Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 21 sur 62
  • 1
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 62
#3234019
BikeChm a écrit :
26 sept. 2020, 08:16
La déclaration de Geraint Thomas après un chrono couru sans capteur de puissance :reflexion: :
C'était serré, c'est juste dommage que je n'avais pas mon Garmin, donc je roulais complètement à l'aveugle pendant la course - pas de puissance, de distance ou de temps - donc c'était un peu frustrant", a déclaré Thomas. "Je pense néanmoins avoir bien réussi à géré le chrono dans ces conditions. C'est juste dommage, car cela m'aurait vraiment aidé de l'avoir dans le final [...]. Cela vous permet de rester concentré et bien réglé sur l'effort.

source : https://www.cyclingnews.com/news/gerain ... ime-trial/
Sur un chrono plat avec du vent, j'admets qu'un capteur de puissance permet de régler au mm son effort sur 40 minutes, soit... Néanmoins, de là à déclarer que sans capteur on se sent "à l'aveugle" et que l'effort est "frustrant"... On parle quand même d'un mec qui a des milliers d'heures de vol au compteur et qui doit commencer à se connaître un peu...

Et en même temps, il sort un excellent chrono... :sarcastic:

Vu de l'extérieur, ce type de déclaration ne peut que conforter ceux qui disent que le capteur de puissance prend une place centrale dans la performance (et surtout dans l'esprit des coureurs). Néanmoins vu le résultat de G. Thomas hier, je pense quand même que les coureurs peuvent avoir tendance à sous estimer leur capacité à sortir une énorme perf sans capteur justement.. Sinon, l'idée même du dépassement dans la performance sportive tombe définitivement à l'eau.... et on n'a plus qu'à espérer regarder de la F1 sur nos écrans avec des robots réglés au millimètre..

Je précise aussi que, sur les ondes d'Eurosport, Audrey Cordon Ragot a également dit qu'elle avait fait le chrono sans capteur (sauf erreur, de manière volontaire cette fois). Résultat : elle dit être partie un peu trop en dedans sur la première partie du chrono mais qu'au final elle a pu exploiter toutes ses qualités de rouleuse sur la fin du parcours et sortir la beau résultat que l'on sait.. Un bel exemple tout à son honneur de cyclimseuh côm on l'aim :super:
Déclaration éclairante au moins, qui prouve que cette chose là n'a rien à faire en course, à moins de considérer qu'il ne s'agisse d'un autre sport
#3234028
L'utilisation d'un capteur de puissance ne minimise absolument pas le dépassement de soi dans une épreuve chronométrée.

Je schématise très brièvement :

- Les mecs connaissent leur valeur de puissance pour un temps donné par cœur.

Le capteur de puissance c'est juste un moyen de s'assurer de ne pas faire une TVG, de partir trop vite et d'exploser en plein vol. Mais ça n'empêche absolument pas qu'ils soient à bloc tout le long, puisque c'est comme ça que ce gagne un chrono. Celui qui s'imagine qu'au capteur le coureur peut être à 90%, se "reposer", et gagner, est dans le tort.

Le capteur leur permet simplement d'être constamment à la limite sans pour autant se faire péter le caisson 15' avant la ligne d'arrivée.
Et pour autant, ça ne vous aura pas échappé que certains explosent malgré tout (mauvais jour, fort vent de face sur la seconde partie, trop enflammé sur la première partie malgré le capteur qui lui criait de rester sage ...).

Enfin pour terminer, ça n'a pas empêché Thomas de faire un énorme chrono, et je ne suis pas certain qu'il ait fait tellement mieux avec. Il se connait parfaitement, et ce n'est pas pour autant que ce n'est pas frustrant pour lui de prendre le départ d'un chrono sans capteur de puissance. Tout simplement parce que toute l'année il s'entraîne avec ça, tout est paramétré en fonction des valeurs qu'il sort.
#3234035
Merci pour ton retour On3 :super: Comme tu dis "ça n'a pas empêché Thomas de faire un énorme chrono, et je ne suis pas certain qu'il aurait fait tellement mieux avec"... je suis tout à fait d'accord avec ça. Après, chacun en tire les conclusions qu'il veut. Pour ma part, j'estime que le capteur n'est pas à lui seul aussi fondamental que certains voudraient bien le dire (en course j'entends). Donc à la limite, je pense également que les courses gagneraient en intérêt si les coureurs n'avaient pas "cette béquille" à disposition tout au long des épreuves.
#3234045
S'il ne pleut pas, je m'attends à du très grand Alaphilippe demain.

Le Alaph version Tour 2019 était stratosphérique et on ne le reverra sûrement jamais, mais le Alaphilippe 2016 / 2017 / 2018 est largement assez fort pour être le grand favori ou presque demain :

- en 2016, il est le plus fort (et de loin) sur le parcours montagneux des JO de Rio mais est victime de la tactique ratée de la France (et d'un Bardet qui ne s'est pas sacrifié). Le tout une semaine après un Tour moyen.

