Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3156785
Norway a écrit :
10 avr. 2020, 11:22
Enzo Faloci ça vaut quoi ?

Vu la saison compliquée cette année, vous voyez qui du AVC Aix monter chez les pros ?
J'aurais eu tendence à penser que celui qui avait une chance etait Matsuda, qui a déjà gagné en Europe, mais la coupure casse un peu, il n'y a pas de choix evident hormis les 2 qui sont garanti en 2021 (Carr et un autre). C'est bien là le problème, dur d'aller chercher des gars si il n'y a pas de resultat pour les evaluer, surtout les amateurs. Les seuls qui vont monter pro cette année sont les U23 qui on déjà performé l'an dernier mais qui ne sont pas monté type Aleotti
#3156890
Article dans La Provence d'aujourd'hui au sujet de Delko . Il revient sur le rachat des parts de Rostaing par le pdg de Delko ( "c'était important financièrement" ).

Rostaing est officiellement en congé maladie et l'article s'interroge sur son avenir futur rôle dans l'équipe, les positions n'étant peut être pas irréconciliables . Le secteur sportif va être de toute façon remodelé ( note de Volabov : il y a eu plusieurs offres d'emploi récemment : coach, nutritionnistes etc.) . L'objectif c'est le TDF 2021. La stratégie reste basée sur les jeunes talents.
Avatar de l’utilisateur
Par Psyonix76
#3156909
Après , La Pomme Marseille avec Rostaing n'a pas toujours marché tip top quand même. Ils ont souvent eu du mal à exister en Europe malgré un certain investissement de la part des sponsors. Peut être qu'il y a eu une certaine lassitude qui a mené à faire ces changements.Le début de saison est bon mais on apprend maintenant que Rostaing n'était déjà plus la en ce début d'année pour gérer l'équipe.
Avatar de l’utilisateur
Par matthmic
#3156920
J'espère que la nouvelle politique ne va pas les faire revenir sur le recrutement très international de l'équipe. Je n'aimerai pas qu'ils deviennent une équipe française lambda.
Avatar de l’utilisateur
Par Psyonix76
#3156925
Pour le moment , en ce début de saison , les cartes "exotiques" ont montré de jolies choses donc je pense que tu devrais être rapidement rassuré.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3157316
matthmic a écrit :
19 avr. 2020, 11:30
J'espère que la nouvelle politique ne va pas les faire revenir sur le recrutement très international de l'équipe. Je n'aimerai pas qu'ils deviennent une équipe française lambda.
C'est le point sur lequel a insisté Lannes dans le communiqué de l'équipe. Tout ceci, plus le fait que pour la première fois (il me semble) il y ai eu des spots publicitaires de la marque Delko durant Paris Nice, me fait penser qu'ils accelerent la machine là.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3157658
Je viens de voir les articles de La Provence, c'est tout de même bizarre Rostaing, on dirait qu'il a un peu pété un plomb en revandant ses parts, en restant dans un premier temps, puis en disparaissant de la circulation.
Avatar de l’utilisateur
Par Adryy8
#3157663
Psyonix76 a écrit :
20 avr. 2020, 11:22
Le frère caché de Dennis ?
C'est exactement ce que je me suis dit, j'ai plutot l'impression que 'est un cas d'épuisement profond là. J'ai pas l'impression que le patron de Delko ait de mauvaises intentions donc je vois pas trop quel est le problème.
#3163367
En bonus l'interview ( qui est dans le communiqué de presse, elle n'est pas de vcn)

C'est assez atypique de retrouver quelqu'un de si jeune dans le métier professionnel,
comment en es-tu arrivé là ?

