Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 4 sur 7
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7

Un GT unique en 2020 bonne ou mauvaise idée ?

Oui, bonne idée mais impossible à mettre en place
29
41%
Non c'est nul
27
39%
Oui, bonne idée
11
16%
Sans opinion
3
4%
#3138217
Je pense qu'il est un peu prématuré pour faire un deuil de la saison 2020. J'ai même encore bon espoir pour le Tour. Je suis en phase avec ce que dit Bardet à ce sujet dans l'équipe :

"Le report ou l'annulation du Tour de France vous semble-t-elle inévitable ?
De mon point de vue, et même si je ne suis pas très légitime à parler de ça, les conditions me paraissent totalement différentes pour le Tour de France que pour les Jeux Olympiques. Sur le Tour, on a une population bien identifiée et des athlètes de provenances moins disparates. Il faudra prendre garde à ne pas dénaturer l'événement, mais il me semble moins utopique, si la pandémie a été contrôlée d'ici là sur le territoire français, d'organiser le Tour de France. On traverse tous des moments difficiles, et ça serait un excellent signe si le Tour pouvait se tenir en juillet. Ça voudrait dire que la situation sanitaire s'est améliorée, qu'on est sur la bonne voie. On pourrait se retrouver autour d'un événement unificateur ancré dans le patrimoine des Français. Mais il est sans doute trop tôt pour se prononcer. Des mesures fortes ont été prises en France et ont été actualisées avec encore plus de vigueur ces derniers jours... Mais j'ai bon espoir que d'ici là, il y ait une sortie de crise. Est-ce que cela sera suffisant pour que le Tour se déroule en bonne et due forme ? Je ne peux pas répondre."
#3138235
blouss_ a écrit :
25 mars 2020, 16:40
...
Mais on a pas à faire le deuil de la saison...
Elle est perturbée ça c'est indéniable mais elle n'est pas, comme je l'entends, blanche ou terminée (sauf si on en enraye pas cette foutue pandémie)...
On peut encore avoir une campagne de Flandriennes et d'Ardennaises, les Strade, toutes les courses automnales et au mieux la Vuelta...
Ce qui n'aura pas été couru, ma foi, tant pis... :spamafote:
Le Giro, le Tour (on ne parle pas encore de la Vuelta) ne peuvent pas se disputer au delà d'une certaine date (conditions météorologiques)... Les disputer simultanément ? :reflexion:
Difficilement envisageable mais pourquoi pas...
:wink:
#3138479
Le sucre sportif a écrit :
24 mars 2020, 12:21
Un tour de l'union européenne, 6000kms en 20 jours soient environ 300km par jour. Passage par les Pyrénnées, les pavés et les Ardennes, les reliefs du sud de la Pologne, le nord-Italie, les Alpes, arrivée aux champs.

Faire des étapes de plat de 400kms pour pouvoir faire des tappone de 200kms dans la montagne et un CLM à caser autour d'une capitale comme Berlin.

Il faut redonner au cyclisme ses lettres de noblesses :wink:

Image
Mon google map n'a pas supporté donc il faut ajouter environ Milan-Paris ça fait environ 6000km au total donc plus que jouable pour un coureur pro :study:

Et si quelqu'un me sort que c'est trop dur pour un coureur pro, il y a des amateurs qui le font. Je paris que De Gendt éclate tout le monde sur un tel parcours :glasses:
genial, mon pote prof
#3138487
zwhisop a écrit :
26 mars 2020, 12:12
Le sucre sportif a écrit :
24 mars 2020, 12:21
Un tour de l'union européenne, 6000kms en 20 jours soient environ 300km par jour. Passage par les Pyrénnées, les pavés et les Ardennes, les reliefs du sud de la Pologne, le nord-Italie, les Alpes, arrivée aux champs.

Faire des étapes de plat de 400kms pour pouvoir faire des tappone de 200kms dans la montagne et un CLM à caser autour d'une capitale comme Berlin.

