Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 28 sur 30
  • 1
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
#3229168
Wombat a écrit :
18 sept. 2020, 00:21
Wout van Aert ce qui me "choque" c'est son efficacité tout terrain sur ce Tour et son peu d'antécédent en montagne. Après la fixette sur son gabarit en montagne j'accroche pas trop. Vous le trouvez vraiment beaucoup plus massif qu'un Geraint Thomas ?

Je ne sais pas d'ou sorte des données de poids qu'on trouve un peu partout sur les fiches google des coureur, mais il faut admettre qu'elles peuvent être largement obsolètes assez rapidement.

Je dois avouer que je serais beaucoup plus surpris de voir MVDP dans un groupe de tête en montagne (avec son physique actuel), parce que lui me semble nettement plus musculeux et massif.
Il est un peu plus lourd que Thomas, qui doit faire 71/72 kilos, il était quand même annoncé à 78 kilos au départ du tour, c est peut être moins.
Ça reste quand même un indicateur qui rend étonnante sa performance, hier sur les glieres il rivalise sur une pente de 6km à 12% avec un miguel angel lopez.... Ou un landa

. Et en même temps il fait les sprints, il roule hyper fort.... Bon il ne semble avoir aucune limite
#3229172
Pour moi le hic avec Van Aert n'est pas sur ses performances en particulier mais bien sur leur globalité.

Le mec il est tous les jours au four et au moulin, il roule, il bouffe du vent, il prend des relais dans le premier col, dans le deuxième, et ainsi de suite jusqu'au dernier, mais il sprinte aussi quand on est pas dans la montagne (et pas comme un manche). En bref il ne débranche absolument jamais en trois semaines, et il multiplie les efforts sans jamais ressentir, même temporairement, le contre-coup, là où les sprinteurs font gruppetto au premier col venu et les leaders du CG comptent le moindre coup de pédale tout au long de la course.

Voilà, ce qui me frappe c'est qu'il ne connaît pas le mot fatigue, contre-coup, moins bien. Il est à fond, non stop, dans tous les rôles, pendant 3 semaines. Et c'est le seul.
#3229196
allezlasse a écrit :
18 sept. 2020, 08:41
Pour moi le hic avec Van Aert n'est pas sur ses performances en particulier mais bien sur leur globalité.

Le mec il est tous les jours au four et au moulin, il roule, il bouffe du vent, il prend des relais dans le premier col, dans le deuxième, et ainsi de suite jusqu'au dernier, mais il sprinte aussi quand on est pas dans la montagne (et pas comme un manche). En bref il ne débranche absolument jamais en trois semaines, et il multiplie les efforts sans jamais ressentir, même temporairement, le contre-coup, là où les sprinteurs font gruppetto au premier col venu et les leaders du CG comptent le moindre coup de pédale tout au long de la course.

Voilà, ce qui me frappe c'est qu'il ne connaît pas le mot fatigue, contre-coup, moins bien. Il est à fond, non stop, dans tous les rôles, pendant 3 semaines. Et c'est le seul.
3 semaines?

Son pic de forme est vachement plus étendu cette année manifestement.

Et on a probablement pas encore tout vu :neutral:
#3229198
allezlasse a écrit :
18 sept. 2020, 08:41
Pour moi le hic avec Van Aert n'est pas sur ses performances en particulier mais bien sur leur globalité.

Le mec il est tous les jours au four et au moulin, il roule, il bouffe du vent, il prend des relais dans le premier col, dans le deuxième, et ainsi de suite jusqu'au dernier, mais il sprinte aussi quand on est pas dans la montagne (et pas comme un manche). En bref il ne débranche absolument jamais en trois semaines, et il multiplie les efforts sans jamais ressentir, même temporairement, le contre-coup, là où les sprinteurs font gruppetto au premier col venu et les leaders du CG comptent le moindre coup de pédale tout au long de la course.

Voilà, ce qui me frappe c'est qu'il ne connaît pas le mot fatigue, contre-coup, moins bien. Il est à fond, non stop, dans tous les rôles, pendant 3 semaines. Et c'est le seul.
En fait ce n'est pas tout à fait ça.
Il y a un paquet d'étape où Van Aert, une fois qu'il a fait son boulot, il s'écarte totalement et fini en roue libre. Bien souvent il monte le dernier col peinard après avoir fait le pied.

