Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 102 sur 146
  • 1
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 146
Avatar de l’utilisateur
Par El_Pistolero_07
#3027904
Bradounet_ a écrit :
24 juin 2019, 00:10
El_Pistolero_07 a écrit :
23 juin 2019, 19:08
Bernal va peut être faire une Roglic, Thomas une Yates et Quintana va partir en facteur et gagner le TDF à la Carapaz !

PS : je viens d'éventrer un poulet...
Thomas une Yates ?
Yates avait été chien fou pendant deux semaines avant de s'écraser lamentablement en fin de 3e semaine.
Thomas, il faudrait déjà qu'il ne perde pas le TdF dès la Planche des Belles Filles vu qu'il va arriver à court de rythme.
Il va être intéressant de voir la stratégie Ineos au cours de cette étape, on va avoir un Thomas qui ne sait pas trop où il en est exactement comme Froome l'an passé dans les Alpes, et on (?) avait fait attaquer Thomas.
Je les vois bien refaire la même chose, ils vont lessiver et puis feront attaquer Bernal et puis Thomas essaiera de masquer sa méforme provisoire par un soi-disant marquage avec les autres qui n'ont pas essayé ou pu suivre Bernal.

Il vaut même mieux pour Thomas que Bernal sorte assez tôt pour éviter qu'on puisse voir le Gallois en difficulté si un autre leader lance une grosse offensive avant ou si Ineos visse trop fort.
Si le Gallois montre des failles dès le début, les autres auront beaucoup moins peur d'Ineos et vont se sentir pousser des ailes et chercher à écarter Thomas rapidement.
Simon Yates 2019 ou Adam Yates 2018. Un coureur que l'on met en favori mais qui finalement n'a pas le niveau pour jouer la gagne.
Mais maintenant, mon poulet est faisandé, il me montre Julian Alaphilippe vainqueur du TDF.... Je vais renommer ce gallinacé Titi Adam.
Par ulysse1
#3027931
bernal me paraît sur le papier le premier favori d' un tour assez incertain , mais une autre question m' intéresse en fait davantage : jusqu' à quel point est-il le grimpeur extraordinaire dont on parlait dès que son nom est apparu ? on voyait arriver le nouveau grimpeur phénomène , successeur de herrera et pantani , depuis il confirme qu' il est évidemment un grimpeur de première force , mais je ne l' ai jamais vu ( sauf peut-être dans le c l m du tour de romandie l' an passé ) faire des écarts dignes de ces prévisions , à chaque fois il y a une bonne raison ( en suisse , retour à la compétition ) , j' espère que sur un grand et long col du tour on en saura davantage
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3027938
gradouble a écrit :
22 juin 2019, 20:26
Bradounet_ a écrit :
22 juin 2019, 18:59
...

Et donc Adam Yates remporte le Tour de France :elephant:
Non, il abandonnera avec le jaune sur les épaules, malade, le matin de l'étape des Champs.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3027939
jobijoba21 a écrit :
21 juin 2019, 21:30
Et si la probable victoire de Bernal en Suisse n'était pas la meilleure nouvelle pour Thomas ? Le jeune Colombien qui a déjà beaucoup gagné (PN, TdS) pourra accompagner - sans l'attaquer - son aîné... avec à la clé le maillot blanc voir le podium à ses côtés ?
Avec de bonnes nouvelles du genre, tu n'as pas besoin de mauvaises nouvelles.
Avatar de l’utilisateur
Par blouss_
#3027946
Booze a écrit :
23 juin 2019, 09:56
Avec toutes ces chutes en cascades (Froome, Dumoulin, Thomas), ce Tour s'annonce peut-être comme le plus ouvert au départ depuis la victoire de Cadel Evans. Je ne vois personne se détacher nettement. Les Ineos alignent deux coureurs comptant parmi les plus gros favoris, avec des qualités physiques et de gagne à faire-valoir, mais avec aussi quelques incertitudes : l'état de santé de Thomas, la capacité de Bernal à supporter le leadership (je pense qu'il en est capable) et à rester sur son vélo (là, j'ai plus de doutes) pendant trois semaines. Derrière eux, les prétendants jouent des coudes : Pinot, Bardet, Fulgsang, Yates, Kruijswijk, Quintana, Landa, Valverde, Uran, Porte, Mas, tout ça joue peu ou prou dans la même cour. Certains affichent un palmarès GT plus impressionnant que les autres, mais une forme moins éclatante cette saison, ce qui rééquilibre un peu l'équation. Ensuite, d'autres coureurs peuvent s'inviter en facteur X - non pas comme vainqueurs potentiels mais comme dynamiteurs - : Buchmann, Martin, voire Nibali (je suis obligé de le citer sinon la secte....), Kreuziger (je suis obligé de le citer parce que Rivals...). Sans oublier bien sûr, n'importe quel lambda de chez EF, puisque cette équipe semble déterminer à faire n'importe quoi cette année. Je pense que tout le monde a un coup à joueur ce qui peut donner lieu à deux Tours de France :
- un où conscients de la chance inédite de remporter l'épreuve, tous les coureurs se regardent en cherchant surtout à ne pas "loose the chance" et dans l'attente d'un défaillance de l'adversaire. Bref, ça joue à coup de sprint aux 500 mètres des sommets.
- un où conscients de l'alignement des étoiles improbables en l'absence de coureur dominant, les gars "take the risk" et jouent le mouvement à fond

