Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

#3081273
Liam a écrit :
09 oct. 2019, 16:54
Très content pour Michael Woods. A la fois fort, entreprenant et intelligent.

Gaudu va falloir qu'il se calme par contre, il a fait n'importe quoi. Il s'est complètement coupé des relais de Woods à force de lui mettre des taquets. En lissant normalement il aurait gardé le Canadien avec lui pour rouler jusqu'en haut. Encore pas mal à apprendre le petit.
Compliqué à dire, il revient sur Woods quand ce dernier lâche Izaguirre et Haig, ils avaient tout intérêt à collaborer sauf que Woods ne l'a pas vraiment fait, tardant à relayer et relayant mollement, donc quand ça rentre Gaudu contre. CE n'est pas absurde. Après Woods a gagné à la fin donc il a eu raison de courir comme il l'a fait, mais il se serait fait taper par Valverde on aurait clairement pu dire qu'il fait le con en ne relayant pas Gaudu.

Le souci pour Gaudu est plutôt qu'une fois qu'ils sont rejoints il aurait du rester dans les roues et attendre, pas contrer sur tout ce qui bouge et attaquer lui même.
#3081279
daizenshu_ a écrit :
09 oct. 2019, 17:10
Rivera est un coureur particulièrement déroutant quand même, une irrégularité impressionnante.
Capable du meilleur comme du pire de façon quasi aléatoire.
Dans son registre, celui de la montagne, je trouve au contraire qu'il s'est montré assez régulier, cette année. Sa 5è place au Picon Blanco et sa 9è place du jour démontrent qu'il a légèrement progressé par rapport à l'an dernier.

Le gros problème de ce petit gars, c'est qu'il a zéro puissance sur le plat (Orodreth en avait parlé bien avant moi), et il se fait régulièrement la peau pour garder le contact avec le peloton. Je le revois encore à l'agonie dans les 4 ou 5 km précédant la montée terminale du Tour de Croatie. Il était pourtant bien abrité dans la roue de son dernier équipier, mais il n'a pas pu s'empêcher de retomber en dernière position avant d'aborder les premiers mètres d'ascension.

Sa résistance me parait énorme, parce qu'en haut, il termine 11é à 1' à peine de Yates, alors que je pensais le voir carrément exploser et finir à plusieurs minutes. C'était le coureur le plus en difficulté, et de loin, au pied du col, mais y a pourtant un sacré nombre de coureurs qui ont pété avant lui.

Je n'ai pas vu la course d'aujourd'hui, mais pour qu'il termine 9è, j'imagine que ça n'a pas du rouler très vite avant d'aborder les 2 ascensions de Superga. :reflexion:
#3081293
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 17:22
Liam a écrit :
09 oct. 2019, 16:54
Très content pour Michael Woods. A la fois fort, entreprenant et intelligent.

Gaudu va falloir qu'il se calme par contre, il a fait n'importe quoi. Il s'est complètement coupé des relais de Woods à force de lui mettre des taquets. En lissant normalement il aurait gardé le Canadien avec lui pour rouler jusqu'en haut. Encore pas mal à apprendre le petit.
Compliqué à dire, il revient sur Woods quand ce dernier lâche Izaguirre et Haig, ils avaient tout intérêt à collaborer sauf que Woods ne l'a pas vraiment fait, tardant à relayer et relayant mollement, donc quand ça rentre Gaudu contre. CE n'est pas absurde. Après Woods a gagné à la fin donc il a eu raison de courir comme il l'a fait, mais il se serait fait taper par Valverde on aurait clairement pu dire qu'il fait le con en ne relayant pas Gaudu.

Le souci pour Gaudu est plutôt qu'une fois qu'ils sont rejoints il aurait du rester dans les roues et attendre, pas contrer sur tout ce qui bouge et attaquer lui même.
Le problème c’est que Gaudu change de rythme à chacun de ses relais. Woods a commencé par passer un relais et Gaudu a commencé à lui mettre des petits taquets. Tout ce qu’un coureur déteste et tout ce qui n’incite pas à collaborer. On peut se réjouir de le voir faire la course mais il faudra quand même qu’il apprenne à manœuvrer avec ses adversaires.
#3081294
Liam a écrit :
09 oct. 2019, 17:46
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 17:22


Compliqué à dire, il revient sur Woods quand ce dernier lâche Izaguirre et Haig, ils avaient tout intérêt à collaborer sauf que Woods ne l'a pas vraiment fait, tardant à relayer et relayant mollement, donc quand ça rentre Gaudu contre. CE n'est pas absurde. Après Woods a gagné à la fin donc il a eu raison de courir comme il l'a fait, mais il se serait fait taper par Valverde on aurait clairement pu dire qu'il fait le con en ne relayant pas Gaudu.