Il faut redonner au cyclisme ses lettres de noblesses :wink:

Image
Mon google map n'a pas supporté donc il faut ajouter environ Milan-Paris ça fait environ 6000km au total donc plus que jouable pour un coureur pro :study:

Et si quelqu'un me sort que c'est trop dur pour un coureur pro, il y a des amateurs qui le font. Je paris que De Gendt éclate tout le monde sur un tel parcours :glasses:
genial, mon pote prof
Non mais zwhi, c'est pas parce que tu essaies de rattraper le coup avec Sugar qu'il faut dire n'importe quoi, son parcours n'a aucun intérêt, tu as le droit de le dire :rieur: :rieur: :rieur:
#3138528
Je ne vois pas le moindre début de commencement d'intérêt à cette idée, quels qu'en soient les différents aspects.

Si on parle d'une épreuve en 2020 pour pallier au manque de calendrier, ce projet est saugrenu tellement il est irréaliste.
Il faudrait la positionner au plus tard en octobre pour monter des cols (mais Trentin veut peut-être s'en passer et proposer à ses collègues de courir en décembre dans la plaine...), et donc il faudrait planifier la course au printemps. Sans parler du fait que les autorités ne décrocheront pas à cette période leur téléphone pour parler d'une épreuve sportive quelle qu'elle soit, on ne saura sans doute pas encore si l'épidémie sera suffisamment jugulée et le corps médical reconstitué pour permettre à des coureurs cyclistes d'emprunter les routes en compétition à l'automne. Le risque de travailler pour rien et parler dans le vide, je pense qu'ASO ne l'envisagerait même pas sur du papier brouillon...

Si on parle à plus long terme d'une nouvelle épreuve cycliste, elle pourrait paraître séduisante par sa force symbolique.
Mais d'une part sportivement je n'y vois pas d'intérêt particulier, sauf à avoir un amour immodéré autant qu'irraisonné pour le changement.
Et même sur la symbolique je crains que l'union européenne ne soit à ajouter à la liste des victimes du Covid, au profit de la résurgence de la CEE qui en réalité à toujours subsisté, et qui va redevenir le seul fil conducteur chez nos dirigeants. Mais c'est un autre sujet.

Le tweet de Trentin est sympathique. De là à le prendre au sérieux, il faut franchement être déstabilisé par le manque de vélo (ou vouloir animer le forum en cette période creuse, ce que je peux comprendre).
Il faut considérer la saison 2020 comme finie. Partant de là, on peut avoir des bonnes surprises, courir la Vuelta et repositionner quelques classiques avant fin octobre. Mais n'imaginez même pas en rêve que cela puisse aller plus loin :wink:
#3138583
Quef a écrit :
26 mars 2020, 14:43
...
Une future nouvelle épreuve de 3 semaines sur le sol européen, à mon avis c'est complètement exclu.
Là, c'est un contexte particulier et on est dans "les bonnes intentions" mais arrivera le jour où le couperet tombera et où ASO devra annoncer le report du Tour...
Selon moi, hormis miracle, au mieux la Vuelta pourra être maintenue. Ça sera compliqué de recaser le Tour et le Giro dans un laps de temps si court...
:wink:
#3138590
-Kasseifretter- a écrit :
26 mars 2020, 17:05
Quef a écrit :
26 mars 2020, 14:43
...
Une future nouvelle épreuve de 3 semaines sur le sol européen, à mon avis c'est complètement exclu.
Là, c'est un contexte particulier et on est dans "les bonnes intentions" mais arrivera le jour où le couperet tombera et où ASO devra annoncer le report du Tour...
Selon moi, hormis miracle, au mieux la Vuelta pourra être maintenue. Ça sera compliqué de recaser le Tour et le Giro dans un laps de temps si court...
:wink:

C est évident,au mieux fin de saison tronquée et repartir à zéro 2021 :wink:
#3138639
Techniquement c' est faisable il y a 2600 km entre Naples et Malaga. En partant un peu plus au Nord de l' Italie et en allant pas plus bas que Madrid il y a moyen de tracer une course de trois semaines assez originales mais équilibré.

Evidement on ne monterait pas plus haut que Lyon j' imagine, il y aurait pas de final à Paris, bref il faudrait faire des concessions.
#3138684
Mon précédent post sur ce topic parlait du Tour 2000 que le visionnaire qu’était Jacques Goddet, l’ancien patron du Tour, avait envisagé dans un article de L’Equipe Magazine d’octobre 1997.

J’ai voulu pousser l’analyse un peu plus loin en me demandant si ce tracé pouvait s’accommoder (de parties) d’étapes ayant déjà été disputées dans les Tours de l’histoire.

