Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 67 sur 82
  • 1
  • 65
  • 66
  • 67
  • 68
  • 69
  • 82
#3108727
On a l'explication de Pinot sur son absence au prochain LBL : :wink:

Cyclisme. Thibaut Pinot : « Mes pépins ? Un jour, ça va tourner... »
Publié le 20/01/2020 à 11h17
...
Vous aviez aussi le projet de vous aligner sur Liège-Bastogne-Liège avec des ambitions. Pourquoi y avoir renoncé cette année ?

J’avais envie d’y aller, oui, mais je ne crois pas que ce soit la bonne année pour tester ça parce que le Dauphiné est avancé d’une semaine, le Tour aussi (à cause des JO). Et le schéma de l’an dernier a très bien marché pour moi, je n’avais donc pas envie de tout chambouler, surtout avec les JO ensuite. Ce n’était peut-être pas une bonne idée d’aller découvrir les classiques ardennaises alors que le programme est déjà chargé (avec les JO et les Mondiaux).
...
https://www.ouest-france.fr/tour-de-fra ... er-6698144

Et Gaudu vient confirmer ce que j'avais remarqué sur les débuts de Pinot qui avait dû apprendre par lui-même son rôle de leader quand d'autres ont eu l'avantage de pouvoir accompagner un leader dans leur équipe : :wink:

Cyclisme. David Gaudu aimerait aller aux JO de Tokyo
Publié le 20/01/2020 à 17h02
...
Quel rôle préférez-vous ?

Les deux sont différents et gratifiants. Les deux sont bien. Etre leader, j'adore ça, j'ai toujours été comme ça depuis que je suis chez les amateurs. Performer, avoir des résultats, c'est le top. Mais être équipier, sur le Tour, aux côtés de Thibaut, ça m'enlève de la pression et ça me permet de se montrer au grand public sans avoir cette grosse attente. J'ai toujours dit que pour devenir leader d'une grande équipe, il fallait passer par la case équipier auparavant. Nibali l'a été avec Basso, Froome avec Wiggins, Thomas avec Froome, Bernal avec Thomas... Ce sont des étapes clés. Thibaut dit d'ailleurs souvent que cette chance-là, lui ne l'a jamais eue.
...
https://www.ouest-france.fr/sport/cycli ... yo-6698416
#3108844
stereoking69 a écrit :
20 janv. 2020, 15:47
Je le vois leader numéro 1 aux Mondiaux.
Pas convaincu pour ma part. Je pense que Bardet a le meilleur programme de course pour être le leader numéro 1 sur les Mondiaux. Pinot le répète souvent dans des interview. Quand on sort d'un grand tour et qu'on surcompense, on a des jambes de feu. C'est ce qui va lui manquer cette année en fin de saison. Il sera sans doute capable de retrouver un très bon niveau 2 mois après la fin du Tour mais il lui manquera sans doute les quelques pourcentages de condition physique qui sont décisifs pour faire la différence dans les grandes courses. De son côté, Bardet sortira de la Vuelta et il devrait être très fort sur les Mondiaux et le Lombardie.
#3108907
marooned a écrit :
21 janv. 2020, 11:24
stereoking69 a écrit :
20 janv. 2020, 15:47
Je le vois leader numéro 1 aux Mondiaux.
Pas convaincu pour ma part. Je pense que Bardet a le meilleur programme de course pour être le leader numéro 1 sur les Mondiaux. Pinot le répète souvent dans des interview. Quand on sort d'un grand tour et qu'on surcompense, on a des jambes de feu. C'est ce qui va lui manquer cette année en fin de saison. Il sera sans doute capable de retrouver un très bon niveau 2 mois après la fin du Tour mais il lui manquera sans doute les quelques pourcentages de condition physique qui sont décisifs pour faire la différence dans les grandes courses. De son côté, Bardet sortira de la Vuelta et il devrait être très fort sur les Mondiaux et le Lombardie.
Pourrais-tu repreciser ton post stp?

En l’etat, je ne le comprends pas car j’ai l’impression que tu dis qu’on surcompense apres un grand tour (deja là: tu parles d’un GT, ou d’un grand Tour de France?) et qu’il va lui manquer quelque chose, mais je ne comprends pas pourquoi.

