Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Quelle note pour la saison d'Ineos ?

Entre 10 et 12
2
10%
Entre 12 et 14
8
40%
Entre 14 et 16
9
45%
Entre 16 et 18
1
5%
#3265107
Bilans 2020, saison mitigée pour le Team Ineos



Image


Si la saison s'était arrêtée début octobre, le constat aurait été plutôt terrible pour la formation Ineos, non seulement battue pour la 1ère fois sur le Tour de France depuis 2014, mais aussi incapable de placer un coureur dans le top 10 de la course. Fort heureusement, le Giro est passé par là, et le beau succès de Tao Geoghegan Hart, cumulé aux excellentes prestations de Filippo Ganna viennent apporter du positif à la saison 2020 de la structure britannique, qui se devait néanmoins de faire mieux, surtout au vu de son effectif.

Début de saison compliqué

Avec un seul succès obtenu jusqu'à la coupure forcée, la formation Team Ineos n'a pas forcément brillé lors de la reprise. Malgré la présence de Van Baarle et Dennis, elle a tout d'abord été dominée en janvier lors du Santos Tour Down Under. Même constat en février où Bernal n'a pas su renverser le trio d'EF Pro Cycling lors du Tour Colombia, alors que sur les routes émiraties, ni Dunbar ni Froome ne sont parvenus à faire illusion.

Une reprise prometteuse

Grâce à des beaux succès en Pologne, à Burgos et en Occitanie, Ineos avait donné quelques garanties en vue du Tour de France, malheureusement, la suite on l'a connait, et la Team Ineos a été largement dominée par sa concurrente, la formation Team Jumbo-Visma.

Avant l'échec du Tour de France

C'est le gros point noir de la saison du Team Ineos, ce rendez-vous avec le Tour de France, raté pour la première fois depuis 2014. Thomas et Froome finalement forfaits, ce sont Sivakov et Carapaz qui devaient épauler Bernal, dans sa quête d'un deuxième sacre consécutif sur la Grande Boucle. Malheureusement, tout a très vite déraillé avec la chute rapide du franco-russe, supposé être l'option numéro 2 en cas de défaillance de son leader, alors que Carapaz était lui trop juste en terme de préparation pour espérer quoique ce soit au général. Et la défaillance est vite arrivée, car très tôt dans la course, on a senti que Bernal ne semblait pas au niveau de Roglic et Pogacar, ce qui s'est confirmé au fil des jours, et s'est conclu avec l'abandon du colombien. Un coup dur pour Ineos, qui s'est recentré néanmoins avec succès sur les victoires d'étape, et a signé un beau doublé grâce à Kwiatkowski et Carapaz sur les routes menant à La Roche sur Fauron.


Image


Et une superbe fin de saison

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'échec du Tour de France n'a pas mis très longtemps à être digéré. Et c'est Filippo Ganna qui a sonné la révolte fin septembre en remportant le titre mondial du chrono. Un Filippo Ganna en feu en cette fin de saison qui a enchaîné ensuite avec pas moins de quatre succès d'étape lors du Giro. Et si l'on rajoute à cela la victoire de Narvaez et le sacre innatendu de Tao Geoghegan Hart, la jeune garde pouvait déjà se targuer d'avoir sauvé la saison. Et il s'en est fallu de quelques secondes seulement pour que Richard Carapaz ne prolonge les festivités à l'occasion de la Vuelta, qu'il a finalement terminé à la seconde place derrière Primoz Roglic.

La note de la rédaction : 13.8
#3265115
J'ai mis 15.
Ils ont gagné un Giro + 7 étapes, une étape du Tour, une étape en Pologne et sur Tirreno.
Ils ont aussi fait 2 de la Vuelta ou encore remporter la route d'Occitanie.
L'échec au général du Tour est contrebalancé par ses performances.
#3265116
stereoking69 a écrit :
30 nov. 2020, 10:13
J'ai mis 15.
Ils ont gagné un Giro + 7 étapes, une étape du Tour, une étape en Pologne et sur Tirreno.
Ils ont aussi fait 2 de la Vuelta ou encore remporter la route d'Occitanie.
L'échec au général du Tour est contrebalancé par ses performances.
Mitigé peut-être pas niveau GT...
Certes, le Tour est raté mais la saison ne se résume pas au Tour.
Par contre mitigé oui à cause des classiques si vous voulez où ils ont été quasi inexistants, Kwiat' ayant été le meilleur Inéos souvent entre 10 et 20e (Liège, MSR, Strade, Lombardie).

