Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 56 sur 62
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
  • 62
#3235276
ChicoDjango a écrit :
27 sept. 2020, 23:16
Johanmusée, Albo, Boris, merci pour votre débat très courtois et bien construit, qui nous a emmené un peu hors-course, mais c'est aussi ça le bonheur des forums, ces chemins de traverse qui font passer du coq-à-l'âne.

Pour ajouter mon petit commentaire basé sur mon expérience personnelle, quand j'avais fait un séjour Erasmus en Espagne, j'avais vraiment eu l'impression que, culturellement et pour ce qui est des manières d'être ou de ressentir le monde, c'étaient les Belges francophones, parmi les étudiants étrangers, qui avaient le plus de choses en partage avec moi et les autres étudiants français.
Et en cyclisme, je dois avouer que si un Flamand gagne (à part si la façon de courir ou le style du coureur a créé en moi une sympathie un peu inexplicable, comme c'est le cas pour Wellens ou Benoot), cela ne me fait ni chaud ni froid. Par contre, si un Wallon gagne une course, je suis immédiatement plus enthousiaste.
Cela tombe bien pour Tim Wellens : il est à moitié Wallon :wink:
#3235281
Un championnat qui m'a bien plus, avec un podium sympa.
Cela me fait vraiment plaisir pour Alaph et aussi Patrick Lefevere. Guillaume Martin m'a aussi épaté de travailler autant dans les 50 derniers kilomètres.

Pour revenir sur une question sur un autre Topic :glasses: ces deux coureurs ont bien progressé en roulant (et roulant encore pour Alaph) pour des équipes Belges.
#3235283
stephwabo a écrit :
28 sept. 2020, 00:38
ChicoDjango a écrit :
27 sept. 2020, 23:16
Johanmusée, Albo, Boris, merci pour votre débat très courtois et bien construit, qui nous a emmené un peu hors-course, mais c'est aussi ça le bonheur des forums, ces chemins de traverse qui font passer du coq-à-l'âne.

Pour ajouter mon petit commentaire basé sur mon expérience personnelle, quand j'avais fait un séjour Erasmus en Espagne, j'avais vraiment eu l'impression que, culturellement et pour ce qui est des manières d'être ou de ressentir le monde, c'étaient les Belges francophones, parmi les étudiants étrangers, qui avaient le plus de choses en partage avec moi et les autres étudiants français.
Et en cyclisme, je dois avouer que si un Flamand gagne (à part si la façon de courir ou le style du coureur a créé en moi une sympathie un peu inexplicable, comme c'est le cas pour Wellens ou Benoot), cela ne me fait ni chaud ni froid. Par contre, si un Wallon gagne une course, je suis immédiatement plus enthousiaste.
Cela tombe bien pour Tim Wellens : il est à moitié Wallon :wink:
Je l'ignorais. Merci pour l'information !
#3235285
plusieurs l'ont dit, mais qu'est ce que ce cyclisme est chiant, on vient de vivre un Tour cadenassé à double tour où il y a eu zéro mouvement de course entre les leaders, un championnat du monde sur un beau parcours où il ne ne sait presque rien passé jusqu'à la dernière bosse, franchement, c'est dur de s'enthousiasmer.

Je suis français et j'aime bien Alaph (sans être un gros fan), j'ai malgré tout vibré dans le final, mais voilà, on ne peut pas se satisfaire de ce spectacle bien naze.

Concernant la course du jour, on constate qu'un parcours trop dur ne favorise pas le spectacle, la dernière bosse du circuit est tellement sélective qu'elle suffit pour faire la différence, comme le mur de huy pour la flèche wallonne ou la roche aux faucons à Liège (même si pour cette dernière il y a quand même une petite côte juste après).

Dans l'idéal, il aurait fallu une 2e bosse plus roulante pour inciter les puncheurs et leurs équipes à se dévoiler plus tôt pour éliminer un Matthews par exemple.

C'est un peu la même chose sur les GT, si tu places un col HC en fin d'étape, tu peux être sûr qu'il ne se passera rien avant, ça bloque tout.
#3235290
elway22 a écrit :
27 sept. 2020, 22:47
Champion(s) du monde :banana:
Image
chouette photo :super:

et on peut dire que c'est un beau champion du monde (bon vu les noms derrière ça aurait été pas mal non plus) mais on est loin d'un "salisseur de palmarès" pour reprendre une expression de ce forum. C'est quand même pas mal pour le cyclisme, et pas que français
#3235292
En tant que français, j'ai eu des frissons en écoutant les commentaires belges le replay de la victoire de Gilbert quand il attaquait dans le Cauberg.
Mais c'est le même genre que l'arrivée de Quintana au Semnoz à la télé colombienne.
Ces arrivées sont marquantes et donnent des frissons. Et j'en oublie c'est sûr !

