Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 4 sur 9
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 9
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3266520
rbl85 a écrit :
04 déc. 2020, 16:51
dolipr4ne a écrit :
04 déc. 2020, 16:46


On manque de vrais grands monstres, quand meme, non? Alors que l’Italie semble en regorger.
Encore que l’absence de monstres n’empeche pas de faire des tappone.
Si RCS traçait le Tour de France tu verrais des cols qu'on aurait jamais vu avec ASO car RCS est moins regardant par rapport a la largeur de la route ou son état.
Je trouve toujours dommage que les Alpes française ne soit le théâtre de courses professionnel que pour le Tour et le Dauphiné, donc du même organisateur. Ah, je rêve du Mont Colombis en final d'une course. Mais c'est clair que l'on ne peut monter un gros barnum là haut.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3266522
Xav_38 a écrit :
04 déc. 2020, 16:57
rbl85 a écrit :
04 déc. 2020, 16:51


Si RCS traçait le Tour de France tu verrais des cols qu'on aurait jamais vu avec ASO car RCS est moins regardant par rapport a la largeur de la route ou son état.
Je trouve toujours dommage que les Alpes française ne soit le théâtre de courses professionnel que pour le Tour et le Dauphiné, donc du même organisateur. Ah, je rêve du Mont Colombis en final d'une course. Mais c'est clair que l'on ne peut monter un gros barnum là haut.
Entre le Ventoux challenge et la Mercantour classique que Fritsch essayait de monter et qui pourrait voir le jour à l'avenir ça s'arrange tout de même.

C'est clair que le Mont Colombis serait une belle vacherie...
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3266525
veji2 a écrit :
04 déc. 2020, 17:01
Xav_38 a écrit :
04 déc. 2020, 16:57


Je trouve toujours dommage que les Alpes française ne soit le théâtre de courses professionnel que pour le Tour et le Dauphiné, donc du même organisateur. Ah, je rêve du Mont Colombis en final d'une course. Mais c'est clair que l'on ne peut monter un gros barnum là haut.
Entre le Ventoux challenge et la Mercantour classique que Fritsch essayait de monter et qui pourrait voir le jour à l'avenir ça s'arrange tout de même.

C'est clair que le Mont Colombis serait une belle vacherie...
Oui tu as raison, cela s'arrange.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3266528
rbl85 a écrit :
04 déc. 2020, 16:51
dolipr4ne a écrit :
04 déc. 2020, 16:46


On manque de vrais grands monstres, quand meme, non? Alors que l’Italie semble en regorger.
Encore que l’absence de monstres n’empeche pas de faire des tappone.
Si RCS traçait le Tour de France tu verrais des cols qu'on aurait jamais vu avec ASO car RCS est moins regardant par rapport a la largeur de la route ou son état.
J’aimerais te croire, mais je pense que le gigantisme du Tour (caravane, pognon à debourser pour accueillir une etape, public, course en pleines vacances d’été...) fait que l’organisateur ne doit pas pouvoir passer « n’importe où ».

@Pisto: je ne renie en aucun cas ces merveilles que tu cites...mais il me semble qu’on a rien de comparable en aussi dur, voire meme aussi dur et long et haut que les Zoncolan (loin d’etre ce que je prefere), Mortirolo, Stelvio... A tel point que j’en decouvre encore avec la (a priori fausse :sweat: ) rumeur du Fauniera pour 2021.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3266530
Tu peux faire du sale entre par exemple Briancon et la Loze.

Galibier - Beaune - Croix de Fer - Madeleine - Loze = 240km et très peu de vallée entre les cols
Par Tremiti
#3266536
Je rappelle que le Giro 2020 avait une étape avec 5500m de dénivelé positif (Stelvio) le lendemain d'une arrivée au sommet (montée sèche).

Ca fait combien de temps qu'on n'a plus vu ça sur le Tour ?

Et je rappelle que les longues étapes du Giro ont justement permis de très belles étapes de montagne (même Sestrières !), dans lesquelles ça se décantait très loin du but. Les étapes rikiki du Tour devraient en prendre de la graine.

