Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 21 sur 21
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
#3261823
Roniel Campos a remporté hier l'étape reine devant Aular et Yurgen Ramirez.
Roniel Campos pourrait donc faire le doublé Tachira-Venezuela la même année.

Le Tour d'Equateur va commencer. Je ne sais pas si je vais avoir le temps de faire une présentation mais quelques informations : la course est dédiée à Carapaz mais aussi à Narvaez, Guama et Caicedo ainsi qu'à Nunez qui a remporté le Tour de Colombie féminin. Carapaz a essayé d'être présent sur la course avec la sélection équatorienne mais ça ne s'est pas fait. Il va essayer de courir l'épreuve les prochaines années. Épreuve qui pourrait passer à 12 étapes dès 2021 (je doute que Carapaz ait l'autorisation de la courir sur une fin de saison du coup). Les moyens de diffusion semblent s'améliorer cette année puisque le final des étapes a l'air d'être diffusé sur Facebook et même sur quelques chaînes tv nationales.

J'ai l'impression que les organisateurs ont l'intention d'en faire une des plus plus grosses de l'America Tour.
#3261943
Je me suis trompé tout à l'heure. Aular était toujours le leader à l'issue de l'étape reine. Surement grâce à des bonifications. À noter la 5ème place de Jeison Rujano qui confirme qu'il est le meilleur espoir du Venezuela. Nouvelle étape toute plate aujourd'hui et victoire de Xavier Neves. Aular 3ème et donc toujours leader.
#3264988
Cristofer JURADO a remporté la Vuelta a Chiriqui. Cette année, la distance a été réduite en raison du Covid. Une sélection du Costa Rica, 7C (meilleure équipe costarienne) et la sélection "A" du Guatemala étaient présentes. Parcours classique : c'est vallonné, ça monte et il y a un bon petit CLM pour accompagner le tout et voir, de nouveau, JURADO écraser tout le monde sur cette discipline. 100% de réussite sur les CLMs depuis la reprise de la saison. J'aimerais bien voir ce qu'il vaut sur un championnat panaméricain avec les rouleurs colombiens. Je pense que c'est actuellement le meilleur rouleur du Guatamala au Chili. Il a porté le maillot de leader de la 1ère, qu'il a aussi remporté, à la 5ème et dernière étape. La 2ème étape, de montagne, s'est jouée entre Mardoqueo VAZQUEZ, récent vainqueur de la Vuelta a Guatemala, et le jeune Costaricien Gabriel ROJAS. Avantage au premier. Doublé des Guatémaltèques sur l'étape-reine puisque Alfredo AJPACAJA s'impose avec quelques mètres d'avance sur VASQUEZ. Dernière étape, la plus facile, remportée au sprint par Franklin ARCHIBOLD.

JURADO s'impose au général devant ROJAS et ARCHIBOLD. Au final, JURADO, même s'il n'est pas grimpeur, a très bien géré les deux arrivées au sommet. Il termine 3° à 0'38" de VASQUEZ et ROJAS sur la première et de nouveau 3° à 0'06" sur la deuxième. Seul ROJAS avait réussi à limiter la casse (+1'19") sur le CLM. ARCHIBOLD, 3°, prend 2'31" dans les dents, ça fait mal.

Les Guatémaltèques sont vraiment sur une grosse dynamique. Ils ont clairement les meilleurs grimpeurs d'Amérique centrale du moment.

Gabriel ROJAS n'est pas totalement inconnu. Il était dans l'équipe américaine Aevolo en 2019. 2° de la première étape de montagne, du CLM, et 4° de la dernière étape de montagne. En montagne, il a été supérieur à un ARCHIBOLD cette semaine. C'est encourageant. Tout comme le vainqueur du Tour d'Equateur, Santiago MONTENEGRO, il va courir chez Escribano en Espagne en 2021.

Et au final il y avait du monde : Christofer JURADO, Franklin ARCHIBOLD, Alfredo ALPACAJA, Mardoqueo VASQUEZ, Joseph CHAVARRIA (de retour !), Bryan SALAS, Sergio ARIAS, Sebastian MOYA, Manuel RODAS, Roberto GONZALEZ ....

La qualité du live était assez médiocre. Heureusement, on a quelques images de la course avec les résumés qu'il y a sur youtube. Je mets celui de la première étape en dessous. Le reste est à retrouver sur la même chaîne.

