Un forum entièrement consacré au cyclisme amateur (Coupe de France, épreuves élites, régionales), ainsi qu'aux catégories de jeunes espoirs et juniors. Pour partager vos impressions, analyses et résultats, c'est par ici
  • Page 7 sur 10
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Avatar de l’utilisateur
Par CrocoboyMr0
#3025774
AlbatorConterdo a écrit :
19 juin 2019, 16:08
tony43 a écrit :
19 juin 2019, 16:06
Dans l’étape du mortirolo, ils peuvent s’échapper ensemble et finir main dans la main avec 5 minutes d’avance
Ils pourraient s'amuser à mettre les 3/4 du peloton HD. :genance: :metalhead: :banana: :pompom:
:rieur: :saoul:
Par Fusagasuga2
#3025784
Encore merci Oro. Ardila sur cette course est vraiment deux jambes au dessus de tout le monde. Il s'en va quasi tranquillement sans même faire de vrai démarrage.
Par eljardi
#3025795
AlbatorConterdo a écrit :
19 juin 2019, 18:00
eljardi a écrit :
19 juin 2019, 17:48


Tu as raison au sujet de la prudence. C'est terrible à dire car je devrais être aux anges depuis l'an dernier avec l'avénement de ce nouveau specimen. Certes ce n'est pas encore du Bernal mais c'est pas mal du tout. Reste à connaître les résultats des contrôles.
PENA a encore le style du vététiste qu'il était jusqu'à très récemment; c'est marrant à voir.
Et puis ALBA, j'ai l'impression que pour être au top il lui faudrait 3 ascensions pour se mettre vraiment dans le rythme. Même en Colombie il est comme ça. Toujours un peu derrière avant un rush final.
Et voilà, on fait la fine bouche, maintenant ?
:stereoking:
Tu n'as qu'à suivre le cyclisme italien pour voir, ça te fera les pieds ! :carton:

:elephant:
:sylvain84: :sylvain84: :sylvain84:
Avatar de l’utilisateur
Par Athanaze
#3025816
AlbatorConterdo a écrit :
19 juin 2019, 22:15
Athanaze a écrit :
19 juin 2019, 21:43
Je n'y crois pas du coup à cette miraculeuse génération colombienne
Tout les 2 ans minimum, ils te sortent au moins un mec du niveau de Quintana, le coureur qu'on est censé voir que tout les 10 ans. Ce n'est pas miraculeux, c'est juste statistiquement un peu au dessus de la moyenne. :spamafote:
Voilà je suis trop cartésien, mais j'aimerais tant y croire à cette belle histoire de pauvres gosses qui pédalent dans les cailloux à 3000 m d'altitude :mouchoir:
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3025819
AlbatorConterdo a écrit :
19 juin 2019, 22:15
Athanaze a écrit :
19 juin 2019, 21:43
Je n'y crois pas du coup à cette miraculeuse génération colombienne
Tout les 2 ans minimum, ils te sortent au moins un mec du niveau de Quintana, le coureur qu'on est censé voir que tout les 10 ans. Ce n'est pas miraculeux, c'est juste statistiquement un peu au dessus de la moyenne. :spamafote:
C'est qui ce fameux coureur qui a au moins le niveau de Quintana tous les deux ans ? J'ai regardé mes fiches, et je ne vois pas d'autre colombien vainqueur de GT, ou même de monument depuis. :reflexion:

Lopez stagne, Chaves ne confirme pas, on ne voit plus Henao, Sosa n'a pas franchi 10 paliers chez Sky, Bernal n'a toujours pas fait de podium de GT, Gaviria n'écrase pas le monde du sprint. On ne parle là que de courses espoirs, ça ne fait pas une carrière une victoire au baby giro. D'ailleurs Sarmiento et Betancur, les deux seuls vainqueurs colombiens sont loin d'avoir gagné beaucoup chez les pros. Idem pour Beltran et Anacona qui avaient fait des podiums.
Avatar de l’utilisateur
Par Athanaze
#3025825
charlix a écrit :
19 juin 2019, 22:31
AlbatorConterdo a écrit :
19 juin 2019, 22:15


Tout les 2 ans minimum, ils te sortent au moins un mec du niveau de Quintana, le coureur qu'on est censé voir que tout les 10 ans. Ce n'est pas miraculeux, c'est juste statistiquement un peu au dessus de la moyenne. :spamafote:
C'est qui ce fameux coureur qui a au moins le niveau de Quintana tous les deux ans ? J'ai regardé mes fiches, et je ne vois pas d'autre colombien vainqueur de GT, ou même de monument depuis. :reflexion:

Lopez stagne, Chaves ne confirme pas, on ne voit plus Henao, Sosa n'a pas franchi 10 paliers chez Sky, Bernal n'a toujours pas fait de podium de GT, Gaviria n'écrase pas le monde du sprint. On ne parle là que de courses espoirs, ça ne fait pas une carrière une victoire au baby giro. D'ailleurs Sarmiento et Betancur, les deux seuls vainqueurs colombiens sont loin d'avoir gagné beaucoup chez les pros. Idem pour Beltran et Anacona qui avaient fait des podiums.
Sans tout écraser, et parfois irrégulier, il y a une sacrée densité de jeunes colombiens au très haut niveau depuis 4 ans, et le rythme s'accélère
Et tu as vu les images de l'étape d'aujourd'hui ?
Rien que les 3 premiers ont un coup de pédales à faire baver la moitié des équipes WT en manque de grimpeurs
Avatar de l’utilisateur
Par charlix
#3025837
Ouais j'ai regardé, et j'ai trouvé Ardila impressionnant, mais ça reste une course U23, où il colle du temps à des coureurs qui sont loin d'être les meilleurs de leur génération. Si les colombiens avaient fait le triplé devant, et pour ne citer qu'eux Leknessund, Bagioli, Champoussin et Arensman à 100%, là je me poserais de grosses questions, mais ce n'est pas le cas.

