Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 4 sur 18
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 18
#3044120
Oui, il peut, il fait ce que les grands vainqueurs font toujours, gagner le CLM et ensuite dominer la première grande étape en haute montagne.

Mais avec le contre exemple de Simon Yates, il n'y a jamais rien d'acquis avant la dernière semaine surtout pour un coureur que personne ne plaçait en favori avant le départ. À partir de maintenant Alaphilippe doit continuer sur son élan euphorique et prendre les autres grandes étapes une à la fois, et ça commence dès demain.
#3044123
En tout cas les bookies n'ont pas nos précautions de vierges effarouchés
Alaphilippe Julian 1.95
Pinot Thibaut 6.00
Kruijswijk Steven 6.00
Thomas Geraint 6.50
Bernal Egan 7.00
Buchmann Emmanuel 21.00
Uran Rigoberto 51.00
Landa, Mikel 61.00
Fuglsang Jakob 81.00
Mas Nicolau Enric 101.00

S'il ne perd pas de temps demain, il aura une côte Froome compliant.
#3044125
Wald a écrit :
20 juil. 2019, 23:47
PuncheurFou a écrit :
20 juil. 2019, 23:38
Vous êtes juste jaloux du physique de playboy de Leonardo Di Luca. :elephant:
Voir de celui de footeux d’alaphillipe. Cela dit quand il aura aligné 5 TDF de 2019 à 2024, il ira peut-être se taper un ptit Giro.
Sans rire, j'ai du mal à voir Alaphilippe passer les cols du Giro. Sur le Tour ce qu'il fait ne m'étonne pas, c'est un Tour bien nerveux, donc adapté à ses qualités. Bon on verra en dernière semaine (car la récupération va jouer aussi).
#3044127
PuncheurFou a écrit :
20 juil. 2019, 23:49
Wald a écrit :
20 juil. 2019, 23:47


Voir de celui de footeux d’alaphillipe. Cela dit quand il aura aligné 5 TDF de 2019 à 2024, il ira peut-être se taper un ptit Giro.
Sans rire, j'ai du mal à voir Alaphilippe passer les cols du Giro. Sur le Tour ce qu'il fait ne m'étonne pas, c'est un Tour bien nerveux, donc adapté à ses qualités. Bon on verra en dernière semaine (car la récupération va jouer aussi).
Tu sais Froome a su le faire. Au niveau où il est, je pense qu’il peut enchaîner les classiques et les 3 GT dans la même année.
#3044133
_JacLaffite a écrit :
20 juil. 2019, 22:24
Pour l'instant les W/kg sont en-dessous de ceux du Giro. Carapaz était à plus de 6 W/kg dans les cols à peu près équivalents et, sur le Tourmalet on avait 5.7 - 5.8 W/kg pour Pinot & co. Donc ce Tour est pour l'instant d'un niveau assez moyen, on va dire. Et donc, oui, Alaphilippe peut le gagner. Et Pinot aussi, s'il y a des défaillances ou un exploit.
Peut-être que ça monte moins haut en W/kg justement parce que le Tour est d'un niveau supérieur, plus usant.
#3044137
Richard a écrit :
21 juil. 2019, 00:03
_JacLaffite a écrit :
20 juil. 2019, 22:24
Pour l'instant les W/kg sont en-dessous de ceux du Giro. Carapaz était à plus de 6 W/kg dans les cols à peu près équivalents et, sur le Tourmalet on avait 5.7 - 5.8 W/kg pour Pinot & co. Donc ce Tour est pour l'instant d'un niveau assez moyen, on va dire. Et donc, oui, Alaphilippe peut le gagner. Et Pinot aussi, s'il y a des défaillances ou un exploit.
Peut-être que ça monte moins haut en W/kg justement parce que le Tour est d'un niveau supérieur, plus usant.
C'est surtout que sur le Giro la montée la plus longue étaient le mortirolo avec 45min d'effort.

