Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 3 sur 133
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 133
Avatar de l’utilisateur
Par allezlasse
#2977491
C'est pas "pas plus de deux étapes de plat de suite" le modus operandi, c'est "pas plus de deux sprints massifs de suite". Ce qui n'est pas du tout pareil : tu peux moins difficilement trouver un kilomètre à 8% pour finir une étape qu'un parcours vallonné pendant 70 bornes
Avatar de l’utilisateur
Par levrai-dufaux
#2977493
loloherrera a écrit :
18 mars 2019, 12:55
Autre point positif selon moi, ça enlève le classique début de Tour plat nerveux avec le moindre gros cul voulant ferrailler devant, sans compter les leaders. Moins de stress, moins de chutes potentiellement, je préfère ça aux habituelles premières étapes chiantes/plates/synonymes de gadins.
Après, vous allez me dire qu'on risque de se prendre 5 étapes plates à la suite, mais ce début de Tour plus costaud qu'à l'accoutumée pourrait aider à une suite de Tour moins nerveuse aux arrivées.
Départ intéressant aussi pour moi même si, comme l'a souligné marooned, la seconde étape aurait pu être un peu mieux tracée avec des enchaînements plus costauds sans pour autant être de la haute montagne à ce stade.

Un autre point que je trouve intéressant, c'est qu'en partant de Nice, la montagne risque de rapidement arriver, que les organisateurs décident de partir vers les Alpes ou les Pyrénées. Pourquoi pas dès la fin de la première semaine d'ailleurs ? Je verrai bien une deuxième semaine casse-pattes ensuite (massif intermédiaire, pavés, mini-LBL, CLM) avant une dernière semaine dans le second grand massif ! :hate:
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#2977504
Meme si j’aime bien, je prefererais que les organisateurs se penchent sur la maniere de terminer un tracé plutot que de comment l’attaquer. Il faudrait arreter avec ces etapes-reines de fin de parcours où tout le monde controle et où il est quasiment impossible d’attaquer tellement c’est dur et tellement il y a de risque de tout perdre. Il faudrait privilegier les etapes casse-pattes où differents offensives/alliances sont possibles.

Mais bon, je suis convaincu que le parcours n’aura aucune incidence sur le spectacle au Tour. :spamafote:
Par Quef
#2977510
Les échappées n'iront pas au bout sur ces deux étapes, c'est le TDF :spamafote:
C'est un beau cadeau pour Alaphilippe, qui peut espérer démarrer en jaune lundi matin.
Quoiqu'on gardera un œil attentif sur la météo, avec une pluie ou une chaleur accablante, ce sera plus ouvert...

Les équipiers des sprinteurs seront peut être émoussés dès les premiers jours, une chance pour les baroudeurs au long du Tour ?

Enfin un pareil demarrage à froid, c'est pas arrangeant pour Pinot.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2977518
Quef a écrit :
18 mars 2019, 13:59
Les échappées n'iront pas au bout sur ces deux étapes, c'est le TDF :spamafote:
C'est un beau cadeau pour Alaphilippe, qui peut espérer démarrer en jaune lundi matin.
Quoiqu'on gardera un œil attentif sur la météo, avec une pluie ou une chaleur accablante, ce sera plus ouvert...

Les équipiers des sprinteurs seront peut être émoussés dès les premiers jours, une chance pour les baroudeurs au long du Tour ?
Voilà. Après réflexion faite la deuxième étape peut sourir à un coureur en grande forme mais ne jouant pas le CG et claquant la grosse mine au bon moment face à des leaders de CG qui se marquent. J'imagine en effet très bien un groupe favori de 30 coureurs se présentant au pied des 4 chemins, une Sky (what else) mettant un gros rythme pour empêcher les attaques, et même si un Roglic ou autre tente un truc, des leaders se roulant dessus et annihilant les attaques. C'est là qu'un Alaphilippe, un Fuglsang ou autre très très bon coureur non identifié comme un concurrent pour le CG pourrait placer un contre et se voir laisser un bon de sortie relatif. Il faudra être très fort de toutes façons, mais c'est possible.

