Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 43 sur 44
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44
#3228235
Valverde, c'est un champion, ça ne l'intéresse pas de faire la course en-dedans un jour sur deux et partir en échappée pour claquer une étape.
Quand il l'a fait (retour de suspension), c'est qu'il n'avait pas les armes pour faire autre chose.
Il doit toujours prendre son pied à suivre les meilleurs grimpeurs jusqu'à 3/4 km de la ligne. C'est surement plus valorisant pour lui.
#3228237
Liam a écrit :
16 sept. 2020, 23:40
xacasar a écrit :
16 sept. 2020, 23:30



Roglic a trés bien montré qu'il savait suivre un/son train et que les efforts/filières longues ne lui faisait pas peur, pourquoi il aurait subitement sauté car la Bahrain menait ? Non, cette manœuvre n'a pas servi à grand chose, à part condamner les échappées, ménager les coéquipiers de Roglic et faire mal à Landa.
Une vraie tentative que j'aurai été le premier à saluer, c'est d'attaquer dés la Madeleine en envoyant Caruso en point d'appui, puis Landa, les Jumbo ont l'air usés, autant tenter d'attaquer de loin.
Ce n’est pas aussi évident pour la capacité de Roglic à être très fort après plusieurs cols montés très vite. Sur l’étape de Loudenvielle, Balès est monté très vite pour un avant dernier col (6w/kg sur la dernière demi heure) et dans Peyresourde il ne suit pas Pogi. On peut penser qu’il gérait mais ce n’est pas une certitude non plus. Et sur l’étape du GC on sentait qu’il était à la limite dans le dernier kilomètre après des cols montés à un tempo très soutenu. Donc pour moi il y avait un doute.

Après coup oui on peut dire que ça n’a servi à rien et que ça a même peut-être été contreproductif pour Landa mais en théorie ce n’était pas si bête.
Ouais enfin au final les Bahrein sont montés peu ou prou comme l'ont fait les Jumbo sur d'autres étapes de montagnes. En haut de la Madeleine il restait 30 coureurs.Et ensuite pendant toute la montée du col de la Loze on a vu les équipiers de Jumbo sautés à peu près où ils l'auraient fait en faisant eux même le train. :spamafote:

Après c'est compliqué de faire autre chose, c'est sûr. Et en tout état de cause au moins la Bahrein aura utilisé une fois son équipe plutôt que de juste leur demander jour après jour de s'accrocher le plus longtemps possible en fond e paquet.

Peut être quand même qu'une rupture de rythme plus franche et plus brutal (genre visser à fond à mi pente de la Madeleine) peut laisser espérer plus de résultat quant à faire péter des équipiers et mettre dans le rouge des leaders.
#3228238
Bradounet_ a écrit :
17 sept. 2020, 00:20
Valverde, c'est un champion, ça ne l'intéresse pas de faire la course en-dedans un jour sur deux et partir en échappée pour claquer une étape.
Quand il l'a fait (retour de suspension), c'est qu'il n'avait pas les armes pour faire autre chose.
Il doit toujours prendre son pied à suivre les meilleurs grimpeurs jusqu'à 3/4 km de la ligne. C'est surement plus valorisant pour lui.
Et il continue de faire mieux que Quintana. :elephant:
#3228257
Liam a écrit :
16 sept. 2020, 23:40
xacasar a écrit :
16 sept. 2020, 23:30



Roglic a trés bien montré qu'il savait suivre un/son train et que les efforts/filières longues ne lui faisait pas peur, pourquoi il aurait subitement sauté car la Bahrain menait ? Non, cette manœuvre n'a pas servi à grand chose, à part condamner les échappées, ménager les coéquipiers de Roglic et faire mal à Landa.
Une vraie tentative que j'aurai été le premier à saluer, c'est d'attaquer dés la Madeleine en envoyant Caruso en point d'appui, puis Landa, les Jumbo ont l'air usés, autant tenter d'attaquer de loin.
Ce n’est pas aussi évident pour la capacité de Roglic à être très fort après plusieurs cols montés très vite. Sur l’étape de Loudenvielle, Balès est monté très vite pour un avant dernier col (6w/kg sur la dernière demi heure) et dans Peyresourde il ne suit pas Pogi. On peut penser qu’il gérait mais ce n’est pas une certitude non plus. Et sur l’étape du GC on sentait qu’il était à la limite dans le dernier kilomètre après des cols montés à un tempo très soutenu. Donc pour moi il y avait un doute.