Plus l'effort est court et plus les W/kg sont élevés :wink:
#3044143
Franchement, ça fait bien longtemps que j'ai arrêté de regarder les watts sur les cols de fin d'étape de GT au cas par cas.
Faut vraiment pas avoir fait du vélo pour ne prendre en compte que la dernière montée pour comparer des perfs.
Donc, comment voulez-vous savoir si une montée à 5.85 W/kg en deuxième semaine de GT est d'un plus haut niveau qu'une montée à 6.0 W/kg sur une course où la première semaine a été moins usante, où il a fait moins chaud, où il y a eu journée de repos la veille...
C'est impossible à ce niveau-là. :rieur: :pt1cable:
Tant qu'on n'a pas du 6.3 W/kg sur une heure, ça peut aller.
#3044148
Pourquoi j y crois depuis quelques jours :

- son attaque à la Pdbf
-sa volonté de vouloir reprendre le maillot.
- le coup de bourdure à Albi
- la déclaration de Mas qui veut finir meilleur espagnol (pas une ambition super ambitieuse)
- son contre la montre, il joue la gagne et en plus le gagne.
- son marquage de Thomas.


Depuis le début il se comporte en patron pas en chasseur d étape.

Il a préparé le truc. Je dis pas qu il va gagné mais il va durer longtemps.
#3044165
Alaphilippe qui gagne le TdF ? Voilà ce qu'on en pensaient ici, il y a quelques années :
Tolnoto a écrit :
12 mars 2017, 10:36
Julian Alaphilippe, s'il a envie de viser les GT. C'est clairement le plus talentueux.
Sinon personne sauf circonstances très favorable.
pascal94100 a écrit :
12 mars 2017, 10:36
- Je suis plus confiant pour Alaphilippe et Latour. Le premier est plutôt complet mais il lui manque une grande victoire pour passer un palier. Et il doit progresser en montagne. Le 2ème est dans le même cas de figure mais lui doit apprendre à se placer sur les étapes de plaine.

En résumé, je ne vois pas de Français vainqueur de grands tours dans les prochaines années, surtout que, outre les colombiens il y a coureurs prometteurs qui sont déjà là (les frères Yates, Oom en, Vervaeke entre autres)
-Vélomen- a écrit :
12 mars 2017, 11:07
Alaphilippe n'a pas les caractéristiques d'un grand grimpeur. C'est notre plus grand crack, mais pour les Ardennaises, les championnats du monde ou pour claquer une course par étapes d'une semaine type Pays Basque.

Dans les GT je n'y crois pas. Il ne pourra pas devenir un grand grimpeur, même en travaillant beaucoup. Il perdrait en plus son punch. Le risque serait qu\"il devienne un bon grimpeur mais plus le crack annoncé dans les classiques.
manu74annecy a écrit :
12 mars 2017, 11:45

Pour Alaphilippe, faut un concours de circonstances, mais bon sur un gros coup de chance
Thejul a écrit :
14 mars 2017, 11:29
Après j'y crois beaucoup moins pour Barguil, et Alaph dans une moindre mesure.
Fantazor a écrit :
14 mars 2017, 16:54

Enfin, deux \"punchers\" d'avenir, Alaph' et Turgis qui pourraient, sur un malentendu, décrocher les étoiles^^
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
14 mars 2017, 17:03
Alaf jouera pas les CG sur 3 semaines je pense.
daizenshu_ a écrit :
17 mai 2015, 00:54
:ton: :banane: :rock:

Oui, oui.
toto65 a écrit :
17 mai 2015, 00:59
Bien sur. Froome n'a qu'à bien se tenir
veji2 a écrit :
17 mai 2015, 01:02
Nah.. Mais si jamais il devait confirmer, on pourrait imaginer qu'il puisse gagner des courses par étape d'une semaine. Mais les GT qui enchainent les 2000m c'est quand même un truc bien particulier.

Ah merde c'était pas sérieux ?
Allobroges a écrit :
17 mai 2015, 01:04
Je me souviens d'un débat sur Radio Bière Foot (entendez RMCinfo) le dimanche de la Doyenne où ils évoquaient Alaphillippe comme prétendant au CG du Tour.

