Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 177 sur 178
  • 1
  • 174
  • 175
  • 176
  • 177
  • 178
Par Nonoms
#3227983
Je ne sais pas. La densité à haut niveau reste correcte mais c'est vraiment deux ou trois champions qu'il manque.
La Belgique a Van Aert, Remco et GVA, la France Alaphilippe et Demare, les Pays-Bas Dumoulin et Van Der Poel, en Slovénie Roglic et Pogacar, en Colombie Bernal, MAL, Quintana, Uran, en Norvège Fulgsang, au Royaume Uni les frères Yates, Thomas ...
En Italie, hormis Nibali (a voir si ça ne sera pas la saison de trop), je ne vois personne du niveau de ceux la. Aru c'est fini, Bettiol a un monument mais comme je disais ça sent le one shot, Viviani cette année est transparent et il a 31 ans...
Le reste: Trentin, Ulissi, Nizzolo, Ciccone c'est en dessous.
Ganna ne marche qu'en chrono.
Seul Formolo me semble avoir des grandes courses dans les jambes mais il est au max deja.

On n'attends pas des Cipo, Pantani, Bettini, Bartoli, Petacchi, Rebellin, Ballerini & co.
Mais au moins 1-2 sprinters, 1-2 flandriens, 1-2 ardennais et 2-3 grimpeurs et coureurs de GT qui ont de réelles chances de podiums sur les plus grandes course et qui font des perfs régulières année après année.
1 Pozzato, 1 Scarponi et 1 Bennati ça serait déjà bien, c'est pour dire...

Je ne sais pas si c'est la gestion des jeunes qui fait ça mais l'Italie est incapable de produire des champions depuis 10 bonnes années.

Citez moi objectivement un italien favori pour un top 5 dans 10 jours. Même le top 10 est très loin d'être assuré... C'est quand même dur pour l'Italie...
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3228017
AlbatorConterdo a écrit :
16 sept. 2020, 18:48
levrai-dufaux a écrit :
16 sept. 2020, 18:45
Les débuts de Bagioli sont quand même très prometteurs.
Je n'ai pas envie de lui porter la poisse, mais je crois vraiment en ce coureur.
Faut juste qu'il n'ait pas la mauvaise idée de changer d'équipe :genance:
Voila pourquoi je ne te réponds pas contrairement à Nonoms, parce que quoi qui se passe, tu cherches toujours à en remettre une couche sur l'Italie.

Bagioli est bon, et la seule chose que tu trouves à faire, c'est de minimiser ses perfs... :paf-mur:
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3228287
Nonoms a écrit :
16 sept. 2020, 18:12
Je ne sais pas. La densité à haut niveau reste correcte mais c'est vraiment deux ou trois champions qu'il manque.
La Belgique a Van Aert, Remco et GVA, la France Alaphilippe et Demare, les Pays-Bas Dumoulin et Van Der Poel, en Slovénie Roglic et Pogacar, en Colombie Bernal, MAL, Quintana, Uran, en Norvège Fulgsang, au Royaume Uni les frères Yates, Thomas ...
En Italie, hormis Nibali (a voir si ça ne sera pas la saison de trop), je ne vois personne du niveau de ceux la. Aru c'est fini, Bettiol a un monument mais comme je disais ça sent le one shot, Viviani cette année est transparent et il a 31 ans...
Le reste: Trentin, Ulissi, Nizzolo, Ciccone c'est en dessous.
Ganna ne marche qu'en chrono.
Seul Formolo me semble avoir des grandes courses dans les jambes mais il est au max deja.

On n'attends pas des Cipo, Pantani, Bettini, Bartoli, Petacchi, Rebellin, Ballerini & co.
Mais au moins 1-2 sprinters, 1-2 flandriens, 1-2 ardennais et 2-3 grimpeurs et coureurs de GT qui ont de réelles chances de podiums sur les plus grandes course et qui font des perfs régulières année après année.
1 Pozzato, 1 Scarponi et 1 Bennati ça serait déjà bien, c'est pour dire...

Je ne sais pas si c'est la gestion des jeunes qui fait ça mais l'Italie est incapable de produire des champions depuis 10 bonnes années.

Citez moi objectivement un italien favori pour un top 5 dans 10 jours. Même le top 10 est très loin d'être assuré... C'est quand même dur pour l'Italie...
Vu la capacité de l'Italie à se transcender avec le maillot national, je serais surpris que ni Ulissi, Nibali ou Formolo ne terminent dans le top 10 à la maison.
Par Nonoms
#3228384
Tu me paraphrases presque. :green:
En gros le top 5 c'est ce qu'on peut espérer de mieux, le podium semblant vraiment inaccessible hors surprise monumentale.
Et une absence de top 10 serait une déception mais reste quand même assez envisageable.