- en 2017, il est le plus fort (et de loin) dans la montée de Salomon Hill sur le Mondial de Bergen. 15 jours après une Vuelta correcte mais sans plus.

- en 2018, il gagne la Clasica San Sebastian une semaine après le Tour.


Julian est un coureur de courses d'un jour. Il surcompense hyper bien après un GT.
Sa force, c'est vraiment sa capacité à être à 110 % de ses capacités sur une course d'un jour ! (là où des Pinot, Landa, Quintana, Contador etc... ont du mal à être à 100%).
Dernière édition par -Vélomen- le 26 sept. 2020, 11:56, édité 1 fois.
#3234054
Bradounet_ a écrit :
26 sept. 2020, 00:40
Je ne sais pas si ça s'est déjà vu de voir un mec remporter les championnats du monde sans avoir gagner la moindre course d'un jour de sa carrière pro ni avoir fait un top5 sur une grande course.
Landa en 11 ans chez les pros, c'est une 2e place sur un GP Indurain et une 7e place sur LBL.
Ce n'est absolument pas le genre de coureurs qui arrive à être le meilleur du peloton sur une course d'un jour "à froid" car c'est le principe d'un championnat du monde : être le meilleur du peloton (ou pas loin) sur une seule journée. :green:
Même un Brochard avant son titre avait plus de références sur les courses d'un jour que Landa.
Quand on voit le palmarès des championnats du monde, on peut voir qu'on a que des coureurs qui sont habitués à gagner des courses d'un jour.
C'est pourquoi même un Mas en qui je crois davantage, ça va être difficile aussi.
Après, il est vrai qu'on n'a pas tous les quatre matins un championnat du monde pour grimpeurs mais ce n'est pas Milan-Turin non plus avec arrivée au sommet dimanche.
Cadel Evans a remporté sa première course d'un jour en devenant champion du monde, et jusque là il s'était essentiellement montré sur la FW.

Mais je te rejoins sur Landa
#3234056
Bradounet_ a écrit :
26 sept. 2020, 00:40
Je ne sais pas si ça s'est déjà vu de voir un mec remporter les championnats du monde sans avoir gagner la moindre course d'un jour de sa carrière pro ni avoir fait un top5 sur une grande course.
Landa en 11 ans chez les pros, c'est une 2e place sur un GP Indurain et une 7e place sur LBL.
Ce n'est absolument pas le genre de coureurs qui arrive à être le meilleur du peloton sur une course d'un jour "à froid" car c'est le principe d'un championnat du monde : être le meilleur du peloton (ou pas loin) sur une seule journée. :green:
Même un Brochard avant son titre avait plus de références sur les courses d'un jour que Landa.
Quand on voit le palmarès des championnats du monde, on peut voir qu'on a que des coureurs qui sont habitués à gagner des courses d'un jour.
C'est pourquoi même un Mas en qui je crois davantage, ça va être difficile aussi.
Après, il est vrai qu'on n'a pas tous les quatre matins un championnat du monde pour grimpeurs mais ce n'est pas Milan-Turin non plus avec arrivée au sommet dimanche.
Landa a aussi une 5e place sur la CSS en 2017. C'était le plus fort ce jour là dans les bosses, et il bascule en tête avec Gallopin et Mollema. Puis Kwiatko revient dans la descente et Landa bosse pour lui.

Mais je vois mal comment il pourrait gagner demain effectivement.
#3234062
jimmy39 a écrit :
26 sept. 2020, 10:44
Il faudra quand même penser à dire à Geraint Thomas qu'il n'a pas été désavantagé par l'absence de son Garmin et que de toute façon il a fait tout le chrono à bloc, parce que manifestement ce n'est pas ce qu'il pense...

https://www.directvelo.com/actualite/84 ... s-medaille
+1
Ce ne sont vraiment pas des interviews rassurantes.
Je suis pour la suppression de l’ordinateur de bord en course (et de la liaison radio avec le staff), et cette déclaration ne fait que conforter cette position.
#3234068
papou06 a écrit :
26 sept. 2020, 11:25
Bradounet_ a écrit :
26 sept. 2020, 00:40
Je ne sais pas si ça s'est déjà vu de voir un mec remporter les championnats du monde sans avoir gagner la moindre course d'un jour de sa carrière pro ni avoir fait un top5 sur une grande course.
Landa en 11 ans chez les pros, c'est une 2e place sur un GP Indurain et une 7e place sur LBL.
Ce n'est absolument pas le genre de coureurs qui arrive à être le meilleur du peloton sur une course d'un jour "à froid" car c'est le principe d'un championnat du monde : être le meilleur du peloton (ou pas loin) sur une seule journée. :green:
Même un Brochard avant son titre avait plus de références sur les courses d'un jour que Landa.
Quand on voit le palmarès des championnats du monde, on peut voir qu'on a que des coureurs qui sont habitués à gagner des courses d'un jour.
C'est pourquoi même un Mas en qui je crois davantage, ça va être difficile aussi.
Après, il est vrai qu'on n'a pas tous les quatre matins un championnat du monde pour grimpeurs mais ce n'est pas Milan-Turin non plus avec arrivée au sommet dimanche.
Landa a aussi une 5e place sur la CSS en 2017. C'était le plus fort ce jour là dans les bosses, et il bascule en tête avec Gallopin et Mollema. Puis Kwiatko revient dans la descente et Landa bosse pour lui.