J'étais fou en n'entendant pas Guimard (mais rien ne m'étonne venant de lui...) mettre fin à tout fantasme à ce propos...

:batterie:
On3 a écrit :
17 mai 2015, 15:40

En même temps, Guimard il voit Gougeard gagner le Tour d'ici quelques années. Idem pour Kwiatkowski.

Bon là, il va peut-être avoir raison ... et ce dès 2015. :study:
daizenshu_ a écrit :
17 mai 2015, 01:10
De mon côté, j'espère juste qu'on ne va pas essayer d'en faire un de ces coureurs par étapes qui sera bon dans tous les domaines sans rien gagner...
charlix a écrit :
17 mai 2015, 07:22
Blague à part, je trouve qu'il a un profil à la Jalabert. Puncheur, rapide au sprint, et capable de quelques exploits en montagne et en chrono... (cf le Jalabert de san sebastien en 97, ou de la Vuelta 95)
biquet a écrit :
17 mai 2015, 09:28
La comparaison est bonne, mais Alaphilippe est davantage grimpeur que Jalabert, ne serait-ce que par son physique. Jalabert était plus charpenté ( 1m76-68kg) qu'Alaphilippe (1m73-62kg).

Jalabert était considéré comme un sprinter, à ses débuts, et il participait aux sprints massifs. Alaphilippe n'a jamais été reconnu comme un vrai sprinter, mais plutôt comme un puncheur qui va vite.

Alaphilippe ne se connait pas encore trés bien, comme Bardet à ses débuts, mais il pourrait devenir un excellent grimpeur. Une sorte de Daniel Moreno, en légèrement mieux. Moreno est également trés rapide, alors que sa morphologie est celle d'un grimpeur ( 1m73, 61kg ). Pour le moment, Alaphilippe me fait vraiment penser à Moreno, mais avec un potentiel peut-être supérieur au champion espagnol.
mazinho93 a écrit :
17 mai 2015, 11:32
La comparaison avec jalabert me parait acceptable, et dans ce registre il n'a pas comme jaja le profil pour gagner le tour, il sera limité je pense sur des étapes avec des enchainements de col ...
dans le profil je le compare à un sean kelly ou un bartoli, c'est à dire des punchers/grimpeeurs (sprinter pour kelly) mais qui n'ont jamais passé la haute montagne avec les meilleurs dans le tour de france.

Après si aso propose un parours type vuelta, si les courses continuent à se jouer sur deux km avant le sommet là tout est possible...avec les modèles de course attentistes que nous proposent les coureurs actuellement, un sean kelly aurait pu gagner le tour dans les années 80....
biquet a écrit :
17 mai 2015, 12:14
Kelly était bien plus lourd que Alaphilippe, et ni lui ni Bartoli n'auraient pu faire le numéro réalisé par Alaphilippe hier.

J'ai l'impression que tout le monde sous-estime les qualités de grimpeur du jeune français, mais hier, il a gagné à la manière d'un grimpeur, en étant capable d'accélérer plusieurs fois pour suivre Henao.

Sagan, par exemple, s'est mis à son rythme dés que ça a pété, il n'a jamais essayé de répondre aux démarrages d'Henao. On compare beaucoup Alaphilippe avec des Kelly ou des Jalabert, mais en leurs jeunes années, ces 2 champions illustres étaient loin de pouvoir faire, en montagne, ce qu'a fait Alaphilippe hier ou sur la montée des Glières.

Ou Alaphilippe était hier dans un "jour de grâce", comme aux Glières, ou alors c'est un futur trés bon grimpeur, capable de puncher en pleine ascension.
damienleflahute a écrit :
17 mai 2015, 14:46
Avec sa démonstration de cette nuit, son super Tour de l'Ain de l'an dernier où il était grosso modo au niveau de Bardet, et sa jeunesse qui peut nous faire imaginer une belle marge de progression, je pense que oui, il peut clairement faire partie des prétendants pour les prochaines années.
J'ai l'impression que ses Ardennaises ont fait que l'on a catalogué Alaphilippe comme un puncheur de classe mondiale, alors qu'il est peut-être beaucoup plus que ça.
Super_Cuvet a écrit :
17 mai 2015, 20:09
A un moment, il faut regarder plus loin que la nationalité.

