Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 95 sur 98
  • 1
  • 93
  • 94
  • 95
  • 96
  • 97
  • 98
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3263996
jimmy39 a écrit :
26 nov. 2020, 21:01
Xav_38 a écrit :
25 nov. 2020, 14:28


38 000 euros / an, tu es tout juste au niveau du salaire minimum à Genève non ?
Je ne sais pas, mais pour avoir un ordre de grandeur, le salaire minimum chez le distributeur Aldi (donc dans des emplois non-qualifiés essentiellement) est de l'orde de 52000 euros :spamafote:
(pour relativiser, Aldi est le distributeur qui a les plus hauts salaires minimaux en Suisse)
Et toi tu fais comment pour nourrir ta famille avec un 0 de plus? :elephant:

Quand j'étais doctorant, j'ai commencé à 41'000 CHF annuels (3500.- par mois, brut évidemment, en net c'est dans les 2900.-), ce qui équivaut à environ 38'000 euros brut.

Donc pour répondre à twisty, avec ce salaire peux vivre en étant seul, et tu survis si tu as des personnes à charge. Mais très clairement tu es un working poor. Si en plus un mois de salaire passe dans l'abonnement général parce que que tu en as besoin, et bien ça devient limite. En étant seul, on n'est pas à la rue, mais clairement on ne fait pas de folie et on réfléchit à plusieurs fois avant de faire de grosses dépenses comme changer d'ordinateur, de vélo, ou partir en vacances. Je ne sais pas comment des ménages arrivent à vivre décemment à moins de 4000.- par mois.

Et pour répondre à Xav, si le salaire minimum avait été voté à l'époque à Genève, je ne suis pas sûr que ça m'aurait été profitable. La feinte c'est qu'en première année de thèse, tu es payé comme si tu travaillais à 60%, puis à 70% à partir de la 2e année. Donc théoriquement j'aurais pu mettre du beurre dans les épinards en travaillant à côté. Mais dans les faits, c'est juste impossible. J'étais donc payé à 60% puis à 70% tout en travaillant dessus à 120%. :elephant:
Par ThomasBen
#3264100
-Vélomen- a écrit :
25 nov. 2020, 17:40
Perdre Frankiny pour récupérer Badilatti, ça me laisse sceptique.

Je n'ai pas l'impression que Kilian soit inférieur à Matéo, au contraire !
C'est vous qui le présentez comme ça et qui vous faites une idée, du coup pas terrible...
Mais si on dit plutôt que Badilatti remplace Vincent et Valter pour Frankiny c'est déjà plus vendeur.
Par Quef
#3264488
JFKs a écrit :
26 nov. 2020, 21:20
Donc pour répondre à twisty, avec ce salaire peux vivre en étant seul, et tu survis si tu as des personnes à charge. Mais très clairement tu es un working poor. Si en plus un mois de salaire passe dans l'abonnement général parce que que tu en as besoin, et bien ça devient limite. En étant seul, on n'est pas à la rue, mais clairement on ne fait pas de folie et on réfléchit à plusieurs fois avant de faire de grosses dépenses comme changer d'ordinateur, de vélo, ou partir en vacances. Je ne sais pas comment des ménages arrivent à vivre décemment à moins de 4000.- par mois.
C’est vraiment une remarque qui vient de Suisse ! En France l’essentiel des ménages réfléchissent à plusieurs fois avant de faire de grosses dépenses comme changer d'ordinateur, de vélo, ou partir en vacances :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Tontontrotsko
#3264879
Je voulais vous faire partager un petit poème que j'ai écrit pour notre héros. :jap:


Thibaut Pinot, O Thibaut Pinot
Comme le vin tu es sensible
Mais aussi sous ton chapeau :
Onctueux et indicible

Tu me fais crier comme Marc Madiot
Comme Kim tu me rends chèvre
Être ton ami comme Arthur Vichot
Pour bannir les sentiments mièvres

Ton Tourmalet m'a tourmenté
Et que dire d'Asiago ?
Covadonga m'a fait chavirer
Tu as dressé Sölden au pinceau

Je rêve de toi à Tokyo
Illuminant l'or olympique
Coiffant au poteau
Les compétiteurs dynamiques

Le Tour est-il ton Eldorado ?
L'horizon final de tes rêves ?
Ou es-tu le Desdichado
Dont l'espérance est brève ?

Sache que mon coeur fait écho
Et que dans celui-ci
Tu as gagné bien plus haut
Que le Tour de Lombardie
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3265763
Il y a bien réflexion comme je le pressentais. :smile:
Avatar de l’utilisateur
Par rico1212
#3265772
Ça serait logique Pinot sur le Giro.
Tous le monde a y gagner. Demare qui veut le champs libre sur le tour. Gaudu qui veut faire le tour qui passe en Bretagne et qui sera pas exigeant sur ses équipiers. Pinot qui aime le Giro et Italie et qui voudra sans doute arriver frais sur les JO après un passage par la Pologne pourquoi pas.
Seul l'entêtement d'un Madiot pourrait conduire à un autre prg a mon avis
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3265774
Evidemment qu'il y a réflexion car le parcours du Tour ne lui convient pas vraiment.

