Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 184 sur 189
  • 1
  • 182
  • 183
  • 184
  • 185
  • 186
  • 189
Avatar de l’utilisateur
Par El_Pistolero_07
#3267479
Xav_38 a écrit :
07 déc. 2020, 17:42
El_Pistolero_07 a écrit :
07 déc. 2020, 16:45
C'est un peu aussi la différence entre les roues carbones actuelles et les roues alues de l'époque...
J'ai l'impression que c'est encore plus important pour les chaussures. Si je ne m'abuse pour les roues tu gagnes surtout sur l'inertie des roues. Là tu gagnes sur le renvoi de la chaussure et son côté ressort.

Ça m'évoquerait plus les skis de fond. Je peux assurer que quand je suis passé aux ski de skating carbone je n'ai pas compris ce qui m'arrivait, j'ai explosé tout mes temps. Surtout en bosse, impression d'avoir des ressorts qui me propulsait dans les cotes. Bon faut un peu de gniak pour faire plier les skis et qu'il te renvoie l'énergie, mais si tu y arrives c'est impressionnant.

Bien plus que le passage cadre acier à cadre carbone en vélo, qui pourtant m'avait impressionné.
Sur les relances en danseuse y'a un petit effet "pousse au cul" sur mon vélo. Est-ce que ça vient de mes roues ? De mon cadre ? De l'exceptionnelle puissance de ma pédalée ? :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3269068
Xav_38 a écrit :
07 déc. 2020, 16:00
AlbatorConterdo a écrit :
06 déc. 2020, 12:58


Le matériel a fait d'énorme progrès depuis 2019.
Ben en fait, oui. Il y a un gros problème de matériel avec l'ajout récent de lame de carbone dans les chaussures qui produisent un effet de rebond. Cela rappelle un peu l'affaire Pistorius (pas son meurtre hein), où beaucoup disait qu'avec ses lames de carbone il était en fait peut être avantagé par rapport à un athlète valide.

Ces chaussures sont arrivées fin 2019 et ce sont elles que portait Eliud Kipchoge lorsqu'il est passé sous les 2h au marathon il y a un an.

Leurs usages sont limités sur piste, ou pour les épreuves de lancer (où elles donnent aussi un grand avantage) en limitant l'épaisseur des semelles autorisés. Mais là nous parlons d'une épreuve sur route et leur usage n'était pas réglementé. Tout les premiers les portaient.

Il n'y a pas que les 3 athlètes battants le record du monde qui ont fait de temps impressionnant. Les français engagés ont par exemple tous battu leur record personnel.

L'effet semble être au moins aussi fort que l'usage des combinaisons en polyuréthane en natation. Bref ce n'est plus le même sport, là c'est de la course sur ressort.
bref du grand n'importe quoi... je ne sais pas comment on peut réglementer cela, mais le matériel devrait être "inerte", ie le but devrait être de minimiser la perte de l'énergie produite par l'athlète par toutes les différentes frictions, mais pas de créer des énergies nouvelles, les effets ressort pour moi ça va bien au delà de ce qui me semble acceptable. Mais bon hein...
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3269069
veji2 a écrit :
14 déc. 2020, 08:28
Xav_38 a écrit :
07 déc. 2020, 16:00


Ben en fait, oui. Il y a un gros problème de matériel avec l'ajout récent de lame de carbone dans les chaussures qui produisent un effet de rebond. Cela rappelle un peu l'affaire Pistorius (pas son meurtre hein), où beaucoup disait qu'avec ses lames de carbone il était en fait peut être avantagé par rapport à un athlète valide.

Ces chaussures sont arrivées fin 2019 et ce sont elles que portait Eliud Kipchoge lorsqu'il est passé sous les 2h au marathon il y a un an.

Leurs usages sont limités sur piste, ou pour les épreuves de lancer (où elles donnent aussi un grand avantage) en limitant l'épaisseur des semelles autorisés. Mais là nous parlons d'une épreuve sur route et leur usage n'était pas réglementé. Tout les premiers les portaient.

Il n'y a pas que les 3 athlètes battants le record du monde qui ont fait de temps impressionnant. Les français engagés ont par exemple tous battu leur record personnel.