Un mec qui fait de tels résultats pour ses premières Ardennaises, on n'avait pas vu ça depuis... Berzin ?
guigui22 a écrit :
18 mai 2015, 15:28


Après, il faudrait qu'il s'essaie sur un GT, voir ce que ça donne, vu ce qu'il a montré en Californie, on peut en effet y voir des similitudes avec Valverde, dans ce cas là la Vuelta, pourrait lui convenir dans quelques années. Mais je doute qu'on ait là un vainqueur de Tour, il risque d'être trop limité sur les longs efforts au seuil (long CLM ou vraies étapes de haute montagne avec enchainement de cols).

Son potentiel commence tout juste à entrevu, on verra jusqu'où il ira.
veji2 a écrit :
18 mai 2015, 15:36
si Alaphilippe a le potentiel qu'il semble avoir (gros SI quand même, il pourrait tout à fait rentrer dans le rang), alors il a tout pour se faire un magnifique palmarès sur les classiques avec quelques courses par étapes genre pays basque et ce genre de chose, mais en effet je ne le vois pas jouer le podium sur un Giro ou un TDF, à la limite faire un résultat sur la Vuelta..

m'enfin encore une fois, on a un minuscule échantillon sur lequel on se fait (moi le premier) un gros gros film;
#3044171
Comme je ne suis pas sûr de la question, je la décortique :

- Alaphilippe peut-il gagner le Tour de France dans les prochaines années : après l'étape du Tourmalet je suis convaincu que oui
- Alaphilippe peut-il gagner le Tour de France 2019 : oui il le peut, comme Yates pouvait gagner le Giro 2018 et Roglic le Giro 2019
- Alaphilippe va-t-il gagner le Tour de France dans les prochaines années : oui
- Alaphilippe va-il gagner le Tour de France 2019 : non

Si je me trompe à cette dernière question, j'avoue qu'en dépit de mon esprit cocardier, je serai un peu gêné, et je ne profiterai pas pleinement de cet événement autant que si Pinot l'emportait par exemple.
J'avais réagi à la hype Fuglsang en disant que je ne pensais pas un coureur capable de dominer la même année les classiques et le Tour de France, les types d'effort demandés étant trop différents et le délai étant trop court pour changer de préparation. Ce qui vaut pour le danois vaut pour le français :spamafote:
#3044192
Oui il peut.
Non cela ne me ferait pas rêver (contrairement au Alaphilippe de MSR par exemple).

La défaillance de Mas hier ajoute de l'eau à notre moulin: dorénavant c'est un équipier acquis à la cause d'Alaphilippe. Et Devenyns a tenu vachement longtemps je trouve !
#3044234
Ses dernières déclarations m'inquiètent: " Je commence à être cramé, j'espère que les autres le sont également." Bluff ou réalité ? :reflexion:

Ce sont exactement les mêmes mots que ceux de Simon Yates après sa victoire à Sappada, lors du Giro 2018. On connait la suite pour le briton.. :rip:

On aura la réponse dès aujourd'hui. Alaph m'a quand même semblé souvent à l'arrache, hier. S'il passe aujourd'hui sans encombre, on peut le voir en jaune à Paris. S'il coince dans Prat d'Albis, ça peut finir exactement comme Yates.

Une chose est certaine: s'il se met les GT dans la tête, il peut aller en claquer. Je pense même que le parcours de la prochaine Vuelta était idéal pour lui.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 18

Sprint très serré entre les 2 devant[…]

Tour de l'Avenir (2.Ncup) 15 au 25 août

Début du show britannique aujourd'hui avec […]

C'était l'étape qui lui conven[…]

Voici les conditions du concours : D’abord[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site