Et je persiste : il y a moyen de tracer une ou deux superbes tappones dans les Alpes du Sud.
Par Tremiti
#3266538
marooned a écrit :
04 déc. 2020, 14:33
Tremiti a écrit :
04 déc. 2020, 11:01
L'Italie a vraiment un terrain magnifique pour tracer des belles étapes de GT (_tappones).
La France aussi.
Je parlais surtout du fait que l'Italie, sur presque tout son territoire, regorge de terrains montagneux.
Avatar de l’utilisateur
Par Linoo
#3266554
El_Pistolero_07 a écrit :
04 déc. 2020, 16:56
dolipr4ne a écrit :
04 déc. 2020, 16:46


On manque de vrais grands monstres, quand meme, non? Alors que l’Italie semble en regorger.
Encore que l’absence de monstres n’empeche pas de faire des tappone.
Le Mont Ventoux, Le Portet, le Galibier, l'Iseran, la Bonnette, la Lombarde, la Madeleine, la Croix de Fer, le Tourmalet, l'Aubisque, l'Agnel et cie te passent leur bonjour...
Dans ta liste à mon avis il n'y a que le Ventoux, le Portet et l'Agnel (mais par son versant Italien :hehe: ) qui peuvent rivaliser avec les monstres italiens que sont le Zoncolnan, le Stelvio, le Mortirolo, le Finestre, la Fauniera, le Manghen, Montecampione, le Gavia, le Pampeago ou encore l'Alpe di Siusi

Edit: Peut être que la Madeleine du côté de La Chambre peut rivaliser aussi finalement en regardant le profil
Par -Vélomen-
#3266567
Le Tourmalet, la Madeleine ( 19km à 8%, 2000m d'altitude), le Glandon ou le Galibier rivalisent sans soucis avec le Gavia, le Montecampione, le Manghen ou l'Alpe di Siussi.

Le Port de Pailhères (15 km à 8 %, 2000m d'altitude) ou le Plateau de Beille (16 km à 8%) sont de difficulté similaire à Montecampione.
Par -Vélomen-
#3266569
En Italie, c'est surtout le Mortirolo ( :love: ), le Stelvio ( :love: ), le Finestre ( :love: ), le Zoncolan et les Tre Cime qui n'ont pas d'équivalents en France.

Et encore, j'ai mis le Stelvio mais le Galibier par le Télégraphe est de difficulté équivalente je pense.
Par -Vélomen-
#3266574
Des tappone possibles avec des cols "classiques/mythiques" du Tour, il y en a un paquet :

- Marie Blanque / Aubisque / Tourmalet / Aspin / Portet (66 km de montée)

- Madeleine / Croix de Fer / Alpe d'Huez (65 km de montée)

- Madeleine / Galibier / Granon

etc etc...
Par -Vélomen-
#3266577
En Italie, comme cols mythiques, il y a aussi :

- le Passo di Giau (15 km à 8 %, 10 derniers km à 9.5 %, 2250 m d'alitude) :love:
- la Marmolada (15 km à 7.5 % mais surtout 5 derniers à 11.5 % et 2050 m d'altitude)
- le Blockaus (27 km à 7%, ou 30 km à 6% ou 32 km à 6.2%, 2000 m d'altitude), qui était au programme du Giro 2017 (1er Quintana, 2 Pinot, 3 Dumoulin)

A mon avis ils sont beaucoup plus dur que Montecampione.
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3266578
On peut aussi imaginer une étape de 220 km entre Valloire et Isola 2000 avec Galibier, Izoard, Vars, Bonette et l'arrivée à Isola 2000, c'est une bonne grosse tappone.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3266579
-Vélomen- a écrit :
04 déc. 2020, 19:11


Et encore, j'ai mis le Stelvio mais le Galibier par le Télégraphe est de difficulté équivalente je pense.
Longueur et difficulté plus ou moins équivalentes....sauf que ça ne debranche pas dans le Stelvio, c’est TOUJOURS dur! Apres le Telegraphe, y a 6km pour souffler, et en plus ça monte un peu moins haut.
Bon apres, on aura du mal à me convaincre, tellement l’atmosphere est differente sur les deux GT, et tellement j’en prefere un des deux: l’un en plein soleil bien souvent et monté au train(-train), l’autre par 3 degrés parfois et moins ankylosé par la monstruosité de la SL.
Par Tremiti
#3266612
On en aurait pas fini d'évoquer les cols difficiles en Italie.