J'aurai sans doute tenu un autre discours avec un CLM par équipe en première semaine à la place du chrono individuel. Mais là, il devrait attaquer la montagne avec plus ou moins 2 min de retard sur certains leaders. C'est beaucoup. Ensuite les trois arrivées en descente ne sont pas ce qu'il préfère pour inverser la tendance. Au mieux il arrivera avec les meilleurs du jour. Et pour les arrivées au sommet, Tignes n'est pas très difficile (et l'étape non plus) donc peu de différence à en attendre. Reste donc le Portet et l'enchainement Tourmalet/Luz-Ardiden avant un dernier chrono qui ne lui est pas non plus favorable (même si normalement il doit pouvoir plus limiter qu'au premier). Bref sur le papier, il y a de quoi être perplexe.
Avatar de l’utilisateur
Par ToxinoMane
#3265822
Comme vous j'aimerais voir Pinot sur le Giro et une belle équipe de francs-tireurs avec Gaudu-Madouas-Küng-Démare sur le Tour. Avec ça en tant que fanboy on pourra avoir un super Giro et un super Tour, et accessoirement une super Vuelta avec Pinot.

Cependant il manquerait un truc à cette formule ; J'ai bcp de mal à imaginer Gaudu jouer quelque chose de vraiment intéressant (un top 5 disons) au général du Tour, là où ça peut me paraître plus probable sur le Giro.

Je pense donc que pour le développement de Gaudu en tant que coureur de GT, le scénario où Pinot est sur le Tour est plus intéressant

Bon cependant ça ne pèsera pas lourd dans la décision, c'est sûrement Pinot qui va décider de ça tout seul
Avatar de l’utilisateur
Par Liam
#3266107
En tout cas Thibaut a bien repris l'entraînement cette semaine comme ce qui était prévu au moment de l'annonce de sa coupure. On va voir ça comme un signe encourageant sur l'état de son dos !
Par -Vélomen-
#3266115
Madiot a dit que Pinot serait sur le Tour, donc s'il participe au Giro, ça veut dire un enchainement Giro / Tour, ce qui serait pire que tout. :paf-mur:

Et ça voudrait aussi dire qu'en terme de résultat, la saison de Pinot serait terminée ou presque au soir de l'arrivée du Giro. Je caricature un peu, mais l'idée est là. Difficile de voir Pinot briller sur le Tour, les JO ou les classiques Italiennes de fin de saison avec un doublé Giro / Tour. En 2017, il avait commis des erreurs (les France clm, faire le Tour de l'Ain après le Tour) et avait quand même été présent sur les classiques de fin de saison, mais il lui manquait quelque chose. Et il a trainé sa misère sur le Tour.

Personnellement, je ne suis pas prêt à revoir Pinot trainer sa misère comme un Sandy Casar dans les cols du Tour. On a vu ces images là, trop de fois. Beaucoup trop de fois :euh: Pour lui, pour l'équipe, pour les fans, pour le grand public, pour son image, il faut éviter ça A TOUT PRIX.

Le Giro, personnellement ça ne me générait pas, mais seulement s'il zappe le Tour et qu'il enchaine Giro et Vuelta. Et seulement si le parcours du Giro lui est favorable et que la startlist annoncée y est moins forte que sur le Tour (et ça c'est impossible ou presque à savoir).
Parce que si le Giro présente 3 clm comme cette année et qu'il y a Evenepoel, Dumoulin ou Roglic au départ, je ne crois pas que ça soit une bonne idée d'y aller.


Pour finir, je crois qu'on verra Pinot sur le Tour et je suis persuadé qu'une équipe Démare / Pinot serait l'idéal pour le Franc comtois (pour des raisons déjà évoquées maintes fois sur ce topic).
Il faut absolument le tenter et cesser de reporter ça à une date ultérieure.

Zapper le Tour, je ne crois pas que l'équipe et le sponsor soient prêts à ça pour le moment. En 2022 ou 2013, ça sera peut être plus facilement possible, surtout si Gaudu passe un cap.
Par BennyFDJ
#3266130
j'ai lu un article il y a 2-3 jours ou Madiot disait ne pas savoir qui allait faire quelles courses, et qu'il en parlerait aux coureurs concernés...