L'effet semble être au moins aussi fort que l'usage des combinaisons en polyuréthane en natation. Bref ce n'est plus le même sport, là c'est de la course sur ressort.
bref du grand n'importe quoi... je ne sais pas comment on peut réglementer cela, mais le matériel devrait être "inerte", ie le but devrait être de minimiser la perte de l'énergie produite par l'athlète par toutes les différentes frictions, mais pas de créer des énergies nouvelles, les effets ressort pour moi ça va bien au delà de ce qui me semble acceptable. Mais bon hein...
Je pense que nous sommes dans un temps d'adaptation de la réglementation. Ces chaussures sont déjà interdites sur piste, ce serait surprenant que cela ne soit pas le cas rapidement sur route aussi.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3269098
Xav_38 a écrit :
14 déc. 2020, 08:55
veji2 a écrit :
14 déc. 2020, 08:28


bref du grand n'importe quoi... je ne sais pas comment on peut réglementer cela, mais le matériel devrait être "inerte", ie le but devrait être de minimiser la perte de l'énergie produite par l'athlète par toutes les différentes frictions, mais pas de créer des énergies nouvelles, les effets ressort pour moi ça va bien au delà de ce qui me semble acceptable. Mais bon hein...
Je pense que nous sommes dans un temps d'adaptation de la réglementation. Ces chaussures sont déjà interdites sur piste, ce serait surprenant que cela ne soit pas le cas rapidement sur route aussi.
Je suis étonné par ce que tu écris.
D'après ce que j'avais compris, les chaussures à lame carbone sont également utilisés sur piste et ce depuis les mondiaux de Doha en 2019 où les demi-fondeurs et les fondeurs sponsorisés par Nike en avaient bénéficié. C'est d'ailleurs en espérant y trouver le prototype que Makhloufi avait alors utilisé que Jimmy Gressier a fouillé dans son sac à l'Insep, y trouvant à la place des médicaments en grande quantité.
Dans le même ordre d'idée, il me semble qu'en octobre dernier, lors de son record du monde sur 10 000m, Cheptegei a également utilisé ce type de chaussure, ce qui a poussé certains (Mekhissi par exemple) à décrédibiliser sa performance.

En ce qui concerne la route, si mes souvenirs sont bons, j'avais lu que les premiers à avoir utilisé ce type de chaussures étaient Kipchoge et Rupp lors du marathon des JO 2016. Après avoir été à la traine des Vaporfly qui se sont répandus massivement au sein de l'élite ces dernières saisons, on peut dire qu'Adidas a aujourd'hui refait son retard.

Pour autant, j'ai l'impression que l'effet de ces chaussures sur les performances est largement surestimé, y compris par les athlètes eux-mêmes.
On peut prendre l'exemple du record du monde de semi-marathon établi le week-end précédent à 57'32 par Kandie, soit 29 secondes de mieux que le précédent record du monde. Pour moi, plusieurs paramètres permettent d'expliquer une telle amélioration des chronos :
- lors des précédents records du monde de semi-marathon établis, les athlètes (Kamworor et Tadese) avaient effectué toute la seconde partie de course seul, loin devant la concurrence. A Valence, lors du record du monde de Kandie, c'est la première fois qu'un groupe de plusieurs athlètes courent groupé, sans considération tactique, dans le seul objectif de battre le record du monde.
- ce qui a permis cette absence de phases tactiques dans la course est précisément la rareté des courses en cette année de Covid. Il n'y a pratiquement pas de course et les rares courses qui se déroulent ne proposent pas de grosses primes, contexte oblige. Le seul objectif des athlètes qui y prennent part est donc de battre leur record personnel. Contrairement à d'habitude, l'important n'est pas la position mais uniquement le chrono qui permettra de se monnayer plus cher ultérieurement (et, accessoirement, cela donne un but précis à l'entraînement)
- jusqu'au milieu des années 2000, le semi-marathon n'était pas disputé sérieusement. L'épreuve n'a pas une longue histoire et les stars des années 90/2000 qui s'y frottaient s'en servaient surtout comme préparation en vue d'un marathon. A l'époque, les meetings sur piste étaient plus nombreux et mieux dotés financièrement. C'est pourquoi, indépendamment du dopage qui a bien sûr joué un rôle dans le niveau des performances, les athlètes les plus doués essayaient de s'attaquer aux records du monde sur piste. A partir des années 2010, la donne a changé. Bekele a décliné et l'argent s'est fait plus rare sur les meetings. Les jeunes talents se sont davantage tournés vers la route et le semi-marathon est devenu un course à part entière. Kandie en est le meilleur exemple avec seulement des semi-marathons disputés cette saison.
- Tadese a établi un record du monde de 58'23 il y a plus de dix ans, à une époque où les chaussures ne faisaient pas débat, en effectuant plus de la moitié de la course seul. Il ne fait guère de doute qu'à l'époque, le grand Bekele aurait pu faire mieux de 30 à 45 secondes. On peut ainsi évaluer que, sans les chaussures à lame carbone, Bekele aurait pu réaliser un chrono autour de 57'45, à une époque où le semi était peu couru.