Alaphilippe ne va pas regretter sa défaite au championnat de France. Il ne l'aurait pas porté très longtemps s'il avait eu ce maillot.

Pour Martin je me dis qu'il pourrait être récompensé plus tard dans la saison par Alaph si il peut l'aider à en gagner une belle. Je ne sais pas, LBL par exemple si dans le final ils sont 3 : Juju Guigui et Kwiatko, Juju n'ira ptet pas chercher Guillaume si il attaque.

Quelle belle victoire pour Alaph il est au sommet de sa carrière, savoir qu'il courra tjs avec les liserets arc en ciel au moins sur les manches ça doit être "trop kiffant"
#3235293
Bon finalement on est très loin d'un sprint à 40 ça s'est bien emballé dans le final, c'était beau à voir!

Par contre, si le groupe de contre s'était vraiment regardé, Alaphilippe aurait pris de suite 30 ou 40 secondes. Ils ont vraiment bien collaboré et contrairement à ce que pu lire, j'ai l'impression que Fulgsang a vraiment tout donné (au moins dans les premiers km de la poursuite sur le plateau).
Même après les mines de WvA ça se desunit pas, jusqu'à la flamme rouge
#3235294
Je reviens aussi sur le commentaire remarquant l'usage du français en background son. C'était des français sur la moto? Ils donnaient vraiment des indications de temps à Alaphilippe? Si oui, est ce que c'est juste de faire ça?

D'ailleurs, Pasteur a mentionné Jean Maurice Hog à la réalisation, je me trompe? En tout cas il y avait l'air d'avoir beaucoup de staff francophone à l'organisation...
#3235299
Taosloop a écrit :
28 sept. 2020, 03:05
Je reviens aussi sur le commentaire remarquant l'usage du français en background son. C'était des français sur la moto? Ils donnaient vraiment des indications de temps à Alaphilippe? Si oui, est ce que c'est juste de faire ça?

D'ailleurs, Pasteur a mentionné Jean Maurice Hog à la réalisation, je me trompe? En tout cas il y avait l'air d'avoir beaucoup de staff francophone à l'organisation...
Ce n'étaient pas les speakers à l'arrivée ? Il me semble que sur les Mondiaux, il y a des commentaires dans la langue du pays, en anglais et en français. Mais je dis peut-être une bêtise......
#3235304
4 coureurs de Conti on terminé les CDM (il faut le signaler en Conti on n'a pas l'habitude de courir 250km).
Les deux tchèques prometteurs Adam Toupalik et Jakub Otruba qui terminent 64e et 71e, le vétéran et expérimenté polonais Maciej Paterski 72e et le jeune ukrainien plein d'avenir Anatoliy Budyak qui termine avant dernier.
#3235309
Gambrinus a écrit :
28 sept. 2020, 06:44
Taosloop a écrit :
28 sept. 2020, 03:05
Je reviens aussi sur le commentaire remarquant l'usage du français en background son. C'était des français sur la moto? Ils donnaient vraiment des indications de temps à Alaphilippe? Si oui, est ce que c'est juste de faire ça?

D'ailleurs, Pasteur a mentionné Jean Maurice Hog à la réalisation, je me trompe? En tout cas il y avait l'air d'avoir beaucoup de staff francophone à l'organisation...
Ce n'étaient pas les speakers à l'arrivée ? Il me semble que sur les Mondiaux, il y a des commentaires dans la langue du pays, en anglais et en français. Mais je dis peut-être une bêtise......
Si, c'étaient bien les commentaires à l'arrivée. Sauf erreur de ma part, le français est toujours une des deux langues officielles de l'UCI avec l'english.
#3235311
Un petit message sur le parcours et le sujet central et primordial de la non-selection de Démare :baguette: (merci pour la référence au Podcast)

Pour rappel j'ai évoqué ce nom lors des premiers profils sortis étaient flous, et surtout avec un parcours survendu par les organisateurs (plus de 5500m de dénivelé :rieur: ) et par certains forumeurs (Alaphilippe n'a aucune chance Pinot leader (même si il était déjà en vrac sur le Tour :w00t: )....)
Ce parcours dès le début n'etait pas pour grimpeur pur, et si j'ai toujours défendu la carte Alaphilippe leader de l'équipe.
Je n'ai évoqué le cas de Démare (le Démare impressionnant du mois d'aout qui mate les puncheurs Belges en Wallonie :wink: ) pour avoir éventuellement une carte différente face à des équipes belges, australienne à minima qui allaient jouer la carte WVA et Matthews.
L'Espagne a joué aussi défensif pour Valverde et l'Italie a peut-être joué la carte Bettiol? (J'ai rien compris à leur stratégie en tout cas) .