#3264994
Jurado a fait top10 du chrono du Tour du Rwanda, derrière Restrepo et son coéquipier Quintero, donc je pense qu'il est tout de même en dessous des meilleurs colombiens dans l'exercice.
J'espère surtout qu'on le verra un peu plus l'année prochaine sur l'Asia Tour avec la Terrenganu, normalement il devrait rester dans l'équipe.
#3265106
matthmic a écrit :
29 nov. 2020, 19:22
Jurado a fait top10 du chrono du Tour du Rwanda, derrière Restrepo et son coéquipier Quintero, donc je pense qu'il est tout de même en dessous des meilleurs colombiens dans l'exercice.
J'espère surtout qu'on le verra un peu plus l'année prochaine sur l'Asia Tour avec la Terrenganu, normalement il devrait rester dans l'équipe.
Quand je parle des meilleurs colombiens c'est ceux que tu vois sur les championnats panaméricains, pas ceux du WT/CTP. :genance:
#3273390
Au Venezuela, la saison a repris fin décembre avec la Clásico de Uribante Pregonero. Victoire finale de Roniel CAMPOS devant Jorge ABREU et Luis MORA. MORA a remporté le cronoescalda initial, Jorge ABREU l'étape reine (CAMPOS dans le même temps) et Eduin BECERRA la dernière étape en devançant le groupe des favoris de quelques secondes.

Côté jeune, Jeison RUJANO était absent. C'est Yilber RAMIREZ (2001) qui s'impose dans ce classement. Il termine 10° au général et 2° de la dernière étape. RAMIREZ avait remporté la Vuelta Venezuela del Futuro 2018 justement devant Jeison RUJANO. L'année dernière, il a couru quelques fois avec la réserve de la Best PC en Equateur. C'est un pur grimpeur (58kg).

En Argentine, sur les courses de préparation pour San Juan, on retrouve toujours les mêmes avec Laureano ROSAS, Nicolas NARANJO ou encore Ricardo ESCUELA.

Début décembre en Bolivie, je crois que c'était la plus grosse course de l'année. 3 étapes de la Vuelta a Potosí. On fait ce qu'on peut là-bas. :elephant: Papy Juan COTUMBA est passé au travers des nombreuses chutes pour remporter aisément la course. Wilber RODRIGUEZ (1999) est 3ème. Martin CERON (2000) avait remporté le contre-la-montre initial mais ensuite il a disparu du classement (chute ?).
Juste avant, il y avait la Vuelta a Cochabamba. Toujours en 3 étapes. Un peu moins réputée mais il y a tous les Boliviens sur cette course, ça revient au même. William RODRIGUEZ s'est imposé au général. Confirmation de ce que je pensais avec quelques jeunes qui commencent à se montrer au niveau en Bolivie : toujours Wilber RODRIGUEZ qui prend la 2° place, Eduardo MOYATA (2000) la 4° place, Pablo CASTRO (2000) la 7° et Martin CERON la 8°. CASTRO est un ancien triathlète. Il a représenté la Bolivie sur des compétitions internationales chez les cadets et juniors.

Il y avait aussi les championnats de Bolivie sur route. William RODRIGUEZ s'est imposé en solitaire chez les elites. Martin CERON a remporté l'épreuve U23. Derrière lui, à 1'30", on retrouve justement Eduardo MOYATA, PABLO CASTRO et Wilber RODRIGUEZ. C'est dommage que CERON soit Bolivien. Une autre nationalité, il aurait pu avoir plus de chances de sortir des frontières boliviennes. Sur l'ITT elite : victoire de Freddy GONZALES. Chez les espoirs : Wilber RODRIGUEZ.

Bon et au Paraguay et Salvador, on s'en fout un peu. :elephant:
#3284802
Au Guatemala, il y avait la première course de la saison avec le Tour de la Paz.
Au niveau course, quelques colombiens étaient présents dont Adrian BUSTAMENTE avec l'équipe Team Ediciones Mar Costa. C'est un autre Colombien qui a remporté la course, à savoir Cristian CUBIDES qui court avec Hino-One. J'ai regardé quelques étapes et les quelques Colombiens présents sur la course l'ont plutôt dominée. L'échappée est allée au bout sur la première étape et l'Américain John BORSTELMANN s'impose. CUBIDES déjà 2ème. Les favoris terminent à 4'45". BUSTAMENTE remporte la deuxième étape en réglant un petit groupe avec CUBIDES + 2 autres Colombiens, CANASTUJ et CHUMIL. Sergio CHUMIL lève enfin les bras depuis qu'il est passé espoir en s'imposant sur la troisième étape. L'étape-reine est remportée par l'ancien vainqueur de la Vuelta de la Juventud, Luis Fernando JIMENEZ. CUBIDES, le Costaricien Bryan JIMENEZ, BUSTAMENTE, Melvin BORON, CHUMIL, Michael RODRIGUEZ et CANASTUJ sont les seuls sous la minute. Gros écarts à partir de la 13° place. Sur la dernière étpae, JIMENEZ résiste au retour des favoris dans le final pour s'imposer. Au GC, CUBIDES s'impose devant CANASTUJ et BUSTAMENTE repoussé à 5'16". Quasiment dans le même temps que lui, on retrouve JIMENEZ, RODRIGUEZ, CHUMIL et BORON.