Mais je vois mal comment il pourrait gagner demain effectivement.
En plus, Landa avait déjà le Giro et le Tour dans les jambes lorsqu'il se pointe au départ de la Clasica en 2017. Et il enchaine la semaine suivante en remportant le Tour de Burgos en construisant son succès dès la première étape lors d'une arrivée pour puncheur à Burgos où il tape des coureurs comme Alaphilippe, Enric Mas et Dani Moreno.

Je ne dis pas qu'il va nécessairement gagner demain mais je pense qu'il ne sera pas loin de la gagne dans le pire des cas. Ce parcours ressemble pas mal aux étapes qu'on peut voir sur le Tour du Pays basque (en encore plus difficile compte tenue de la distance et de la répétition des bosses). Et Landa a déjà prouvé qu'il pouvait briller sur ce type de terrain.

Avec un grand tour dans les jambes au départ de la course, sa cote est boostée automatiquement. Je n'aurai pas dit la même chose si cette course avait eu lieu une semaine avant le départ du Tour. Mais je crois fortement au bonus "surcompensation" après un grand tour pour ce coureur. Même pour une course d'un jour.
#3234071
Il sera intéressant de voir l'évolution de la course féminine, avec les 2 cannibales hollandaises. Histoire de mettre ça en perspective avant la course de demain. Théoriquement, si le tracé est aussi difficile qu'attendu, personne ne devrait pouvoir leur résister, en dehors de l'italienne Longo-Borghini.
#3234091
allezlasse a écrit :
26 sept. 2020, 11:16
Bradounet_ a écrit :
26 sept. 2020, 00:40
Je ne sais pas si ça s'est déjà vu de voir un mec remporter les championnats du monde sans avoir gagner la moindre course d'un jour de sa carrière pro ni avoir fait un top5 sur une grande course.
Landa en 11 ans chez les pros, c'est une 2e place sur un GP Indurain et une 7e place sur LBL.
Ce n'est absolument pas le genre de coureurs qui arrive à être le meilleur du peloton sur une course d'un jour "à froid" car c'est le principe d'un championnat du monde : être le meilleur du peloton (ou pas loin) sur une seule journée. :green:
Même un Brochard avant son titre avait plus de références sur les courses d'un jour que Landa.
Quand on voit le palmarès des championnats du monde, on peut voir qu'on a que des coureurs qui sont habitués à gagner des courses d'un jour.
C'est pourquoi même un Mas en qui je crois davantage, ça va être difficile aussi.
Après, il est vrai qu'on n'a pas tous les quatre matins un championnat du monde pour grimpeurs mais ce n'est pas Milan-Turin non plus avec arrivée au sommet dimanche.
Cadel Evans a remporté sa première course d'un jour en devenant champion du monde, et jusque là il s'était essentiellement montré sur la FW.

Mais je te rejoins sur Landa
Il était régulièrement dans le coup sur Liège et Lombardie également. Et puis Evans avait beaucoup de caractéristiques de coureurs de course d'un jour : gros punch, bon sprint, bon rouleur, bon descendeur. Avec un meilleur sens tactique il aurait pu gagner d'autres grandes courses.

Landa il a vraiment très peu de qualités utiles en course d'un jour : il ne peut battre personne au sprint (c'est rare d'arriver seul), il n'a pas un punch suffisant pour sortir tout le monde de sa roue et il n'est pas capable de rouler assez fort pour maintenir une petite avance pendant plusieurs kms. Vu le profil pour l'emporter faudrait qu'il soit le plus fort dans le final et bénéficie en plus d'un marquage des autres coureurs.
#3234102
Tiens, on dirait que c'est filmé par des Français (ça cause français sur la moto caméra). Si toute l'équipe est française, ça peut expliquer les manques de la réalisation hier. :smile:

La route a effectivement été refaite en de très nombreux endroit où elle était défoncée. :super: mais dommage pour les spécialistes des conditions difficiles.
#3234104
Quintala a écrit :
26 sept. 2020, 13:29
Tiens, on dirait que c'est filmé par des Français (ça cause français sur la moto caméra). Si toute l'équipe est française, ça peut expliquer les manques de la réalisation hier. :smile:

La route a effectivement été refaite en de très nombreux endroit où elle était défoncée. :super: mais dommage pour les spécialistes des conditions difficiles.
Tu sous-entends que les Italiens ne seront pas "tirés" par leurs motards? :elephant:
  • 1
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 62
AG2R La Mondiale 2020

Purée Champoussin impressionnant aujourd'hu[…]

ATLEUV PAR ÉLIMINATION 2020

Comme prévu je sors :wink: Hollenstein 5[…]

Groupama-FDJ 2020

Je boudais cette équipe car tactiquement ce[…]

belle etape ...merci a la movistar ...sans elle o[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site