Là c'était la dernière étape de montagne, après ça son équipe n'avait plus specifiquement besoin de lui. Donc pour une fois il n'a pas souhaité se relever et a voulu jouer le coup à fond.

Apres, on est d'accord que ce qu'il fait est impressionnant.
#3229199
manu74annecy a écrit :
18 sept. 2020, 09:32
loloherrera a écrit :
18 sept. 2020, 09:21
Une étape passionnante apparemment...les 3/4 des commentaires concernent Van Aert :smile:
qu'est ce que ça va être s'il gagne le sprint aujourd'hui?

et vu le profil, il,est ptet encore plus favori que dumoulin ou roglic demain :smile: :smile: :smile:
Aujourd'hui il est clairement favori !
Demain non, c'est trop dur. Roglic ou Pogacar seront devant.
Mais il peut jouer une belle place s'il le fait à fond.
#3229207
Après avoir écouté les commissaires de courses hier soir, où il a pas mal été question des prestations notamment chez Jumbo Visma et leur domination, j'ai fait part de ma réaction sur une conversation que nous avons en commun mais pas sur le forum.

La voici à peine modifiée:

Un Tour de France 2020 au niveau moins dense qu'on aurait imaginé au départ.
Faillite totale de l'équipe Ineos malgré le doublé hier, Bernal out, Thomas absent. Froome pas au niveau et absent. Sivakov blessé dès le 1er jour. Il s'agit quand même du collectif qui a dominé son sujet depuis la victoire de Wiggins en 2012, leur absence pèse lourd.
Faillite de Pinot, l'un des autres grands favoris du Tour.
Alaphilippe bien moins fort que l'an passé et pas dans le registre de trublion pour le classement général, ne pèse donc pas du tout sur la course comme en 2019.

Je pense que ça a amplifié la domination Jumbo pour ce Tour en particulier, on la voyait venir oui, mais elle a été "facilitée" à mon sens.

Après pour Wout Van Aert, je ne dis rien, ce que je constate c'est qu'en 2020, on fait top 20 du TDF à presque 1h30 du vainqueur, là où sur les 5 derniers TDF, le top 20, c'est 40-50mn maximum.
#3229208
allezlasse a écrit :
18 sept. 2020, 08:41
Pour moi le hic avec Van Aert n'est pas sur ses performances en particulier mais bien sur leur globalité.

Le mec il est tous les jours au four et au moulin, il roule, il bouffe du vent, il prend des relais dans le premier col, dans le deuxième, et ainsi de suite jusqu'au dernier, mais il sprinte aussi quand on est pas dans la montagne (et pas comme un manche). En bref il ne débranche absolument jamais en trois semaines, et il multiplie les efforts sans jamais ressentir, même temporairement, le contre-coup, là où les sprinteurs font gruppetto au premier col venu et les leaders du CG comptent le moindre coup de pédale tout au long de la course.

Voilà, ce qui me frappe c'est qu'il ne connaît pas le mot fatigue, contre-coup, moins bien. Il est à fond, non stop, dans tous les rôles, pendant 3 semaines. Et c'est le seul.
Gros +1
Sans même parler de son mois d'août déjà très impressionnant, ce qu'il fait depuis 3 semaines est exceptionnel. Qu'il sprinte, grimpe, roule au niveau des meilleurs, c'est déjà assez extraordinaire. Mais en plus, la manière dont il répète les efforts tous les jours, c'est tout simplement bluffant. A côté de cela, on voit de très bons coureurs choisir leurs étapes et finir ce Tour sur les rotules. :spamafote:
#3229209
daizenshu_ a écrit :
18 sept. 2020, 09:59

Après pour Wout Van Aert, je ne dis rien, ce que je constate c'est qu'en 2020, on fait top 20 du TDF à presque 1h30 du vainqueur, là où sur les 5 derniers TDF, le top 20, c'est 40-50mn maximum.
Pour moi, il y a deux explications simples (peut-être simpliste) à cela :
- à cause du confinement, certains (bcp) n'étaient pas prêts à courir une course de 3 semaines
- ça roule bcp trop vite devant
#3229212
blouss_ a écrit :
18 sept. 2020, 10:03
daizenshu_ a écrit :
18 sept. 2020, 09:59

