Le forum cyclisme des pratiquants et cyclosportifs. Pour tout savoir sur le matériel vélo, l'entraînement, la préparation des courses, les récits de vos exploits, ou encore ce qui concerne des outils comme Zwift ou Strava.
#3416398
C'est une proposition de loi de sénateurs discutée ce 5 janvier : http://www.senat.fr/leg/ppl20-761.pdf

Si je suis partisan du port du casque, le caractère autoritaire et répressif me font réagir :

:baguette: Une baguette à 135 € parce que l’on a pas mis son casque pour faire les 200 m jusqu’à la boulangerie. Le prix du pain va subir une sacrée inflation !
Il sera plus intéressant d’aller le chercher en 4x4 SUV fonctionnant aux agrocarburants à base d’huile de palme subventionnés ou en véhicule électrique dopé au nucléaire.

:contador1: Pour tous les accidents que j’ai eu avec les automobilistes (heureusement sans gravité pour moi mais pas toujours pour le vélo), leur réponse a toujours été qu’ils ne m’avaient pas vu (soit-disant) dont un qui regardait son téléphone mobile. Résultat http://vttnature.free.fr/img/roueen8.jpg sur le site VTTnature.free.fr en 09/2007

:reglement: Infantilisation des cyclistes et vélogistes par la Sécurité routière (noyautée par les automobilistes et assurances). Pour s'en convaincre, lire l'analyse de Libération sur la com de cet organisme en 2021:
http://carfree.fr/index.php/2021/09/09/ ... -routiere/
#3416430
La proposition de loi est pathétique mais pas surprenante. C'est le vieux serpent de mer chez beaucoup de gens pour qui sécurité à vélo = casque.

Avant de me lancer dans le débat, je précise que je suis favorable au port du casque à vélo (quelque soit la pratique, l'âge, le temps de trajet, le trajet en lui-même ou la distance). C'est indolore et sur un mauvais coup du sort ça peut nous éviter gros.
Cela devrait être un automatisme comme le fait d'attacher sa ceinture quand on monte en voiture.
Une fois qu'on a dit ça :

Armé d’un smartphone, ou
clé virtuelle, il est désormais possible pour tous de profiter d’une location
de quelques minutes ou de quelques heures, d’un vélo ou d’une trottinette
dans les grandes agglomérations. Bien qu’en acceptant les Conditions
Générales de Vente, l’utilisateur affirme s’engager à respecter le port du
casque, et à être âgé de minimum 18 ans, la réalité en est toute autre. En
effet, les flottes de trottinettes ou de vélos de location libre-service
n’incluent pas, pour la plupart, dans le forfait un casque homologué ou
encore la vérification de l’identité de l’utilisateur.


=> Ouin ouin, y z'ont pas tous +18 ans et en plus ces sagouins ne portent pas de casque. Contrôlons donc leur identité ! :tonton:


En dépit de l’aménagement des voiries en faveur de la sécurité de la
micro-mobilité, en 2019, à l’échelle nationale, les cyclistes représentaient
6% de la mortalité routière


=> C'est sûr que quand tu pars du postulat que les aménagements sont suffisants et bien pensés, la faute ne peut venir que du cycliste qui roule sans casque. :tonton:
Je rappelle à tout hasard que les cyclistes sont responsables dans moins de 50% des cas quand ils sont impliqués dans un accident de la route (et ce chiffre inclut évidemment les chutes en solo).


Ces chiffres connaissent une augmentation de
près de 2,7 % depuis 2010.


=> Pour quelle augmentation du nombre de cyclistes / du nombre de trajets / du nombre d'heures de pratique ?
Aussi, quelle augmentation de la pratique sans casque par rapport à 2010 ? :tonton:


En 2019, sur 187 cyclistes tués et
4 783 cyclistes blessés, la moitié ne portait pas de casque.


=> Combien de tués et blessés car blessure à la tête ? :tonton:


Cette mesure représente d’ores et déjà une avancée, cependant guère
suffisante pour l’auteur de cette proposition de loi, lorsque nous savons que
près de deux tiers des cyclistes mortellement accidentés avaient 55 ans et
plus en 2019 (ONISR Bilan de l’accidentalité de l’année 2019)


=> En gros du vieux cyclo qui se fait faucher sur des routes de campagne à +90km/h par des chauffards le WE.
À tout hasard, quelle proportion sans casque ?