Apres, j’avoue etre perdu dans toutes ces histoires de prépa, j’ai l’impression de lire des choses tellement contradictoires sur ce qui pourrait etre la meilleure prepa pour la course des JO. Mais bon, j’aime bien lire les differentes analyses quand meme. :green:
#3108917
dolipr4ne a écrit :
21 janv. 2020, 13:53
marooned a écrit :
21 janv. 2020, 11:24


Pas convaincu pour ma part. Je pense que Bardet a le meilleur programme de course pour être le leader numéro 1 sur les Mondiaux. Pinot le répète souvent dans des interview. Quand on sort d'un grand tour et qu'on surcompense, on a des jambes de feu. C'est ce qui va lui manquer cette année en fin de saison. Il sera sans doute capable de retrouver un très bon niveau 2 mois après la fin du Tour mais il lui manquera sans doute les quelques pourcentages de condition physique qui sont décisifs pour faire la différence dans les grandes courses. De son côté, Bardet sortira de la Vuelta et il devrait être très fort sur les Mondiaux et le Lombardie.
Je pense que tu n'as pas pigé le post de Marooned, car tu te mélanges les pinceaux entre JO et Mondiaux.

D'ailleurs, Bardet, lorsqu'il a fait 2ème des Mondiaux, avait couru le Tour et donc fait l'impasse sur les Mondiaux.

Pourrais-tu repreciser ton post stp?

En l’etat, je ne le comprends pas car j’ai l’impression que tu dis qu’on surcompense apres un grand tour (deja là: tu parles d’un GT, ou d’un grand Tour de France?) et qu’il va lui manquer quelque chose, mais je ne comprends pas pourquoi.

Apres, j’avoue etre perdu dans toutes ces histoires de prépa, j’ai l’impression de lire des choses tellement contradictoires sur ce qui pourrait etre la meilleure prepa pour la course des JO. Mais bon, j’aime bien lire les differentes analyses quand meme. :green:
Je pense que tu n'as pas pigé le post de Marooned, car tu te mélanges les pinceaux entre JO et Mondiaux.

Pour répondre à Marooned, Bardet, en 2018, avait couru le Tour et donc fait l'impasse sur les Mondiaux. Ça ne l'a pas empêché de faire 2éme et d'être dans un niveau de forme similaire à Pinot sortant de la Vuelta.
Bref je pense qu'on peut avoir des équipes de France hyper compétitive sur les 2 RDV.
#3108919
Chacun se convainc que la sienne sera la meilleure, c’est normal.

Pour les Mondiaux c’est pareil, Innsbrück est l’exemple parfait avec des situations inversées, Pinot était à son top niveau en sortant de la Vuelta (comme Valverde, Woods...) et Bardet l’était aussi sans l’avoir faite (comme Dumoulin, Moscon...)

Edit : voilà, doublé par le post précédent
#3108925
Richard a écrit :
21 janv. 2020, 14:23
Chacun se convainc que la sienne sera la meilleure, c’est normal.

Pour les Mondiaux c’est pareil, Innsbrück est l’exemple parfait avec des situations inversées, Pinot était à son top niveau en sortant de la Vuelta (comme Valverde, Woods...) et Bardet l’était aussi sans l’avoir faite (comme Dumoulin, Moscon...)

Edit : voilà, doublé par le post précédent
En effet, melange de pinceaux chez moi :sylvain84:

Et donc, si on reprend votre exemple, la conclusion est simplissime, non?: il n’y a aucune prepa ideale pour les Mondiaux! :study:
J’ai bon? :green:
#3108943
Nopik a écrit :
21 janv. 2020, 14:40
Bah oui c'est un peu ça.
D'ailleurs tu sais bien que les routiers ne font pas d'intensité en hiver pour être au top sur les flandriennes, parce que c'est là aussi la meilleure prépa. :elephant: :elephant:
Oui exact, mais il faut absolument aller rouler le jour de Noel, selon Brasfort? J’ai toujours bon? :study:
#3108967
damienleflahute a écrit :
21 janv. 2020, 14:22
dolipr4ne a écrit :
21 janv. 2020, 13:53


Je pense que tu n'as pas pigé le post de Marooned, car tu te mélanges les pinceaux entre JO et Mondiaux.

