Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 68 sur 73
  • 1
  • 66
  • 67
  • 68
  • 69
  • 70
  • 73
Par *Chouchou*
#3187108
DanielH a écrit :
05 juil. 2020, 19:57
Florian Sénéchal a remporté, en solitaire, le GP Vermarc...
Oui et de fort belle manière !
Et il se paie Victor Campenaerts en pleine forme après ses séances en altitude.
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3187114
Un second David_B? :wink:

"Aujourd’hui j’étais le seul coureur français de ce peloton… Mais ça reste une équipe belge (Deceuninck-Quick-Step) qui gagne. Et puis, je cours comme un Belge ! Ma manière de courir, c’est comme un Belge. Je vis aussi en Belgique, donc on peut dire que je suis Franco-Belge", a déclaré le vainqueur Florian Sénéchal qui a réussi à battre les 148 coureurs belges.

https://www.rtbf.be/sport/cyclisme/deta ... d=10536681
#3187116
Sénéchal est vraiment un mec prometteur sur les Flandriennes, et notre réservoir est assez pauvre en France, il donne l' impression de progresser depuis deux ans.
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3187120
La kermesse pro de Rotselaar, remportée par Florian Sénéchal, n’était pas la seule course élite de ce dimanche. Il y avait aussi l’épreuve d’entraînement d’Outrijve. Où Sep Vanmarcke s’est imposé. L’ancien vainqueur du Grand Prix de Plouay a gagné en solitaire, tandis que le jeune pro wallon Franklin Six a pris la deuxième place, réglant au sprint le groupe de poursuivants dans lequel s’était glissé Jens Keukeleire, coéquipier de Vanmarcke, mais aussi le Hennuyer Dylan Dame, actuel quatrième du DH Challenge Ekoï et qui s’est classé neuvième.
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3187147
*Chouchou* a écrit :
06 juil. 2020, 01:11
DanielH a écrit :
05 juil. 2020, 19:57
Florian Sénéchal a remporté, en solitaire, le GP Vermarc...
Oui et de fort belle manière !
Et il se paie Victor Campenaerts en pleine forme après ses séances en altitude.
Je dirais plutôt "en pleines formes", l'altitude fait grossir? :wink:

Image
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3187330
Jean-Christophe Péraud renvoyé par l'UCI pour raisons économiques (à cause du Covid).

J'ai l'impression qu'il n'a servi à rien, l'UCI en est toujours à sa tablette "magique", rien n'a été fait pour rechercher les roues trafiquées, etc...

Il semble qu'il veuille se reconvertir dans l'encadrement d'une équipe...
Par BennyFDJ
#3187355
L'article pour ceux qui souhaitent en savoir plus :

La fin n'a pas eu droit au même concert de trompettes que le début. Il y a deux ans, la nomination de Jean-Christophe Péraud au poste de manager « matériel et lutte contre la fraude technologique » à l'UCI (Union cycliste internationale) avait fait l'objet d'une intense campagne de communication. Il y a quelques semaines, c'est par un discret coup de téléphone que le deuxième du Tour de France 2014 a été averti que sa mission prenait fin le 30 juin. Et l'UCI n'a toujours pas communiqué sur le sujet.

La pandémie est passée par là. Toutes les courses ayant été annulées depuis Paris-Nice, l'UCI a été privée des taxes « calendrier » et ses finances clopinent. On a donc taillé dans le gras et ce qui passait pour indispensable il y a quelques mois est soudain devenu accessoire.

Jean-Christophe Péraud est-il parvenu au bout de sa mission ? « Oui et non, répond-il. Oui à titre personnel parce que j'ai conscience qu'il n'y a pas de fraudeur au plus haut niveau de compétition. Non parce que l'UCI n'a pas réussi à garantir au grand public que cette fraude n'existait pas. Il n'y a rien de plus difficile que de prouver que quelque chose n'existe pas. Et il y a toujours un doute dans l'esprit du grand public. »

À la Fédération internationale, on partage son avis. On a désormais la certitude que le moteur n'est pas utilisé au plus haut niveau, mais le doute continue à polluer l'image du cyclisme et la crédibilité de ses résultats. Ainsi, l'UCI cherche toujours un sponsor principal pour ses Championnats du monde sur route alors qu'elle a trouvé des alliés de poids pour le VTT (Mercedes) et pour la piste (Tissot).

