Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 7 sur 9
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9

Un GT unique en 2020 bonne ou mauvaise idée ?

Oui, bonne idée mais impossible à mettre en place
33
43%
Non c'est nul
28
36%
Oui, bonne idée
13
17%
Sans opinion
3
4%
#3145693
CaramelMou a écrit :
05 avr. 2020, 23:10
Si j'ai un peu de temps, je dois pouvoir faire les profils assez rapidement si c'est prendre tel col, tel col et tel col/côte. Si c'est plus détaillé pour passer dans des endroits bien précis, ça prendra un peu plus de temps mais j'essayerai de le faire quand même :wink:
Merci beaucoup: attends néanmoins que j'en arrive au post des premières étapes de montagne et on verra en fonction des liens que je donnerai s'il y a lieu de faire quelque chose en plus.
Mais en, tout cas, super ton initiative :super:
#3146380
Voici les 3 premières étapes du GT dont j’ai expliqué les principes dans le post ci-dessous
jicébé a écrit :
05 avr. 2020, 22:31
...
Semaine 1


#1: Lille - Roubaix, 193 km.

Un petit Paris-Roubaix avec pas moins de 18 secteurs pavés, pour un total de 28 km. Une affaire de spécialistes: certains favoris présumés pourraient perdre le Tour dès la 1ère étape!

- Combinaison de l’étape 1 du Tour 1994 (Lille – Armentières) jusque Valenciennes ...
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... _map-1.jpg
... et de l’intégralité de l’étape 3 du Tour 1983 (Valenciennes - Roubaix).
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... _map-3.jpg

- Parcours (°): secteurs pavés de Quérénaing à Verchain-Maugré (km 54, 1600 m, ***), Verchain-Maugré à Saulzoir (km 58, 1200 m), Avesnes-le-Sec à Hordain (km 71, 1800 m), Wasnes-au-Bac (km 78), Fressain (km 85, 1400 m), Arleux (km 97), Coutiches (km 140), Carrefour de l’Arbre (km 158, 2100 m, *****), Bourghelles à Wannehain (km 167, 1100 m, ***), Camphin-en-Pévèle (km 172, 1800 m, ****), de Willems à Hem (km 184, 1400 m, ***), soit à 9 km de l’arrivée.
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... ofil-3.jpg (pas très net, mais pour se figurer la répartition des secteurs)
(°) Des secteurs pavés du tracé de l’époque, seuls sont répertoriés ci-dessus ceux qui sont à coup sûr encore (susceptibles d’être) empruntés de nos jours, avec, pour certains d’entre eux, des * tels qu’attribuées dans le «vrai» P-R.


#2: Roubaix – Bruxelles, 167 km.

Quelques-uns des monts pavés du Tour des Flandres, mais le « Muur » semble situé un peu loin pour créer une décision définitive. Les sprinters les plus «Flandriens» pour une arrivée «royale» ?

- Intégralité de l’étape 6 du Tour 1992
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... _map-6.jpg

- Parcours: Mont de l’Enclus (km 22), Oude Kwaremont/Vieux Quaremont, pavé (km 29), Kruisberg, pavé (km 37), Kapelmuur/Mur de Grammont, pavé (km 71), Bosberg, pavé (km 75) et Bruineput (km 128), soit à 39 km de l’arrivée.


#3: Huy (Ampsin) – Hasselt (°), 209 km.

Un parcours vallonné dès le départ, avec notamment 2 côtes emblématiques de Liège-Bastogne-Liège successives, avant un final plat pour les sprinters rescapés de la «Bataille des Ardennes».

- Combinaison de l’étape 2 (Bruxelles – Spa) du Tour 2010 depuis Ampsin ...
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... _map-2.jpg
... et de l’étape 2 (Spa – Herentals) du Tour 1962 jusque Hasselt.