Spoiler : :
Je suis loin d’être le seul entraîneur dans ce cas, mais j'ai également eu un parcours aty-
pique. Depuis mes 15 ans et mes premières compétitions cyclistes, j’ai toujours été at-
tiré par l’optimisation de la performance, d’abord pour moi-même afin de me dépasser
et ensuite en grandissant pour aider les autres à s’accomplir et à utiliser le maximum
de leur potentiel.
Je me suis tourné vers des études en Staps entraînement sportif, puis j'ai continué la
voie « classique » avec un master de préparation physique et réathlétisation. Mais j'ai
souhaité avoir d’avantage d’expérience de terrain, je me suis donc tourné vers un DE-
JEPS cyclisme traditionnel qui s'est révélé très formateur pour moi.
J’ai ensuite créé mon entreprise d’entraînement à distance tout en travaillant dans
le milieu du cyclisme amateur, notamment auprès du Team cycliste azuréen (un des
clubs formateurs pour l’équipe) et d’une section sportive.
Quand Philippe Lannes m’a contacté avec un projet qui correspondait parfaitement à
mes idées et valeurs, j’ai tout de suite accroché.
Quelle est ta mission sur la partie performance ?
Spoiler : :
Ma première mission est de développer le potentiel de performance des coureurs au
travers des entraînements et de leur permettre ensuite de l’exprimer à 100% sur les
courses.
Cela implique de travailler sur des facteurs comme la diététique, le matériel, la pré-
paration mentale et d'interagir avec le pôle médical pour veiller à la bonne santé des
coureurs. Le but est que les directeurs sportifs aient les coureurs à leur forme optimale
le jour J.
Ma seconde mission est de structurer le pôle Performance.
Pour ce faire, je recrute actuellement deux entraîneurs supplémentaires dont un en-
traîneur sport-scientist afin d’assurer un suivi de qualité et un nutritionniste pour inter-
venir de manière précise sur tous les facteurs de performance.
Je vais également faire intervenir des ostéopathes pour régler les problèmes liés aux
chutes pendant les courses et pour permettre aux coureurs de mieux récupérer entre
chaque étape.

En cette période de confinement, comment conserves-tu le lien avec les coureurs et
quels entraînements leur proposes-tu ?
Spoiler : :
Je suis régulièrement en contact pour maintenir leur motivation et leur proposer les
entraînements les plus adéquats. Après, tout dépend des coureurs et des possibilités.
Les coureurs français ont fait pour la plupart un gros début de saison.
Mi-mars, ils ont réalisé une semaine de coupure, sans sport avant de recommencer à
s’entraîner, en enchaînant des séances de home-trainer et des séances de musculation
au poids du corps. L’idée est de passer cette période le mieux possible sans qu’ils y
laissent des plumes tant au niveau mental que physique.
Pour les autres coureurs pouvant encore s’entraîner sur la route, nous accentuons le
travail sur des points spécifiques, que ne permet pas une saison habituelle.
Même si le fait de gérer une situation nouvelle est contraignante, cela représente une
réelle opportunité d’avoir les coureurs à disposition pour travailler, sans penser à la
performance à court terme.
C'est comme une inter-saison mais sans la fatigue des jours de courses.

Comment envisages-tu la reprise après le confinement ?
Spoiler : :
Le confinement a en quelque sorte réinitialisé la saison.
Dès que les conditions sanitaires nous le permettront, nous organiserons deux stages
d'entraînement : un permettant aux coureurs d’enchaîner les kilomètres et un autre
avec des exercices plus spécifiques.
Ensuite, tout dépendra de la durée de la période entre la fin du confinement et les pre-
mières courses. Si cette dernière se poursuit, nous organiserons des rassemblements
spécifiques par groupe de coureurs afin que les coureurs soient prêts pour la reprise.
Dans tous les cas, nous serons prêts.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3178825
Quef a écrit :
07 mai 2020, 13:34
D'après L'Equipe.fr, Delko a embauché José Azevedo en tant que DS.
Je ne sais plus ce qu'Ancelin pense de cet ancien de Katusha :reflexion:

Je vais répondre en passant.

Bon déjà DS ça me semble mieux que manager, pour moi c'était tout le simplement le pire manager de l'équipe sur les 10 ans, il a fait beaucoup de choix assez loufoques (notamment dans les compo d'équipes :green: ) et puis dans sa manière de manager il était un peu trop mou, trop sympa peut être.

DS pourquoi pas, il va apporter l'expérience du haut niveau (il était DS à l'apogée de la Katusha, il a donc connu le succès).
Je sais pas si il est pareil quand il est DS que quand il est manager (peut être la pression) mais on est pas dans la voiture et dans le bus on peut pas savoir...

Pour Delko c'est un coup à prendre, faudra pas s'attendre à de gros coups d'éclats de sa part, mais il imposera son expérience et son calme.
Sports mécaniques 2020

Vu comment il continuait à s'arracher avec […]

Tant que je n'ai pas bougé, ça peut […]

Infirmerie - Saison 2020

Sergio Samitier victime d’une chute à[…]

Replays de courses (no spoil!)

L'étape du Finestre du Giro 2018 : htt[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site