Si Formolo avait été au top, j'espérerai un podium mais je vois mal comment il peut l'être avec sa blessure.
Vu le niveau de Nibali et l'incapacité d'Ulissi à marcher au delà de 220 bornes, je vois plus un Caruso ou un Brambilla essayer d'accrocher un fond de Top10 pour sauver l'honneur.
J'attends de voir un Bettiol aussi, que j'ai attendu sur plusieurs étapes du Tour et qui n'a rien fait pour l'instant.
#3229506
Le TdF de Trentin est pitoyable. Lui qui jadis sentait bien les coups a passé toute l'épreuve à courir à l'envers, derrière des objectifs inatteignables comme le maillot vert, sans aucun résultats. Des attaques sur des étapes où il n'avait rien à espérer, des sprints en 3ème rideau, tant d'énergie dépensée pour des prunes, c'est affligeant.
Par Nonoms
#3230844
AlbatorConterdo a écrit :
18 sept. 2020, 17:30
Le TdF de Trentin est pitoyable. Lui qui jadis sentait bien les coups a passé toute l'épreuve à courir à l'envers, derrière des objectifs inatteignables comme le maillot vert, sans aucun résultats. Des attaques sur des étapes où il n'avait rien à espérer, des sprints en 3ème rideau, tant d'énergie dépensée pour des prunes, c'est affligeant.
C'est clair, pourtant il était fort vers Lyon. Mais je crois aussi que c'est son équipe qui court à l'envers. Il l'ont laissé se débrouiller seul alors qu'ils n'avaient personne d'autre à protéger...
GVA a été honteux...

Bon sinon, il faudrait annexer la Slovénie et ça réglerait le problème. Après tout on a déjà Trieste donc pourquoi ne faire les choses qu'à moitié? :elephant:
Par Nonoms
#3234901
Voila voila, des fonds de top 10 de Caruso c'est le meilleur niveau qu'un italien peut atteindre sur les grandes courses. :mouchoir:
Enfin bon, au moins Nibali a l'air dans les temps pour le Giro... Une des rares courses où un italien peut espérer le top5 :green:
Avatar de l’utilisateur
Par Norway
#3235038
Oui le bilan est positif et puis les Bettiol, Masnada, Bagioli ont de belles années encore devant eux. A voir les jeunes Piccolo, Tiberi, Fancellu, Aleotti, etc.

Merci pour Milan c'est vrai que je ne le connaissais pas et il a battu plusieurs bons jeunes sprinters sur le dernier Baby Giro.
Par Nonoms
#3235127
10ème à domicile sans jamais peser sur la course, bilan positif?
Je veux bien qu'Albator en fasse trop mais là c'est vous qui exagérez clairement.
D'ailleurs on avait bien prédit le résultat et on ne s'est pas trompé. Sans Nibali, l'Italie c'est le néant au plus haut niveau (cad être podiumable sur les plus grandes courses)...
Par Nonoms
#3235295
Le CLM n'est pas considéré comme une grande course.
Un Rogers et ses 3 titres ne sera jamais considéré comme un grand coureur de son époque alors qu'un Ballan avec la course en ligne et le Ronde si. (je mets de côté les affaires qui ne font pas sens dans cette comparaison)
Par azzurro
#3235399
Nonoms a écrit :
27 sept. 2020, 19:12
10ème à domicile sans jamais peser sur la course, bilan positif?
Je veux bien qu'Albator en fasse trop mais là c'est vous qui exagérez clairement.
D'ailleurs on avait bien prédit le résultat et on ne s'est pas trompé. Sans Nibali, l'Italie c'est le néant au plus haut niveau (cad être podiumable sur les plus grandes courses)...
Pour relativiser les mauvais résultats d'ensemble de la Squadra, force est de reconnaître que les acteurs principaux de ces CDM ont couru le Tour ( exception faite de Fuglsang même s'il n'a jamais vraiment pesé sur la course )...et ce n'est pas un hasard si Caruso qui a trés bien fini le Tour, est le mieux classé des Azzuri... Donc évitons de tirer des conclusions trop hâtives...et attendons la fin de la saison pour faire des bilans. Il reste encore beaucoup de courses à faire dans un calendrier trés resserré. Cette Nation a dans ses rangs de grands spécialistes du crono, et derriere F. Ganna des jeunes se distinguent : Milan, mais aussi Tiberi, Piccolo, Milesi pour n'en citer que quelques uns !..et être bon rouleur c'est quand même un sacré atout pour briller dans un grand Tour !.. Non, l'avenir n'est pas aussi sombre que certains veulent nous le faire croire :italia:
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3235403
Et puis c'est indéniable qu'en punch / grimpette de classe mondiale, les italiens ne sont pas très bien pourvus (ulissi, nibali... c'est bien mais pas l'idéal pour un mondial). Formolo, peut être la meilleure carte, blessé. Moscon, potentiellement intéressant, qui n'y est plus du tout maintenant...
Mais sur d'autres terrains (plat, clm, sprint) il y a un peu plus de densité.
Ou sur les courses de moins haut niveau :hehe:

Bref, il manque un Bettini, Di Luca, Rebellin ** autre nom à insérer**... Ceux qui ont fait le beau temps du cyclisme italien sur ces 20 dernières années.
  • 1
  • 174
  • 175
  • 176
  • 177
  • 178

Pas vraiment, vu que ces équipes peuv[…]

Il faut que je m'y remette aux elimina, ça[…]

Ca dépend du niveau qu'on attend pour le WT[…]

84ème Flèche Wallonne(30/09/20)

Assez surpris que beaucoup trouvent le plateau f[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site