Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 15 sur 21
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 21
#3101603
Nikolay Zhurkin remporte la 6e étape, deuxième victoire pour la sélection russe donc.
De gros écarts sur cette étape encore une fois.
#3101608
Ancelin a écrit :
22 déc. 2019, 11:46
Nikolay Zhurkin remporte la 6e étape, deuxième victoire pour la sélection russe donc.
De gros écarts sur cette étape encore une fois.
C'est juste que les favoris ont laissé partir une grosse échappée. Padilla termine deuxième pour la 4ème fois depuis le début de la course. Quispe 3ème. Il avait remporté l'étape vendredi....devant Padilla Martin López est 4ème. Honig, 6ème de l'étape, remonte à la 2ème place au GC. Bonilla n'a pas trop l'air de le prendre au sérieux vu l'étape d'aujourd'hui.

Quasiment 44km d'ascension au début de course (le fameux Cerro de la Muerte).
#3101741
Martin López (Équateur) remporte l'étape reine de ce Tour du Costa Rica. Il a fait la course en tête avec notamment son coéquipier Pablo Caicedo et Bill Toscano (Pérou). Les 3 sont passés en tête au sommet du Cerro de la Muerte. Toscano, qui fait une belle course pour son âge, s'est fait lâcher ensuite puis dans le final le petit López est parti seul.
Guama serait 2e de l'étape. Bonilla conserve le leadership. J'attends demain pour voir mais apparemment pas vraiment de bataille entre les favoris.
#3101803
CPTmatros a écrit :
23 déc. 2019, 04:22
Honig a visiblement tenu. :green:
En effet même si j'ai vu des images où Luis Lopez attaque Bonilla et seul Guama pouvait suivre les deux. À priori un petit groupe s'est reformé derrière l'échappée ensuite avec Honig. Cronoescalada aujourd'hui, ça peut être intéressant à suivre car je ne pense que Honig et Luis Lopez aient une chance sur un exercice comme ça. Bon leur classement, on ne sait jamais.




En tout cas, bien que je ne crois pas à un peloton 100% propre, les Costariciens semblent s'être bien calmés sur cette édition.

Derrière Bonilla, on a Sebastian Moya (6°), ce qui n'est pas trop une surprise, l'ancien grand espoir du Costa Rica Fabricio Quirós (8°) qui avait déjà fait de très bons résultats au CMC il y a 10 ans + plusieurs tops 10 sur le Tour du Costa Rica au début des années 2010 alors qu'il était très jeune. Puis derrière Sergio Arias (11°) et Roberto Argüello (15°), qui a craqué hier. Première fois qu'il participe à une course de 10 étapes. Il doit accusé le coup. Enfin Pablo Madurro (16°), Jeison Vega (17°) et Anthonny Sánchez (20°).
En plus Bonilla n'est pas dominateur finalement, c'est plutôt rassurant. Autre bonne nouvelle, c'est la présence dans ce top 20 des jeunes costariciens de -23 ans.
#3101991
Moya a remporté le cronoescalada devant Santos et Bonilla. Il a failli rattraper Martin Lopez pourtant 6e de l'étape (à 1'49"). Arias est 4ème, Luis Lopez 5ème. Belle montée du VTTiste Ricardo Rouillon qui termine 7e.

Reiner Honig est éjecté du podium voir quasiment du top 5 en terminant 28e à +5' de Moya.
Bonilla devrait donc remporter le général devant Santos et Luis Lopez.
#3101999
Orodreth a écrit :
24 déc. 2019, 08:08
Moya a remporté le cronoescalada devant Santos et Bonilla. Il a failli rattraper Martin Lopez pourtant 6e de l'étape (à 1'49"). Arias est 4ème, Luis Lopez 5ème. Belle montée du VTTiste Ricardo Rouillon qui termine 7e.