De ce point de vue, une performance de 57'32 réalisée une décennie plus tard, dans une course disputée dans des conditions parfaites par des athlètes plus expérimentés sur cette distance, seulement intéressés par le chrono et non leur position, avec des meilleures chaussures, ne me paraît forcément délirante. Et l'effet des chaussures ne me semble pas aussi important que certains l'affirment. A mon avis, le gain est autour de 30 secondes sur un semi et 1 minute sur marathon.
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3269108
levrai-dufaux a écrit :
14 déc. 2020, 10:45
Xav_38 a écrit :
14 déc. 2020, 08:55


Je pense que nous sommes dans un temps d'adaptation de la réglementation. Ces chaussures sont déjà interdites sur piste, ce serait surprenant que cela ne soit pas le cas rapidement sur route aussi.
Je suis étonné par ce que tu écris.
D'après ce que j'avais compris, les chaussures à lame carbone sont également utilisés sur piste et ce depuis les mondiaux de Doha en 2019 où les demi-fondeurs et les fondeurs sponsorisés par Nike en avaient bénéficié.
Tu as raison, je suis allé à la pêche aux infos et contrairement à ce que je pensais cela n'a pas été interdit. Par contre il y a eu des changements ce printemps avec une législation stricte (c'est là que j'ai extrapolé vers interdiction) limitant un peu leur effet :

https://www.worldathletics.org/news/pre ... 0D7GscmEa4

Pour résumer :

- Épaisseur maximale de la semelle : 40 mm
- Une (et une seule) plaque rigide autorisée (donc carbone ou autre)
- toutes les chaussures doivent être disponible pour une durée d’au moins 4 mois sur le marché, donc prototype interdit.
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#3269111
Xav_38 a écrit :
14 déc. 2020, 11:38
levrai-dufaux a écrit :
14 déc. 2020, 10:45


Je suis étonné par ce que tu écris.
D'après ce que j'avais compris, les chaussures à lame carbone sont également utilisés sur piste et ce depuis les mondiaux de Doha en 2019 où les demi-fondeurs et les fondeurs sponsorisés par Nike en avaient bénéficié.
Tu as raison, je suis allé à la pêche aux infos et contrairement à ce que je pensais cela n'a pas été interdit. Par contre il y a eu des changements ce printemps avec une législation stricte (c'est là que j'ai extrapolé vers interdiction) limitant un peu leur effet :

https://www.worldathletics.org/news/pre ... 0D7GscmEa4

Pour résumer :

- Épaisseur maximale de la semelle : 40 mm
- Une (et une seule) plaque rigide autorisée (donc carbone ou autre)
- toutes les chaussures doivent être disponible pour une durée d’au moins 4 mois sur le marché, donc prototype interdit.
Sauf que si j'ai bien compris, World Athletics, sous la pression des marques, est depuis revenu sur l'interdiction des prototypes et Kandie courait avec un prototype par exemple lors de son semi :pt1cable:
C'est ce qui expliqué ici par exemple : https://www.spe15.fr/chaussures-dopage- ... a-valence/
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3269117
levrai-dufaux a écrit :
14 déc. 2020, 11:52

Sauf que si j'ai bien compris, World Athletics, sous la pression des marques, est depuis revenu sur l'interdiction des prototypes et Kandie courait avec un prototype par exemple lors de son semi :pt1cable:
C'est ce qui expliqué ici par exemple : https://www.spe15.fr/chaussures-dopage- ... a-valence/
Argh, mais comment arriver à suivre :pt1cable:

Merci de l'info, qui révise bien ce que je pensais savoir...
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3269124
Mouarf le fameux "il faut qu'un modèle soit disponible sur le marché x temps avant" c'est pas la même blague pour les vélos des pistards UK qui éclatent tout le monde aux JOs avec un vélo tout neuf sorti de nulle part mais théoriquement trouvable dans le commerce ?
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3269151
Xav_38 a écrit :
14 déc. 2020, 11:38

- Épaisseur maximale de la semelle : 40 mm
4cm de semelle, rien que ça?
Lol, nan?
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3269190
Quand on voit la carriere d’un Rebellin, ils lui foutent clairement ses meilleures années en l’air, là. Terrible.
Avatar de l’utilisateur
Par wallers
#3269256
stereoking69 a écrit :
14 déc. 2020, 18:55
Riccardo Ricco suspendu à vie pour dopage !
...
Du coup, ça rebat les cartes pour la victoire sur le Giro 2025. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3269264
Très bonne décision, ce mec n'a plus rien à faire dans un peloton, et il serait capable sans ça de signer un contrat avec une formation peu regardante pour se faire un peu de pub fin 2023. Et ça évitera un mauvais coup de pub pour le vélo à ce moment là.
Par ***Milanello***
#3269692
charlix a écrit :
15 déc. 2020, 07:21
Très bonne décision, ce mec n'a plus rien à faire dans un peloton, et il serait capable sans ça de signer un contrat avec une formation peu regardante pour se faire un peu de pub fin 2023. Et ça évitera un mauvais coup de pub pour le vélo à ce moment là.