Si je devais en citer quelques uns, je dirais : Bernal parce qu'il me semble le plus talentueux et posséder le meilleur rapport CLM - Montagne, Kruiswijk parce que je pense qu'il a très bien préparé son affaire et que le gars possède les cojones pour lancer des offensives de grande envergure, et Thomas parce que :love:
Je cite le message d'une grande qualité (comme souvent) de Booze, qui résume parfaitement ma pensée sur ce Tour.

Pour ma part, si je devais citer des favoris, je dirais :
- l'équipe Ineos avec Bernal et Thomas (je crois plus en Bernal qu'en Thomas sur ce Tour).
- Adam Yates me fait peur. Je pense qu'il peut être à la fois fort et régulier.
- et une assez grosse côte, mais je me dis que Porte a le profil du gars, qu'on n'attend plus trop, qui n'a plus rien à perdre, mais qui a peut être parfaitement préparé son affaire. En plus, Froome, qui a un ascendant psychologique sur lui, n'est pas là. Il a un peu le même profil que Thomas l'an dernier. On sait qu'il a le potentiel, qu'il peut être très fort, mais ça ne l'a jamais vraiment fait sur 3 semaines.

Un Fuglsang est bcp cité parmi les grands favoris et je n'arrive toujours pas à croire en sa possible victoire. Son début de saison est extraordinaire. Il est dans une forme étincelante depuis des mois. Mais il a toujours montré des limites sur 3 semaines et d'autres ont mieux préparé ce Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par Psyonix76
#3027958
Et donc les 2 derniers seront français. Le flop Wagner jusqu'au bout ...
Avatar de l’utilisateur
Par trevorphilips
#3027973
non mais thomas il a plus de chances de faire une thomas que de faire une yates ou je sais pas quoi

et normalement s'il fait ça, au mieux il finit 15e
au pire il finit dans le fossé
Avatar de l’utilisateur
Par trevorphilips
#3027979
je viens de revoir son historique sur le TDF et c'est :
2007 : 140e :ambulance:
2010 : 67e
2011 : 31e
2013 : 140e (bis) :ambulance:
2014 : 22e
2015 : 15e
2016 : 15e
2017 : :contador1:
2018 : 1er :scratch: :reflexion:

si on joue au jeu cherchez l'intrus ya pas photo je crois

ps : d'un autre côté on remarque qu'il a doublé à 2 reprises la même place, donc la suite logique c'est soit 67e ; 31e ; 22e ; :contador1: ; 1er :scratch: :reflexion:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3027986
allezlasse a écrit :
24 juin 2019, 11:28
Greipel confirmé sur le Tour + trois nouveaux noms chez Arkéa
Je viens de me rendre compte que Vachon et Bouet sont toujours coureurs. Je pensais qu'il avait pris leur retraite.
Avatar de l’utilisateur
Par Booze
#3027992
trevorphilips a écrit :
24 juin 2019, 12:49
je viens de revoir son historique sur le TDF et c'est :
2007 : 140e :ambulance:
2010 : 67e
2011 : 31e
2013 : 140e (bis) :ambulance:
2014 : 22e
2015 : 15e
2016 : 15e
2017 : :contador1:
2018 : 1er :scratch: :reflexion:

si on joue au jeu cherchez l'intrus ya pas photo je crois

ps : d'un autre côté on remarque qu'il a doublé à 2 reprises la même place, donc la suite logique c'est soit 67e ; 31e ; 22e ; :contador1: ; 1er :scratch: :reflexion:
Ses deux 15ème places sont obtenues en abattant un boulot de fou. Et en 2015, il craque lors de la 19ème étape et abandonne sa 4ème place au général.
Avatar de l’utilisateur
Par trevorphilips
#3028000
qu'il craque lors de la 19e étape ne veut pas dire qu'il valait une 4e place. Cette 19e étape compte pour la course
c'est le classement final qui reflète la performance globale

après c'était des places d'équipier (je l'attendais celle-là^^) : en effet mais c'est à relativiser car chez sky les équipiers de luxe font le tempo jusqu'au plus loin possible, ils ne s'écartent pas, ne finissent pas cramés. On a l'exemple de froome qui fait 2e du tdf 2012 (et 2e de la vuelta 2011). Donc c'est pas un gros désavantage d'être le 1er lieutenant du leader (le seul désavantage c'est de prendre un peu de vent lorsque le travail est fait, c'est à dire sur x kilomètres de la dernière montée ; et encore des fois faire une montée sur son rythme c'est mieux que de subir des petites variations de rythme)

donc les classements sont à relativiser, mais c'était quand même pour remettre l'église au milieu du village!
Avatar de l’utilisateur
Par Booze
#3028011
Jamais pensé que la 19ème étape ne comptait pas pour la course. Seulement sa perf en 2015 montre qu'il était déjà capable de tenir la roue des meilleurs très longtemps en course il y a 4 ans sans avoir spécifiquement préparé cette épreuve comme objectif personnel majeur. Le potentiel était déjà là. Cette saison-là, il s'était farci avec succès les flandriennes, non sans avoir déjà pointé le bout de son nez sur les courses par étapes (Algrave, PN, Suisse)