Après pour Wout Van Aert, je ne dis rien, ce que je constate c'est qu'en 2020, on fait top 20 du TDF à presque 1h30 du vainqueur, là où sur les 5 derniers TDF, le top 20, c'est 40-50mn maximum.
Pour moi, il y a deux explications simples (peut-être simpliste) à cela :
- à cause du confinement, certains (bcp) n'étaient pas prêts à courir une course de 3 semaines
- ça roule bcp trop vite devant
Je pense un peu différemment là-dessus. J'ai tendance à penser qu'il y a plus de coureurs qui se relèvent complètement.
On ne trouve plus les Maxime Monfort ou coureurs du genre qui s'accrochent à leur 15-20ème place.
On a en gros 20 gars qui tentent de jouer le général, certains abandonnent d'autres sont pas au niveau ou craquent. Les autres se relèvent tôt quel que soit le terrain, s'ils ne sont ni utiles à un leader ni échappés.

Donc du coup, un coureur qui ne se relève jamais complètement et qui grimpe bien, est dans le top 20-25 presque par défaut.
#3229213
blouss_ a écrit :
18 sept. 2020, 10:03
daizenshu_ a écrit :
18 sept. 2020, 09:59

Après pour Wout Van Aert, je ne dis rien, ce que je constate c'est qu'en 2020, on fait top 20 du TDF à presque 1h30 du vainqueur, là où sur les 5 derniers TDF, le top 20, c'est 40-50mn maximum.
Pour moi, il y a deux explications simples (peut-être simpliste) à cela :
- à cause du confinement, certains (bcp) n'étaient pas prêts à courir une course de 3 semaines
- ça roule bcp trop vite devant
Et est-ce qu'il n'y a pas un désintérêt pour le CG au delà des 15 premiers? A l'ère des super-équipiers, ceux-ci lâchent beaucoup de temps si besoin de 'repos'...
#3229214
daizenshu_ a écrit :
18 sept. 2020, 10:10
blouss_ a écrit :
18 sept. 2020, 10:03


Pour moi, il y a deux explications simples (peut-être simpliste) à cela :
- à cause du confinement, certains (bcp) n'étaient pas prêts à courir une course de 3 semaines
- ça roule bcp trop vite devant
Je pense un peu différemment là-dessus. J'ai tendance à penser qu'il y a plus de coureurs qui se relèvent complètement.
On ne trouve plus les Maxime Monfort ou coureurs du genre qui s'accrochent à leur 15-20ème place.
On a en gros 20 gars qui tentent de jouer le général, certains abandonnent d'autres sont pas au niveau ou craquent. Les autres se relèvent tôt quel que soit le terrain, s'ils ne sont ni utiles à un leader ni échappés.

Donc du coup, un coureur qui ne se relève jamais complètement et qui grimpe bien, est dans le top 20-25 presque par défaut.
Sicard pour son Top-30? :elephant:
#3229218
AdriM a écrit :
18 sept. 2020, 10:10
blouss_ a écrit :
18 sept. 2020, 10:03


Pour moi, il y a deux explications simples (peut-être simpliste) à cela :
- à cause du confinement, certains (bcp) n'étaient pas prêts à courir une course de 3 semaines
- ça roule bcp trop vite devant
Et est-ce qu'il n'y a pas un désintérêt pour le CG au delà des 15 premiers? A l'ère des super-équipiers, ceux-ci lâchent beaucoup de temps si besoin de 'repos'...