Je vous livre ci-dessous le résultat de mes recherches, avec les hypothèses suivantes :
- Le point de départ est le parcours du Tour rêvé par J. Goddet, tel qu’il a été esquissé dans mon post précédent, y inclus le Grand Départ outre-Atlantique, pour lequel je n’ai par définition retrouvé aucune similitude avec des étapes ayant existé. Ce parcours, selon les termes de J. Goddet, « célèbre la construction de l’Europe », donc passe par Londres (le Brexit n’existait pas encore à l’époque !), Bruxelles, Maastricht, Luxembourg, Strasbourg, et bien entendu Paris pour son épilogue, et « salue l’olympisme moderne », donc passe par Lausanne.
- Il ne s’agit donc pas d’un projet de courses à étapes tel que celui faisant l’objet de ce topic, mais d’un « Tour de France » élargi. Donc désolé pour le HS.
- J’ai voulu néanmoins tenir compte du fait que 4 des 5 Monuments sont annulés ou reportés. J’ai donc intégré (une partie de) leur parcours dans les étapes proposées. Cela m’a été possible en piochant dans des anciens parcours d’étapes du Tour, hormis MSR, pour lequel je n’ai retrouvé aucune étape ayant jamais emprunté ne fût-ce qu’une petite partie du trajet de cette classique. J’ai donc spécifiquement été rechercher une ancienne étape du Giro pour résoudre ce problème. Il s’agit, à part les 2 étapes hors-Europe, de la seule exception à la règle que je me suis imposée.

Voici le résultat

Semaine 1
- Samedi : 1ère étape : prologue à New York (J. Goddet avait proposé autour de Central Park), kilométrage non fixé
Dimanche : transfert
- Lundi : 2ème étape à Montréal : pourquoi pas le parcours du Grand Prix, soit 220 km (18 tours de 12,2 km)
Mardi et mercredi : transfert et journée de repos
- Jeudi : 3ème étape : Londres, clm/équipes sur 5 tours d’un circuit de 8 km passant par Hyde Park, Buckingham Palace et Westminster entre autres (parcours du prologue du Tour 2007), soit 40 km.
- Vendredi : 4ème étape : Le Touquet – Aremberg, 237 km (basé sur un mix des étapes 4 & 5 du Tour 2014), par le Mont Cassel, le Mont Noir et les secteurs pavés de Gruson (1,1 km), Ennevelin (1,4 km), Mons-en-Pévèle (1 km), Bersée (1,4 km), Orchies (1,4 km), Sars-et-Rosières (2,4 km), Brillon (2,4 km), Wandignies-Hamage (3,7 km) et Helesmes (1,6 km) à 6 km de l’arrivée.
- Samedi : 5ème étape : Roubaix – Bruxelles, 167 km (étape 6 du Tour 1992), par le Mont de l’Enclus, le Vieux Quaremont, le Kruisberg (partie pavée), le Mur de Grammont, le Bosberg et le Bruineput, à 39 km de l’arrivée
- Dimanche : 6ème étape : Bruxelles – Maastricht, 181 km (étape 2 du Tour 1969), sans passer par les côtes de l’Amstel (il en faut un peu pour les sprinters)

Semaine 2
- Lundi : 7ème étape : Maastricht – Luxembourg, 227 km (basé sur un mix des étapes 3 des Tours 1980, 2006 et 2010), par les côtes de Petit-Rechain et Oneux, le Rosier, la Haute-Levée, Stockeu et Wanne à 123 km de l’arrivée
- Mardi : 8ème étape : Luxembourg - Luxembourg, 65 km clm individuel (étape 9 du Tour 1992)
- Mercredi : 9ème étape : Strasbourg – Ballon d’Alsace, 215 km (étape 8 du Tour 1967), par le Collet du Linge, Platzerwasel et le Ballon d’Alsace (arrivée au sommet)
- Jeudi : 10ème étape : Mulhouse – Lausanne, 224 km (étape 9 du Tour 1952)
- Vendredi : 11ème étape : Lausanne – Aoste, 213 km (basé sur étape 16 du Tour 1949), par le Col des Mosses et le Grand Saint-Bernard, à 36 km de l’arrivée
- Samedi : 12ème étape : Sestrières – L’Alpe-d’Huez, 186 km (étape 14 du Tour 1992), par les cols de Montgenèvre, du Galibier et de la Croix-de-Fer et l’Alpe d’Huez (arrivée au sommet)
- Dimanche : 13ème étape : Gap – Mont Ventoux, 170 km (étape 14 du Tour 1970), par les cols de Macuègne et Saint-Jean, et le Mont Ventoux (arrivée au sommet par Bedoin)