Le souci pour Gaudu est plutôt qu'une fois qu'ils sont rejoints il aurait du rester dans les roues et attendre, pas contrer sur tout ce qui bouge et attaquer lui même.
Le problème c’est que Gaudu change de rythme à chacun de ses relais. Woods a commencé par passer un relais et Gaudu a commencé à lui mettre des petits taquets. Tout ce qu’un coureur déteste et tout ce qui n’incite pas à collaborer. On peut se réjouir de le voir faire la course mais il faudra quand même qu’il apprenne à manœuvrer avec ses adversaires.
Je sais pas, en tous cas il a clairement un peu paniqué, aurait souhaité que Woods collabore plus fort dès qu'il le rejoint et après ne prend pas le temps de réfléchir un peu et recontre à chaque opportunité.
#3081350
J'ai vue le final Gaudu en a clairement trop fait, il aurait pu rivaliser avec Woods dans les 500 dernier mètres avec plus de ju... Dommage :spamafote:
Cela dit j'aime bien ce garçon (Gaudu) qui en plus d'avoir du tempérament en courses :metalhead: , il est toujours très sympathique en interview.
Je suivrai de près sa perf sur le Lombardie, la forme est là vu toute les accélérations qu'il a pu mettre, en plus sa 6eme place de LBL atteste que la distance ne lui fait pas peur
Donc allé David :france:

PS:
Bravo a Woods pour sa belle victoire :applaud:
#3081354
Après pour Gaudu, mieux vaut en faire trop à Milan Turin, et la mettre au fond en Lombardie.
C'est une bonne répétition, et la forme est là.

Par ailleurs, au vu de ses déclarations, il voulait clairement lâcher ses adversaires à la pédale avant l'emballage final, ne se sentant pas en mesure de les aligner au punch.
#3081369
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 19:58
pourtant il a certain punch Gaudu, voir sa victoire sur le Romandie. S'il avait eu du jus l'accélération continue que met Woods ce n'est pas un sprint non plus (bon faut avoir un paquet de gaz pour le faire) !
Eh bien c'est que justement je trouve il à manger beaucoup de ju avant, qu lui a manqué après :reflexion:

Bon je sais que c'est facile à dire devant l'écran et plus dur a faire avec les jambes :green:
#3081370
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 19:58
pourtant il a certain punch Gaudu, voir sa victoire sur le Romandie. S'il avait eu du jus l'accélération continue que met Woods ce n'est pas un sprint non plus (bon faut avoir un paquet de gaz pour le faire) !
Histoire de confiance je pense.
Lui ne se voyait pas le faire.
Mais peut-être le pouvait-il.
#3081377
daizenshu_ a écrit :
09 oct. 2019, 20:08
veji2 a écrit :
09 oct. 2019, 19:58
pourtant il a certain punch Gaudu, voir sa victoire sur le Romandie. S'il avait eu du jus l'accélération continue que met Woods ce n'est pas un sprint non plus (bon faut avoir un paquet de gaz pour le faire) !
Histoire de confiance je pense.
Lui ne se voyait pas le faire.
Mais peut-être le pouvait-il.
Avant le Romandie il avait surtout travaillé les efforts courts pour les ardennaises.

D'ailleurs son entraineur était content que l'étape de montagne soit réduite a sa montée finale car il disait que Gaudu aurait eu du mal vu son entrainement.

Apres au Romandie il y avait pas Valverde
#3081472
Quand Egan Bernal avait décliné sa participation aux Mondiaux en disant qu'il n'était pas assez en forme, certains sur le net n'avaient pas voulu le croire suite à sa 2ème place dès sa course de rentrée en Italie. Mais il n'y avait que 4 équipes du WT et une petite concurrence.

En fait j'ai l'impression qu'il se sert de ces courses italiennes pour monter en puissance, faire les derniers réglages sans perdre trop d'énergie en vue du Tour de Lombardie, son vrai objectif.
Un peu comme au Tour où il est légèrement en retrait dans les Pyrénées pour s'envoler dans les Alpes.

Et sur Milan-Turin, il n'est peut-être pas le seul à opérer comme ça ?

Belle victoire de Woods qui met enfin la balle au fond !
Sur les Mondiaux 2018, c'est lui qui avait fait toute la fin du mur en tête, mais dommage pour lui ça ne finissait pas au sommet. Là, il a pu prendre sa revanche sur Valverde.

En voyant toutes les attaques de Gaudu pour le résultat qu'il a récolté de tous ses efforts, j'aurais bien aimé voir Pinot devant sa TV.
#3081475
*Chouchou* a écrit :
10 oct. 2019, 00:45
...
En fait j'ai l'impression qu'il se sert de ces courses italiennes pour monter en puissance, faire les derniers réglages sans perdre trop d'énergie en vue du Tour de Lombardie, son vrai objectif.
..
Bernal a déclaré qu'il faisait la fin de saison sérieusement pour ne pas avoir 10 kg à perdre au mois de décembre.
Il est bien présent, ce qui est déjà pas mal (alors qu'il aurait pu lâcher complètement l'affaire après le Tour), mais n'est pas non plus à 100%. Est-ce qu'il pourra vraiment avoir les moyens de viser la victoire en Lombardie, ce n'est quand même pas sûr.
#3081492
Bold Uccello a écrit :
09 oct. 2019, 19:37
J'ai vue le final Gaudu en a clairement trop fait, il aurait pu rivaliser avec Woods dans les 500 dernier mètres avec plus de jus

Bravo a Woods pour sa belle victoire
Pourquoi trop fait? Il fait la course avec ses moyens, c'est à dire comme dit plus haut, essayer d'arriver seul. Woods était le plus fort hier sans aucun doute.
Paris-Tours (1.HC) 11/10/2019

J'ai trouvé que le parcours avait un bon […]

Team Cofidis 2019

Fernando Barcelo.

Challenge 2019 - LA SAISON

Comment ça,c'est pas Gambrinus qui avait wa[…]

Gazprom Rus Velo 2019

Arslanov prend sa retraite (à 25 ans), s&uc[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site