Pour suivre l'actu cyclisme d'un pays en particulier, rendez-vous sur cette partie du forum des fans de la petite reine (Russie, Italie, France, USA, Mongolie,etc...)

Modérateur : Modos VCN

  • Page 101 sur 106
  • 1
  • 99
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 106
#3025233
AlbatorConterdo a écrit :
17 juin 2019, 23:46
Hello, je viens en paix, moi aussi... :genance:
A priori, ce sera ici ma nouvelle maison, désormais. :jap:
Il faut aller avec le vent... :spamafote:
:elephant:
Bref...J' ai vu les résultats du CN junior sur route :

1 Miguel Hoyos Antioquia 01:53:11 ORO
2 Carlos Ospina Antioquia 0:27 PLATA
3 Jhon Avellaneda Cundinamarca 0:27 BRONCE
4 Esteban Toro Antioquia 0:27
5 Leonardo Giraldo Antioquia 0:27
6 Francisco Rodas Risaralda 0:47
7 Jhon Alejandro Calderon Bogota 0:47
8 Esteban Rojas Cundinamarca 0:50
9 Kevin Brito Cundinamarca 0:50
10 Jhon Eduardo Urbano Bernal Bogota 0:53


..et il me semble que ce même Hoyos avait fait 2eme sur le CLM.
Vous connaissez un peu ce jeune ?
Oui, c'est donc un coureur du département d'Antioquia. Né en novembre 2001. Il court dans l'équipe Avinal. Il fait de la piste.
En 2015, il avait déjà été champion de Colombie dans sa catégorie.
En 2017, il a remporté plusieurs médailles lors des Jeux Sudam' de la Jeunesse : 2e du CLM et médaille d'or sur l'omnium et la poursuite individuelle.
L'année dernière, en tant que Junior 1, il remporte les 3000m de la poursuite individuelle en 3'17". Il a éclaté le record de Molano (2012) de 0'09" environ (3'26")
Il est à trois secondes de la marque de Eduardo Estrada qui avait réalisé 3:14.40 en 2016 au Mexique. Estrada avait 21 ans. C'est la meilleure performance d'un Colombien.
Stefan Bissegger ayant réalisé 3:12.462 il y a quelques années, record du monde.

Il a gagné plusieurs titres au niveau régional, que ce soit sur piste et sur l'épreuve du contre-la-montre.

Il devrait être aux championnats panaméricains juniors qui commencent tout début juillet, si je ne dis pas de bêtises. :genance:

Après eljardi pourrait surement en dire plus.
#3025349
C'est ça. Et dans la foulée de son titre et de sa médaille d'argent sur route, il a obtenu trois médailles d'or sur piste: poursuite individuelle (3'17'' à nouveau), poursuite par équipe et course aux points. Par contre, en montagne je ne sais pas ce qu'il vaut.
#3025355
Il faudra certes attendre les résultats des contrôles anti dopage sur le Giro U23 mais je suis agréablement surpris (ou presque) de voir que Camilo Ardila confirme qu'il est présent sur les grands rendez-vous depuis 2 ans. Je ne sais pas trop quoi penser de la valeur de l'opposition et j'attends de le voir sur les pentes du Mortirolo notamment mais cela mérite que l'on se penche sérieusement sur son cas. Son étiquette "UNE" ne plaide pas en sa faveur mais puisque Mauricio SOLER est aussi passé par cette structure alors que le Dr Beltran rodait on ne peut pas nier qu'il y a de vrais talents dans cette équipe ... Nous verrons ...
Et puis bon comportement aussi de PENA (le vainqueur de la Vuelta de la Juventud et beaucoup plus à l'aise qu'au printemps lors de sa première visite en Italie) et de ALBA que j'attends aussi de voir sur les deux montées du Mortirolo.
#3025401
eljardi a écrit :
18 juin 2019, 22:17
Je ne sais pas trop quoi penser de la valeur de l'opposition et j'attends de le voir sur les pentes du Mortirolo notamment mais cela mérite que l'on se penche sérieusement sur son cas.
Leknessund, Champoussin et Van Wilder absents. Ça aurait été une toute autre histoire pour les Colombiens s'ils avaient été là.
Bagioli a abandonné tout comme Batistella. Donovan s'est cassé le poignet et a eu une pneumonie en avril. Il était hors de forme. Arensman est tombé, il est très loin au général. Zimmermann était bien parti pour être le gros favori : malade et out pour le GC. Nonnez est très loin aussi.
Les Hagens Axeon et notamment Vacek sont quasiment inexistants.