- Parcours: Côte de France (km 9), Côte de Filot (km 40), Côte de Werbomont (km 47), Côte d’Aisomont (km 73), Stockeu (km 79), le Rosier (km 100), Côte d’Oneux (km 123) et Côte de Petit-Rechain (km 133), soit à 76 km de l’arrivée.
https://www.ledicodutour.com/images/car ... 0_02_1.gif (depuis Ampsin)

(°) Le choix de Hasselt, au risque de neutraliser l’impact du condensé de FW-LBL du début d’étape, a été fait en analogie avec le tracé du Tour 1981: dès la fin de l’étape arrivant à Hasselt, un transfert en avion avait en effet été organisé de l’aéroport de Bruxelles-National (proche de Hasselt) vers un autre aéroport pour permettre un départ dès le lendemain (sans jour de repos donc) d’une ville (à découvrir dans mon prochain post) proche dudit aéroport.
#3146435
Les différents organisateurs ne pourront jamais se mettre d'accord. En plus de ça c'est trop court pour se retourner, surtout que tout tourne au ralenti et notamment dans les municipalités. Plein de questions ne peuvent être résolues. Quels parcours ? Quelles villes candidates ? Quelle durée pour un appel à candidatures avant de trancher ? Quid de la logistique (dans l'organisation mais aussi dans chaque ville étape) ? Quels sponsors dans la caravane ? A quel prix ? Quelle durée pour un appel d'offre ? Quelles équipes au départ ? En gros c'est de toutes façons déjà trop tard pour organiser un tel truc, quand bien même les organisateurs se mettraient d'accord.
#3146639
Suite de la présentation de "mon" GT avec les étapes 4 à 6.
Résumé des épisodes précédents
jicébé a écrit :
06 avr. 2020, 18:17
Semaine 1

#1: Lille - Roubaix, 193 km.
Un petit Paris-Roubaix avec pas moins de 18 secteurs pavés, pour un total de 28 km. Une affaire de spécialistes: certains favoris présumés pourraient perdre le Tour dès la 1ère étape!

#2: Roubaix – Bruxelles, 167 km.
Quelques-uns des monts pavés du Tour des Flandres, mais le « Muur » semble situé un peu loin pour créer une décision définitive. Les sprinters les plus «Flandriens» pour une arrivée «royale» ?

#3: Huy (Ampsin) – Hasselt (°), 209 km.
Un parcours vallonné dès le départ, avec notamment 2 côtes emblématiques de Liège-Bastogne-Liège successives, avant un final plat pour les sprinters rescapés de la «Bataille des Ardennes».

Dès la fin de l’étape 3, est organisé un transfert aérien de l’aéroport Bruxelles-National vers l’aéroport helvético-franco-allemand EuroAirport Basel (Bâle) Mulhouse Freiburg (Fribourg-en-Brisgau), suivi de navettes vers l’Allemagne.

#4: Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) - Mulhouse, 58,5 km

Un contre-la-montre individuel sur un parcours intégralement plat et d’une distance plus qu’appréciable : place aux vrais rouleurs.

- Intégralité de l’étape 19 du Tour 2000.
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... fil-19.jpg



#5: Besançon – Oyonnax, 188 km.

Un avant-goût de la montagne pour une étape qui devrait favoriser autant les baroudeurs que les hommes forts pouvant profiter d’un parcours en dents de scie sur les 50 derniers km.

- Intégralité de l’étape 11 du Tour 2014.
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... map-11.jpg

- Parcours:
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... fil-11.jpg



#6: Saint-Julien-en-Genevois – Alpe d’Huez, 196 km.

La première arrivée au sommet, qui est aussi la célébration de la plus ancienne arrivée en altitude de toute l’histoire du Tour, magnifiée par l’exploit magistral d’un certain Fausto Coppi.