Vu le budget énorme, un 13 me parait correct.
#3265117
Un beau 14, c'est vrai que le tour n'est pas un grand succès mais le rebond entre la vuelta et le giro (écrasé!) efface cela en ce qui me concerne.
Manque pour aller plus haut un top résultat sur une classique.
Surtout du fait des circonstances de course, et peut être du profil des coureurs qui étaient plus des outsiders, c'est l'une des premières fois que je prends plaisir à voir évoluer cette équipe!
#3265197
Je mets 14, en accord avec vos arguments.

Sinon je suis curieux de voir leur saison 2021, comment gérer et repartir carapaz, bernal et consorts ? Est ce que tao sera protégé ? Rohan Denis le meilleur grimpeur mettra-t-il 1 minute au reste du peloton au grand bornant, alors qu'il roulait pour son leader?

Cette saison a surtout rebattu les cartes au sein de cette formation, car si au sortir du tdf 2019, bernal semblait leader n1, rien est moins sûr pour l'année prochaine.
#3265337
Je mettrai 14, car ils ont réussi à rebondir malgré les échecs de leurs grands leaders (Thomas, Froome, Bernal, et voir même à une moindre mesure Sivakov).
Des confirmations au top niveau : Ganna et Carapaz. Une totale révélation à un tel niveau Tao Geoghegan Hart.
Kwiato et Dennis qui reviennent aussi à un niveau très très solide.

Et surtout une façon de courir beaucoup plus intéressante que ces dernières années. J'ai eu le sentiment d'un recyclage côté Ineos, c'est ce qui me donne envie de mettre une note correcte.
Contre-balancé par un gros manque sur les classiques par contre en revanche.
#3265471
Saison solide plutôt que mitigée, dans le sens où en dépit de leurs déboires ils trouvent encore de nouvelles ressources pour en gagner des belles.
Je mets 15.
De fait, je trouve le tropisme du Tour abusif, donc il compte moins dans ma note que pour d'autres.
#3265561
Oui enfin Bernal c'est surtout dommage, et que dire de Thomas la Malchance...

Après je vous rejoins : avec un empilement de zozos pareils, c'est quand même fort cheap (surtout sur les classiques où Gianni le Tracteur semble être resté coincé dans un champ de betteraves).

Le recrutement pour l'année prochaine fait peur : De Plus, Yates, Martinez et Porte ça fait lourd... En espérant qu'ils servent à faire exploser la course plutôt que l'inverse.
#3266178
Le bilan n'est pas mitigé mais mauvais. Quand on a l'équipe qui a gagné 7 des 8 derniers TDF, tout autre résultat que la victoire au TDF est une saison ratée (d'autant que la qualité de l'effectif était toujours au rendez-vous cette année) et une victoire sur un Giro ne peut en aucun cas apparaitre comme autre chose qu'un bien faible lot de consolation
#3266315
Sur la partie Ineos décevants sur les classiques, j'ai 2 lectures.

-Oui, c'est décevant de voir l'équipe numéro 1 avoir si peu de résultats sur les classiques. On attend forcément mieux d'une équipe avec un tel budget

-Non, de leur point de vue, ça n'a pas l'air d'être une déception dans le sens objectif non atteint : j'ai l'impression qu'ils se fichent un peu des classiques, ils les prennent comme elles viennent, ils tentent le coup quand ça se présente mais rarement ils axeront une préparation dans le but d'y performer. Heureusement, Kwiat l'ultra polyvalent sauve les meubles depuis quelques années, quasiment seul. Ça a vraiment l'air d'être la 5ieme roue du carrosse et de très peu les intéresser, de façon totalement assumée.
#3266660
J'ai mis une bonne note pour plusieurs raisons :

- l'équipe a su courir d'une nouvelle façon, sans son train Sky/Ineos, souvent à l'attaque.
- Filippo Ganna a été énorme !
- Rohan Dennis a été monstrueux au Giro !
- Belle image que la victoire d'étape sur le Tour offerte par Carapaz à Kwiat.
- Surtout merveilleuse victoire humaine que celle de Froome de retour sur son vélo après sa terrible chute.

Pour moi les résultats sportifs ne font pas tout. La manière de courir est tout aussi importante. Savoir se relever après les chutes et les échecs aussi.

Je rappelle que théoriquement, la Catalog[…]

Challenge 2021 - fin de la draft

PLANCKAERT Edward

Gazprom Rus Velo 2021

Exactement une vrai nouvelle ! j'espère que[…]

Viviani aurait eu une "légère[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site