Au final au vu de la course hier, clairement je pense que le Démare d'août n'aurait pas pu performer, ce parcours était un cran trop dur même sur une course qui aurait pu être plus attentiste (accélération assez précoce de la France, et surtout attaque de Pogacar).
Mais les flandriens n'ont pas été inexistants, l'equipe belge a choisi la bonne sélection (je pense pas que les Bakelants ou Meurisse ont manqué à cette équipe).
Sans l'attaque de Pogacar, WVA n'est probablement pas le seul belge encore en course pour la médaille.
Enfin pour rester dans ce parcours, j'ai défendu rapidement l'absence d'intérêt de la sélection de Pinot et Bardet (je parle de ces leaders à 100% évidemment pas après leurs chutes au TDF), car le leader Alaphilippe était une carte qui garantissait le résultat dans beaucoup de situation de course, et qui si on voulait palier une situation de course très difficile les puncheurs grimpeurs comme Martin et Barguil me semblaient des profils plus intéressants sur ce parcours avec un moindre risque de créer des discensions autour du leadership.

Enfin la sélection de grimpeurs purs pouvaient même être défavorable à l'équipe de France, en voulant durcir abusivement une course alors qu'Alaphilippe n'en n'avait pas tant besoin.

Au final le résultat donne comme seul coureur de GT présent sur le final Roglic, incapable de sprinter. Et même sur le groupe de la 7eme place on a plus de puncheurs-grimpeurs que des grimpeurs de GT.
Et quand tu vois la perf de Molard, nul doute que Bardet et Pinot n'ont pas manqué.

Sinon sur le pod-cast pas compris la volonté de lier la performance de WVA sur ses éventuels capacités de GT.
C'est pas hier qui permet de juger quoique ce soit.
#3235312
twisty a écrit :
28 sept. 2020, 01:03
plusieurs l'ont dit, mais qu'est ce que ce cyclisme est chiant, on vient de vivre un Tour cadenassé à double tour où il y a eu zéro mouvement de course entre les leaders, un championnat du monde sur un beau parcours où il ne ne sait presque rien passé jusqu'à la dernière bosse, franchement, c'est dur de s'enthousiasmer.

Je suis français et j'aime bien Alaph (sans être un gros fan), j'ai malgré tout vibré dans le final, mais voilà, on ne peut pas se satisfaire de ce spectacle bien naze.

Concernant la course du jour, on constate qu'un parcours trop dur ne favorise pas le spectacle, la dernière bosse du circuit est tellement sélective qu'elle suffit pour faire la différence, comme le mur de huy pour la flèche wallonne ou la roche aux faucons à Liège (même si pour cette dernière il y a quand même une petite côte juste après).

Dans l'idéal, il aurait fallu une 2e bosse plus roulante pour inciter les puncheurs et leurs équipes à se dévoiler plus tôt pour éliminer un Matthews par exemple.

C'est un peu la même chose sur les GT, si tu places un col HC en fin d'étape, tu peux être sûr qu'il ne se passera rien avant, ça bloque tout.
Tu es un peu dur quand même.
Pogacar fait aussi un beau numéro. D ailleurs, pour moi, il est important dans la victoire d Alaph.
Si Pogacar attaque pas, je pense qu on a encore toute l équipe Belge pour rouler sur le Français.
Mais là il ne reste plus que les leaders et ça devient du 1c1... même si je pensais que derrière ça aurait du mal à s organiser...

Mais au finale si ça ne roulait pas, les Hirshi, Kwiat, Roglic roulaient pour la 3eme place. Alors que là en participant ils roulaient au moins pour l Argent.
#3235314
fred30 a écrit :
27 sept. 2020, 20:39
biquet a écrit :
27 sept. 2020, 20:06
Sur un circuit idéal pour les puncheurs, c'est le meilleur puncheur de ces dernières années qui est titré . Logique et mérité. Il a gagné exactement de la même manière que l'avait fait Fuglsang lors de la dernière Doyenne. Je place mon attaque dans la dernière bosse, et on ne me revoit plus avant la ligne. Simple, efficace, et trés costaud. . :applaud: :france:
Oui, à cela près que Fuglsang n'a pas porté une attaque franche qui décroche tout le monde. Il avait gagné en mode rouleau-compresseur dans la Roche aux Faucons, en faisant péter les mecs un par un alors qu'il s'était mis devant.
Alaph', je le vois plus comme le puncheur ultime. Celui qui en une accélération dit au revoir à tout le monde.