- Etape 10 du Tour 1952 (Lausanne – Alpe d’Huez) limitée au parcours en territoire Français.
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... fil-10.jpg (partie hors Suisse)

- Parcours: L’Alpe d’Huez, 1815 m, arrivée au sommet
Profil: Alpe d’Huez: 13,9 km à 8,05%, max 10,6%, GPM HC
https://www.cols-cyclisme.com/arves-et- ... ans-c1.htm
#3147144
Suite de la présentation de «mon» GT.
Résumé des épisodes précédents:
jicébé a écrit :
06 avr. 2020, 22:15
jicébé a écrit :
06 avr. 2020, 18:17
Semaine 1

#1: Lille - Roubaix, 193 km.
Un petit Paris-Roubaix avec pas moins de 18 secteurs pavés, pour un total de 28 km. Une affaire de spécialistes: certains favoris présumés pourraient perdre le Tour dès la 1ère étape!
#2: Roubaix – Bruxelles, 167 km.
Quelques-uns des monts pavés du Tour des Flandres, mais le « Muur » semble situé un peu loin pour créer une décision définitive. Les sprinters les plus «Flandriens» pour une arrivée «royale» ?
#3: Huy (Ampsin) – Hasselt, 209 km.
Un parcours vallonné dès le départ, avec notamment 2 côtes emblématiques de Liège-Bastogne-Liège successives, avant un final plat pour les sprinters rescapés de la «Bataille des Ardennes».
#4: Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) - Mulhouse, 58,5 km
Un contre-la-montre individuel sur un parcours intégralement plat et d’une distance plus qu’appréciable : place aux vrais rouleurs.
#5: Besançon – Oyonnax, 188 km.
Un avant-goût de la montagne pour une étape qui devrait favoriser autant les baroudeurs que les hommes forts pouvant profiter d’un parcours en dents de scie sur les 50 derniers km.
#6: Saint-Julien-en-Genevois – Alpe d’Huez, 196 km.
La première arrivée au sommet, qui est aussi la célébration de la plus ancienne arrivée en altitude de toute l’histoire du Tour, magnifiée par l’exploit magistral d’un certain Fausto Coppi.
Une des hypothèses de parcours stipulant «6 étapes exclusivement sur territoire français, 3 étapes avec villes de départ/arrivée en Italie, 3 étapes avec villes de départ/arrivée en Espagne, les 3 autres étapes au choix», les 9 étapes restantes respecteront donc à 100% l’équilibre France-Italie-Espagne.

Commençons par la 7ème étape:

#7: Le Lautaret – Pinerolo, 211 km.

Les Alpes, les «plus de 2000», le toit du Tour, mais aussi (et surtout ?) les descentes, 28 km dès le départ, et «à tombeau ouvert» (jusqu’à plus de 14% !) juste avant l’arrivée en Italie.

- Combinaison de l’étape 10 du Tour 1976 (Bourg-d’Oisans – Montgenèvre) depuis le sommet du Lautaret …,
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... map-10.jpg (depuis le sommet du Lautaret
- … et de l’étape 17 du Tour 2011 (Gap – Pinerolo) depuis le sommet de Montgenèvre.
https://www.ledicodutour.com/images/col ... ape_17.gif (depuis le Col de Montgenèvre)

- Parcours: Col du Lautaret, 2058 m, (km 0, départ en descente), Col d’Izoard, 2360 m (km 96), Col de Montgenèvre, 1860 m (km 129), Sestrières, 2035 m (km 149) et Colle Pra Martino, 912 m (km 203), soit à 8 km de l’arrivée.

- Profils:
Col d’Izoard: 15,9 km à 6,9%, max 10,5%, GPM HC, Souvenir Henri-Desgrange: https://www.cols-cyclisme.com/queyras/f ... 47-c46.htm
Col de Montgenèvre: 7,7 km à 6,4%, max 7,7%, GPM cat.2 https://www.cols-cyclisme.com/cerces/fr ... e-c793.htm
Sestrières: 11,5 km à 5,9%, max 9,5%, GPM cat.1 https://www.cols-cyclisme.com/piemont/i ... a-c226.htm
Colle Pra Martino: 6,7 km à 6%, GPM cat.2 https://grupetame.files.wordpress.com/2 ... _1_g_0.jpg (profil de la descente)
#3147544
Ce qui est pratique quand on est seul à intervenir sur un topic, c'est qu'on n'a pas besoin de rappeler le sujet.
Pour le résumé des épisodes précédents, suffit d'aller sur les (càd mes) précédents posts.