Sinon, je suis impressionné par des coureurs qui parviennent à obtenir des classements hauts en larbinant que par des leaders d'autres équipes qui finissent 3 places devant en ayant passé trois semaines dans les roues. Je me dis que les premiers sont sacrement costauds : Van Garderen en 2012 avant qu'Evans ne le libère, Kreuziger en 2013, Thomas en 2015 alors que la France commençait à se palucher sur Barguill, Henao en 2016, Landa en 2017, Bernal en 2018. Bon, d'accord, ça fait beaucoup de Sky :elephant:
Dernière édition par Booze le 24 juin 2019, 14:22, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par trevorphilips
#3028017
bah si il avait préparé cette épreuve comme objectif, pas en tant que leader mais en tant qu'équipier mais ça change pas grand chose, dans tous les cas sky voulait qu'il soit au top physiquement

en effet il a progressé cette année là et n'est pas très loin d'un top 10, mais ça arrive souvent qu'un lieutenant sorte un super tdf, pour ensuite rentrer dans le rang les années suivantes.

difficile d'imaginer à l'époque qu'il allait gagner le tdf!
Avatar de l’utilisateur
Par Booze
#3028019
trevorphilips a écrit :
24 juin 2019, 14:19
bah si il avait préparé cette épreuve comme objectif, pas en tant que leader mais en tant qu'équipier mais ça change pas grand chose, dans tous les cas sky voulait qu'il soit au top physiquement
Tu joues sur les mots. Evidemment que tout coureur prévu sur le Tour pour accompagner le favori prépare cette épreuve. Mais il ne la prépare pas du tout de la même manière que si il était lui le leader en question. Sa saison n'est pas organisée autour de cet objectif; il a couru d'autres lièvres auparavant. Depuis que Thomas a décidé de devenir un coureur de GT à part entière, il ne s'aligne plus sur les flandriennes et ses pics de forme et blocs d'entrainement ne sont pas du tout programmés aux mêmes dates. Avec un préparation spécifique TDF, il est normal que Thomass tienne jusqu'au bout en 2018 là où il craque en 2015.
Avatar de l’utilisateur
Par Allobroges
#3028023
Chez Arkea, je verrai bien Hardy et Russo en 7 et 8

(après faut pas rêver, le fiston du boss va probablement vouloir participer à la kermesse avec son père...)
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3028028
trevorphilips a écrit :
24 juin 2019, 14:19
bah si il avait préparé cette épreuve comme objectif, pas en tant que leader mais en tant qu'équipier mais ça change pas grand chose, dans tous les cas sky voulait qu'il soit au top physiquement

en effet il a progressé cette année là et n'est pas très loin d'un top 10, mais ça arrive souvent qu'un lieutenant sorte un super tdf, pour ensuite rentrer dans le rang les années suivantes.

difficile d'imaginer à l'époque qu'il allait gagner le tdf!
pas si difficile que ça,
ce qu'il a fait en 1ere partie de Tour était assez impressionnant, il a craqué sur les dernières étapes mais le potentiel était là, surtout qu'il a le profil rouleur-grimpeur qui fonctionne bien sur les routes du Tour.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3028031
Booze est hyper réactif dès que ça critique ou que ça s’étonne de la trajectoire de Thomas. :police:

J’arrive pas à comprendre ce que tu peux trouver à un pistard qui devient flandrien puis super-equipier super rouleur, puis rouleur/grimpeur, pour finir par gagner le Tour devant son leader chez Sky.
Faut vraiment que tu sois fou amoureux, amha :wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3028034
dolipr4ne a écrit :
24 juin 2019, 14:54

J’arrive pas à comprendre ce que tu peux trouver à un pistard qui devient flandrien puis super-equipier super rouleur, puis rouleur/grimpeur, pour finir par gagner le Tour devant son leader chez Sky.
Oups je croyais que tu parlais de Francesco Moser, notamment champion du Monde de poursuite, multi vainqueur de Paris-Roubaix, rouleur de génie en ayant relancé le record de l'heure (bien aidé par les apports techniques) et finalement vainqueur du Giro (OK, un giro dont la montage avait été bien raboté)...
  • 1
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 104
  • 146

Magnifique saison ! 2ème du classement UCI […]

classic challenge 2020

5ème édition de ce jeu à l'id[…]

L’Australien Rohan Dennis risque de perdre […]

.... JOEÄÄR Gert 15 PAWLAK Tobiasz 15 L[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site