D'ailleurs, Bardet, lorsqu'il a fait 2ème des Mondiaux, avait couru le Tour et donc fait l'impasse sur les Mondiaux.

Pourrais-tu repreciser ton post stp?

En l’etat, je ne le comprends pas car j’ai l’impression que tu dis qu’on surcompense apres un grand tour (deja là: tu parles d’un GT, ou d’un grand Tour de France?) et qu’il va lui manquer quelque chose, mais je ne comprends pas pourquoi.

Apres, j’avoue etre perdu dans toutes ces histoires de prépa, j’ai l’impression de lire des choses tellement contradictoires sur ce qui pourrait etre la meilleure prepa pour la course des JO. Mais bon, j’aime bien lire les differentes analyses quand meme. :green:
Je pense que tu n'as pas pigé le post de Marooned, car tu te mélanges les pinceaux entre JO et Mondiaux.

Pour répondre à Marooned, Bardet, en 2018, avait couru le Tour et donc fait l'impasse sur les Mondiaux. Ça ne l'a pas empêché de faire 2éme et d'être dans un niveau de forme similaire à Pinot sortant de la Vuelta.
Bref je pense qu'on peut avoir des équipes de France hyper compétitive sur les 2 RDV.
Perso j'ai vu une grande différence entre le Pinot de 2018 qui a remporté le Tour de Lombardie en sortant de la Vuelta et celui des autres années qui se pointait sur le Lombardie avec une préparation assez light car il avait bien coupé après le Tour. Dans un cas, tu as un coureur qui a dominé physiquement tout le monde et dans les autres, un très bon coureur mais à qui il manquait systématiquement quelque chose pour envisager la gagne.

Après peut être que chacun ne réagit pas de la même manière et que ce qui est bon pour Pinot ne l'est pas forcément pour Bardet. Mais en général, quand les mecs sortent d'un grand tour et prennent le temps de récupérer pendant une semaine, ils ont des supers jambes derrière. Pinot le dit d'ailleurs dans sa dernière interview pour Ouest-France :

Q : L'enchaînement Tour-JO s'annonce compliqué avec seulement six jours entre les deux, et le décalage horaire à digérer...
R : Mais je pense que la plupart des favoris des JO sortiront du Tour. Habituellement, on court la Clasica San Sebastian six jours après le Tour, et j'y ai déjà eu de très bonnes sensations. Peut-être comme rarement dans ma carrière d'ailleurs.


On peut aussi prendre l'exemple d'un coureur comme Cosnefroy l'année dernière. Il a totalement subi la course sur le Tour après sa chute lors de la première étape mais il s'est accroché pour le terminer et ensuite, il a eu des jambes de feu tout le mois d'août et même une grande partie du mois de septembre.

Personnellement je pense que courir la Vuelta en ayant zappé le Tour est la meilleure préparation pour briller sur un championnat du monde montagneux et sur les classiques italiennes de fin de saison.
#3108979
Personnellement je ne pense pas que Pinot était à 100% sur le championnat du monde Innsbruck, et qu'il l'était par contre en Lombardie. (Choix qu'il a pu faire grâce à son statut au championnat du monde)
Après, Pinot aime la période je ne vois pas pourquoi il n'arriverait pas à bien se préparer pour le CDM sans faire la Vuelta.

D'ici là il y aura son résultat au Tour et le résultat au JO de l'edf, qui va avoir un impact sur son choix personnel et le choix du sélectionneur de stratégie d'équipe.
Voeckler ne vas pas designer Pinot équipier/leader de rechange parce qu'il ne sera pas au départ de la Vuelta.
#3109722
luckywinner a écrit :
21 janv. 2020, 17:17
Personnellement je ne pense pas que Pinot était à 100% sur le championnat du monde Innsbruck, et qu'il l'était par contre en Lombardie. (Choix qu'il a pu faire grâce à son statut au championnat du monde)
Après, Pinot aime la période je ne vois pas pourquoi il n'arriverait pas à bien se préparer pour le CDM sans faire la Vuelta.

