Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 2 sur 7
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7
#3247046
-Vélomen- a écrit :
20 oct. 2020, 19:02
Je me souviens avoir dit lors de (l'excellente) présentation du Giro par Allezlasse que je trouvais ce parcours décevant et que je ne comprenais pas trop la hype dont il bénéficiait.

A 5 jours de l'arrivée, je persiste et signe.

L'enchainement des 3 étapes jusqu'au Stelvio, tu mets le même sur le Tour et un Marooned (dédicace ! :hehe: ) se serait plaint de l'agencement avec une étape pour puncheurs placée le 1er jour alors qu'elle aurait dû être jeudi et une étape de Madonna di Campiglio tracée à l'envers.

L'étape du Stelvio est la seule vraie et belle étape de ce Giro, l'étape de Sestrières proposant un final décevant (il aurait fallu faire l'arrivée en descente à Briançon).
L'étape de Sestrières est bien aussi faut pas déconner. Une fois au pied d'Agnel, ça ne fait que monter et descendre jusqu'à l'arrivée avec plusieurs passages à 2000m. C'est bien mieux que la dernière étape de montagne proposée l'année dernière.

D'ailleurs cette étape de Madonna di Campiglio me fait un peu penser à celle arrivant à Monte Avena l'année dernière. J'en attends pas grand chose au niveau du général mais elle sera utile pour continuer à user les organismes avant l'étape du Stelvio.

Après oui, les deux plus belles étapes de montagne de ce Giro sont malheureusement les deux dernières. Mais si on veut monter aussi haut en altitude, il faut habituellement attendre la fin du mois de mai donc je peux comprendre leurs positionnements tardifs. Par contre, il manquait clairement une grosse course de côte en fin de première semaine ou début de deuxième semaine. Une arrivée au Blockhaus n'aurait pas été de trop par exemple.
#3247094
Cette étape fera une sévère sélection, je n'ai pas trop de doute là-dessus. Le Monte Bondone même sans grande offensive ça va laisser beaucoup de gars piocher pour ne pas perdre contact, au sommet je vois pas plus de 20 coureurs descendre ensemble en ayant repris les premiers échappés. Sauf si l'un d'eux est un grimpeur en état de grâce il pourrait résister. Et comme la montée finale n'est pas monstrueuse, il y aura bien deux ou trois prétendants pour tenter leur chance sans regarder derrière.
Ma prédiction. Le CG sera passablement redessiné à l'arrivée.
#3247132
Fuglsang n'a pas les jambes il sera déjà bien content de suivre.

Si je me souviens bien de 2016, Nibali n'avait pas une super équipe. Il profite du travail de la Michelton de Chaves qui durcit pour mettre Kruijswijk en difficulté dans Agnel.

Le scénario pourrait se répéter cette semaine avec la Sunweb qui visse pour éjecter Almeida. Et :nibali: qui récolte les fruits.
#3247135
_Rimini a écrit :
21 oct. 2020, 09:59
Fuglsang n'a pas les jambes il sera déjà bien content de suivre.

Si je me souviens bien de 2016, Nibali n'avait pas une super équipe. Il profite du travail de la Michelton de Chaves qui durcit pour mettre Kruijswijk en difficulté dans Agnel.

Le scénario pourrait se répéter cette semaine avec la Sunweb qui visse pour éjecter Almeida. Et :nibali: qui récolte les fruits.
En 2016, Scarponi fait un travail énorme pour Nibali sur les dernières étapes. Sans lui, il ne remporte sans doute pas ce Giro.
#3247146
_Rimini a écrit :
21 oct. 2020, 09:59
Fuglsang n'a pas les jambes il sera déjà bien content de suivre.

Si je me souviens bien de 2016, Nibali n'avait pas une super équipe. Il profite du travail de la Michelton de Chaves qui durcit pour mettre Kruijswijk en difficulté dans Agnel.

Le scénario pourrait se répéter cette semaine avec la Sunweb qui visse pour éjecter Almeida. Et :nibali: qui récolte les fruits.
Nibali avait une super équipe (Scarponi, Kangert, Fuglsang,...) mais il n'avait quasi plus aucun espoir pour la gagne après l'étape d'Andalo. Scarponi avait d'ailleurs pris l'échappée pour aller gagner l'étape, et il était parti pour. Mais la chute de Kruiswijk a tout changé, et Scarpo s'est relevé pour attendre Nibali à ce moment.
#3247151
papou06 a écrit :
21 oct. 2020, 10:37
_Rimini a écrit :
21 oct. 2020, 09:59
Fuglsang n'a pas les jambes il sera déjà bien content de suivre.

Si je me souviens bien de 2016, Nibali n'avait pas une super équipe. Il profite du travail de la Michelton de Chaves qui durcit pour mettre Kruijswijk en difficulté dans Agnel.