Bref, en fait une majorité des favoris / outsiders présents ici passent complètement au travers.

Pour la sélection colombienne, je pense qu'ils doivent se méfier de Rubio déjà, même s'il est seul au monde dans son équipe. C'est le cas depuis le début de la saison.
De Covi mais que je vois un cran en dessous quand-même. Sans Bagioli, il risque de se retrouver un peu seul.
Et de Viktor Verschaeve qui me semble être un des 5/6 meilleurs grimpeurs sur la course désormais. Toutefois il est à quasiment 3'20"au GC, il n'a pas trop l'air d'y croire pour renverser la course.
Peut-être Alessandro Monaco mais je le vois déjà en dessous de Covi.
À voir le crack Hayter qui sait tout faire. Je pense qu'il sera vraiment limite sur le Mortirolo mais on ne sait jamais. Enfin il est à +3' au général.

Je ne sais pas si le problème des Colombiens sera de contrôler. Aujourd'hui c'est une course de côte, demain le Mortirolo où ça va exploser dès les premiers km. Attention à Jeudi par contre. 119km bien vallonné. Soit les écarts sont déjà faits et un Ardila se retrouve avec une bonne marge au général et peut laisser filer, soit ça peut partir dans tous les sens sur cette étape.
Samedi et dimanche encore des étapes de montage.
Les gros dangers sont sans doute déjà passés pour les Colombiens.
Enfin si Ardila est au même niveau qu'avant hier, je pense que personne ne pourra aller le chercher sauf chute.
#3025764
Orodreth a écrit :
18 juin 2019, 17:45
L'année dernière, en tant que Junior 1, il remporte les 3000m de la poursuite individuelle en 3'17". Il a éclaté le record de Molano (2012) de 0'09" environ (3'26")
Il est à trois secondes de la marque de Eduardo Estrada qui avait réalisé 3:14.40 en 2016 au Mexique. Estrada avait 21 ans. C'est la meilleure performance d'un Colombien.
Stefan Bissegger ayant réalisé 3:12.462 il y a quelques années, record du monde.
Tous les temps que tu cites n'ont que peu de valeur car réalisés en altitude. Tu peux facilement rajouter entre 3 et 5" et c'est tout de suite déjà moins impressionnant même pour un J1 (top5 mondial on va dire malgré tout).
Bissegger avait réalisé son record du monde en Europe (depuis battu pat Lev Gonov puis par Finn Fisher-Black au niveau de la mer en 3'09" (marque officielle) et 3'08" en qualifs sans contrôle anti-dopage pour pouvoir valider le record).
#3025793
Robigzon Oyola (Team Medellín) s'est imposé hier sur la 2ème étape du Tour de Colombie. Il est sorti à 4km de l'arrivée en compagnie de Cayetano Sarmiento (EPM Scott), Frank Osorio et Johnatan Cañaveral (Coldeportes Bicicletas Strongman). Il devance au sprint ce dernier, Sarmiento et Osorio. Il prend le maillot de leader par la même occasion.
C'est le frère cadet de Molano qui règle le peloton d'une cinquantaine de coureurs à 25s, pensant avoir gagné.

Nouvelle victoire de la Medellin aujourd'hui. Cristhian Montoya s'impose après être sorti seul à 2km de l'arrivée. José Tito Hernández (Orgullo Paisa) est 2ème à 6 secondes et Óscar Sevilla (Team Medellín) 3ème à 11s dans le même temps que tous les favoris.
Oyola toujours leader.
Je vois que Boyaca est bien active dans le peloton en ce début de course. L'équipe roule surement pour le jeune Piñeda.

