Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 64 sur 74
  • 1
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66
  • 74
#3311444
Désolé On3, en tant qu'automobiliste et même en tant que cycliste, je suis comme le Pistolero assez peu supporter des gros groupes de cyclistes et ils sont nombreux sur la route qui traverse ma commune alors que la route de l'autre sur l'autre rive est plus large!
Et je te dis pas le bordel quand il y avait la semaine cyclotouriste à Epinal! Je fulminais dans ma voiture en rentrant du supermarché derrière ces grappes de cyclos très indisciplinés qui se croyaient sur route privatisée! Ok, ce n'est heureusement pas tous les jours mais cette semaine a fait grincé bien des dents...

Sinon, les chaussidous, je suis guère convaincu par le concept même si c'est préférable à certains aménagements type bandes cyclables sur le trottoirs ou le long des chaussées pleines de graviers.

Quant aux paysans, certains bossent avec discernement vis à vis des usagers de la route. Mon copain remonte ses charrettes de foin à 22h pour gêner le moins possible quand il fait ses balles à 20 km de sa ferme et qu'il doit emprunter des routes passantes (éh oui même en Haute Saône ça circule!) ou des petites routes étroites où il est difficile de croiser son ensemble (tracteur + 2 remorques).
#3311445
Non mais, à aucun moment je suis entrain de défendre les groupes indisciplinés ou ne respectant pas le code de la route.
#3311448
El_Pistolero_07 a écrit :
19 avr. 2021, 19:18
T'as pas tout lu. Si ils sont que 7 je les double directement. Et Jean-kevin aussi. Là à 15 non. Du coup rage chez Jean-kevin et potentiel danger.

Le soucis c'est que J-K il est pas seul, il y'a sûrement plus de mecs comme lui que de mecs comme nous. Du coup, comment se débarrasser des Jean-kevin ? Si t'as une solution je la veux bien. Moi j'ai une solution pour éviter au maximum que Jean-kevin rage derrière des usagers fragiles, car il est pas fini et pourrait bien un jour faire un strike sous l'effet de la colère...
Si j'ai parfaitement lu, et tu proposes d'interdire les groupes de X cyclistes au prétexte qu'un demeuré s'énerve derrière toi parce que tu as une attitude responsable au volant.

L'attitude logique, ça serait de demander que le dépassement d'un groupe de cyclistes soit interdit tant qu'ils ne se sont pas mis en file indienne, par exemple. Parce qu'encore une fois, le problème et le danger n'est pas causé par le groupe de cyclistes (qui respecte le code, s'il le respecte) mais par l'automobiliste qui fait le forcing pour passer.

P.S. : Pas la peine de monter sur ses grands chevaux ou de me traiter d'ayatollah Doliprane. Je prends un exemple volontairement provocateur. Parce qu'à la lecture de la proposition, je vois déjà les visages se décomposer "mais c'est n'importe quoi ! après les engins agricoles plus le droit de dépasser les cyclistes !". Hé bien désolé, mais quand je vois que la proposition c'est d'interdire les groupes de plus de X cyclistes au prétexte que des motorisés font n'importe quoi à côté, ça me fait à peu près le même effet. :spamafote:

P.S.2 : Le code dit aussi que les groupes de cyclistes doivent se mettre en file indienne si une voiture se manifeste. Mais comme tu es contre le fait d'utiliser ton klaxon pour avertir, tu sais comme moi que c'est loin d'être une évidence de savoir quand une voiture arrive derrière toi (spécialement s'il respecte le code de la route et qu'il est respectueux des autres usagers). :spamafote:
#3311449
Sauf que les lois interdisant les conneries de Jean Kevin existent. Pourtant ça empêche pas les crétins de rouler comme des cons. Au bout d'un moment comment protéger les cyclistes d'un gars comme ça qui pète un câble ?

Mon constat, c'est le groupe est petit, le danger du dépassement est réduit. Qu'as tu a proposer d'efficace hormis une utopie inatteignable ?

