Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 2 sur 41
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 41
#3043997
Je croise les doigts pour que la prédiction de marooned se réalise. Mais je m'en fiche un peu que Pinot fasse le doublé.
Il a son étape, c'est très bien, et on célèbre. Maintenant, il faut jouer pour le général. Car aujourd'hui il aurait pu faire un gros casse.
Au lieu de ça il permet à Thomas d'être toujours deuxième, et ne reprend rien à Kruiswijk ou presque.

Demain, je crois qu'il faut demander à ses équipiers de faire comme si l'arrivée était en haut du mur de Péguère, dont les 3 derniers kilomètres sont horribles. Il faut en mettre partout à cet endroit-là, quitte à attaquer soi-même sans arrière pensée et à compter les morts au sommet.
Ca donnera une dernière montée, inconnue pour nous, avec peu ou pas d'équipiers. Et là, à la pédale, c'est Pinot qui est au dessus sur ce Tour. (je ne compte pas Alaphilippe bien sûr, je crois toujours qu'il va craquer, mais bon, je commence à douter.)

Demain, je vois une course à l'avant avec des échappées, et une baston derrière pour le général. Après c'est repos, il faut bien s'envoyer un peu, non ? :smile:
#3044015
biquet a écrit :
20 juil. 2019, 19:39
Y en a un dont on ne parle pas, mais dont la cote devrait sérieusement remonter s'il se maintient parmi les meilleurs demain, c Bernal.

Souvenons-nous de sa 3è semaine, l'an dernier ? Il se promenait, dans les Pyrénées. Le combo haute altitude-3è semaine pourrait le favoriser. Je pensais vraiment pas le voir aussi fort aujourd'hui, d'autant plus que tous les favoris-outsiders qui se sont raté hier ( Quintana, Bardet, Yates, Martin ) se sont également ratés aujoud'hui, logiquement. Bernal étant l'exception, finalement.

Pas impossible qu'il entame une montée en puissance jusq'aux Alpes.

On parle déjà d'un possible duel Pinot-Kruisiwijk, mais n'enterrons pas les Ineos. Bernal était moyen sur la Planche, moyen hier, mais mieux aujourd'hui. Danger.
La question, Ineos va t-il tout faire exploser pour lui ?
Non tant que Thomas est devant.
Demain, Bernal suivra si il peut, par contre, le top serait que dès demain, il dépasse ou revient à moins de 5 secondes de Thomas et là il risque d'être très dangereux pour les Alpes.
#3044033
MannyManolo a écrit :
20 juil. 2019, 21:21
biquet a écrit :
20 juil. 2019, 19:39
Y en a un dont on ne parle pas, mais dont la cote devrait sérieusement remonter s'il se maintient parmi les meilleurs demain, c Bernal.

Souvenons-nous de sa 3è semaine, l'an dernier ? Il se promenait, dans les Pyrénées. Le combo haute altitude-3è semaine pourrait le favoriser. Je pensais vraiment pas le voir aussi fort aujourd'hui, d'autant plus que tous les favoris-outsiders qui se sont raté hier ( Quintana, Bardet, Yates, Martin ) se sont également ratés aujoud'hui, logiquement. Bernal étant l'exception, finalement.

Pas impossible qu'il entame une montée en puissance jusq'aux Alpes.

On parle déjà d'un possible duel Pinot-Kruisiwijk, mais n'enterrons pas les Ineos. Bernal était moyen sur la Planche, moyen hier, mais mieux aujourd'hui. Danger.
La question, Ineos va t-il tout faire exploser pour lui ?
Non tant que Thomas est devant.
Demain, Bernal suivra si il peut, par contre, le top serait que dès demain, il dépasse ou revient à moins de 5 secondes de Thomas et là il risque d'être très dangereux pour les Alpes.
Je parle pas de tout faire exploser, je parle d'une attaque (ou de s'intégrer dans une attaque) pour faire bosser les autres, la FDJ notamment.

Ils peuvent la jouer différemment, car en l'absence de Froome et au vu de la condition encore incertaine de Thomas, ils n'ont pas forcément le meilleur coureur dans la course. Pour l'instant, les 2 meilleurs coureurs de ce Tour sont français: Alaphilippe et Pinot. Mais avec un Bernal bien placé, ils peuvent la jouer plus tactique, plus fine. Un peu à la Geminiani lors du Tour 1966, qui favorisa la victoire d'Aimar en accord avec Anquetil.
#3044068
biquet a écrit :
20 juil. 2019, 21:57
MannyManolo a écrit :
20 juil. 2019, 21:21


La question, Ineos va t-il tout faire exploser pour lui ?
Non tant que Thomas est devant.
Demain, Bernal suivra si il peut, par contre, le top serait que dès demain, il dépasse ou revient à moins de 5 secondes de Thomas et là il risque d'être très dangereux pour les Alpes.
Je parle pas de tout faire exploser, je parle d'une attaque (ou de s'intégrer dans une attaque) pour faire bosser les autres, la FDJ notamment.

Ils peuvent la jouer différemment, car en l'absence de Froome et au vu de la condition encore incertaine de Thomas, ils n'ont pas forcément le meilleur coureur dans la course. Pour l'instant, les 2 meilleurs coureurs de ce Tour sont français: Alaphilippe et Pinot. Mais avec un Bernal bien placé, ils peuvent la jouer plus tactique, plus fine. Un peu à la Geminiani lors du Tour 1966, qui favorisa la victoire d'Aimar en accord avec Anquetil.
J ai l impression qu on ne voit pas la même course...les équipiers ineos à part la bordure n ont rien montré sur le tour, ils ont montré toutes leurs limites aujourd’hui !