Après coup oui on peut dire que ça n’a servi à rien et que ça a même peut-être été contreproductif pour Landa mais en théorie ce n’était pas si bête.
Je suis content personnellement de ce qu'a fait la Bahreïn dans la Madeleine même si ça sentait le fail à plein nez (tellement un classique), par contre faut pas non plus surestimé leur rythme imposé.
Ca allait moins vite que le rythme imposé dans Balès par la Jumbo.
Et le pied de La Loze était même lent avant que Bilbao prenne son relais.
Maintenant la Jumbo aurait sûrement monté un cran moins vite dans la Madeleine (au moins sur le bas de l'ascension) c'était pour moi intéressant de voir un rythme différent pas pour mettre vraiment en difficulté Roglic mais ces équipiers (comme ils l'avaient été après le Port de Balès).

Sinon il y a pas de débat sur une attaque plus précoce des 4-5 derniers kms, ce profil de col assure la bagarre sur les dernières rampes mais empêchent toutes bagarres avant.
C'est pas parce que tu attaques de plus loin que tu creuses forcément plus d'écart, pour creuser le plus d'écart il faut la meilleure gestion de ta course, ici avec ce profil de col, la meilleure gestion tu la retrouveras quasiment toujours sur une attaque dans les 4 derniers kms, sauf si vraiment tu as un rythme très lent avant.
#3228272
Wombat a écrit :
17 sept. 2020, 00:25
Bradounet_ a écrit :
17 sept. 2020, 00:20
Valverde, c'est un champion, ça ne l'intéresse pas de faire la course en-dedans un jour sur deux et partir en échappée pour claquer une étape.
Quand il l'a fait (retour de suspension), c'est qu'il n'avait pas les armes pour faire autre chose.
Il doit toujours prendre son pied à suivre les meilleurs grimpeurs jusqu'à 3/4 km de la ligne. C'est surement plus valorisant pour lui.
Et il continue de faire mieux que Quintana. :elephant:
Et attention à lui à Imola, sur les Ardennaises...et sur la Vuelta. Si celle-ci a lieu.
#3228294
Bradounet_ a écrit :
16 sept. 2020, 17:39
clash a écrit :
16 sept. 2020, 17:28


Ah, pardon. Il s'impose au géné de l'Utah devant Ben Hermans et Jack Haig, deux autres géants de demain :elephant:
On a vu pire que la promenade de Sepp Kuss ces dernières années sur le TDF, d'accord. Mais ne même pas y voir de quoi lever un sourcil alors qu'il lâche Porte, Mas, Landa, Yates, Uran en ralentissant en plus pour aider Roglic, c'est quoi sinon du fanboyisme bas de plafond?
A l'époque de ses démonstrations dans l'Utah, on en parlait aussi parce qu'il avait fait péter les watts dans les cols avec des chiffres dignes de ceux qui jouent le podium du TdF.
Mais beaucoup ici relativisaient parce que sur les courses US ça roulotte sur toute l'étape et que pas mal de locaux qui y brillent ne font jamais rien en Europe (Kuss était vu par certains comme le successeur de Lachlan Morton en quelques sortes).
Voilà,

Merci de remettre l'église au centre du village (même si tu y vas un peu fort pour les watts équivalents à ceux qui jouent un podium sur le Tour).

En reprenant ses chiffres Strava, ça oscillait entre 5,8w/kg et 6,2w/kg pour 30 à 25 minutes d'effort.
Moins sur la dernière étape qu'il gagne -la dernière- (sans doute plus émoussé) avec du 5,3w/kg pour des efforts un peu en dessous de la demi-heure là aussi.
#3228296
levrai-dufaux a écrit :
16 sept. 2020, 17:44
Quand on pense que Lopez était tellement en second rideau dans les Pyrénées que son décrochage dans Marie-Blanque était pratiquement passé inaperçu en cours d'étape :w00t:
Lui et Pogacar ont parfaitement géré leur pic de forme. MAL aurait même sans doute pu arriver un peu plus tôt en forme. Je ne donnais pas cher de sa peau au départ de ce Tour. On peut également citer D.Martinez également (même s'il ne joue pas le CG) pour la bonne gestion.