PS : je précise que j'adorerais qu'elle soit réaliste ton utopie :wink:
#3311453
daizenshu_ a écrit :
19 avr. 2021, 22:31
Par chez moi, les tracteurs sont rarement une gêne pour les cyclistes, et pour cause, le plus souvent, c'est une espèce qui se déplace autour de 40-45km/h malgré la plaque 25 qu'ils ont apposée à l'arrière.
Chez toi ça doit être beaucoup des céréaliers, du coup ils ont souvent des tracteurs énormes a 3 ou 400 chevaux. En effet a vide ses monstres peuvent dépasser le 50km/h, t'arrive à prendre l'aspiration t'es content!
#3311455
Par ailleurs, pour rebondir de nouveau sur une phrase de Pisto :

"Et le groupe de 15 cyclistes en quoi il partage la route ?"

=> Pour moi c'est là tout le fond du problème. On déblatère de certains exemples ou non, mais on ne s'est même pas mis d'accord sur ce qu'était le partage de la route.
Cette phrase illustre bien toute l'ampleur du phénomène à mon sens. Ainsi le partage de la route ne se résume qu'à ne pas gêner l'automobiliste (qui serait donc de facto propriétaire et/ou prioritaire sur la route), se faire tout petit sur le bord de la route pour qu'il n'ait pas à ralentir. En somme, on accepte que tu empruntes la route à condition que tu sois le plus invisible possible et que tu roules dans le caniveau afin de ne pas nous gêner. :spamafote:

Hé bien non, en ce qui me concerne, le partage de la route c'est surtout et avant tout respecter le code de la route (les limites de vitesse, les distances de sécurité), le faire avec courtoisie et dans le respect de l'autre, et ne pas agir comme si la route nous appartenait (quelque ce soit son mode de déplacement).

Un groupe de 15 cyclistes a toute la légitimité pour emprunter la route, à condition qu'il se mette en file indienne (et jamais plus de 2 de front) quand les conditions de circulation l'obligent. À partir de ce moment, ça signifie que les autres doivent avoir une attitude responsable et respectueuse du code quand ils doivent manœuvrer autour du groupe.
#3311461
El_Pistolero_07 a écrit :
19 avr. 2021, 22:40
Et arrêtes de parler du code, déjà on voit bien que ça n'empêche pas les blaireau de faire n'imp et sur ce sujet, en première page, tu dis que tu le considère comme obsolète... Un peu de cohérence :wink:
Désolé mais si le code n'est pas respecté, la priorité ça serait peut-être de le faire appliquer ?
Je ne sais pas si je le dis en première page, mais ça me semble quand même être un des points noirs pour la sécurité à vélo aujourd'hui en France.

Et sérieux, c'est quoi cet inversement de responsabilité ? Comme des gens ne respectent pas le code, on va imposer des règles à d'autres qui seront plus susceptibles de les respecter ? Quel échec de la politique de sécurité routière si on en arrive là (même si je ne serais même pas étonné).

P.S. : Quand je dis que le code est obsolète, c'est parce qu'il a été pensé pour régir les déplacements en voiture, pas à vélo.
D'ailleurs, on le voit assez bien avec des aménagements type M12, où on dit clairement "ce feu n'a pas à être respecté par le cycliste".
#3311465
On3 a écrit :
19 avr. 2021, 22:48
Par ailleurs, pour rebondir de nouveau sur une phrase de Pisto :

"Et le groupe de 15 cyclistes en quoi il partage la route ?"

=> Pour moi c'est là tout le fond du problème. On déblatère de certains exemples ou non, mais on ne s'est même pas mis d'accord sur ce qu'était le partage de la route.
Cette phrase illustre bien toute l'ampleur du phénomène à mon sens. Ainsi le partage de la route ne se résume qu'à ne pas gêner l'automobiliste (qui serait donc de facto propriétaire et/ou prioritaire sur la route), se faire tout petit sur le bord de la route pour qu'il n'ait pas à ralentir. En somme, on accepte que tu empruntes la route à condition que tu sois le plus invisible possible et que tu roules dans le caniveau afin de ne pas nous gêner. :spamafote:

Hé bien non, en ce qui me concerne, le partage de la route c'est surtout et avant tout respecter le code de la route (les limites de vitesse, les distances de sécurité), le faire avec courtoisie et dans le respect de l'autre, et ne pas agir comme si la route nous appartenait (quelque ce soit son mode de déplacement).