Oui, c'est aussi beaucoup cela à mon avis.
#3229219
"That Richie Porte still has a chance of taking a Tour podium is not just due to his own exertions but those of Jumbo Visma riders, Wout van Aert and Tom Dumoulin, as well. Afterwards Porte expressed his gratitude for their willingness to assist him: “It’s nice to have friends in the bunch and I’d do the same for them.” "

Faut croire qu'ils n'ont pas que des ennemis dans le peloton :study:
#3229220
D'ailleurs un coureur qui est en grande difficulté depuis la fin de première semaine, Esteban Chaves, est encore 26ème au général. C'est loin de ses prétentions sans doute, mais pour quelqu'un qui n'y arrive pas, il aurait du être bien plus loin. Sauf qu'il ne se relève pas complètement, là où d'autres font gruppetto tous les jours, y compris des coureurs qui pourraient souvent suivre longtemps.
#3229222
gradouble a écrit :
18 sept. 2020, 10:15
AdriM a écrit :
18 sept. 2020, 10:10


Et est-ce qu'il n'y a pas un désintérêt pour le CG au delà des 15 premiers? A l'ère des super-équipiers, ceux-ci lâchent beaucoup de temps si besoin de 'repos'...

Oui, c'est aussi beaucoup cela à mon avis.
Sauf que le désintérêt ne date pas de cette année, mais probable qu'il ait été renforcé par le rythme horrible imposé par la Jumbo.
Et aussi, les autres années, beaucoup revenaient plus près au temps grâce à des échappées fleuves que Jumbo n'a pas toléré cette année.
#3229223
guigui22 a écrit :
18 sept. 2020, 09:45
allezlasse a écrit :
18 sept. 2020, 08:41
Pour moi le hic avec Van Aert n'est pas sur ses performances en particulier mais bien sur leur globalité.

Le mec il est tous les jours au four et au moulin, il roule, il bouffe du vent, il prend des relais dans le premier col, dans le deuxième, et ainsi de suite jusqu'au dernier, mais il sprinte aussi quand on est pas dans la montagne (et pas comme un manche). En bref il ne débranche absolument jamais en trois semaines, et il multiplie les efforts sans jamais ressentir, même temporairement, le contre-coup, là où les sprinteurs font gruppetto au premier col venu et les leaders du CG comptent le moindre coup de pédale tout au long de la course.

Voilà, ce qui me frappe c'est qu'il ne connaît pas le mot fatigue, contre-coup, moins bien. Il est à fond, non stop, dans tous les rôles, pendant 3 semaines. Et c'est le seul.
En fait ce n'est pas tout à fait ça.
Il y a un paquet d'étape où Van Aert, une fois qu'il a fait son boulot, il s'écarte totalement et fini en roue libre. Bien souvent il monte le dernier col peinard après avoir fait le pied.

Là c'était la dernière étape de montagne, après ça son équipe n'avait plus specifiquement besoin de lui. Donc pour une fois il n'a pas souhaité se relever et a voulu jouer le coup à fond.

Apres, on est d'accord que ce qu'il fait est impressionnant.
Pardon mais c'est faux. Il ne se relève jamais complètement. Il n'a fini que 2 étapes au-delà de la 50e place (et pour faire 59e et 67e) depuis la 3e étape, ce qui inclut toutes les étapes de montagne. Il est 29e dimanche, 33e mardi, 19e mercredi, 3e jeudi. Et 20 du général. Le tout en larbinant allègrement, col après col…
#3229224
Clairement, dans la plupart des équipes ça se relève totalement. Il n'y a que 10-15 mecs pour le général et une petite dizaine équipiers qui s'accrochent assez longtemps au sein de ces mêmes équipes.

Par exemple, chez Sunweb on a hirschi 52, Roche 62 et Benoot 77. Pourtant sur le papier c'est eux qui pourraient/devraient densifier le top 30
Les gars de Bora aussi (35-38-56-64 à plus de 2voire 3h)... ils relâchent complet au lieu de faire le "minimum syndical".
Bref, tous ces comportements de relevage complet sont de plus en plus généralisés ces dernières années, ce qui fait qu'on a systématiquement des CG totalement dégarnis. Apres le top 10-15 sur le TDF, après le top 8 sur le Giro / Vuelta.
  • 1
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30

A l'avant, Louis Nucera savoure. Venu au monde &[…]

Je roule 100% du temps seul. :elephant:

C'est la nouvelle mode de vouloir dénatur[…]

Pendant ce temps là en 2020

@Wielerflits: pas de Hammer Series en 2021. Selo[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site