Les seuls qui ont été capables de traverser tout l'été à un niveau stratosphérique ce sont les Jumbo. Je les voyais se tasser en dernière semaine du Tour, mais a priori ça n'aura pas lieu ...

Bernal, outre sa chute, a très mal géré son pic de forme. Il était déjà au top en Occitanie (?!), et sur le Dauphiné bien avant sa chute on sentait que ça manquait de fraîcheur.

Sans chute, je pense que Pinot et Buchmann étaient dans le coup, pas encore au top au Dauphiné mais pas loin de l'être.
#3228300
veji2 a écrit :
16 sept. 2020, 18:12
Ce qui est marrant c'est que finalement, on arrive à la fin du tour et on a eu un TDF d'une facture hyper classique : le leader avec l'équipe la plus forte qui grâce à la force collective (en montagne, dans les bordures) assoit sa domination, quelques pensums, quelques étapes avec de l'action, et in fine une course qui va se figer doucement pour défendre les positions.

Je me demande bien quelles réflexions ASO va en tirer pour les tracés futurs : on se rend bien compte que la question du tracé est assez secondaire finalement. Ils se sont fait chier à mettre de la montagne moyenne vueltaesque hyper régulièrement pour un retour très limité. A voir ce que ça aura comme impact pour la suite.
Le tracé c'est bien mignon mais ça confirme une fois de plus que ce qui tue le spectacle (plus encore que l'oreillette) ce sont les armadas.

Je n'ai pas de bonne idée pour éviter cette concentration de mecs costauds dans la même équipe, mais tous les ans ça nous flingue le pestacle.
#3228301
Pogacar, Martinez, Lopez se jouaient la victoire au dauphiné quand on y repense, mais on sentait bien notamment pour le colombien qu'il n'était pas encore au summum.
Le meilleur pic de forme, c'est Enric Mas, complètement transparent sur le dauphiné, et pourtant il monte peu à peu en régime. J'espère que Movistar l'a prévu sur la vuelta!

Ce même jour Landa, Porte avaient pris une sacré claque...l'étape d'aujourd'hui pourrait ressembler à ça, vraiment dommage cette Jumbo, ça aurait été tellement mieux qu'elle soit en position offensive!
#3228302
Fusagasuga2 a écrit :
16 sept. 2020, 19:06
Lotto-jumboy a écrit :
16 sept. 2020, 18:56
Il ne faut pas connaitre le vélo pour être surpris de voir Kuss à ce niveau.
Kuss est un bon grimpeur, c'est sûr.Reste que le voir évoluer avec une telle aisance, se promener littéralement, sur ces pourcentage, quand les 4/5 du top 10 s'échinait comme il pouvait, avait quelque chose de perturbant. Après on sait qu'en vélo parfois les impressions peuvent être trompeuses.
Attention aux impression en effet. Kuss est toujours hyper relevé, ça donne l'impression qu'il se balade.
Au final, on le voit passer la ligne à l'arrêt et le visage blême, les traits creusés.

Edit : Et j'ajoute en effet que je rejoins Lotto-Jumboy. L'Utah 2018 c'était il y a plus de deux ans. Faut être un vrai cyclix pour s'étonner des perfs de Kuss sur ce Tour (même si je comprends très bien l'agacement de voir l'équipe Jumbo rouler sur tout ce qui bouge, c'est toujours très gênant de voir ce genre de perfs collectives).
#3228305
xacasar a écrit :
16 sept. 2020, 20:01
Niveau chiffre, on est à 412 watts étalon pour Pogacar sur 1h04 d’effort, c'est une excellente performance mais a prendre avec des pincettes, le tarmac était excellent car vient d’être refait, les changements de pentes étaient nombreux, puis sur les 50 dernières minutes, Pogacar fait du 404 watts étalon, soit légèrement en dessous (égal ?) à la perf de Pinot du Tourmalet l'année dernière (407 watts sur 51').

@Bradounet, pour l'analyse Sprick 2006, tu l'avais en mémoire ou tu as fait une recherche d'environ 20min ? :elephant:
Ça vaut ce que ça vaut, mais plus la pente est forte, plus les watts développés sont élevés.
A contrario, bien plus difficile de maintenir ce niveau de puissance sur du plat.