Un groupe de 15 cyclistes a toute la légitimité pour emprunter la route, à condition qu'il se mette en file indienne (et jamais plus de 2 de front) quand les conditions de circulation l'obligent. À partir de ce moment, ça signifie que les autres doivent avoir une attitude responsable et respectueuse du code quand ils doivent manœuvrer autour du groupe.
Tu proposes absolument rien... Continuons comme ça, on a plus a perdre qu'à gagner. Faut pas croire, si des incidents se multiplient, c'est pas les automobilistes qui auront plus de règles les entravant, mais les cyclistes. Je crains même qu'un jour le cyclisme sur route devienne de plus en plus difficile, voir même devienne interdit.

C'est une guerre qu'on ne gagnera pas. Autant sur le vélo qui doit avoir plus de place en ville, pour moi on est sur la bonne voie, autant sur les routes, les pelotons, ben oui il ne partage pas la route, les dépassements sont rendus difficiles par la taille du groupe (alors que bon faut pas rêver, les routes sont pas créer pour nous hein), certains sont dangereux, certains belliqueux...

Bref je m'en fous je préfère rouler seul, si demain rouler en groupe est interdit ça me posera pas de soucis.
#3311469
On3 a écrit :
19 avr. 2021, 22:53
El_Pistolero_07 a écrit :
19 avr. 2021, 22:40
Et arrêtes de parler du code, déjà on voit bien que ça n'empêche pas les blaireau de faire n'imp et sur ce sujet, en première page, tu dis que tu le considère comme obsolète... Un peu de cohérence :wink:
Désolé mais si le code n'est pas respecté, la priorité ça serait peut-être de le faire appliquer ?
Je ne sais pas si je le dis en première page, mais ça me semble quand même être un des points noirs pour la sécurité à vélo aujourd'hui en France.

Et sérieux, c'est quoi cet inversement de responsabilité ? Comme des gens ne respectent pas le code, on va imposer des règles à d'autres qui seront plus susceptibles de les respecter ? Quel échec de la politique de sécurité routière si on en arrive là (même si je ne serais même pas étonné).

P.S. : Quand je dis que le code est obsolète, c'est parce qu'il a été pensé pour régir les déplacements en voiture, pas à vélo.
D'ailleurs, on le voit assez bien avec des aménagements type M12, où on dit clairement "ce feu n'a pas à être respecté par le cycliste".
Et comment tu fais respecter ce code ? Tu mets un flic dans chaque voiture ?
Ça fait des décennies que le code est bafoué, je vois pas comment on peut éviter ça.

Moi j'ai des pistes, avec la technologie :
- voitures bridés
- voitures "lisant les panneaux de limitation" et se régulant a la vitesse (non désactivable par le conducteur)
-alcootest systématique pour démarrer (voiture calant si changement de personnes assise au volant)

Par contre pour éviter qu'un chauffard mette en danger un cycliste je vois pas de solution.
#3311472
El_Pistolero_07 a écrit :
19 avr. 2021, 22:38
Sauf que les lois interdisant les conneries de Jean Kevin existent. Pourtant ça empêche pas les crétins de rouler comme des cons. Au bout d'un moment comment protéger les cyclistes d'un gars comme ça qui pète un câble ?

Mon constat, c'est le groupe est petit, le danger du dépassement est réduit. Qu'as tu a proposer d'efficace hormis une utopie inatteignable ?

PS : je précise que j'adorerais qu'elle soit réaliste ton utopie :wink:
Il n'y en a pas. Tu ne protègeras jamais qui que ce soit du "coup de folie" d'un forcené, quelque soit le sujet.

Maintenant, pour tous les autres cas (et pour notre cycliste surtout) :

- Plus d'infrastructures adaptées
- Réduction de la place laissée à l'automobile
- Plus de sévérité dans les sanctions appliquées (de manière générale quand ça concerne les entorses au CdR)
- Plus de présence policière sur les bords de route
- Et surtout (car difficile d'avoir un flic à chaque coin de rue) : Un vrai traitement des plaintes déposées par les cyclistes, rien que pour changer ce paradigme qui indique que la police s'en bat les c* tant que t'as pas été écrasé.
- Et à défaut de flic à chaque coin de rue, je crois beaucoup en la vidéo-verbalisation, qui devrait être absolument généralisée en milieu urbain.
- Puis une couche de communication là-dessus, pas pour dire "respectez les cyclistes les gars", mais pour dire "maintenant on va coller telle et telle prune dès qu'un mec nous apporte une vidéo de vous le mettant en danger".