Pour les (courts) résumés des étapes : A Puro Pedal sur Youtube.
#3025854
Je sais que Quintana est très populaire en colombie. Est ce que cette année le Tour de France s' annonce particulièrement regardé au pays ?

Le pays n' a jamais été aussi proche de l' emporter depuis l' annonce du forfait de Froome...

Le cyclisme colombien vit une période faste qui pourrait bien se concrétiser sur ce Tour de France. Je pense à Bernal et Quintana pour le géneral, mais aussi Gaviria voir Uran pour les étapes.

Avec Superman Sosa Bernal et Quintana la colombie risque d' etre sur 50 % des podiums de GT sur les 3 ou 4 prochaines années au moins.

C' est clairement le pays qui a le plus de chance de réaliser un doublé sur un GT. Un podium Bernal Simon Yates MAL sur la prochaine Vuelta serait loin d' etre surprenant.

Je pense qu' un colombien sera sur le podium du Tour cette année encore, pour la cinquième fois en 7 éditions après 2013 2015 2016 et 2017.
En 2014 Nairo avait gagné le Giro, et en 2018 lopez avait fait deux podium sur le Giro et la Vuelta.

Faut remonter à 2012 pour trouver une saison sans colombien sur le podium d' un GT.

Cette régularité au sommet est vraiment impressionnante, et ce Tour de France pourrait etre une sorte de couronnement avec une première victoire colombienne.

L' ambiance formidable qui régnait lors du Tour de Colombie cette année a vraiment marqué les esprits cette année.
#3026361
Sprint sur le Tour de Colombie aujourd'hui. 3ème victoire d'affilé pour la Medellin, sur tapis cette fois-ci. Roldan s'impose après dsq de Steven Cuesta (Néctar Cundinamarca). Du coup Julián Molano (Coldeportes Zenú) est 2ème et Jairo Cano (EPM Scott) 3ème.
#3026510
nostradamus--dans--le--bus a écrit :
20 juin 2019, 06:19
Je sais que Quintana est très populaire en colombie. Est ce que cette année le Tour de France s' annonce particulièrement regardé au pays ?

Le pays n' a jamais été aussi proche de l' emporter depuis l' annonce du forfait de Froome...

Le cyclisme colombien vit une période faste qui pourrait bien se concrétiser sur ce Tour de France. Je pense à Bernal et Quintana pour le géneral, mais aussi Gaviria voir Uran pour les étapes.

Avec Superman Sosa Bernal et Quintana la colombie risque d' etre sur 50 % des podiums de GT sur les 3 ou 4 prochaines années au moins.

C' est clairement le pays qui a le plus de chance de réaliser un doublé sur un GT. Un podium Bernal Simon Yates MAL sur la prochaine Vuelta serait loin d' etre surprenant.

Je pense qu' un colombien sera sur le podium du Tour cette année encore, pour la cinquième fois en 7 éditions après 2013 2015 2016 et 2017.
En 2014 Nairo avait gagné le Giro, et en 2018 lopez avait fait deux podium sur le Giro et la Vuelta.

Faut remonter à 2012 pour trouver une saison sans colombien sur le podium d' un GT.

Cette régularité au sommet est vraiment impressionnante, et ce Tour de France pourrait etre une sorte de couronnement avec une première victoire colombienne.

L' ambiance formidable qui régnait lors du Tour de Colombie cette année a vraiment marqué les esprits cette année.
Sosa, tu peux enlever, et Quintana n'est plus une assurance tous-risques. Lopez et Bernal peuvent enquiller des podiums, par contre.
#3026578
AlbatorConterdo a écrit :
21 juin 2019, 12:34
CrocoboyMr0 a écrit :
21 juin 2019, 12:29
Contrôle en Colombie ? Même la Volta c'est plus propre :elephant:
Lappartient n'avait pas récemment envoyé une lettre à la Fédé pour les féliciter des progrès en la matière ? :scratch:
Comme si Macron envoyait une lettre pour féliciter les riches de payer leurs impôts en France :elephant:
#3026825
AlbatorConterdo a écrit :
21 juin 2019, 12:34
CrocoboyMr0 a écrit :
21 juin 2019, 12:29
Contrôle en Colombie ? Même la Volta c'est plus propre :elephant:
Lappartient n'avait pas récemment envoyé une lettre à la Fédé pour les féliciter des progrès en la matière ? :scratch:
Je sais qu'une grande réunion a eu lieu sur ce sujet (c'était une première, d'ailleurs), la veille du départ, avec implication de tous les concernés, coureurs compris. Il y a une volonté de prendre ce problème au sérieux, mais c'est toujours la même histoire: il faut du FRIC.