La lutte contre la fraude technologique, au même titre que le combat contre le dopage, doit se maintenir à un certain niveau pour inspirer la confiance des partenaires économiques. « D'une certaine façon, on doit encore faire nos preuves », glisse un membre de l'UCI.

Le partenariat avec le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives) a permis de mettre au point un système de détection très performant, capable de couvrir tous les vélos du départ à l'arrivée d'une course. Le prototype est séduisant. En revanche, son prix est exorbitant et n'est plus compatible avec les conditions du moment.

La lutte contre la fraude technologique, « ça a un coût mais ça n'a pas de prix », avait l'habitude de dire David Lappartient, le président de l'UCI. Mais en période de vaches maigres, le coût dépasse l'enjeu. La réflexion aurait sans doute été différente si Péraud avait encore eu des doutes sur l'utilisation du moteur électrique. « La crédibilité du sport passe-t-elle avant tout et mérite-t-elle cet investissement ? Ce n'est pas à moi de répondre à cette question, glisse-t-il. C'est un vrai choix politique. »

Péraud de retour chez AG2R ?

Aujourd'hui, l'ancien coureur d'AG2R-La Mondiale accompagne des investisseurs d'Annecy qui ont monté un dossier de reprise pour le groupe Mavic (roues et pédales, principalement). En attendant de se replonger directement dans le sport. « J'ai beaucoup appris à l'UCI mais je souhaite me recentrer du côté des athlètes, annonce-t-il. J'aimerais travailler sur l'optimisation de la performance dans une équipe cycliste en coordonnant les différents corps de métiers : athlètes, directeurs sportifs, staff médical... »

Il espère un coup de fil de son ancien patron, le manager d'AG2R-La Mondiale, Vincent Lavenu, qui table sur la signature d'un nouveau cosponsor pour ajouter une ligne budgétaire. « La France, c'est un peu la facilité, reconnaît Péraud. Cependant, je ne m'interdis pas de travailler dans une équipe étrangère. Je n'ai pas de formation particulière mais je peux mettre en avant ma propre expérience : j'ai toujours été à la recherche de la performance à travers toutes les méthodes d'entraînement. »
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3187374
AlbatorConterdo a écrit :
03 juil. 2020, 16:51
JFKs a écrit :
03 juil. 2020, 16:32


Arrête, certains coureurs pourraient tomber dans le panneau. :genance:
ça fait déjà 2 saisons que F.Aru tente cette expérience. :elephant:
Il a d'ailleurs eu l'occasion d'y croiser le cerveau de Riccardo Ricco.
Le cyclisme transalpin en son meilleur. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#3187952
Records féminin et masculin de l'Everesting battu cette semaine. Celui des hommes par une vieille connaissance puisqu'il s'agit de ... Contador :wink:

Les 2 records ont été battu sur des pentes à 13% de moyenne. Si Emmma Pooley, qui l'a réussi en Suisse, du côté de Schwyz, n'a dû franchir sa côte qu'à 10 reprises pour établir son record, Contador lui avait choisi un tronçon de 960m qu'il a grimpé 78 fois :saoul:
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3188083
jimmy39 a écrit :
10 juil. 2020, 14:33
Records féminin et masculin de l'Everesting battu cette semaine. Celui des hommes par une vieille connaissance puisqu'il s'agit de ... Contador :wink:

Les 2 records ont été battu sur des pentes à 13% de moyenne. Si Emmma Pooley, qui l'a réussi en Suisse, du côté de Schwyz, n'a dû franchir sa côte qu'à 10 reprises pour établir son record, Contador lui avait choisi un tronçon de 960m qu'il a grimpé 78 fois :saoul:
A son âge, il n'arrive plus à monter plus d'un km à la fois, il a besoin de récupérer au milieu.
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3188171
Contador ????
Ces dernieres semaines que si grimper six fois et quatre fois la Morcuera que si battre son record a la bola del mundo que si une sortie de 7 heures et maintenant monter 78 fois ce kilometre a 13 % de la montee de Navapelegrin.
Seulement pour promotionner sa marque de velo :reflexion: Alberto a arrete trop tot le cyclisme pro. On dirait

Tiens cette montee de Navapelegrin, ici a
Madrid, recemment goudronnee avec ses 5 km derniers a + de 9%.
Avec tous ces arbres qui protegent les coureurs de la chaleur. On le verá sur la vuelta un jour ...
Par Quef
#3188272
Sur CyclingNews, relayé par Cyclism'actu, le DS de Sunweb Matt Winston annonce un déluge de watt sur le Tour, du fait de leur exceptionnelle fraîcheur.
Un motif de suspicion de plus, surtout...
Avatar de l’utilisateur
Par AlbatorConterdo
#3188273
Quef a écrit :
11 juil. 2020, 18:13
Sur CyclingNews, relayé par Cyclism'actu, le DS de Sunweb Matt Winston annonce un déluge de watt sur le Tour, du fait de leur exceptionnelle fraîcheur.
Un motif de suspicion de plus, surtout...
+1
Sinon, ça ferait belle lurette que tout les prétendants à la victoire sur le TdF feraient l'impasse sur le début de saison,un peu à la Lance Armstrong. :genance:
Par xacasar
#3188609
GATO a écrit :
10 juil. 2020, 23:17
Contador ????
Ces dernieres semaines que si grimper six fois et quatre fois la Morcuera que si battre son record a la bola del mundo que si une sortie de 7 heures et maintenant monter 78 fois ce kilometre a 13 % de la montee de Navapelegrin.
Seulement pour promotionner sa marque de velo :reflexion: Alberto a arrete trop tot le cyclisme pro. On dirait

Tiens cette montee de Navapelegrin, ici a
Madrid, recemment goudronnee avec ses 5 km derniers a + de 9%.
Avec tous ces arbres qui protegent les coureurs de la chaleur. On le verá sur la vuelta un jour ...
Ses sorties de 200km/5h à prés de 40km/h/300 watts de moyenne sont très impressionnantes et surtout sans un énorme entrainement. AC n'est certainement plus le AC d'il y a 10 ans, mais pourrait encore être un bon pro ou botter les fesses des meilleurs élites (encore une fois, sans un entrainement réellement conséquent...).
Avatar de l’utilisateur
Par DanielH
#3188823
Michael Storer a dû quitter le camp d’entraînement de l’équipe Sunweb à Kühtai (Autriche).

L’Australien de 23 ans n’a pas respecté les strictes règles de sécurité concernant le coronavirus. Selon la formation, il ne s’agit pas d’une punition, mais la décision a été prise par précaution. « Nous appliquons des mesures de sécurité très strictes durant notre camp d’entraînement », a expliqué l’équipe. « Nous voulons limiter autant que possible les interactions avec le monde extérieur afin de minimiser les risques d’infection. Pas seulement pour ne pas être infecté, mais aussi pour minimiser le risque d’amener le virus dans le peloton quand nous reprendrons la compétition le 1er août. »

L’équipe n’a pas précisé ce que Storer a fait. « C’est une pure précaution et Michael a compris cela. Le sport de haut niveau en ces temps de coronavirus est une nouvelle situation pour tout le monde. On a demandé beaucoup aux gens et nous comprenons que les coureurs et l’encadrement doivent s’habituer à cela. »
  • 1
  • 66
  • 67
  • 68
  • 69
  • 70
  • 73
Team Cofidis 2020

Pourquoi pas De La parte ?

Perso a la place de toutes les autres é[…]

Total Direct Energie 2020

Par ailleurs Lilian Calmejane est sélection[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site