Dans ses aptitudes, il est très proche d'un Paolo Bettini.
Je luis vois plus un punch à la fondriest ou Bartoli, je trouve qu il dégage plus de force qu un bettini, je ne me rappelle plus si bettini était capable de lancer de grosses attaques sur une pente douce comme le poggio, je le vois sur des montée plus pentus...
Mais peut être que ma mémoire défaille...
#3235315
luckywinner a écrit :
28 sept. 2020, 07:53
Un petit message sur le parcours et le sujet central et primordial de la non-selection de Démare :baguette: (merci pour la référence au Podcast)

Pour rappel j'ai évoqué ce nom lors des premiers profils sortis étaient flous, et surtout avec un parcours survendu par les organisateurs (plus de 5500m de dénivelé :rieur: ) et par certains forumeurs (Alaphilippe n'a aucune chance Pinot leader (même si il était déjà en vrac sur le Tour :w00t: )....)
Ce parcours dès le début n'etait pas pour grimpeur pur, et si j'ai toujours défendu la carte Alaphilippe leader de l'équipe.
Je n'ai évoqué le cas de Démare (le Démare impressionnant du mois d'aout qui mate les puncheurs Belges en Wallonie :wink: ) pour avoir éventuellement une carte différente face à des équipes belges, australienne à minima qui allaient jouer la carte WVA et Matthews.
L'Espagne a joué aussi défensif pour Valverde et l'Italie a peut-être joué la carte Bettiol? (J'ai rien compris à leur stratégie en tout cas) .

Au final au vu de la course hier, clairement je pense que le Démare d'août n'aurait pas pu performer, ce parcours était un cran trop dur même sur une course qui aurait pu être plus attentiste (accélération assez précoce de la France, et surtout attaque de Pogacar).
Mais les flandriens n'ont pas été inexistants, l'equipe belge a choisi la bonne sélection (je pense pas que les Bakelants ou Meurisse ont manqué à cette équipe).
Sans l'attaque de Pogacar, WVA n'est probablement pas le seul belge encore en course pour la médaille.
Enfin pour rester dans ce parcours, j'ai défendu rapidement l'absence d'intérêt de la sélection de Pinot et Bardet (je parle de ces leaders à 100% évidemment pas après leurs chutes au TDF), car le leader Alaphilippe était une carte qui garantissait le résultat dans beaucoup de situation de course, et qui si on voulait palier une situation de course très difficile les puncheurs grimpeurs comme Martin et Barguil me semblaient des profils plus intéressants sur ce parcours avec un moindre risque de créer des discensions autour du leadership.

Enfin la sélection de grimpeurs purs pouvaient même être défavorable à l'équipe de France, en voulant durcir abusivement une course alors qu'Alaphilippe n'en n'avait pas tant besoin.

Au final le résultat donne comme seul coureur de GT présent sur le final Roglic, incapable de sprinter. Et même sur le groupe de la 7eme place on a plus de puncheurs-grimpeurs que des grimpeurs de GT.
Et quand tu vois la perf de Molard, nul doute que Bardet et Pinot n'ont pas manqué.

Sinon sur le pod-cast pas compris la volonté de lier la performance de WVA sur ses éventuels capacités de GT.
C'est pas hier qui permet de juger quoique ce soit.
Le parcours on le savait n avait rien à voir avec martigny et même innsbruck 2018, pour cela l uci aurait dû choisir le parcours français avec le col des Chevrères et l arrivé à planche des belles filles..et c est tant mieux pour Alaphilippe qui n aurait jamais gagné sur ce parcours...

Tant mieux pour lui, mais l uci s est moque des fans en annonçant un parcours aussi dur que martigny, j'aurais préféré qu'ils assument ce parcours puncher classique
  • 1
  • 54
  • 55
  • 56
  • 57
  • 58
  • 62
Tour de France 2021

La descente du Ventoux, côté Malauc[…]

Groupama-FDJ 2020

Objectivement les années passent et pour le[…]

On sera en bords de mer ou pas loin. Est ce que le[…]

Dopage 2020

« Il s’agit d'une campagne calomnieus[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site