Pour moi, Gaudu qui sort d'une belle Vuelta, et qui affirme vouloir "essayer de gagner le Tour" dans le futur, doit impérativement passer par Giro + Vuelta l'an prochain si il veut progresser entant que leader de CG et se rapprocher de son ambition !! De plus, le Tour passe tous les 3 ans en Bretagne en moyenne, il aura le temps de courir sur ses terres d'ici la fin de sa carrière !

Et enfin, pour aller dans le sens de Vélomen, rappelons que lors du podium de Pinot sur le Tour en 2014 il partage son équipe avec... Démare !! Démare qui a même le dossard n°1 de l'équipe au départ !
Par -Vélomen-
#3266140
Ca devrait être décidé d'ici début janvier j'imagine. Sauf que le parcours du Giro sera dévoilé très tard (mi janvier en principe).

Bref, on verra bien, si c'est Giro / Vuelta, je suis content, si c'est Giro / Tour, je dis non non et re non.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3266141
Le plus simple au vu du bilan des 3 coureurs cette année, de leur historique etc est tout de même de mettre Gaudu sur le Giro avec une équipe plutôt jeune mais un lieutenant de qualité pour l'accompagner loin en montagne, puis Pinot et Démare sur le tour, Pinot qui vise ensuite JOs et classiques italiennes et de son côté Gaudu qui fait Vuelta. ça me semble de loin ce qui est le plus logique. Pas nécessairement ce dont on a envie, mais le plus logique.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3266147
veji2 a écrit :
03 déc. 2020, 10:04
Le plus simple au vu du bilan des 3 coureurs cette année, de leur historique etc est tout de même de mettre Gaudu sur le Giro avec une équipe plutôt jeune mais un lieutenant de qualité pour l'accompagner loin en montagne, puis Pinot et Démare sur le tour, Pinot qui vise ensuite JOs et classiques italiennes et de son côté Gaudu qui fait Vuelta. ça me semble de loin ce qui est le plus logique. Pas nécessairement ce dont on a envie, mais le plus logique.
Le problème, c'est que pour gagner les classiques italiennes de fin de saison, c'est mieux de sortir de la Vuelta (sans avoir fait le Tour) sinon il te manque toujours le petit quelque chose. Et ça Pinot l'a déjà constaté plusieurs fois dans sa carrière. Ce n'est pas un hasard s'il était une jambe au-dessus de tout le monde sur ces courses en 2018 (notamment par rapport à ceux qui avait fait le Tour) alors qu'il lui manquait systématiquement quelque chose les années précédentes. La surcompensation de la Vuelta lui avait permis d'être très fort sur ces courses de fin de saison.

Il n'y a pas de secret de toute façon. Pour gagner des courses, il faut optimiser au maximum son calendrier. Un programme Tour/JO/classiques italiennes ne permet pas de pouvoir gagner les classiques italiennes alors que doubler Giro/Vuelta permet de l'envisager. Et ça laisse aussi deux chances de briller sur un grand tour ce qui n'est pas négligeable.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3266149
marooned a écrit :
03 déc. 2020, 10:53
veji2 a écrit :
03 déc. 2020, 10:04
Le plus simple au vu du bilan des 3 coureurs cette année, de leur historique etc est tout de même de mettre Gaudu sur le Giro avec une équipe plutôt jeune mais un lieutenant de qualité pour l'accompagner loin en montagne, puis Pinot et Démare sur le tour, Pinot qui vise ensuite JOs et classiques italiennes et de son côté Gaudu qui fait Vuelta. ça me semble de loin ce qui est le plus logique. Pas nécessairement ce dont on a envie, mais le plus logique.
Le problème, c'est que pour gagner les classiques italiennes de fin de saison, c'est mieux de sortir de la Vuelta (sans avoir fait le Tour) sinon il te manque toujours le petit quelque chose. Et ça Pinot l'a déjà constaté plusieurs fois dans sa carrière. Ce n'est pas un hasard s'il était une jambe au-dessus de tout le monde sur ces courses en 2018 (notamment par rapport à ceux qui avait fait le Tour) alors qu'il lui manquait systématiquement quelque chose les années précédentes. La surcompensation de la Vuelta lui avait permis d'être très fort sur ces courses de fin de saison.