#8: Cuneo – Nice, 289 km.

Un retour aux temps héroïques, avec une étape-marathon, via la Boucle de Sospel (empruntée de 1911 à 1947!), et un «Retour vers le futur», avec le final corsé d’une étape qui aura lieu (?) en 2020.

- Combinaison de l’étape 11 du Tour 1961 (Turin – Antibes-Juan-les-Pins) entre Cuneo et Sospel, ...
... de la partie du parcours de l’étape 12 du Tour 1933 (Nice-Cannes) dénommée la «Boucle de Sospel» (1 boucle), …
https://f.jwwb.nl/public/g/s/v/temp-tgi ... sospel.gif
… de la partie de l’étape 12 du Tour 1948 (San Remo – Cannes) entre Sospel et le sommet du Col de Turini …
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... _map12.jpg (de Sospel au Turini).
… et de l’étape 2 du Tour 2020 (Nice – Nice) entre le sommet du Col de Turini et le 1er passage sur la ligne d’arrivée à Nice
https://france3-regions.francetvinfo.fr ... .jpg?itok= (à partir de "Col de Turini").

- Parcours: Col de Tende, 1871 m (km 41), Col de Brouis, 880m (km 79), Col de Braus, 1002 m (km 103), Col de Castillon, 706m (km 184), Col du Turini, 1604 m (km 215), et Col d’Eze, 507 m (km 273), soit à 16 km de l’arrivée.

- Profils:
Col de Tende et Col de Brouis: non répertoriés au GPM
Col de Braus: 11,2 km à 5,7%, max 9%, GPM cat.2 https://www.cols-cyclisme.com/alpes-mar ... l-c133.htm
Col de Castillon: 12,2 km à 5,3%, max 9%, GPM cat.2 https://www.cols-cyclisme.com/alpes-mar ... n-c135.htm
Col du Turini: 24 km à 5,2%, max 9,3%, GPM cat.1 https://www.cols-cyclisme.com/alpes-mar ... l-c141.htm
Col d’Eze : 10 km à 4,9%, max 8,9%, GPM cat.2 https://www.cols-cyclisme.com/alpes-mar ... -c1066.htm
Dernière édition par jicébé le 08 avr. 2020, 12:14, édité 1 fois.
#3148254
D'abord merci à @Tremiti et @zwhisop.

Suite et fin de la 1ère partie avant le jour de repos, avec l'étape faisant exception à la règle, puisque la seule et unique non inspirée d'anciens parcours du Tour (voir mon post du dim. avr. 05, 2020 10:31 pm).

#9: San Remo Circuito dei Fiori, 174 km.

Un circuit qui n’utilise du parcours de Milan-Sanremo «que» la descente du Poggio (à 3 reprises quand même!), mais vaut aussi par un tracé en montagnes russes dans l’arrière-pays.

- Parcours de l’étape 17 du Giro 2001
https://www.bikeraceinfo.com/images-all ... /map17.jpg

- Parcours: Passo di Ghimbegna, 892 m (km 37), Poggio di Sanremo (1er passage, km 68 - 2ème passage, km 119 - 3ème passage, km 171), soit à 3 km de l’arrivée.
https://www.bikeraceinfo.com/images-all ... elev17.gif (après un 1er passage au point culminant du circuit, retour vers Sanremo via le Poggio – qui n’est donc pas escaladé, son sommet figurant dans la descente -, puis remontée via San Romolo, et ainsi de suite à 2 autres reprises jusqu’à l’arrivée)

- Profil: Passo di Ghimbegna: 14,4 km à 5,45%, max 8%, GPM cat.2 https://www.cols-cyclisme.com/alpes-lig ... -c2461.htm



Nous en sommes donc au jour de repos: un petit récapitulatif s'impose donc:

#1: Lille - Roubaix, 193 km.
Un petit Paris-Roubaix avec pas moins de 18 secteurs pavés, pour un total de 28 km. Une affaire de spécialistes: certains favoris présumés pourraient perdre le Tour dès la 1ère étape!
#2: Roubaix – Bruxelles, 167 km.
Quelques-uns des monts pavés du Tour des Flandres, mais le « Muur » semble situé un peu loin pour créer une décision définitive. Les sprinters les plus «Flandriens» pour une arrivée «royale» ?
#3: Huy (Ampsin) – Hasselt, 209 km.
Un parcours vallonné dès le départ, avec notamment 2 côtes emblématiques de Liège-Bastogne-Liège successives, avant un final plat pour les sprinters rescapés de la «Bataille des Ardennes».
#4: Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) - Mulhouse, 58,5 km
Un contre-la-montre individuel sur un parcours intégralement plat et d’une distance plus qu’appréciable : place aux vrais rouleurs.
#5: Besançon – Oyonnax, 188 km.
Un avant-goût de la montagne pour une étape qui devrait favoriser autant les baroudeurs que les hommes forts pouvant profiter d’un parcours en dents de scie sur les 50 derniers km.
#6: Saint-Julien-en-Genevois – Alpe d’Huez, 196 km.
La première arrivée au sommet, qui est aussi la célébration de la plus ancienne arrivée en altitude de toute l’histoire du Tour, magnifiée par l’exploit magistral d’un certain Fausto Coppi.
#7: Le Lautaret – Pinerolo, 211 km.
Les Alpes, les «plus de 2000», le toit du Tour, mais aussi (et surtout ?) les descentes, 28 km dès le départ, et «à tombeau ouvert» (jusqu’à plus de 14% !) juste avant l’arrivée en Italie.
#8: Cuneo – Nice, 289 km.
Un retour aux temps héroïques, avec une étape-marathon, via la Boucle de Sospel (empruntée de 1911 à 1947!), et un «Retour vers le futur», avec le final corsé d’une étape qui aura lieu (?) en 2020.
#9: San Remo Circuito dei Fiori, 174 km.
Un circuit qui n’utilise du parcours de Milan-Sanremo «que» la descente du Poggio (à 3 reprises quand même!), mais vaut aussi par un tracé en montagnes russes dans l’arrière-pays.
#3148301
Moi je lis régulièrement mais tu m'as dis d'attendre la première semaine pour tracer. J'avais quand même commencé pour gagner un peu de temps donc j'ai tracé les étapes 1, 2, 4 et 5. 4 et 5 je dois pouvoir faire les profils. Pour les deux premières, le kilométrage est différent donc faut que je vois si certaines fois il n'y a pas la possibilité de couper/rallonger.
Concernant la 1, vu ma connaissance des emplacements des secteurs c'est pas évident et Arleux, je ne vois pas lequel c'est. Il y en a autour mais j'ai pas su lequel prendre. Et dans le final, j'ai pas compris comment on peut faire CDA, Bourghelles puis Camphin sans repasser au même endroit dans un laps de temps trop court. C'est pas une erreur du profil/de la carte sur mémoires du cyclisme ? Bourghelles, Camphin, CDA ça s'enchaine logiquement donc j'ai un doute là dessus.
#3148334
Merci de ton initiative: j'allais justement te demander si tu voulais bien faire le tracé, à condition que ça ne te prenne pas trop de ton temps, bien entendu.