Bon voilà, c'est une remarque de pur amateur, je ne sais pas si ça se transpose parfaitement aux pros (mais j'aurais quand même tendance à dire que les derniers kilomètres de la Loze doivent être exclus du calcul car pas représentatifs).
#3228307
MannyManolo a écrit :
16 sept. 2020, 18:47
Je trouve que Lopez a progressé sur les forts pourcentage et sur plusieurs autres aspects sur ce Tour notamment, il chute bien moins hormis le panneau.
En effet, j'avais oublié sa chute en début de Tour, qui a du jouer dans sa capacité à arriver en forme au bon moment.
#3228308
sutter7 a écrit :
16 sept. 2020, 20:43
Les déclarations des Bahrein-Merida https://www.cyclingnews.com/news/no-rew ... de-france/

Ben moi je leur dis merci et leur tire mon chapeau. En gros ils disent, on allait quand même pas s'asseoir et regarder sans rien tenter?
Ça n'a pas marché, mais au moins on a essayé quelque chose. Et ils sont prêt à tenter des surprises demain!

:applaud:
Après, c'était un peu l'année ou jamais pour Landa.

Ça fait des années qu'il clame haut et fort qu'il peut gagner un GT s'il n'a pas à larbiner. Sur ce Tour l'occasion se présente enfin, ça l'aurait mal foutu s'il n'avait rien tenté malgré sa place anonyme au CG et les écarts.

Je pense que Landa (comme des Poels, Barguil ou Kuss) est bien plus à l'aise en tant que gregario sur un GT qu'en tant que leader. Ça lui permet de ne pas faire toutes les étapes à fond, de jouer sa carte perso sur l'une ou l'autre arrivée, et même de jouer un fond de top 10 en profitant d'une grosse fraîcheur physique et mentale en dernière semaine de GT.
On sous-estime trop l'influx nerveux laissé sur les étapes de transition à devoir batailler pour ne pas chuter ou prendre une bordure, s'ajoute à cela la pression des médias, de l'encadrement, des fans, et celle que tu peux te mettre toi-même.
#3228309
iskinni a écrit :
16 sept. 2020, 21:01
Autant sur le grand colombier S.kuss n'avait servi à rien mais là :
il était avec lopez devant mais il coupe son effort ,regarde derriere sans arret attend roglic.Roglic qui attaque quelques secondes plus tard pour rejoindre kuss qui s'était garé.
s.kuss en remet un coup ils distancent tous les 2 pogacar, le trou est fait...kuss roule un petit moment et roglic réattaque en danseuse dans un virage après pour tenter de rejoindre seul lopez.
beau travail d'équipe. :applaud:
C'était l'anniversaire de Kuss au Grand Colombier, l'équipe a voulu lui offrir l'étape, mais à très mal joué le coup. Ça explique qu'il n'ait "servi à rien". :wink:
#3228310
El_Pistolero_07 a écrit :
16 sept. 2020, 21:43
Vraiment énorme ce col de la loze. J'avais jamais vu un tel monstre sur le Tour !
En plus il est très long et peut se combiner avec pas mal de cols (Madeleine, Cormet de Roselend...). J'aimerais le revoir en entrée de premier massif, ça semble être le genre de montée que tu ne peux pas escamotée.

On a peut être trouvé notre Angliru ou Zoncolan !
D'ailleurs a t'on eu des réactions de coureurs sur ce col et une comparaison vis à vis des autres monstres ?
Pour le spectacle du Tour, je ne sais pas si c'est une réussite, mais Méribel -qui souhaite attirer du tourisme en été- a parfaitement réussi son coup de comm' vis à vis des cyclos amateurs.