Le scénario pourrait se répéter cette semaine avec la Sunweb qui visse pour éjecter Almeida. Et :nibali: qui récolte les fruits.
Nibali avait une super équipe (Scarponi, Kangert, Fuglsang,...) mais il n'avait quasi plus aucun espoir pour la gagne après l'étape d'Andalo. Scarponi avait d'ailleurs pris l'échappée pour aller gagner l'étape, et il était parti pour. Mais la chute de Kruiswijk a tout changé, et Scarpo s'est relevé pour attendre Nibali à ce moment.
Oui Nibali avait une grosse équipe, mais c'est pas forcément son équipe quj à fait la décision mais bien la MCS et lui-même a l'époque.
La comparaison de la situation à du sens, la différence c'est qu'il était à moins de 2' de second alors que là il est plutôt à 4' de Kelderman avec le CLM final à venir, et que le 3eme du CG est équipier de l'hollandais.
#3247154
luckywinner a écrit :
21 oct. 2020, 10:44
papou06 a écrit :
21 oct. 2020, 10:37


Nibali avait une super équipe (Scarponi, Kangert, Fuglsang,...) mais il n'avait quasi plus aucun espoir pour la gagne après l'étape d'Andalo. Scarponi avait d'ailleurs pris l'échappée pour aller gagner l'étape, et il était parti pour. Mais la chute de Kruiswijk a tout changé, et Scarpo s'est relevé pour attendre Nibali à ce moment.
Oui Nibali avait une grosse équipe, mais c'est pas forcément son équipe quj à fait la décision mais bien la MCS et lui-même a l'époque.
La comparaison de la situation à du sens, la différence c'est qu'il était à moins de 2' de second alors que là il est plutôt à 4' de Kelderman avec le CLM final à venir, et que le 3eme du CG est équipier de l'hollandais.
Il fait la décision sur le sommet et le début de la descente. Mais il avait devant un équipier de grande valeur qui le tracte pendant des kms et permet d'éviter le retour des mecs derrière. Aucun de ses équipiers actuels n'est capable de faire ça.
#3247159
papou06 a écrit :
21 oct. 2020, 10:56
luckywinner a écrit :
21 oct. 2020, 10:44


Oui Nibali avait une grosse équipe, mais c'est pas forcément son équipe quj à fait la décision mais bien la MCS et lui-même a l'époque.
La comparaison de la situation à du sens, la différence c'est qu'il était à moins de 2' de second alors que là il est plutôt à 4' de Kelderman avec le CLM final à venir, et que le 3eme du CG est équipier de l'hollandais.
Il fait la décision sur le sommet et le début de la descente. Mais il avait devant un équipier de grande valeur qui le tracte pendant des kms et permet d'éviter le retour des mecs derrière. Aucun de ses équipiers actuels n'est capable de faire ça.
Je ne remets pas à cause la présence de Scarponi ce jour là, mais faut pas non plus exagéré l'impact qu'il a pu avoir, Nibali et Chaves avait toutes les raisons de s'entendre, personne n'avait d'équipier pour rouler sur ce duo, personne ne serait rentré de l'arrière. En plus de memoire ça avait pas mal tergiversé avant que Scarponi se relève, il a pas roulé pendant 30kms.
#3247162
Pour moi, Almeida pourrait faire le même type d'opération qu'hier. Madonna di Campiglio, c'est vraiment pas terrible comme arrivée au sommet. Il suffit que ça ne roule pas grand train dans les 2 premières grosses ascensions de la journée et on peut être quasi certain qu'il ne se passera pas grand chose entre les leaders.
Mes espoirs de grosse bagarre entre leaders, c'est plus pour demain.
#3247169
luckywinner a écrit :
21 oct. 2020, 11:15
papou06 a écrit :
21 oct. 2020, 10:56


Il fait la décision sur le sommet et le début de la descente. Mais il avait devant un équipier de grande valeur qui le tracte pendant des kms et permet d'éviter le retour des mecs derrière. Aucun de ses équipiers actuels n'est capable de faire ça.
Je ne remets pas à cause la présence de Scarponi ce jour là, mais faut pas non plus exagéré l'impact qu'il a pu avoir, Nibali et Chaves avait toutes les raisons de s'entendre, personne n'avait d'équipier pour rouler sur ce duo, personne ne serait rentré de l'arrière. En plus de memoire ça avait pas mal tergiversé avant que Scarponi se relève, il a pas roulé pendant 30kms.
Le groupe Valverde revient à moins de 20 secondes. Sans Scarponi, ils seraient rentrés.
Valverde avait 1 équipier d'ailleurs (Sutherland je crois), et Majka avait Hernandez.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 7
Dopage 2021

A part rétablir la peine de mort, je ne v[…]

S'il y avait encore quelques interrogations &agrav[…]

Challenge 2021 - fin de la draft

Allezlasse lundi 18/01 avant 8h GODON Dorian Gambr[…]

Merci à ceux qui tentent leur chance, demai[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site