Prenons au cas par cas. Rubio tout d'abord, 3ème aujourd'hui. Dominé au Belvedere, inexistant sur la Oro y Paz, rien de bien fameux lorsque la concurrence s'élève.

Pena lui a fait un premier passage en Europe avec 4 courses, 4 dnf

Ardila ça semble différent, il est très fort. Quand à Alba, c'est sa 1ère en Europe.

J'ai par ailleurs regardé le classement pcs des colombiens de - de 26 ans, et on est loin du mec du niveau de quintana tous les 2 ans minimum.

On a en tête Lopez, qui n'a toujours pas gagné de GT, ensuite Gaviria qui est un sprinter de premier plan, mais pas mieux que groswagon, viviani ou autres.

Ensuite Bernal, puis Sosa, voir Higuita.

ça fait 5 coureurs avant de passer à Hodeg qui rame pas mal, Martinez qui ne franchit pas le dernier palier, Aguirre qui est en conti, Molano suspendu et Restrepo. Niveau densité, on fait quand même mieux.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3025851
Orodreth a écrit :
19 juin 2019, 20:46
Fusagasuga2 a écrit :
19 juin 2019, 19:38


Je veux bien le lien. Merci d'avance.


À partir de 18:15 où ça devient intéressant.
Merci.

Hé ben, beaucoup de choses à dire de cette montée rafraîchissante.

Le coup de pédale d'Ethan Hayter, c'est du jamais vu en montagne. :ouch:
Quelle fluidité exceptionnelle, on a l'impression qu'il fait de la récup entre ses séries sur du home-trainer, on voit qu'il vient de la piste.
A coté, on a un Rubio qui tire excessivement sur le talon et un Ardila qui pédale qu'avec les quadris en bec de selle.

Le pied à bloc fut un moment d'une rare intensité qu'on ne voit jamais testé chez les pros actuellement. :love:
Des accélérations brusques d'un super équipier sur 500m/1 km dans un col qui met tout le monde à l'ouvrage maillot grand ouvert peinant à boucher les trous, on en voyait dans les années 90. A présent, on préfère mettre un mec devant qui va faire exactement le même boulot qu'un Sky : un tempo rapide qui ne sert à rien sinon à économiser la main d'oeuvre Sky.
Bien sur, cela demande que le coureur pour qui on fait cette brusque accélération ait les jambes pour surgir et malheureusement, on n'a plus trop de grimpeurs bons en filière courte (Quintana ne peut pas faire ce genre de chose, on avait déjà vu la Movistar tenter un truc comme ça en bas du Zoncolan et ça allait bien trop vite pour le maillot rose Quintana qui demandé à ce que ça se calme). On a le Simon Yates 2018 qui pourrait le faire avec son équipe.

Ardlia est monstrueusement impressionnant, il se replace dans les roues quand il veut avec le coup de pédale tout en nervosité d'un Di Luca. Dès que le rythme baissait d'un poil, on le voyait en remettre une, ça n’arrêtait jamais.

C'est vrai que ça faisait très montée années 90 avec un pied de col monté au sprint et où le leader rattrape presque un à un les fugitifs du matin en allant deux fois plus vite qu'eux et où les mecs semblent avoir 36 cartouches, ça ressort de partout.
Super spectacle, moi qui pensait tomber sur une montée linéaire.
Avatar de l’utilisateur
Par CrocoboyMr0
#3025875
Il faudrait mettre un "âme sensible s'abstenir" avant de lancer la vidéo
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3025880
Les colombiens en WT sont quasiment tous des leaders (ou sinon des grimpeurs). Ca donne une grosse impression de densité, par rapport aux belges/italiens/néerlandais dont une grande partie sont des équipiers.
Faudrait faire une analyse un peu plus détaillée pour voir les rapports de force réels.
Avatar de l’utilisateur
Par Athanaze
#3025895
Il faut dire en complèment que la lutte anti dopage a fait aussi une "petite sélection" au niveau des colombiens et sud américains ces dernières années, sinon qu'est ce que ça serait en niveau et nombre :genance:
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3025943
L'Italien Colleoni passe en tête du premier passage du Mortirolo. Arensman juste derrière. Les Colombiens suivent avec Peña, Rubio, Alba et Ardila. Ils ne seraient que 8 dans le groupe des Colombiens. On aurait aussi Alexander Evans, Gianni Pugi et Manuele Tarozzi. Les deux derniers étaient en contre.
Bon je pense quand même que les deux Italiens ne sont pas présents.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3025963
22 coureurs dans le groupe des Colombiens. 2' d'avance pour Arensman et Colleoni. Ils commencent la deuxième ascension.

Le groupe :

11 Hayter, 25 Inkelaar, 26 Guglielmi, 33 Parra, 46 Sean, 86 Verchaeve, 96 Evans, 102 Ulysbayev, 131 Pena,133 Ardila,135 Alba,171 Casarotto,183 Covi, 191 Monaco, 231 Bellia, 233 Conca, 254 Cassarà , 261 Rubio, 263 Ginestra, 272 Ninci, 292 Zana, 294 Pugi

Bordel, il va pas falloir s'étonner quand Hayter va remporter des sprints massifs puis être un des derniers lanceurs de Bernal en montagne chez Ineos. :genance:
  • 1
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Dopage 2019

J en connais un qui doit se frotter les mains... […]

Sports mécaniques 2019

Autant la F1 ça recommence à deven[…]

Topic cyclisme russe

Cette fois ci c'est Ivan Smirnov qui termine 2e de[…]

- Reichenbach : je l'ai gardé pour la fin[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site