Ce qui fait vibrer, c'est l'exploit sportif, la capacité à se transcender. La constance, ce n'est pas dans la culture française.  Peut-être que je serais plus reconnus au Japon ... (il rit)" (Source l'équipe)
Dernière édition par MajorK03 le 22 mai 2022, 21:35, édité 2 fois.
#3475372
MajorK03 a écrit :
22 mai 2022, 21:32
J'ai retrouvé l'ITW de Martin que j'avais déjà évoqué lors de l'étape de Naples où il parle de sa façon de courir :
"En 2021, jai voulu courir contre-nature en visant les étapes. En fait, il faut que je sois honnête avec moi-même; je ne sais pas faire. Je ne sais pas perdre du temps juste pour perdre du temps. Et je ne sais pas me surpasser . C'est un peu bizarre, je sais, mais les jours de grâce, je les comptes sur les doigts d'une main depuis le début de ma carrière. Les coureurs que je suis censé battre à la pédale, le jour où je me retrouve dans l'échappée avec eux, ils élèvent automatiquement leur niveau alors que moi, j'en suis incapable. C'est pour sa que je gagne si peu. Pour forcer le trait, j'ai l'impression d'être tout le temps cinquième alors que les quatre mecs devant moi ne sont jamais les mêmes. Je suis régulier, point, je ne sais pas me surpasser. C'est frustrant et je comprends que ça n'enthousiasme pas les foules. Ce qui fait vibrer, c'est l'exploit sportif, la capacité à se transcender. La constance, ce n'est pas dans la culture française.  Peut-être que je serais plus reconnus au Japon ... (il rit)" (Source l'équipe)
Merci pour ce passage très intéressant de cette interview. Je crois que tout est dit. Il ne sait pas jouer les étapes. Sa qualité principale, c'est d'être régulier en second rideau, un peu comme Meintjes.
#3475391
Martin c'est le profil parfait du lieutenant de grosse écurie, un peu diesel qui pourrait mettre un bon rythme qui décourage les attaques, le genre de mec qu'on détesterait dans ce cas là... après il nous montre les différentes qualités qui peuvent exister chez un coureur, et il est un peu survendu parce que Français et avec un profil intello.
#3475394
Qu'arrive t'il à Formolo? Il faisait peine à voir hier. J'ai l'impression qu'il a baissé de niveau depuis 2 ans.
Un problème personnel ? On parle d'un gars top 10 d'un GT, podium monument, capable de numéro exceptionnel comme sur une étape du tour de catalogue. Coureur de très haut niveau avant son transfert chez UAE...
Je comprends pas :reflexion: :siffle:
#3475397
veji2 a écrit :
23 mai 2022, 11:42
Martin c'est le profil parfait du lieutenant de grosse écurie, un peu diesel qui pourrait mettre un bon rythme qui décourage les attaques, le genre de mec qu'on détesterait dans ce cas là... après il nous montre les différentes qualités qui peuvent exister chez un coureur, et il est un peu survendu parce que Français et avec un profil intello.
Je ne le vois pas du tout dans ce rôle. C'est un coureur, qui a des problèmes de placement, qui descend mal et je ne suis pas sûr qu'il soit capable d'imprimer un gros rythme pour faire mal aux adversaires. Il est plutôt capable de rester très longtemps dans les roues. Il n'y a qu'à voir ses "qualités" en CLM. On est très loin d'un Amador ou d'un Castroviejo.
#3475400
JoeSaginowski a écrit :
23 mai 2022, 11:48
Qu'arrive t'il à Formolo? Il faisait peine à voir hier. J'ai l'impression qu'il a baissé de niveau depuis 2 ans.
Un problème personnel ? On parle d'un gars top 10 d'un GT, podium monument, capable de numéro exceptionnel comme sur une étape du tour de catalogue. Coureur de très haut niveau avant son transfert chez UAE...
Je comprends pas :reflexion: :siffle:
C'est quoi le sous entendu de ta question en fait ? :reflexion:
Moi perso je vois le même Formolo aujourd'hui qu'il y a 2 ans . Capable de numéros très solides mais avant tout et surtout irrégulier . Formolo son potentiel ça a toujours été le fond de top 10 hein , j'ai jamais vu le début d'un crack absolu chez lui donc je comprends pas où son évolution te choque . A côté de sa il fait quand même de beaux numéros en tant que lieutenant de Poggi sur le Tour depuis son passage chez UAE (j'ai encore mal aux jambes de le regarder faire le tempo avant l'attaque de Pogacar dans le col de Romme).
Enfin bon c'est que mon avis hein :spamafote:

Édit : bon et puis Formolo il est avant tout monstrueux quand il a le bonus pluie donc la météo actuelle du Giro est sans doute pas la meilleure pour lui .
#3475407
MajorK03 a écrit :
23 mai 2022, 12:08
JoeSaginowski a écrit :
23 mai 2022, 11:48
Qu'arrive t'il à Formolo? Il faisait peine à voir hier. J'ai l'impression qu'il a baissé de niveau depuis 2 ans.
Un problème personnel ? On parle d'un gars top 10 d'un GT, podium monument, capable de numéro exceptionnel comme sur une étape du tour de catalogue. Coureur de très haut niveau avant son transfert chez UAE...
Je comprends pas :reflexion: :siffle:
C'est quoi le sous entendu de ta question en fait ? :reflexion:
Moi perso je vois le même Formolo aujourd'hui qu'il y a 2 ans . Capable de numéros très solides mais avant tout et surtout irrégulier . Formolo son potentiel ça a toujours été le fond de top 10 hein , j'ai jamais vu le début d'un crack absolu chez lui donc je comprends pas où son évolution te choque . A côté de sa il fait quand même de beaux numéros en tant que lieutenant de Poggi sur le Tour depuis son passage chez UAE (j'ai encore mal aux jambes de le regarder faire le tempo avant l'attaque de Pogacar dans le col de Romme).
Enfin bon c'est que mon avis hein :spamafote:

Édit : bon et puis Formolo il est avant tout monstrueux quand il a le bonus pluie donc la météo actuelle du Giro est sans doute pas la meilleure pour lui .
Je le trouve vraiment moins bon depuis 2 an.

Demain pluie annoncé , tout bon pour lui mais désastreux pour son leader. :green:
#3475411
Giulio :love:
Il me rappelle tellement La légende mexicaine du début des années 2000 :love:

Pour formolo, il y a quand même des choix de carrière incompréhensible. Dès le début de l'année il annonce viser le top 10 sur le Giro... Il fait l'impasse sur LBL alors qu'il est en connivence avec cette course. A voir pour la suite, mais il devrait retomber sur Pogi et avoir quelques tickets sur les semis italiennes... De manière générale sa carriere devient prosaïque...
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
TotalÉnergies 2022

l'équipe n'est clairement pas dans un bon &[…]

Quand on voit la photo, on peut se dire qu'il n'y[…]

Ça va vraiment être chaud pour le cou[…]

Bon la journée d'hier me donne pas de tr&eg[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site