Je le redis, je suis pour le port du casque, et même pas contre son obligation par une éventuelle loi. Mais ça doit venir en tout bout de chaîne, quand tout aura été mis en oeuvre pour sécuriser vraiment les déplacements à vélo.
Ca passe par des voies systématiquement séparées (de la route et du trottoir) comme on peut le voir au Pays-Bas (en centre urbain) ou en Allemagne (liaisons entre deux villes/bourgs).
Puis ça doit aussi venir d'une politique visant à restreindre/contraindre nos déplacements systématiques en voiture (elle est mutilple, elle peut être incitative tout comme coercitive, elle doit aussi porter sur l'aménagement du territoire).

Une fois qu'on aura repensé ces points cruciaux, on verra les chiffres baisser. Par contre si tout reste en l'état et qu'on impose un bout de polystyrène sur la tête, là je suis certain que les chiffres vont continuer d'augmenter tant que la pratique du vélo progressera.

TL;DR : Des boomers pensent que casque à vélo = plus de mort sur les routes. La suite va vous surprendre.
#3416539
J'espère que ça s'appliquera aussi aux utilisateurs de trottinettes qui se croient tout permis.
Et en effet la priorité pour moi, c'est le téléphone/écouteur. A sanctionner mais le problème c'est qu'en voiture, c'est moins visible que quand on est à vélo. Et c'est d'autant moins contrôlable quand on porte un casque :reflexion:

Perso j'ai de plus en plus l'impression que c'est l'anarchie sur la route surtout depuis les récentes tensions sociales, ça se voit que le nombre de gens pressés/furax augmentent (du moins c'est mon impression). Je privilégie plus la marche ou le footing. Là, pas besoin de casque mais je compatis pour les adeptes du tout à vélo dont je faisais partie.

Je me rapproche de la ligne de Teteoo : il faut porter le casque mais finalement le non port du casque ne met pas en danger les autres mais soi-même donc pas de raison de le rendre obligatoire. Je suis pour un permis à vélo pour responsabiliser les usagers. Mais cela vaut aussi pour les trottinettes. Quid des livreurs à vélo ? Trop peu ont le casque, j'ai l'impression que ce sont eux qui sont visés mais ils sont devenus incontournables car leur service est très demandé. Vont-ils être contrôlés par les policiers avec le risque que les braves gens ne soient plus ravitaillés ?

OK pour la règle, mais d'ici quelques mois, ça sera comme les autres règles, les policiers fermeront les yeux comme pour tout le reste :spamafote:
#3416540
Le permis voiture responsabilise les automobilistes ?
Pour l'anarchie sur les routes, elle est plutôt à chercher du côté d'un certain laxisme des forces de l'ordre AMHA. Ce fut la priorité fut un temps, c'est clairement enterré depuis un certain nombre d'années maintenant.
#3416559
Je suis pas particulièrement pour cette obligation, mais désolé de vous le dire vos arguments sont à peu près exactement les mêmes que pour la ceinture en voiture
- pas d'impact pour les autres usagers si on met le casque/ceinture
- pas une sécurité à 100% en cas de gros choc si on porte un casque/ceinture
- il y a d'autres priorités comme tout l'environnement, l'état des routes, le comportement des autres

Bref, à mon avis en argumentant ainsi vous vous tirez une balle dans le pied :nuts:
#3416564
Trop de lois tue la loi !
On dirait qu'ils ne comprennent pas nos dirigeants. Je vois de moins de en moins de gens les respecter. Il y en a beaucoup trop. Faut pas se demander pourquoi il y a une montée exponentielle de délinquants en tous genre. J'en fais malheureusement partie... :sarcastic:
#3416595
ZZstop a écrit :
08 janv. 2022, 18:30
Trop de lois tue la loi !
On dirait qu'ils ne comprennent pas nos dirigeants. Je vois de moins de en moins de gens les respecter.
Les mêmes qui ne montent très probablement que très peu sur un vélo. :gafauvel: Ou certainement pas autant qu'un 'vélotaffeur' lambda urbain, confronté au réel de la 'jungle urbaine'.
#3416706
Nopik a écrit :
08 janv. 2022, 18:09
Je suis pas particulièrement pour cette obligation, mais désolé de vous le dire vos arguments sont à peu près exactement les mêmes que pour la ceinture en voiture
- pas d'impact pour les autres usagers si on met le casque/ceinture
- pas une sécurité à 100% en cas de gros choc si on porte un casque/ceinture
- il y a d'autres priorités comme tout l'environnement, l'état des routes, le comportement des autres

Bref, à mon avis en argumentant ainsi vous vous tirez une balle dans le pied :nuts:
Pour le dernier point : l'obligation de port du casque est régulièrement mise en avant par les pouvoirs publics pour ne surtout pas avoir à traiter le fond du problème (infrastructures, comportements). C'est un cache-misère.
Le port obligatoire du casque peut éviter quelques situations graves (et c'est très bien) mais ça se fera à la marge. Ça ne changera rien au constat global.
Si tu t'intéresses vraiment à la sécurité des cyclistes, tu mets d'autres choses en place.
#3418143
Perso je trouve que l'obligation du casque est quelque chose de logique mais ça fait au moins 15 ans qu'elle aurait du être présente.