- étape 1:
° j'avais le même doute que toi concernant l'enchaînement Arbre, Bourghelles, Camphin, mais, sans autre source, ai simplement retranscrit l'ordre tel que proposé par Mémoires du Cyclisme.
° ci-dessous, le parcours détaillé depuis Valenciennes tel que retrouvé dans "Mémoires ...", où j'ai souligné les secteurs pavés (les communes où ils se situent) tels que figurant ici lhttp://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_tdf/1983 ... ofil-3.jpg :
11h00 (Nord) : Valenciennes / stade Nungesser (km 0) - D958 Marly-la-Briquette (km 1) - Aulnoy-les-Valenciennes (km 2) - Famars (km 2.5) - Querenaing (km 6.5) - Verchain-Maugre (km 10) - Saulzoir (km 14) - D114 Villier-en-Cauchies (km 18) - D74 Avesnes-le-Sec (km 20) - D61 Hordain (km 27.5) - Etrun (km 28.5) - D71 Paillencourt (km 30) - D49 Wasnes-au-Bac (km 34.5) - D132 Marcq-en-Ostrevant (km 38) - D47 Fressain (km 41) - D132C Villers-au-Tertre (km 44.5) - D47 Bugnicourt (km 46.5) - Brunemont (km 48.5) - D47 Arleux (km 53.5) - Hamel (km 54.5) - D135 Estrées (km 61.5) - Goeulzin (km 64.5) - Roncourt (km 69) - Guesnain (km 72) - N45 Dechy (km 72.5) - Douai (km 77-rush) - Douai (km 78-ravitaillement) - D917 Frais-Marais (km 83) - Râches (km 84) - D8 Anhiers (km 86.5) - Flines-les-Râches (km 87) - D230 Le Bru (km 92.5) - Bouvignies (km 94) - D30 Coutiches (km 96.5) - D30A La Broderie (km 102.5) - Auchy-les-Orchies (km 108.5) - Nomain (km 109.5) - Ouvignies (km 113.5) - Carrefour de l'Arbre (km 114.5) - Genech (km 115) - Cobrieux (km 116) - D955 Bourghelles (km 120) - Wannehain (km 123) - D93 Camphin-en-Pévèle (km 128.5) - Gruson (km 133) - Chereng (km 134) - Hem (km 141-rush) - D 264 entrée Roubaix (km 143) - Roubaix / vélodrome (km 149.5)
Ils signalent comme secteurs pavés supplémentaires (communes qui ne figurent pas sur le détail ci-dessus): Cantin (entre Estrées et Roncourt) et Wattines (après Coutiches).

- étape 2: j'ai le kilométrage détaillé suivant
12h20 (FRANCE) - (Nord) : Roubaix - Wattrelos/poste frontière- (BELGIQUE) - (Hainaut) : N450 Herseaux (km 0) - Dottignies (km 4-sprint "Europe...") - (Flandre Occidentale) : N512 Espierres (km 8) - N353 Helchin (km 11) - Bossuit (km 13) - Outrijve (km 15) - (Hainaut) : N391 Escanaffles (km 18) - Orroir (km 19) - Mont de l'Enclus (km 22-GPM4) - (Flandre Occidentale) : Berchem (km 26) - N36 Côte de Kwaremont (km 29-GPM4) - Renaix (km 36-sprint) - N60B Le Kruisberg (km 37-GPM4) - N8 Audenarde (km 45.5) - N8 Roman (km 51) - Brakel (km 58) - N493 Parike (km 62) - Mur de Grammont (km 70.5-GPM3) - Le Bosberg (km 74.5-GPM4) - Vaarbeke (km 77) - (Brabant) : Vollezele (km 86) - Oettingen (km 88.5-ravitaillement) - N28 Leerbeek (km 93) - Perpingen (km 97) - Halle (km 104) - Essenbeck (km 107) - Braine-le-Château (km 111) - Wauthier-Braine (km 107) - Braine-l'Alleud (km 120-sprint) - Dworp (km 126) - Côte de Bruine Put (km 127.5-GPM3) - Lot (km 130.5) - Saint-Pieters Lew (km 134) - Vlezenbeek (km 137) - Dibeek (km 139.5) - Schepdaal (km 141) - Wambeek (km 145) - Ternat (km 148) - Saint-Martin-Bodegem (km 149.5) - Saint-Ulriks-Kapellen (km 151) - Groot Bijgaarden (km 154) - Zellik (km 158) - Relegem (km 159) - Wemmel (km 161) - entrée Bruxelles (km 164) - Bruxelles / Bd. du Centenaire (km 167)