Ils n ont pas les moyens de ces tacticques, david Gaudu à fait plus de différence en deux ascensions que tous les coéquipiers d ineos réunis....
#3044076
mazinho93 a écrit :
20 juil. 2019, 22:34
rbl85 a écrit :
20 juil. 2019, 21:12
Ca va surtout dépendre des jambes de Pinot et en général Pinot est souvent moins bien le lendemain d'une victoire.
Oui, ça s est vérifié en effet à chaque fois... Le jour d après il galère...
Oui, on a d'ailleurs tous en tête ce fameux 14 octobre 2018 où il s'est même fait devancer par Biquette et Blanchette :elephant:
#3044128
hum demain c'est pas facile à prédire

normalement ya peu de chances que la ineos se refasse la cerise d'un seul coup
et ya plus de chances que thomas ne soit pas très bien demain plutôt que dans les alpes

le profil est assez favorable à alaphilippe mais si ses concurrents veulent le faire craquer faut poursuivre les efforts. Je pense à jumbo visma
pour pinot, la gfdj pourrait faire un très gros tempo dan le mur de péguères pour tester tout le monde et aller chercher la bonif (si pas d'échappée) : gaudu se met en tête, pinot dans la roue, qui le saute pour prendre la meilleure bonif et laisse la seconde à gaudu ; alaphilippe pourrait batailler sur ce terrain pour la bonif mais je pense que ya que lui et ça se tente, d'autant qu'avec la route très étroite c'est pas du tout évident de remonter le peloton, donc l'équipe en tête a un gros avantage)

la montée finale se termine en pente assez douce dans les 3 derniers kms, il faudra donc durcir avant, et vu que cette montée est pas très très longue, avant ça serait donc le mur de péguères

les 3 montées enchaînées sans temps mort peuvent être asphyxiantes
#3044136
mazinho93 a écrit :
20 juil. 2019, 22:34
rbl85 a écrit :
20 juil. 2019, 21:12
Ca va surtout dépendre des jambes de Pinot et en général Pinot est souvent moins bien le lendemain d'une victoire.
Oui, ça s est vérifié en effet à chaque fois... Le jour d après il galère...
Euh il galère pas, il est juste un chouia moins bien.

Quand il gagne au sommet de la Rabassa sur la dernière Vuelta, il fait 4 le lendemain au sommet de la Gallina.

Perso j'appel pas ca "galérer"
#3044163
Si Pinot veut gagner le Tour, ou même s'il veut faire podium, il doit reprendre du temps sur Kruijswijk. Or il n'y aura pas beaucoup d'occasions. Demain en est une : par sa longueur la côte finale correspond mal aux qualités du batave. Pinot doit finir full gas, même s'il ne joue pas la victoire d'étape. D'ailleurs cela permettra de fatiguer encore Thomas par la même occasion.
#3044168
Quef a écrit :
21 juil. 2019, 01:27
Si Pinot veut gagner le Tour, ou même s'il veut faire podium, il doit reprendre du temps sur Kruijswijk. Or il n'y aura pas beaucoup d'occasions. Demain en est une : par sa longueur la côte finale correspond mal aux qualités du batave. Pinot doit finir full gas, même s'il ne joue pas la victoire d'étape. D'ailleurs cela permettra de fatiguer encore Thomas par la même occasion.
La dernière montée fait quand même 12 bornes.
#3044170
c'est surtout le mur de péguères qui corespond encore moins à SK, ça paraît pas trop dur de le lâcher mais ya pas non plus possibilité de prendre bcp de temps et SK aura des équipiers pour renter dans la descente qui suit. Mais ça s'enchaîne vite sur la fin, ya pas de vallée donc ça se tente

vraiment quand on regarde ya plein d'avantages à rouler très fort dans le mur de péguères (si on a les jambes bien entendu) alors que quand on regarde la montée finale on se dit que ya pas grand chose à faire et que c'est trop tard. Après les coureurs peuvent être cramées pour la dernière montée et il peut y avoir des écarts. Mais il y en aura encore plus si le mur de péguères est monté à fond

donc à priori je partais plus sur la jumbo visma pour durcir la course mais la gfdj a plus d'intérêts. Mais ça fait du monde à lâcher dans ce mur de péguères, pas évident.
Faudra au moins rouler fort pour user et voir l'état de chacun
#3044175
jumbo visma ne va pas chercher à endormir je pense (à moins qu'ils ne visent que la 3e place), ils doivent vouloir au moins un bon rythme pour user alaphilippe (qui je pense craquera d'ici la fin du tour, un état de grâce ne pouvant se maintenir, une super forme 3 semaines oui sans problème mais là ça fait plus penser à simon yates sur le giro l'an dernier, en xxxl)
après ya peut être astana (avec fuglsang qui a un peu bidé mine de rien), à voir s'ils attendent de meilleurs sensations dans les alpes ou veulent réagir tout de suite

quand j'y pense ya aussi porte qui a bien contre performé, une petite surprise pour moi.
mais quelle est la part de l'influence du clm la veille ?
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 41
COLOMBIA ES PASION 2020

Raim contre Erviti ou S.Bennett, Sean hein! […]

Je te propose LANDA + FORMOLO + DE VREESE cont[…]

A BICYCLETTE 2020

Mareczko contre des gars du dessous? CLAEYS Di[…]

World Ligue pour moi :wink: Pour moi aussi.

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site