D'ici là il y aura son résultat au Tour et le résultat au JO de l'edf, qui va avoir un impact sur son choix personnel et le choix du sélectionneur de stratégie d'équipe.
Voeckler ne vas pas designer Pinot équipier/leader de rechange parce qu'il ne sera pas au départ de la Vuelta.
Dur à dire mais j’ai tendance à croire qu’il était à un niveau similaire en fait Innsbruck/Lombardie. C’est juste que la concurrence était un peu moins intense en octobre, la plupart ayant un peu décompressé après une longue saison et souvent des Mondiaux accomplis. Lui a capitalisé sur sa bonne forme avec la rage de la frustration d’Innsbruck pour rester mobilisé + un surcroît de fraîcheur dû à sa grosse coupure forcée, vs ceux qui avaient fait le Tour et tiraient la langue... D’ailleurs son principal adversaire a été Nibali qui lui aussi, avec un moins bon timing, avait dû s’arrêter un bon moment, et avait lui aussi sa frustration à combler.

Sinon je suis d’accord sur l’influence des JO et du Tour. Curieux de voir d’ailleurs si Voeckler va rester sur son idée d’une seule équipe (l’ossature au moins) pour les deux compétitions, ou pas.

@marooned bien sûr que la Vuelta c’est idéal, surtout à moitié détaché du général comme Pinot l’avait abordée.
Mais délicat de comparer 2018 avec les perfs précédentes tant il paraît patent qu’il a franchi un cap dans l’absolu.. En 2017 il lui avait clairement manqué un truc mais c’était lié à son programme post-Tour et son mois d’août bizarre, il l’avait évoqué à l’arrivée. En 2015 il fait podium, il lui en avait manqué un peu pour jouer la gagne mais après tout il était peut-être à son meilleur niveau de l’époque, aussi...

Bref je ne suis pas trop inquiet de sa programmation au regard de ses objectifs, il se connaît par cœur, a testé un peu tous les cas de figure, court encore très peu avant le Tour pour en garder pour l’été et en avoir encore en automne, il aura une équipe aux petits oignons pour le préparer...

Le seul truc qui pourrait lui manquer, en tout cas qui est un peu compliqué à faire, c’est des jours de course avant - comme il en a déjà parlé, c’est ce qui l’avantage avec les semi-classiques italiennes. Mais ça même en sortant de la Vuelta il aurait fallu trouver la bonne approche pour les quinze jours d’intervalle.
#3109777
Un type qui s'entraîne normalement par tous les temps est paré pour tout, non ? Tout est question de mental, me disait un ancien cycliste. Si tu te fixes des objectifs et que tu te mets à douter de toi, tu es bon pour la déconvenue, même si tu as les jambes. C'est la pression qui fait que Pinot ne gagnera sans doute jamais le Tour. Par contre, il peut exceller ailleurs, y compris sur le Ronde, à la Criquielion, à la Gilbert. Le Tour est une montagne qu'on lui impose de franchir et c'est bien dommage, car c'est un beau coureur. Pour une fois qu'un Français adore courir en Italie ! Parce que je pense qu'il peut gagner le Giro, moi. Et pas forcément un seul, ni d'un boyau. Il a ce panache que j'aime chez les cyclistes, mais il est bridé et c'est le type qu'il faut remplir de confiance chaque matin. Au premier incident, il perd la boule, comme l'an dernier à cause de la fameuse bordure. Il s'est bien repris, mais pour le général, c'était cuit, alors qu'il avait la victoire dans les jambes. Je suis d'autant plus à l'aise pour le dire que je suis Belge, donc pas très fan des Français (mais bien des Françaises :w00t: ). J'aime bien la génération actuelle des Pinot, Bardet, Alaphilippe. De très beaux coureurs.
#3110064
slava.borodin a écrit :
23 janv. 2020, 15:23
Un type qui s'entraîne normalement par tous les temps est paré pour tout, non ? Tout est question de mental, me disait un ancien cycliste. Si tu te fixes des objectifs et que tu te mets à douter de toi, tu es bon pour la déconvenue, même si tu as les jambes. C'est la pression qui fait que Pinot ne gagnera sans doute jamais le Tour. Par contre, il peut exceller ailleurs, y compris sur le Ronde, à la Criquielion, à la Gilbert. Le Tour est une montagne qu'on lui impose de franchir et c'est bien dommage, car c'est un beau coureur. Pour une fois qu'un Français adore courir en Italie ! Parce que je pense qu'il peut gagner le Giro, moi. Et pas forcément un seul, ni d'un boyau. Il a ce panache que j'aime chez les cyclistes, mais il est bridé et c'est le type qu'il faut remplir de confiance chaque matin. Au premier incident, il perd la boule, comme l'an dernier à cause de la fameuse bordure. Il s'est bien repris, mais pour le général, c'était cuit, alors qu'il avait la victoire dans les jambes. Je suis d'autant plus à l'aise pour le dire que je suis Belge, donc pas très fan des Français (mais bien des Françaises :w00t: ). J'aime bien la génération actuelle des Pinot, Bardet, Alaphilippe. De très beaux coureurs.
Oué bon, on a dit qu'il allait tout fracasse en allant au Giro car region qu'il affectione, climat qu'il apprecie + beaucoup moins de pression, résultat ? 2 participations - 0 podium.
Ca me rappelle un type ici qui disait que Bardet aurait gagné une Vuelta en se focalisant la dessus comme gros objectif... vu la gueule des vainqueurs je vois pas ou, quand, comment il aurait pu mais bon.
#3111266
0 podiums mais c’est une façon bien réductrice de présenter les choses, il finit tout proche la première fois, et même pas si loin de la gagne et il est encore sur le podium provisoire à un col de l’arrivée la deuxième...