De mon point de vue je dirais chacun sa responsabilité de le mettre ou pas, mais aussi on peut ne pas se rendre compte les conséquences de ne pas mettre le casque peuvent être tellement importantes.

Moi le premier pour faire 2km je n'avais pas mis le casque. J'ai eu un accident avec une voiture dans un rond point. Je m'en suis bien sortis je me suis réveillée 30min après seulement sans séquelles.

Je suis d'accord qu'il y a plein de chose a faire aussi pour améliorer notre sécurité en vélo. Et aujourd'hui je le ressent beaucoup que sortir en vélo est dangereux. Peut être que ces 135€ peuvent servir à ça.
#3418441
SchleckRivals a écrit :
14 janv. 2022, 09:14
Perso je trouve que l'obligation du casque est quelque chose de logique mais ça fait au moins 15 ans qu'elle aurait du être présente.

De mon point de vue je dirais chacun sa responsabilité de le mettre ou pas, mais aussi on peut ne pas se rendre compte les conséquences de ne pas mettre le casque peuvent être tellement importantes.

Moi le premier pour faire 2km je n'avais pas mis le casque. J'ai eu un accident avec une voiture dans un rond point. Je m'en suis bien sortis je me suis réveillée 30min après seulement sans séquelles.

Je suis d'accord qu'il y a plein de chose a faire aussi pour améliorer notre sécurité en vélo. Et aujourd'hui je le ressent beaucoup que sortir en vélo est dangereux. Peut être que ces 135€ peuvent servir à ça.
Est-ce normal que tu ressentes que "sortir en vélo est dangereux" ?
Il y a un mouvement général pour culpabiliser les victimes (viol...) et dans une société qui n'admet plus le moindre risque, une élite bien pensante déciderait pour les autres. :non:

Je ne m'oppose pas au port du casque et je le porte de plus en plus souvent lorsque j'estime ne pas vouloir prendre de risque pour MA sécurité (VTT dans des chemins techniques, long parcours sur route) mais à chaque accident (et mon fils a eu a même réponse des automobilistes), le chauffard se retranchait derrière le fait qu'il ne m'avait pas vu.
Et mon beau père aussi presque 1 fois par an et toujours sur des ronds points.
Faut-il prévoir un contrôle global de la vue des automobilistes ? en même temps que le contrôle technique (mais comme ce n'est pas obligatoirement le propriétaire qui effectue cette corvée...) ? :ouch:
#3418446
Nopik a écrit :
08 janv. 2022, 18:09
Je suis pas particulièrement pour cette obligation, mais désolé de vous le dire vos arguments sont à peu près exactement les mêmes que pour la ceinture en voiture
- pas d'impact pour les autres usagers si on met le casque/ceinture
- pas une sécurité à 100% en cas de gros choc si on porte un casque/ceinture
- il y a d'autres priorités comme tout l'environnement, l'état des routes, le comportement des autres

Bref, à mon avis en argumentant ainsi vous vous tirez une balle dans le pied :nuts:
100% d'accord avec ce message.
Et petite anecdote dont tout le monde se fiche, j'étais persuadé que c'était déjà obligatoire :genance:
#3418459
A titre informatif, il n'y a Globalement pas d'obligation de port du casque dans les autres pays d'Europe, à partir d'un certain âge, qui peut varier de 12 ans (France), voire 18 ans (Estonie).