Au Venezuela, Roniel CAMPOS continue à dominer le cyclisme local. Il s'est imposé sur Apertura Lara, course d'un jour. L'arrivée était au sommet d'une côté j'ai l'impression. C'est le 2° qui m'intéresse puisque seul Samuel ANTICA, né toute fin décembre 2002 a réussi à finir dans sa roue. Il avait quelques bons résultats sur les courses juniors vénézuéliennes. À voir ce que ça vaut les prochaines saisons. On me parle d'un autre jeune vénézuélien en ce moment, c'est le fils de l'entraîneur de la sélection péruvienne, Arxel MENDEZ JUNIOR. Âgé seulement de 16 ans (2005 !) mais celui qui m'en parle le considère comme un futur gros talent. Il alterne piste et route. C'est le meilleur coureur sur piste de sa catégorie et sur route c'est un grimpeur-sprinteur.

Toujours autant de courses en Argentine et Uruguay mais ce n'est pas ce que je suis le plus honnêtement.

Jonathan CAICEDO a remporté Reto al Chiles en Equateur. Toute petite course de montagne. Alexander CEPEDA termine 2°, Robinson CHALAPUD est 3°. 9° place pour Nixon ROSERO devant le vainqueur du Tour d'Equateur Santiago MONTENEGRO. Mauricio IRUA, 2° de la Vuelta de la Juventud équatorienne en 2018 est dans le top 10 aussi tout comme Richard HUERA.
#3287019
En Argentine, la 45e édition de la Vuelta de Mendoza commence ce week-end. Le quintuple vainqueur Juan Pablo Dotti remettra son titre en jeu.
Après un prologue samedi qui compte pour du beurre à part attribuer le maillot de leader (l'an dernier c'était une course en ligne sur quelques km, cette année ce sera une formule sur un tour d'autodrome avec des qualifications et une finale), la course débutera dimanche, pour 8 étapes et 1130 km, avec un parcours assez traditionnel, où l'on retrouvera les classiques comme l'arrivée musclée à Manzano Histórico qui avait vu triompher par deux fois le fameux Gonzalo Najar (Alexander Cepeda s'y était aussi imposé), la montée vers Villavicencio à quelque chose comme 1700 mètres d'altitude (en chrono ces dernières années, en ligne cette fois) et bien sûr la mythique étape du Cristo Redentor, son sommet à 3800 mètres et sa route en terre. Les étapes de Godoy Cruz et San Rafael comportent également des difficultés, mais placées assez loin de l'arrivée.

27/02 Prologue : Autodrome de San Martín
28/02 Etape 1 : Luján de Cuyo – Potrerillos – Godoy Cruz (166 km)
01/03 Etape 2 : San Rafael - San Rafael (162 km)
02/03 Etape 3 : San Carlos – Tupungato – Tunuyán – Manzano Histórico (160 km)
03/03 Etape 4 : La Dormida – Santa Rosa – La Paz (150 km)
04/03 Etape 5 : Las Heras – Maipú – Villavicencio (120 km)
05/03 Etape 6 : Rivadavia – Junín (145 km)
06/03 Etape 7 : Uspallata – Cristo Redentor (93 km)
07/03 Etape 8 : Lavalle (Villa Tulumaya) – Guaymallén – Ciudad de Mendoza (130 km)
Les étapes 1, 4 et 8 se terminent par plusieurs tours de circuit urbain.

Le peloton comportera 27 équipes et près de 190 coureurs. Exceptionnellement, il n'y aura aucune équipe étrangère, l'Argentine ayant imposé de très strictes restrictions d'accès à son territoire.
L'an dernier, SEP San Juan était la seule Conti argentine présente. Cette année, elles seront toutes là, à part Municipalidad de Rawson, et seront notamment confrontées à leurs traditionnels adversaires de Guaymallén et Godoy Cruz.

Pour le protocole Covid : Public "restreint" (à voir ce que cette notion représente concrètement dans ces régions d'Amérique du Sud). Pas de tests obligatoires avant le départ car ce n'est pas exigé par le gouvernement provincial. Une équipe avec un positif sera isolée et quittera la course.
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
Dopage 2021

... et témoigne de sa ... (je laisse les ..[…]

Est-ce qu'il y a un puncheur dans le groupe 7, j[…]

Ah c’est pénible ! J’avais mis […]

Giro 2021

Il y a de vraies différences entre l'al[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site