Quant au fait que ça use les équipiers de sprinteurs, à voir. Je pense qu'on aura sur la 2ème étape beaucoup de sprinteurs passant les bosses qui voudront que ça finisse groupé et donc ça se donnera à fond pou contrôler les écarts et rentrer sur un groupe devant sur les 30kms finaux. En revanche la deuxième étape on aura tout de suite un gros gruppetto des familles qui se formera dans la Colmiane avec les Groenewegen/Gaviria/Viviani et autres, ils ne se fatigueront pas spécialement, c'est certes une étape costaud, mais c'est pas non plus du grand alpestre, ça se gère.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#2977520
:applaud: :applaud: :applaud:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2977524
veji2 a écrit :
18 mars 2019, 14:11
Quef a écrit :
18 mars 2019, 13:59
Les échappées n'iront pas au bout sur ces deux étapes, c'est le TDF :spamafote:
C'est un beau cadeau pour Alaphilippe, qui peut espérer démarrer en jaune lundi matin.
Quoiqu'on gardera un œil attentif sur la météo, avec une pluie ou une chaleur accablante, ce sera plus ouvert...

Les équipiers des sprinteurs seront peut être émoussés dès les premiers jours, une chance pour les baroudeurs au long du Tour ?
Voilà. Après réflexion faite la deuxième étape peut sourir à un coureur en grande forme mais ne jouant pas le CG et claquant la grosse mine au bon moment face à des leaders de CG qui se marquent. J'imagine en effet très bien un groupe favori de 30 coureurs se présentant au pied des 4 chemins, une Sky (what else) mettant un gros rythme pour empêcher les attaques, et même si un Roglic ou autre tente un truc, des leaders se roulant dessus et annihilant les attaques. C'est là qu'un Alaphilippe, un Fuglsang ou autre très très bon coureur non identifié comme un concurrent pour le CG pourrait placer un contre et se voir laisser un bon de sortie relatif. Il faudra être très fort de toutes façons, mais c'est possible.

Quant au fait que ça use les équipiers de sprinteurs, à voir. Je pense qu'on aura sur la 2ème étape beaucoup de sprinteurs passant les bosses qui voudront que ça finisse groupé et donc ça se donnera à fond pou contrôler les écarts et rentrer sur un groupe devant sur les 30kms finaux. En revanche la deuxième étape on aura tout de suite un gros gruppetto des familles qui se formera dans la Colmiane avec les Groenewegen/Gaviria/Viviani et autres, ils ne se fatigueront pas spécialement, c'est certes une étape costaud, mais c'est pas non plus du grand alpestre, ça se gère.
Pour la 1ere étape, le départ se fait quasiment en cote donc ca veut dire que l'échappée sera constituée de coureurs assez costaud. Ce sera pas facile pour le peloton.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2977525
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:21
Pour la 1ere étape, le départ se fait quasiment en cote donc ca veut dire que l'échappée sera constituée de coureurs assez costaud. Ce sera pas facile pour le peloton.
en côte est un terme relatif et il ne faut pas être trompé par le profil, 17kms pour monter de 0 à 500m, ça veut dire que c'est du 3,1% de moyenne... c'est très très très roulant.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2977528
veji2 a écrit :
18 mars 2019, 14:27
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:21
Pour la 1ere étape, le départ se fait quasiment en cote donc ca veut dire que l'échappée sera constituée de coureurs assez costaud. Ce sera pas facile pour le peloton.
en côte est un terme relatif et il ne faut pas être trompé par le profil, 17kms pour monter de 0 à 500m, ça veut dire que c'est du 3,1% de moyenne... c'est très très très roulant.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2977530
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:31
veji2 a écrit :
18 mars 2019, 14:27


en côte est un terme relatif et il ne faut pas être trompé par le profil, 17kms pour monter de 0 à 500m, ça veut dire que c'est du 3,1% de moyenne... c'est très très très roulant.
Pourquoi aller sur la fla(e)mme rouge chercher ce que l'on trouve ici :reflexion:

Mais bonne remarque de veiji, cette étape est encore plus facile qu'on ne le pensait. A part Groenewegen et Kittel, elle ne va pas faire de mal aux sprinters :ouch:
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2977534
jimmy39 a écrit :
18 mars 2019, 14:34
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:31

Pourquoi aller sur la fla(e)mme rouge chercher ce que l'on trouve ici :reflexion:

Mais bonne remarque de veiji, cette étape est encore plus facile qu'on ne le pensait. A part Groenewegen et Kittel, elle ne va pas faire de mal aux sprinters :ouch:
J'ai pas vu de profil avec les pourcentage moyens sur ce topic.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2977536
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:31
veji2 a écrit :
18 mars 2019, 14:27


en côte est un terme relatif et il ne faut pas être trompé par le profil, 17kms pour monter de 0 à 500m, ça veut dire que c'est du 3,1% de moyenne... c'est très très très roulant.
Merci pour ce profil, ça ajuste un peu. 5% c'est pas un affreux raidard mais c'est déjà plus respectable, on devrait tout de même en effet pouvoir voir du dégât dès le départ, mais bon on risque de voir les équipes des sprinteurs passant les bosses rouler pour faire sauter des rivaux mais contrôler les échappées. Mais bon ça devient un peu plus ouvert.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#2977538
Je parle du départ en "cote" juste par rapport a l'échappée, ce sera je pense plus intéressant a voir que si le départ avait été tout plat. Au moins la on aura peut etre pas 2-3 premiers attaquants comme échappés.
Avatar de l’utilisateur
Par jimmy39
#2977543
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:39
jimmy39 a écrit :
18 mars 2019, 14:34


Pourquoi aller sur la fla(e)mme rouge chercher ce que l'on trouve ici :reflexion:

Mais bonne remarque de veiji, cette étape est encore plus facile qu'on ne le pensait. A part Groenewegen et Kittel, elle ne va pas faire de mal aux sprinters :ouch:
J'ai pas vu de profil avec les pourcentage moyens sur ce topic.
Ah pardon, ma faible vue ne m'a pas permis de voir qu'ils avaient ajouté les pourcentages :jap: :brave-bête:
Avatar de l’utilisateur
Par titoinus
#2977545
Originale comme entame de TDF ; reste à voir si les 2 semaines d'après le soit aussi. M'étonnerait tout de même que les étapes dévolues aux sprinteurs se retrouvent en fin de programme.
Pas le plus important, mais dans quel sens va tourner le parcours ?
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#2977547
La première étape ne me choque pas. Ce sera un match entre les échappés et les sprinteurs avec plutôt un avantage aux sprinteurs. C'est une étape correcte pour commencer.

Mais la deuxième est vraiment décevante. Pourquoi ne pas proposer une arrivée au sommet du col d'Eze avec des difficultés qui s'enchainent un peu mieux dans le final de manière à avoir un beau match entre les échappés, les puncheurs, les grimpeurs et les favoris du CG ?

Un truc de ce genre aurait été bien plus intéressant d'après moi :

Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2977549
rbl85 a écrit :
18 mars 2019, 14:46
Je parle du départ en "cote" juste par rapport a l'échappée, ce sera je pense plus intéressant a voir que si le départ avait été tout plat. Au moins la on aura peut etre pas 2-3 premiers attaquants comme échappés.
En effet tu as raison, si sur du 5% t'as des gros 4*4 qui tentent le coup et pas que le brave Arkéa ou Wanty de service, c'est autre chose.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#2977552
Ce qui fait chier c'est que l'étape 2 ne démarre pas comme la 1... juste ces 5 bornes à 5% pour permettre à des grimpeurs de réussir à prendre l'échappée, parce que là ça va partir entre grosses cuisses puissantes et on aura au pied de la Colmiane du DeClerq et autres Gaudin...
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 133

https://www.cyclismactu.net/news-route-geraint-tho[…]

Girmay jusqu'à fin 2024 chez Nippo. C'e[…]

Dopage 2020

Dans l'Equipe du jour, on apprend que c'é[…]

Tontontrosko fait des émules sur Twitter : […]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site