C’est pas comme s’il avait été à des années-lumières...

Et sinon je ne sais pas qui a dit qu’il allait tout fracasse !? A fortiori avec deux des éditions les plus relevées des dernières années...
#3111374
Richard a écrit :
26 janv. 2020, 22:53
0 podiums mais c’est une façon bien réductrice de présenter les choses, il finit tout proche la première fois, et même pas si loin de la gagne et il est encore sur le podium provisoire à un col de l’arrivée la deuxième...

C’est pas comme s’il avait été à des années-lumières...

Et sinon je ne sais pas qui a dit qu’il allait tout fracasse !? A fortiori avec deux des éditions les plus relevées des dernières années...
Objectivement le problème de Pinot ne sont pas ses résultats mais le fait que depuis 2018, il ne fait pas de résultats sur ses objectifs prioritaires, Giro 2018 (ou pour moi on ne peut pas se satisfaire du niveau montré car il était loin du podium à la pédale (Froome Dumoulin Yates étaient clairement supérieur)), et le TdF 2018, où il n'était même pas au départ.
Le TdF 2019, où il a montré un niveau supérieur aux attentes mais qu'il abandonne également finalement.

Personnellement, je n'ai toujours pas compris comment il avait construit son calendrier 2018, par rapport à ses objectifs.
Sa présence en Catalogne a très peu de sens (et l'impact sur le Giro me semble plausible) après avoir choisi de zapper le début de saison, ce qui est assez dommageable pour un coureur de son niveau.

En 2019, sa participation au tour de l'Ain n'a également aucun sens (ça n'a probablement pas eu d'impact sur son Tour de France je le précise), pour un coureur de son calibre.

On verra ce qu'il fera en 2020, sur ses objectifs prioritaires, il a un calendrier très logique en début d'année, il a toutes les raisons d'être a son top sur PN.

J'ai pas tout compris sur son calendrier post Pays-Basque, j'espère que c'est pour préparer en bonnes conditions les ardennaises.
Sinon, pour moi il devrait mieux s'aligner sur un Romandie qu'il aurait les moyens de gagner (en plus d'une course qui semble lui tenir à coeur).

Puis après Dauphiné Tour classiquement.

PS: ta première phrase fait sourire pr rapport un dernier post que j'ai cité venant de toi. :wink: :wink:
  • 1
  • 65
  • 66
  • 67
  • 68
  • 69
  • 82

Pinot a besoin de Kung jusqu'au bout. Et c'[…]

Ce que je voulais dire c'est que je pense que cett[…]

Giro 2020

Toujours pas de date pour la présentation d[…]

Froome est quand même d une régul[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site