A titre personnel, je juge plus utile de le conserver quasi-systématiquement :
- L'impression d'être 'à poil' sans. :sorry:
- Pas de gêne particulier à porter ce bout de polystyrène sur la caboche
- Circulation incognito, encore plus efficace avec les lunettes kivontbien.
#3420523
Nopik a écrit :
08 janv. 2022, 18:09
Je suis pas particulièrement pour cette obligation, mais désolé de vous le dire vos arguments sont à peu près exactement les mêmes que pour la ceinture en voiture
- pas d'impact pour les autres usagers si on met le casque/ceinture
- pas une sécurité à 100% en cas de gros choc si on porte un casque/ceinture
- il y a d'autres priorités comme tout l'environnement, l'état des routes, le comportement des autres

Bref, à mon avis en argumentant ainsi vous vous tirez une balle dans le pied :nuts:
sujet tres interessant meme si j'arrive tres en retard, car j'ai entendu Cedric Villani sortir une reflexion assez inedite (pour moi en tout cas) a ce sujet lors d'une conf. Ce qui me permet de reagir au poste de Nopik car ca donne une certaine profondeur a la reflexion.

Rendre obligatoire le casque, c'est decourager les citoyens a prendre le velo (comme ca a ete dit sur ce poste).
Si les citoyens prennent moins le velo, il y a moins de cyclistes sur la route. Les automobilistes sont alors moins exposes aux cyclistes, ils se deshabituent. Ce qui rend d'autant plus dangereux la pratique cycliste de ceux qui continuent de prendre le velo. Le nombre d'accidents augmente.
Resultat : les dommages sont plus importants avec le casque obligatoire que sans. C'est une reflexion parmis d'autres sur lesquelles ce seraient appuyes les associations de cycliste pour faire retirer le projet de loi.
#3420657
Pour l'obligation du casque perso.
L'obligation avant 13 ans et débile, quels sont les critères pour cet âge là et pas un autre.

Pour prendre un exemple quand j'étais au collège on faisait souvent des sorties VTT dans les bois avec les copains et un jour un de mes potes a raté un saut et tombé sur la tête : traumatisme crânien et il pissait le sang, il a été à l'hôpital en urgence.
Depuis il ne quitte jamais son casque.

Casque obligatoire pour moi, même quand tu te fais fauché par une bagnole ça peut te sauver la vie ou alors quand tu glisses et que tu tombe en premier sur la tête.

Après c'est sur que pour des petits trajets comme celui expliqué par aigle, l'obligation n'a surement pas lieu d'être (après sérieusement 200m t'y va à pied pas en voiture :rieur: ).
Peut être rendre obligatoire que pour ceux qui font du vélo de compétition ou de loisirs mais du loisirs sportif p et pour des trajets supérieurs à X kilomètres.

D'ailleurs il me semble que c'est François Bonneau ancien président de ma Communauté de Commune et maire d'une commune à côté de chez moi actuellement sénateur qui a proposé cette loi, je l'ai vu sur la Charente Libre. :metalhead:
#3420658
Après disons que j'ai une vision un peu biaisé de la situation étant dans une campagne paumé et n'habitant pas en ville. :elephant:
Et puis disons que dans ma tête vélo = pratique sportive donc pour des gens qui roulent à 2 pour aller au boulot ou pour aller faire des courses c'est peut être pas essentiel d'avoir un casque. :spamafote:

Enfin en campagne le casque me parait essentiel, si tu tombes sévèrement que tu as pas de casques et que tu perds connaissance par exemple tu peux attendre belle lurette avant de voir arriver une voiture, surtout si tu es tombé sur une route de traverse fréquentée que par les paysans. :genance:
#3420667
Pour moi, croire que la tête est exposée (ou plus exposée) uniquement en cas de pratique sportive est vision faussée de la chose.

Je vais même plus loin, je crois que je préfère chuter sans casque en faisant du vélo de route en rase campagne, que chuter sans casque en plein centre-ville lors d'un déplacement avec mon vieu clou. Dans le premier cas, j'ai toujours la possibilité d'aller me mettre dans le fossé, dans le second cas la tête va aller taper le trottoir.

Le facteur vitesse et/ou type de pratique me semble être peu déterminant pour savoir si c'est la tête qui ramassera ou non. Et c'est pourtant un argument massivement utilisé par les associations qui défendent les vélotaffeurs.
Pour aller toujours plus loin dans la réflexion : si je me fais faucher en faisant du sport en rase campagne, ça sera sans doute par un automobiliste à vitesse élevée. Le casque fera effet d'un pansement sur une jambe de bois vu l'ensemble des dégats. En ville lors d'un déplacement, le choc sera moins violent et le casque n'est alors pas inutile.

Va-t-on laisser Guillaume Martin reprendre 5-6mn[…]

Attention à Jai Hindley sur ce Giro, la v[…]

trios combiné giro 2022

après l'étape 14 1 excess 2724 2 da[…]

FLOP TRIO GIRO 2022 (OIRT)

remplacements depuis l'étape 11 cp[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site