Reiner Honig est éjecté du podium voir quasiment du top 5 en terminant 28e à +5' de Moya.
Bonilla devrait donc remporter le général devant Santos et Luis Lopez.
Déçu des russes, ils avaient une réputation à tenir sur cet exercice. :elephant:
#3102145
On avait pas les meilleurs Russes pour cet exercice. :elephant:

Bon j'avais zappé qu'il restait une dernière de montagne. Hier, Fabricio Quiros s'est imposé en solitaire suite à une longue échappée. Les favoris se sont neutralisés derrière. Seul Martin Lopez a coincé et descend à la 9e place au GC.
#3102217
Pablo Alarcón remporte la dernière étape et en profite pour terminer 10° au GC.
Les écarts ne veulent pas dire grand chose, c'est parti dans tous les sens et personne n'a réellement contrôlé. Honig passe devant Guama au GC et prend la 4° place devant le trio Bonilla - Santos et Lopez.
Honig est le premier européen de l'histoire de la course à être aussi bien classé.
Je ferais un petit bilan demain.
#3102342
Alors au final une course pas forcément surprenante. Les favoris que j'ai listé avant la course ont répondu présents pour la plupart. Le cyclisme costaricien semble s'être calmé depuis les frères Rojas même si on est jamais à l'abri, on le sait très bien. Bonilla qui partait favori a donc remporté la course sans pour autant la dominer. Il a surtout profité de son équipe avec les jeunes Moya et Arias qui l'ont bien aidé. Je voyais Santos craquait sur le final, ce qui n'a pas été le cas. C'est vrai que cette saison il termine dans le top 20 du Tour de l'Utah face à une concurrence "un poil" plus relevé. Je l'ai peut-être sous-estimé pour le coup. Dans son équipe Canel's, Pablo Alarcon a eu son étape. Rosales pas mal, par contre Eduardo Corte ce n'est pas trop ça cette année.
Très belle course de Luis López (3°) et de son équipe Opticas Deluxe (Padilla surtout). Il manque juste une petite victoire d'étape, elle est passée trop de fois à côté ces 10 jours. Guama n'a pas pu faire la différence sur les grosses étapes de montagne, ce n'est pas non plus une surprise. 5° au général. Chez les Equatoriens, Pablo Caicedo termine meilleur grimpeur et Martin López a réalisé une très belle course. On devrait le revoir avec la sélection équatorienne sur quelques courses espoirs en 2020. Honig, 4°, est donc le premier européen aussi bien classé sur le Tour du Costa Rica. Son résultat montre que le niveau n'était pas fou-fou. La Russie repart avec deux étapes dont le TTT. Le Pérou, comme à son habitude, vient chercher son étape. Je note le résultat de Bill Toscano, je verrais bien si on le revoit avec la sélection péruvienne l'année prochaine.

Côté Costaricien, on se retrouve avec seulement 9 coureurs dans les 20 premiers :

1 - Daniel Bonilla
6 - Sebastian Moya : devrait remporter un Tour du Costa Rica d'ici peu
7 - Fabricio Quirós : je ne l'avais pas vu venir vu qu'il court peu. Sachant qu'il faisait podium sur la course lors des années Rojas, je doute un peu. Bon à part son petit numéro en solitaire, rien d'énorme. Après, vu ses résultats dès 18 ans, ce n'est pas n'importe qui au Costa Rica.
9 - Sergio Arias : il a eu son étape. 2ème meilleur espoir après Moya mais il est en dessous de ce dernier. On devrait le retrouver jouer les premiers rôles sur la course dans le futur.
13 - Roberto Argüello : discret alors qu'il était cité dans les favoris. Les journalistes étaient réservés quant à sa capacité à tenir autant de jours pour sa première participation. Ils ont eu raison.
15 - Pablo Mudarra : pas terrible alors qu'il était aussi cité parmi les outsiders.
16 - Jeison Vega : RAS. Équipier de Bonilla.
17 - Jordan Ruiz : je ne le connaissais pas. Est monté dans le classement lors des dernières étapes. Meilleur résultat de sa carrière (25 ans).
18 - Anthonny Sánchez : pas mal sur quelques étapes de montagne. Il a déjà terminé dans le top 5 de la Vuelta de la Juventud (2017) mais a un niveau inférieur à des Moya et Arias.
#3102344
Pour Jordan Ruiz, il a été champion du Costa Rica U23 en 2016. Cette année, il a remporté une "petite" course par étapes au Costa : la Vuelta al Sur, devant son coéquipier Daniel Jara (je crois que tu l'avais évoqué vite fait d'ailleurs). Jara qui d'ailleurs n'arrive pas à peser sur la course depuis sa victoire d'étape en 2016, il faut dire que la montagne n'a pas l'air d'être sa tasse de thé. Le champion national Felipe Nystrom n'a également pas été trop en vue aussi.