Il n'y a pas de secret de toute façon. Pour gagner des courses, il faut optimiser au maximum son calendrier. Un programme Tour/JO/classiques italiennes ne permet pas de pouvoir gagner les classiques italiennes alors que doubler Giro/Vuelta permet de l'envisager. Et ça laisse aussi deux chances de briller sur un grand tour ce qui n'est pas négligeable.
bien sûr, mais la priorité ce sont les JOs, par les classiques italiennes... le choix est entre un arrêt de la saison le soir des JOs ou bien faire les classiques italiennes aussi, même si ce ne sera pas avec la prépa optimale, mais c'est très secondaire.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3266151
veji2 a écrit :
03 déc. 2020, 11:14
marooned a écrit :
03 déc. 2020, 10:53


Le problème, c'est que pour gagner les classiques italiennes de fin de saison, c'est mieux de sortir de la Vuelta (sans avoir fait le Tour) sinon il te manque toujours le petit quelque chose. Et ça Pinot l'a déjà constaté plusieurs fois dans sa carrière. Ce n'est pas un hasard s'il était une jambe au-dessus de tout le monde sur ces courses en 2018 (notamment par rapport à ceux qui avait fait le Tour) alors qu'il lui manquait systématiquement quelque chose les années précédentes. La surcompensation de la Vuelta lui avait permis d'être très fort sur ces courses de fin de saison.

Il n'y a pas de secret de toute façon. Pour gagner des courses, il faut optimiser au maximum son calendrier. Un programme Tour/JO/classiques italiennes ne permet pas de pouvoir gagner les classiques italiennes alors que doubler Giro/Vuelta permet de l'envisager. Et ça laisse aussi deux chances de briller sur un grand tour ce qui n'est pas négligeable.
bien sûr, mais la priorité ce sont les JOs, par les classiques italiennes... le choix est entre un arrêt de la saison le soir des JOs ou bien faire les classiques italiennes aussi, même si ce ne sera pas avec la prépa optimale, mais c'est très secondaire.
Je ne comprends pas comment les JOs peuvent être une priorité pour Pinot et en plus, on est même pas certains qu'ils auront lieu :spamafote:
Avatar de l’utilisateur
Par Linoo
#3266154
Liam a écrit :
02 déc. 2020, 14:08
Il y a bien réflexion comme je le pressentais. :smile:
C'était pourtant sur qu'il zapperais le giro selon Rbl et sa boule de cristal :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Linoo
#3266157
-Vélomen- a écrit :
03 déc. 2020, 08:54
Madiot a dit que Pinot serait sur le Tour, donc s'il participe au Giro, ça veut dire un enchainement Giro / Tour, ce qui serait pire que tout. :paf-mur:

Et ça voudrait aussi dire qu'en terme de résultat, la saison de Pinot serait terminée ou presque au soir de l'arrivée du Giro. Je caricature un peu, mais l'idée est là. Difficile de voir Pinot briller sur le Tour, les JO ou les classiques Italiennes de fin de saison avec un doublé Giro / Tour. En 2017, il avait commis des erreurs (les France clm, faire le Tour de l'Ain après le Tour) et avait quand même été présent sur les classiques de fin de saison, mais il lui manquait quelque chose. Et il a trainé sa misère sur le Tour.

Personnellement, je ne suis pas prêt à revoir Pinot trainer sa misère comme un Sandy Casar dans les cols du Tour. On a vu ces images là, trop de fois. Beaucoup trop de fois :euh: Pour lui, pour l'équipe, pour les fans, pour le grand public, pour son image, il faut éviter ça A TOUT PRIX.

Le Giro, personnellement ça ne me générait pas, mais seulement s'il zappe le Tour et qu'il enchaine Giro et Vuelta. Et seulement si le parcours du Giro lui est favorable et que la startlist annoncée y est moins forte que sur le Tour (et ça c'est impossible ou presque à savoir).
Parce que si le Giro présente 3 clm comme cette année et qu'il y a Evenepoel, Dumoulin ou Roglic au départ, je ne crois pas que ça soit une bonne idée d'y aller.


Pour finir, je crois qu'on verra Pinot sur le Tour et je suis persuadé qu'une équipe Démare / Pinot serait l'idéal pour le Franc comtois (pour des raisons déjà évoquées maintes fois sur ce topic).
Il faut absolument le tenter et cesser de reporter ça à une date ultérieure.

Zapper le Tour, je ne crois pas que l'équipe et le sponsor soient prêts à ça pour le moment. En 2022 ou 2013, ça sera peut être plus facilement possible, surtout si Gaudu passe un cap.

Mais pourquoi vouloir toujours croire à 100% ce que dit Madiot dans les médias :neutral:

Le gars est obligé de dire ça à la sortie du TDF, ton leader est dans le top 5 des coureurs de GT au monde, français dans une équipe française. C'est juste de la com, comme après le TDF 2017 ou Madiot avait prévenue (et plus d'une fois) que ca serait 100% pour le tour en 2018
  • 1
  • 93
  • 94
  • 95
  • 96
  • 97
  • 98
Cyclisme et télévision 2021

Et bien y'a pas à dire c'est vachement mieu[…]

Groupama - FDJ 2021

Je n'ai pas vu la course, mais vu le groupe de t&e[…]

CQRanking Recruiter 2021

Une 3ème étape où c'est le du[…]

Encore une fois absent à l'approche du […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site