On peut continuer en mp si tu veux d'autres détails.
#3148396
C'est de ces liens que je me suis aidé pour avoir le détail et tracer les étapes. Je dois avoir des décalages au départ, je l'ai vu sur celle qui va à Oyonnax, on part à plusieurs kilomètres de Besançon et pas du tout à Besançon même donc là dessus ce sera un peu approximatif, le reste faut que je regarde de plus près pour voir ce qui cloche. Il y a beaucoup de secteurs pavés identifiés sur LFR donc pas trop de soucis pour les trouver à part le Arleux, j'essaierai de faire les profils demain pour voir si ça ressemble aux images qu'on a :wink:
#3148750
J'ai pas mal avancé, je crois que je suis pas loin de la vérité pour les étapes 1, 2, 4 et 5. Pour l'étape des pavés, je me suis renseigné un peu, il y a de fortes chances que les trois secteurs que je ne trouve pas (Arleux, Coutiches et Wattines) n'existent tout simplement plus et que ce soit goudronné à la place. Pour le CDA, en zoomant à fond sur le profil, on dirait bien qu'il est indiqué après les deux autres, ça doit être une erreur de transcription dans l'itinéraire. Et on dirait que le secteur continue sur celui de Grison, ça parait assez logique vu que Grison figure sur l'itinéraire.

Le kilométrage peut différer un peu parfois, ne sachant pas où sont situés exactement le départ et l'arrivée mais ça me semble coller à la réalité :smile:

Étape 1 : Lille - Roubaix
Spoiler : :
Image
Image
Étape 2 : Roubaix - Bruxelles
Spoiler : :
Image
Image
Étape 4 : Fribourg-en-Brisgau - Mulhouse
Spoiler : :
Image
Image
Étape 5 : Besançon - Oyonnax
Spoiler : :
Image
Image
#3149092
Un tout grand merci! Si tu te sens d'attaque pour la suite, je suis preneur!
Une toute petite remarque seulement: pour l'étape 2, j'aurais mis le Kruisberg pavé, soit le Oude Kruisberg, qui fait partie du parcours actuel du Tour des Flandres, et qui est parallèle au Kruisberg asphalté.