Mais allons-y (je ne prends que les monstres, avec des pourcentages nombreusement au-dessus des 7%, voilà pourquoi la Bonette, que je considère comme un monstre hein, semble moins monstrueuse ; mais avec aussi de l'altitude) :

- Colle del Nivolet 38km à 5,16% (2615m, au-dessus de Lago Serru) -- Un gros replat, un pied facile, mais une fin vraiment coriace.
- Block-Haus 27,5km à 7,1% (2068m, en passant par le Lanciano)
- Fauniera 15 derniers km à 9,16% (2481m), l'autre versant n'est pas dégueu non plus : 24,3km à 7%)
- Forcola di Livigno 16 derniers km à 7,58% (2315m)
- Passo di Giau 15,6km à 8% (2236m)
- Monte Bondone 18,6km à 7,6% (1654m "seulement", mais quelle difficulté !)
- Passo Manghen 23,1km à 7,3% (2045m)
- Passo di Croce Domini 18,6km à 7,9% (1892m, même remarque que pour le Monte Bondone)
- Monte Grappa 19,5km à 8% (1738m)
- Colle Esischie 19,9km à 7,2% ( 2368m)
- Monte Padrio 19,6km à 7,3% (1871m)
- Passo di Gavia 16,4km à 8,1% (2621m)
- Passo del Rombo 29km à 6,2% (2474m)
- Passo dell'Umbrail 18,4km à 7,1% (2501m)
- Colle dell'Agnello 31,6km à 5,6%, les 10 derniers km étant à 10% (2744m)
- Colle delle Finestre 18,2km à 9,3% ( :elephant: ) (2176m)
- Passo dello Stelvio 24,8km à 7,4% (2757m) --- Et il y a deux autres versants tout aussi durs...
- Pian del Re 20,5km à 7% (2020m)
- Passo San Marco 20,1km à 7,2% (1986m)
- Preda Rossa 22,2km à 7,6% (1955m)
- Monte Crostis 14,5km à 9,8% (1982m)
- Colle di Sampeyre 15,8km à 8,6% (2283m)

Bref, je m'arrête là mais pourrais continuer... Je rappelle qu'en France il a fallu asphalter pour trouver très récemment 2 ascensions aussi dures (le Portet 17km à 8,3% et La Loze 22km à 7,7%)... Ca en dit long je crois.

Il y en a plein d'autres, avec des pentes plus élevées, mais bien plus courts (Zoncolan, Prato maslino, Rifugio Barbara Lowrie, Mortirolo, etc.etc. ad nauseam). Je n'ai mis que les "Galibier-style" (18km à 6,85% "seulement" depuis Valloire, même si avec le Télégraphe c'est un pur monstre).

Je vous mets au défi d'en trouver autant pour la France...
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3266646
On compte que ceux qui sont Tour de France compatible ou on peut aussi prendre ceux qui serait compatible avec un Giro ou une Vuelta ?
Avatar de l’utilisateur
Par Linoo
#3266671
-Vélomen- a écrit :
04 déc. 2020, 19:08
Le Tourmalet, la Madeleine ( 19km à 8%, 2000m d'altitude), le Glandon ou le Galibier rivalisent sans soucis avec le Gavia, le Montecampione, le Manghen ou l'Alpe di Siussi.

Le Port de Pailhères (15 km à 8 %, 2000m d'altitude) ou le Plateau de Beille (16 km à 8%) sont de difficulté similaire à Montecampione.
Effectivement en regardant de plus près ils sont peut être de difficulté équivalente excepté pour le Manghen, lui c'est un vrai monstre avec ses 7 derniers kilomètres à plus de 10% (je me rappelle de l'étape du giro 2019 ou il était placé à 100 bornes de l'arrivé et ou les leaders étaient passés quasiment un à un au sommet)
Avatar de l’utilisateur
Par Linoo
#3266672
-Vélomen- a écrit :
04 déc. 2020, 19:30
En Italie, comme cols mythiques, il y a aussi :

- le Passo di Giau (15 km à 8 %, 10 derniers km à 9.5 %, 2250 m d'alitude) :love:
- la Marmolada (15 km à 7.5 % mais surtout 5 derniers à 11.5 % et 2050 m d'altitude)
- le Blockaus (27 km à 7%, ou 30 km à 6% ou 32 km à 6.2%, 2000 m d'altitude), qui était au programme du Giro 2017 (1er Quintana, 2 Pinot, 3 Dumoulin)

A mon avis ils sont beaucoup plus dur que Montecampione.
Effectivement j'ai hésité à mettre le passo di Giau qui est à mon avis quasi équivalent à un Manghen. Et je pensais que le Marmolada était impraticable :scratch:

Sinon gros +1 a tremiti où l'on voit bien la grosse différence entre les HC français et italien: la pente.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 9

Allezlasse lundi 18/01 avant 8h GODON Dorian Gambr[…]

Daniel Navarro a-t-il annoncé sa retraite[…]

Bon jeu à tous et que le meilleur gagne..[…]

Budget avant enchère 2

J'en ai 24 et pas 22 à priori :wink: E[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site