Voilà, c'est du boulot, ça se fait pas en un claquement de doigts, mais c'est la solution. Elle n'a rien d'utopique, elle demande par contre un peu de courage politique et un peu d'argent.
#3311475
El_Pistolero_07 a écrit :
19 avr. 2021, 22:56
On3 a écrit :
19 avr. 2021, 22:48
Par ailleurs, pour rebondir de nouveau sur une phrase de Pisto :

"Et le groupe de 15 cyclistes en quoi il partage la route ?"

=> Pour moi c'est là tout le fond du problème. On déblatère de certains exemples ou non, mais on ne s'est même pas mis d'accord sur ce qu'était le partage de la route.
Cette phrase illustre bien toute l'ampleur du phénomène à mon sens. Ainsi le partage de la route ne se résume qu'à ne pas gêner l'automobiliste (qui serait donc de facto propriétaire et/ou prioritaire sur la route), se faire tout petit sur le bord de la route pour qu'il n'ait pas à ralentir. En somme, on accepte que tu empruntes la route à condition que tu sois le plus invisible possible et que tu roules dans le caniveau afin de ne pas nous gêner. :spamafote:

Hé bien non, en ce qui me concerne, le partage de la route c'est surtout et avant tout respecter le code de la route (les limites de vitesse, les distances de sécurité), le faire avec courtoisie et dans le respect de l'autre, et ne pas agir comme si la route nous appartenait (quelque ce soit son mode de déplacement).

Un groupe de 15 cyclistes a toute la légitimité pour emprunter la route, à condition qu'il se mette en file indienne (et jamais plus de 2 de front) quand les conditions de circulation l'obligent. À partir de ce moment, ça signifie que les autres doivent avoir une attitude responsable et respectueuse du code quand ils doivent manœuvrer autour du groupe.
Tu proposes absolument rien... Continuons comme ça, on a plus a perdre qu'à gagner. Faut pas croire, si des incidents se multiplient, c'est pas les automobilistes qui auront plus de règles les entravant, mais les cyclistes. Je crains même qu'un jour le cyclisme sur route devienne de plus en plus difficile, voir même devienne interdit.

C'est une guerre qu'on ne gagnera pas. Autant sur le vélo qui doit avoir plus de place en ville, pour moi on est sur la bonne voie, autant sur les routes, les pelotons, ben oui il ne partage pas la route, les dépassements sont rendus difficiles par la taille du groupe (alors que bon faut pas rêver, les routes sont pas créer pour nous hein), certains sont dangereux, certains belliqueux...

Bref je m'en fous je préfère rouler seul, si demain rouler en groupe est interdit ça me posera pas de soucis.
Mon post n'avait pas pour but de proposer, juste mettre en évidence cette mentalité qu'il faut changer.

J'ai déjà répondu à tout le reste, je ne rebondis pas dessus.
#3311481
La dessus on est d'accord. Il faut plus de courage politique. Mais j'ajouterai que réduire les groupes serait pas con. On se prend souvent l'argument du "je bosse moi" souvent d'Ailly je reponds "c'est vrai que le vélo à 4000 c'est le RSa qui me le paye..."
Mais imaginons qu'à ma place c'est une ambulance, qui peut pas doubler (car c'était pas possible clairement) et qu'au final, quelqu'un est mort car elle est arrivée trop tard. Tu considères toujours que le groupe (qui ne faisait rien de mal, je le répète) est de taille normale ? Et que c'est pas dérangeant d'avoir 15 vélos ensemble ?

D'ailleurs même en file avec les camions qui arrivaient en face j'aurais pas doublé, la route est pas très large a cette endroit.