Il ne pourra plus recourir de toute façon et a été sanctionné pour ses fautes , on aime taper sur ceux qui ne dont plus dans l'arène, ce de longues années après (ce qui me paraît inutile).

Sauf que ce sont toujours les mêmes qui paient, sont sanctionnés, tandis que certains managers/médecins sulfureux sont toujours dans les pelotons à faire gagner des Tour(s) de France ou des championnats du Monde.
T.Pogacar a pour Manager et DS, M.Gianetti et J.Matxin ont qui ont été "chaudieres" et dans l'encadrement de la Saunier Duval, l'ancienne formation de Riccardo.
Dans cette équipe à l'époque, officiait le médecin espagnol Jose Ibarguren, qui a fait "volitiger" bon nombre de coureurs (P.Gilbert notamment chez Predictor-Lotto parmi les plus connus, on pourrait ajouter I.Mayo et les basques d'Euskaltel, R.Rumsas chez Lampre, JJ.Cobo...), et qui depuis quelques années s'occupe de la Deceuninck Quik Step de J.Alaphilippe.
D'ailleurs J.Matxin et J.Ibarguren ont de nouveau collaboré chez Quik Step de 2015 à 2017 auprès de Julian, de cet escroc de Tonton Patrick et des autres...
Matxin parti à UAE Team depuis.

Il y a un bon coup de balai à effectuer au sein des structures des equipes, car rien a changé, les mêmes qui étaient là il y a 20 ans le sont encore aujourd'hui.
Avant d'enfoncer ceux qui ont payé, il faudrait plutôt se pencher sur ceux qui aujourd'hui font le spectacle, font ce qu'ils veulent sans jamais être inquiétés.
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3269711
***Milanello*** a écrit :
16 déc. 2020, 20:37
charlix a écrit :
15 déc. 2020, 07:21


Très bonne décision, ce mec n'a plus rien à faire dans un peloton, et il serait capable sans ça de signer un contrat avec une formation peu regardante pour se faire un peu de pub fin 2023. Et ça évitera un mauvais coup de pub pour le vélo à ce moment là.


Il ne pourra plus recourir de toute façon et a été sanctionné pour ses fautes , on aime taper sur ceux qui ne dont plus dans l'arène, ce de longues années après (ce qui me paraît inutile).

Sauf que ce sont toujours les mêmes qui paient, sont sanctionnés, tandis que certains managers/médecins sulfureux sont toujours dans les pelotons à faire gagner des Tour(s) de France ou des championnats du Monde.
T.Pogacar a pour Manager et DS, M.Gianetti et J.Matxin ont qui ont été "chaudieres" et dans l'encadrement de la Saunier Duval, l'ancienne formation de Riccardo.
Dans cette équipe à l'époque, officiait le médecin espagnol Jose Ibarguren, qui a fait "volitiger" bon nombre de coureurs (P.Gilbert notamment chez Predictor-Lotto parmi les plus connus, on pourrait ajouter I.Mayo et les basques d'Euskaltel, R.Rumsas chez Lampre, JJ.Cobo...), et qui depuis quelques années s'occupe de la Deceuninck Quik Step de J.Alaphilippe.
D'ailleurs J.Matxin et J.Ibarguren ont de nouveau collaboré chez Quik Step de 2015 à 2017 auprès de Julian, de cet escroc de Tonton Patrick et des autres...
Matxin parti à UAE Team depuis.

Il y a un bon coup de balai à effectuer au sein des structures des equipes, car rien a changé, les mêmes qui étaient là il y a 20 ans le sont encore aujourd'hui.
Avant d'enfoncer ceux qui ont payé, il faudrait plutôt se pencher sur ceux qui aujourd'hui font le spectacle, font ce qu'ils veulent sans jamais être inquiétés.
Mais chut, voyons !
Tapons sur le méchant Ricco, ça ne dérange personne, même l'intéressé doit s'en battre les c*** :spamafote:
  • 1
  • 182
  • 183
  • 184
  • 185
  • 186
  • 189
UAE Tour 2021

il n'y avait rien à faire sur ce terrain l&[…]

VC TOUCY 89 : Petr VAKOC

FAUN-ARDECHE CLASSIC 1.Pro

VC TOUCY 89 : Petr VAKOC

Ca veut dire qu'il crèvera pas dans l'&eacu[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site