Si tu es d'accord pour continuer, je propose de te donner + de détails quand tu le juges utile via mp (notamment pour la partie de l'étape 3 entre Spa et Hasselt, pour laquelle je n'ai pas donné de détails dans la présentation initiale)
#3149171
Je retournerai voir pour la 2 mais c'est assez rapide à faire. Pour les autres étapes, peut être ce soir si j'ai un peu de temps sinon plutôt à partir de demain. J'avais laissé la 3 de coté parce que les étapes 4 et 5 demandaient peu d'efforts en comparaison.
Je vais continuer à utiliser les infos sur MdC mais tu peux me MP si tu ne veux pas trop encombrer le sujet :wink:
#3149266
Passé le jour de repos (pour moi aussi, mais pas pour @CaramelMou - que je remercie encore - qui s'est proposé pour faire les profils, dont vous pouvez déjà en voir quelques-uns dans ce post "Par CaramelMou - jeu. avr. 09, 2020 4:10 pm"), place à la 2nde semaine.
Le récap de la 1ère:
jicébé a écrit :
08 avr. 2020, 18:35
#1: Lille - Roubaix, 193 km.
Un petit Paris-Roubaix avec pas moins de 18 secteurs pavés, pour un total de 28 km. Une affaire de spécialistes: certains favoris présumés pourraient perdre le Tour dès la 1ère étape!
#2: Roubaix – Bruxelles, 167 km.
Quelques-uns des monts pavés du Tour des Flandres, mais le « Muur » semble situé un peu loin pour créer une décision définitive. Les sprinters les plus «Flandriens» pour une arrivée «royale» ?
#3: Huy (Ampsin) – Hasselt, 209 km.
Un parcours vallonné dès le départ, avec notamment 2 côtes emblématiques de Liège-Bastogne-Liège successives, avant un final plat pour les sprinters rescapés de la «Bataille des Ardennes».
#4: Fribourg-en-Brisgau (Freiburg) - Mulhouse, 58,5 km
Un contre-la-montre individuel sur un parcours intégralement plat et d’une distance plus qu’appréciable : place aux vrais rouleurs.
#5: Besançon – Oyonnax, 188 km.
Un avant-goût de la montagne pour une étape qui devrait favoriser autant les baroudeurs que les hommes forts pouvant profiter d’un parcours en dents de scie sur les 50 derniers km.
#6: Saint-Julien-en-Genevois – Alpe d’Huez, 196 km.
La première arrivée au sommet, qui est aussi la célébration de la plus ancienne arrivée en altitude de toute l’histoire du Tour, magnifiée par l’exploit magistral d’un certain Fausto Coppi.
#7: Le Lautaret – Pinerolo, 211 km.
Les Alpes, les «plus de 2000», le toit du Tour, mais aussi (et surtout ?) les descentes, 28 km dès le départ, et «à tombeau ouvert» (jusqu’à plus de 14% !) juste avant l’arrivée en Italie.
#8: Cuneo – Nice, 289 km.
Un retour aux temps héroïques, avec une étape-marathon, via la Boucle de Sospel (empruntée de 1911 à 1947!), et un «Retour vers le futur», avec le final corsé d’une étape qui aura lieu (?) en 2020.
#9: San Remo Circuito dei Fiori, 174 km.
Un circuit qui n’utilise du parcours de Milan-Sanremo «que» la descente du Poggio (à 3 reprises quand même!), mais vaut aussi par un tracé en montagnes russes dans l’arrière-pays.
Au vu du règlement, et de l'examen des étapes ci-dessus, les 6 étapes restantes seront équitablement réparties entre 3 franco-françaises et 3 sur sol espagnol.
Commençons par les 2 premières:

Semaine 2

Repos à Avignon.

#10: Mont Ventoux, 21,5 km.

La seule fois où la montée sèche en contre-la-montre du Géant de Provence avait été effectuée, les 2 meilleurs grimpeurs de l’époque (et de l’Histoire ?) avaient écrasé l’opposition : bis repetita ?

- Intégralité de l'étape 18 du Tour 1958
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... fil-18.jpg

- Parcours : Mont Ventoux, 1912 m, arrivée au sommet.

- Profil: 21,5 km à 7,15%, max 10,8%, GPM HC: https://www.cols-cyclisme.com/provence/ ... in-c34.htm


#11: Sète – Lavelanet, 241 km.

Une étape de transition, mais il en faut dans un GT. Les sprinters devront toutefois surmonter un relief quelque peu tourmenté en fin de parcours pour pouvoir en découdre.

- Combiné de l’étape 15 (Sète – Toulouse) du Tour 1967 jusque Agde, ...
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... map-15.jpg (jusque Agde)
... de l’étape 14 (Agde- Ax 3 Domaines) du Tour 2005 jusque Narbonne ...
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... map-14.jpg (jusque Narbonne)
... et de l’intégrale (en sens inverse) de l’étape 12 du Tour 2008 (Lavelanet – Narbonne).
http://www.memoire-du-cyclisme.eu/eta_t ... ofil12.jpg (en sens inverse)
#3149341
zwhisop a écrit :
10 avr. 2020, 10:09
Travail meritoire mais dont l interet formel et surtout theorique est tres absrait ;parfaitement utopique .
Comme à peu près tout ce qui ressort de cette activité passionnante qui est le "parcourisme cycliste". Moi je trouve ça extraordinaire pour plusieurs raisons : connaissance de l'histoire, connaissance des lieux et rêverie.
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
Challenge Historique

Doublé Giro Tour ! :love: :love: Bon tr[…]

Coureurs conservés (11): Claudio Chiappucc[…]

Oof je suis heureux de voir le parcours du D&eacut[…]

Pour l'entraînement de l'équipe brita[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site