Ce matin, je pense qu'ils sont très nombreux à vouloir aller se frotter à la Loze dans les mois qui viennent. :niark:
#3228312
Wombat a écrit :
17 sept. 2020, 00:25
Bradounet_ a écrit :
17 sept. 2020, 00:20
Valverde, c'est un champion, ça ne l'intéresse pas de faire la course en-dedans un jour sur deux et partir en échappée pour claquer une étape.
Quand il l'a fait (retour de suspension), c'est qu'il n'avait pas les armes pour faire autre chose.
Il doit toujours prendre son pied à suivre les meilleurs grimpeurs jusqu'à 3/4 km de la ligne. C'est surement plus valorisant pour lui.
Et il continue de faire mieux que Quintana. :elephant:
Merde, ce tacle venu de l'hyper-espace. :rieur:
#3228316
On3 a écrit :
17 sept. 2020, 09:42
Les seuls qui ont été capables de traverser tout l'été à un niveau stratosphérique ce sont les Jumbo. Je les voyais se tasser en dernière semaine du Tour, mais a priori ça n'aura pas lieu ...
C'est précisément ce qui m'interpelle le plus chez JV. A la limite Kuss a une courbe assez logique : en second rideau sur Burgos, gros Dauphiné puis Tour "à la carte" avec quelques journées off. Mais d'autres font tout à fond depuis le Tour de l'Ain sans fléchir une seule minute. Personne d'autre dans le peloton ne l'a fait... Il y a l'incertitude avec les chutes de certains mais on voit que ceux qui sont en forme sur cette troisième semaine étaient soit un peu retrait sur les premiers jours de course d'août, soit choisissait leurs étapes (Porte notamment, qui a beaucoup couru mais qui a bien géré la fatigue).
#3228320
Jean-René_Godart a écrit :
17 sept. 2020, 00:16
Il y en a un qui fait son top 10 de manière anonyme c’est Valverde. Personne ne pourrait soupçonner qu’il est sur ce Tour mais à 40 balais vu le niveau général c’est pas mal. Après pour un gars de son pedigree je ne vois pas ce que ça lui apporte par rapport à une belle victoire d’étape
"Il est recordman de Top 10 au classement général des grands tours avec 19 places dans les 10 premiers"

Tour de France
12 participations

2005 : abandon (13e étape), vainqueur de la 10e étape
2006 : abandon (3e étape)
2007 : 6e
2008 : 8e, vainqueur des 1re et 6e étapes, Maillot jaune maillot jaune pendant 2 jours
2012 : 20e, vainqueur de la 17e étape
2013 : 8e
2014 : 4e
2015 : 3e
2016 : 6e
2017 : abandon (1re étape)
2018 : 14e
2019 : 9e

Tour d'Italie
1 participation
2016 : 3e, vainqueur de la 16e étape

Tour d'Espagne
13 participations

2002 : abandon (15e étape)
2003 : 3e, Leader du classement du combiné vainqueur du classement du combiné, vainqueur des 9e et 15e étapes
2004 : 4e, vainqueur de la 3e étape
2006 : 2e, vainqueur de la 7e étape, Maillot or maillot or pendant 8 jours
2008 : 5e, vainqueur de la 1re étape, Maillot or maillot or pendant 1 jour
2009 : Leader du classement général Vainqueur du classement général, Leader du classement du combiné vainqueur du classement du combiné, Maillot or maillot or pendant 13 jours
2012 : 2e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points, Leader du classement du combiné vainqueur du classement du combiné, vainqueur des 1re (contre-la-montre par équipes), 3e et 8e étapes, maillot rouge pendant 1 jour
2013 : 3e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points
2014 : 3e, vainqueur des 1re (contre-la-montre par équipes) et 6e étapes, maillot rouge pendant 4 jours
2015 : 7e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points, vainqueur de la 4e étape
2016 : 12e
2018 : 5e, Leader du classement par points vainqueur du classement par points, vainqueur des 2e et 8e étapes
2019 : 2e, vainqueur de la 7e étape

Il fait juste honneur à son palmarès et comme Delgado il continuera de jouer le général des GT jusqu'à son dernier coup de pédale dans un GT.
#3228321
pascal94100 a écrit :
16 sept. 2020, 20:45
Mine de rien, Lopez se dirige vers le podium, et ainsi il aura eu ce résultat sur les 3 GT. Reste maintenant à accrocher la première place.
Attention quand même avec lui, il est capable d'être très fort un jour et bcp moins bien le lendemain. Le podium est loin d'être assuré.
  • 1
  • 40
  • 41
  • 42
  • 43
  • 44

+1 Les données brutes dans le tweet peuv[…]

Tadej Pogacar vu ses facultés de ré[…]

3 coureurs s'échappent et prennent rapideme[…]

Burgos BH 2020

J’ai vu ça aussi. C’est s[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site