Je pense qu'on sera jamais d'accord.
#3311487
Tiens à propos de partage de la route, au retour du boulot, j'ai été doublé par une trottinette électrique "pilotée" par un type en manches courtes sans la moindre protection, roulant même plus vite que les voitures, grillant les feux et alternant tranquillement piste cyclable et route.
#3311525
À On3 et Pistolero;
vos propositions sont intéressantes;

- tout a fait d'accord pour les voitures "bridées" et "intelligentes"; car les erreurs responsables d'accidents sont avant tout humaines;
- plus de prévention; et en ce sens le militantisme peut avoir un impact sur les questions de l'examen du code de la route par exemple ou sur la création de spots publicitaires;
- après pourquoi pas non plus un "permis vélo", je ne trouverais pas ça aberrant, bien au contraire;
- et enfin un examen médical régulier pour renouveler le permis voiture plusieurs fois dans la vie; car c'est aussi un problème, une fois qu'on a le droit de conduire, c'est pour toute la vie, quoi qu'il puisse nous arriver, et c'est aberrant.

Car pour l'anecdote, à 30 km de chez moi, à l'été 2019, 3 cyclistes ont été fauchés, dont un est mort (et que je connaissais); il s'agissait d'une sortie club cyclotouriste.
Le conducteur responsable de l'accident s'était rabattu trop vite après avoir doublé, or ce dernier n'était ni un chauffard, il n'allait pas trop vite, il n'était sous l'emprise d'aucune substance. Non, rien de tout cela, il s'agissait simplement d'un diabétique, dont la maladie s'était aggravée, avec atteinte de la rétine; entraînant une diminution de l'acuité et du champ visuels.
N'aurait-il pas fallu que les médecins qui s'occupent de lui aient eu le droit de lui retirer le permis ou au moins l'obliger à faire des tests avant de pouvoir reconduire?
Ils peuvent au moins déconseiller très fortement la conduite; ce qui n'empêche pas la personne de faire ce qu'elle veut ensuite :spamafote:

Edit :
Car en réalité, c'est à l'initiative du détenteur du permis. En effet s'il apparait un handicap, ou une maladie chronique, la personne doit aller voir un médecin agréé (pas forcément le médecin traitant) qui décidera ou non de laisser le permis.
#3311535
Ma notion de partage est simple...

He parr du principe que chaque usager de ka route est dans son droit.

Ce n est oas parce que j ai le droit de rouler a 90 km/h que je vais mettre en danger les cyclos qui roulent a 20 dans leurs droits aussi.

C est pas parce que j ai le droit de rouler en groupe que je vais pas favoriser les vehicules plus rapides afin que personne ne se mettent en danger.

Avoir le droit n est pas une obligation.
#3311545
La route se partage.

Là vous citez deux exemples complétement différents.

T'as l'exemple du chauffard qui ne veut pas attendre 10 secondes pour dépasser en toute sécurité : CONNARD.
D'ailleurs y a même pas 3 mois, je suis pas passé loin d'un accident. J'étais sur une départementale. En face un cycliste et un peu plus loin une voiture qui arrivait. Et bien au lieu d'attendre 5 secondes qu'on se croise, il a décidé d'entamer son dépassement. Heureusement que j'avais vu le truc venir en ayant le pied sur le frein car soit il aurait pu se rabattre trop vite, ou alors on se percutait. Le pire, c'est qu'on était en ligne droite, son dépassement il aurait pu le faire vraiment 5 secondes après. Donc ouais, gros connard.
Dans l'autre sens, un groupe de cycliste qui va monopoliser une grosse partie de la chaussée et faire tout pour te compliquer le dépassement qui forcement devient dangereux et ne font aucun signe pour se mettre à deux de fronts. CONNARDS
A partir de là, tout le monde est d'accord je pense.
#3311553
Je comprends pas que la technologie soit pas plus utilisée pour être sécurisante et empêcher les conneries des débiles. Outre les limitations (sérieusement pourquoi certaines voitures peuvent rouler à 250 ?), Je me suis toujours dis qu'il était possible de mettre des brouilleurs de réseau mobile dans l'habitacle afin d'éviter le téléphone au volant.
Ça, plus l'ethylotest au démarrage, ça limiterait pas mal les accidents je pense.

Bon sinon, désolé si j'ai été un peu insistant hier, il m'arrive d'être un vrai chien de la casse en débat, je lâche pas mon morceau comme ça ! :green:
  • 1
  • 62
  • 63
  • 64
  • 65
  • 66
  • 74

En fait, égoïstement, je ne voudrais[…]

Attaque de Vuillermoz Esperons qu il a gard&eacut[…]

On espère qu'il n'y aura pas trop d'é[…]

C'est pour checker ses besoins en nutriment, sa r&[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site