Il serait également intéressant de revoir Sebastián Moya et Sergio Arias l'année pro en Espagne. Le premier a quand même "déjà" 22 ans quand même, ce sera peut-être sa sa dernière chance en Europe. Je me demande comment va progresser le 2000 Martín López, tout comme ce Péruvien. Le cyclisme au Pérou et surtout en Equateur commencent eux aussi à être dans une bonne dynamique :super:
#3102483
Je ne sais pas trop si Moya et Arias seront toujours en Espagne (Rias Baixas ?). Je n'ai rien vu pour l'instant. Ils n'ont rien fait en tout cas lors des quelques courses qu'ils ont disputé.
Martín López peut devenir un bon petit grimpeur. Il peut avoir sa chance en Europe avec l'engouement qu'il y a sur le cyclisme équatorien.
Je suis plus réservé sur Toscano. Un Péruvien, ça ne dit pas grand chose. J'attends déjà qu'il se montre les deux prochaines saisons sur des courses en Amérique, on pourra juger !
Mais, effectivement, le cyclisme péruvien semble sur une bonne dynamique même si les jeunes manquent.
#3105487
La sélection brésilienne pour San Juan (et auparavant le Giro del Sol) :

- Rafael Andriato (1987) que tout le monde connaît
- Alessandro Guimarães (1995) vainqueur d'une étape de la Vuelta a Chiloé et vice champion du Brésil en 2019
- Felipe Ronzani (2000) qui a remporté quelques petites courses au Brésil l'année dernière
- Leonardo Finkler (1999), Vinicius Rangel (2001) et Marcos Levy Nascimento (2001) dont j'ai déjà parlé ici.

Une sélection très jeune.
#3105642
Orodreth a écrit :
09 janv. 2020, 16:49
La sélection brésilienne pour San Juan (et auparavant le Giro del Sol) :
- Rafael Andriato (1987) que tout le monde connaît
...
La sélection vénézuelienne pour San Juan est mieux :
José Rujano,
José Alarcón,
Eduin Becerra,
Clever Martínez,
Anderson Paredes,
Máximo Rojas.
#3105698
wallers a écrit :
10 janv. 2020, 00:53
Orodreth a écrit :
09 janv. 2020, 16:49
La sélection brésilienne pour San Juan (et auparavant le Giro del Sol) :
- Rafael Andriato (1987) que tout le monde connaît
...
La sélection vénézuelienne pour San Juan est mieux :
José Rujano,
José Alarcón,
Eduin Becerra,
Clever Martínez,
Anderson Paredes,
Máximo Rojas.
Une sélection de rêve en effet. :elephant:
#3106296
Il y a eu une grosse chute au Giro del Sol. Plusieurs coureurs du peloton ont heurté une moto de l'organisation, qui s'était arrêtée sur la route pour demander à un automobiliste mal garé de déplacer sa voiture. Le plus touché est Marcos Nascimento, qui a une fissure de l'épaule.
De son côté, Rafael Andriato a chuté au sprint. Résultat, 50 points de suture au visage, qui a heurté les rayons d'une roue en mouvement.
#3106316
wallers a écrit :
12 janv. 2020, 17:02
Il y a eu une grosse chute au Giro del Sol. Plusieurs coureurs du peloton ont heurté une moto de l'organisation, qui s'était arrêtée sur la route pour demander à un automobiliste mal garé de déplacer sa voiture. Le plus touché est Marcos Nascimento, qui a une fissure de l'épaule.
De son côté, Rafael Andriato a chuté au sprint. Résultat, 50 points de suture au visage, qui a heurté les rayons d'une roue en mouvement.
Ah ! Les deux devaient être présents à San Juan. :euh: :euh:
  • 1
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 21

Et bah voilà, Javier JAMAICA remporte l'&ea[…]

La Mémoire des Courses

Merci pour vos commentaires. Si le format vous pla[…]

Gazprom Rus Vélo 2020

La banque russe Ak Bars Bank signe un partenariat […]

Oui exact, j'essaierai de m'y mettre pour fa[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site