Je lisais un interview de Charly Mottet, dans un Vélo Magazine datant de 1988. A la question de savoir s'il s'était déjà dopé, il avait eu l'honnêteté de répondre :" Oui, à 2 reprises. Mais si je l'ai fait, c'est parce qu'il n'y avait pas de contrôles, et je voulais courir avec les mêmes arguments que les autres." Pourtant, Mottet, c'est pas le gars qui avait la plus mauvaise réputation, loin de là. A partir du moment ou le flic n'est pas là, c'est "chasse aux médocs et stimulants obligatoire", en France, en Colombie, comme partout ailleurs.

L'UCI avait reconnu que ce n'était pas la mauvaise volonté des pouvoirs publics qui posaient problème, en Colombie, mais le manque d'argent. :spamafote:
#3026836
Orodreth a écrit :
21 juin 2019, 12:38
biquet a écrit :
21 juin 2019, 10:54
Y a des contrôles, sur ce Tour de Colombie ? :scratch:
Je ne sais pas. C'est ce qui fait la beauté de ce sport : indécis jusqu'au bout. :elephant:
Ceci dit, si des "barons" comme Cano et Ortega ont été pris, c'est qu'il y a quand même des contrôles. Sans doute pas assez, faute de moyens, mais ils font quand même tomber de sacrés noms (Cardenas aussi était un gros).
#3026844
biquet a écrit :
21 juin 2019, 18:14
Orodreth a écrit :
21 juin 2019, 12:38


Je ne sais pas. C'est ce qui fait la beauté de ce sport : indécis jusqu'au bout. :elephant:
Ceci dit, si des "barons" comme Cano et Ortega ont été pris, c'est qu'il y a quand même des contrôles. Sans doute pas assez, faute de moyens, mais ils font quand même tomber de sacrés noms (Cardenas aussi était un gros).
Félix Cardenas? :reflexion: Il n'a jamais été contrôlé positif lui il me semble. Après oui, clairement difficile d'interpréter les résultats en Colombie entre les talents et les arnaques. Je n'ai aucune confiance en les EPM et Reyes par exemple.
#3026988
LGDens37 a écrit :
21 juin 2019, 18:35
biquet a écrit :
21 juin 2019, 18:14


Ceci dit, si des "barons" comme Cano et Ortega ont été pris, c'est qu'il y a quand même des contrôles. Sans doute pas assez, faute de moyens, mais ils font quand même tomber de sacrés noms (Cardenas aussi était un gros).
Félix Cardenas? :reflexion: Il n'a jamais été contrôlé positif lui il me semble. Après oui, clairement difficile d'interpréter les résultats en Colombie entre les talents et les arnaques. Je n'ai aucune confiance en les EPM et Reyes par exemple.
Après vérif, Félix Cardenas (passeport biologique...2003 ) fait bien partie d'une liste de 37 noms établie conjointement par l'UCI et la FCC, qui recense les noms des coureurs colombiens contrôlés positifs lors des 10 dernières années. Il fait partie des noms les plus importants, avec Pantano, Cano, Ortega, Ivan Parra, Fernando Camargo, Fabio Monténégro et le vététiste Fabio Castaneda.
  • 1
  • 99
  • 100
  • 101
  • 102
  • 103
  • 106

A priori Naesen et GVA habitent en Belgique oui. D[…]

"J’ai ensuite demandé &agrav[…]

Comme j'avais déjà fait un bilan sur[…]

Pas d'infos pour le moment, mais c'est bizarre car[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site