Semaine 3
Lundi : repos
- Mardi : 14ème étape : San Remo Circuito dei Fiori, 142 km (basé sur étape 17 du Giro 2001), avec le Passo di Ghimbegna (2x) et le Poggio (2x)
- Mercredi : 15ème étape : Monaco – Aix-en-Provence, 216 km (étape 13 du Tour 1952)
- Jeudi 16ème étape : Narbonne – Barcelone (Montjuich), 260 km (basé sur un mix des étapes 15 des Tours 1952 et 1957)
- Vendredi 17ème étape : Barcelone – Andorre (Arcalis), 224 km (étape 7 du Tour 2009), par le col de Serra-Seca et Arcalis (arrivée au sommet)
- Samedi 18ème étape : Seo de Urgell – Tourmalet, 230km (basé sur un mix des étapes 16 des Tour 1974 et 2012) par le Puerto de Canto, le Puerto de la Bonaigua, les cols de Portillon, Peyresourde, Aspin et Tourmalet (arrivée au sommet)
- Dimanche 19ème étape : Paris – Paris, 138 km (étape 21 du Tour 2000), 1x21 km + 2x29 km + 9x6,5 km
#3138794
C etait le projet Goddet pour le tour du centenaire 2003,quelques contacts avaient ete pris mais leblanc a rapidement renonce et c 'est surtout la disparition du concorde qui a enterré le projet .Techniquement compliqué pas impossible mais surtout combattu par un milieu cycliste étrique, conservateur frileux Le cyclisme n a jamais pu accéder au statut de grand sport planétaire Et le projet d'un tour ,fusion, dans la logique d'une situation historique est déjà combattu ici au mépris de l intérêt évident et général de la survie du sport cycliste Lequel sortira exsangue de la crise, lui aussi.
#3138797
Dans l'esprit totalement pour. Un tracé potable et varié devrait être facile à trouver et ça permettrait d'avoir une petite fête du cyclisme dans chacun des 3 pays des GT.
Après logistiquement ça me parait totalement impossible à réaliser. Ne serait ce, entre autres,que les locations d'hôtels pour toutes les équipes plus les suiveurs qui s'organisent, je crois, une bonne année à l'avance. On ne va pas virer les vacanciers qui ont déjà réservé.
#3138801
Je suis quand meme assez confiant pour le Tour de France.

On peut reculer le départ de la Vuelta si nécessaire jusqu' au 15 septembre environ. Cela décalerait les championnats du monde de quinze jours.

Dans ce cas il faudrait que le Tour arrive pour shématiser autour du 15 Aout, pour un début autour du 25 Juillet.

Je crois que le Tour pourra s' élancer comme prévu autour du 28 Juin mais si cela n' est pas possible on a encore 3 semaines environ pour le lancer. Actuellement tout cela parait très lointain on en saura plus d' ici un mois quand l' épidémie commencera à s' essouffler comme ça semble etre le cas en Chine.

Un mois de confinement devrait permettre de bien freiner ce virus, il faut encore attendre pour voir si on a pris des mesures suffisantes.

Le monde du football espère toujours reprendre fin mai début Juin, on peut espérer à peu près la meme chose.

Mais tout cela reste bien flou je vous l' accorde, on a du mal à visualiser quel sera l' avenir de cette pandémie.

On a des signes positifs qui arrivent d' un coté, et des signes négatif de l' autre coté, c' est dur de se situer.

Espérons et soyons vigilants tous ensemble. Les Français savent se souder quand l' intéret du pays est en jeu.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
Coronavirus: topic fourre-tout

82 % des admis en réanimation en Italie […]

Covid-19 versus Cyclisme 2020

Si les championnats du monde 2020 sont annul&[…]

Tour des Flandres virtuel

Il faut remettre dans le contexte, c'est parce qu'[…]

Mince, quand j'ai lu qu'on parlait de Tracteur, je[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site