Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
Avatar de l’utilisateur
Par Alex47
#3036342
Moi je maintiens que tant qu’il seront au niveau (et avec Ineos on peut leur faire confiance), Thomas et Froome auront les faveurs.

Sponsor britannique oblige.

Carapaz va faire du Landa chez Sky et repartir.
#3039059
C' est bien Thomas et Moscon qui ont chuté samedi ?

Quelles sont les nouvelles concernant Thomas à froid le lendemain ? Juste de la frustration d' avoir perdu 20 secondes et un manque de confiance ou le physique aussi a été touché ?

Avec l' étape tranquille à l' intérieur d' un peloton endormi c' est difficile de se faire une opinion sur l' étape de Brioude...

Quelqu' un en saurait plus ?

Il y a 15 jours Bernal me paraissait comme le favori evident, maintenant je mettrais Thomas peut etre en favori numéro 1 ou pas loin, on en saura plus Vendredi. Il a gagné le seul chrono du Tour 2017 et terminé à moins de quinze seconde de la victoire sur le seul chrono du Tour 2018.

Quand il est en grande forme il est jamais loin de la gagne sur les chronos du Tour depuis 3 ans.
Par BennyFDJ
#3045449
Je trouve particulièrement inquiétant le fait que TOUS les Ineos soient en dedans sur cette édition... ça n'est pas un bon indicatif pour la 3ème semaine, mais comme c'est Ineos... :twisted: :twisted:
Avatar de l’utilisateur
Par manu74annecy
#3045459
BennyFDJ a écrit :
22 juil. 2019, 11:52
Je trouve particulièrement inquiétant le fait que TOUS les Ineos soient en dedans sur cette édition... ça n'est pas un bon indicatif pour la 3ème semaine, mais comme c'est Ineos... :twisted: :twisted:
Finestre 2018 forever!
pareil, ça me laisse dubitatif cette histoire
Par BennyFDJ
#3045466
manu74annecy a écrit :
22 juil. 2019, 11:59
BennyFDJ a écrit :
22 juil. 2019, 11:52
Je trouve particulièrement inquiétant le fait que TOUS les Ineos soient en dedans sur cette édition... ça n'est pas un bon indicatif pour la 3ème semaine, mais comme c'est Ineos... :twisted: :twisted:
Finestre 2018 forever!
pareil, ça me laisse dubitatif cette histoire
Oui mais sur le Giro 2018 les équipiers me semblaient à la hauteur... c'est Froome qui était en dedans (ce qui s'expliquait (?) par son enchaînement avec le TdF et donc un pic de forme tardif et dangereux sur le Giro...)
#3045895
Les Sky semblaient très impressionnants en Juin avec Bernal au Tour de Suisse qui gagne avec 3 minutes sur le troisième et un Paris Nice gagné "facilement".

De l' autre coté du calendrier on avait Poels qui s' étaait imposé sur l' étape reine du Dauphiné et Van Baarle sur la deuxième étape du Week end.

Malgré l' accident terrible de Froome ils arrivaient avec le vainqueur sortant et la star montante du cyclisme que je mettais comme favori comme beaucoup et une dream team de fou.

Finalement Bernal est pas trop loin du niveau attendu, je le vois sur le podium. Pour thomas il est à 99% mais l' année dernière il était la forme de sa vie. Il ne fait pas parti des 3 ou 4 meilleurs grimpeurs du Tour ( Pinot Bernal Landa Buchman ) , très difficile dans ses conditions de faire un podium...

Il a 39 secondes d' avance sur le sixième, il faisait peur à beaucoup de monde avec son bon classement, mais on voit que son équipe savait qu' il lui manquerait surement un petit truc en laissant Bernal faire sa course.

Il a perdu 30 secondes sur Bernal au Tourmalet et 31 secondes le lendemain. C' est pas énorme mais c' est régulier.

Il semble un ton en dessous, il manque pas grand chose. Il a perdu 2 fois d' affilée contre Bernal, il a perdu sur Le chrono et le Tourmalet contre Julian et Pinot lui a remis 2 défaites d' affilée.

Il aurait besoin d' un gros résultat dès samedi, une sixième place dans le meme temps que Valverde pourrait etre éliminatoire dès Vendredi.

Sans un coup de bordure ou une chute, ce Tour sera correct, sans plus.
Avatar de l’utilisateur
Par marcella
#3049575
Quel pied de voir Bernal en jaune :love: , même si honnêtement je préfére le voir remporter le Giro plutôt que la coursette de juillet.
Point positif en cas de victoire dimanche, il pourra se concentrer en 2020 sur le Giro et surtout retourner sur la plus grande course de juillet :romania:

J'ai une petite pensée ce soir pour Don Gianni. :super:
Par Booze
#3051420
L'an prochain, INEOS alignera donc trois anciens vainqueurs du Tour dans son effectif. Je pense que c'est du jamais vu.
Et ces trois anciens vainqueurs sont les trois derniers vainqueurs. là, je suis sûr que c'est du jamais vu.
Le vainqueur sortant du Giro ferait presqu'un peu tâche....
Par Booze
#3051441
Disons que le ticket d'entrée sur le Tour 2020 se fait de plus en plus cher. A la place de Kwiatkowski, je claque la Vuelta le mois prochain, histoire d'assurer le coup....
Avatar de l’utilisateur
Par pascal94100
#3051572
L'équipe va avoir un effectif impressionnant. Pourtant, c'était déjà le cas cette année. Mais, il y a une stratégie à cela, car Froome et Thomas sont plus proches de la fin de carrière que du début. Je vois Froome tenter le 5ème TDF l'année prochaine, et s'arrêter ensuite. Quant à Thomas, il a atteint son graal l'année dernière, donc il sera un super coéquipier. Donc, cela laisse Bernal et Carapaz ayant déjà gagné un GT, puis derrière des jeunes pousses commes TGH et Sivakov.
Mais c'est sur qu'il seront encore l'équipe à battre l'année prochaine.
Par papou06
#3052909
Booze a écrit :
28 juil. 2019, 18:31
L'an prochain, INEOS alignera donc trois anciens vainqueurs du Tour dans son effectif. Je pense que c'est du jamais vu.
Et ces trois anciens vainqueurs sont les trois derniers vainqueurs. là, je suis sûr que c'est du jamais vu.
Le vainqueur sortant du Giro ferait presqu'un peu tâche....
Si, c'est déjà arrivé, mais avec les équipes nationales.
En 58, l'équipe de France aligne Bobet (vainqueur en 53, 54 et 55), Walkowiak (vainqueur en 56) et Anquetil (vainqueur en 57).
En 35 également avec Leducq (vainqueur en 30 et 32), Magne (vainqueur en 31 et 34) et Speicher (vainqueur en 33).
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3057548
pascal94100 a écrit :
09 août 2019, 21:18
La nouvelle génération est au pouvoir cette année dans l'équipe
Oui c'est vrai que tous les anciens ont l'air un peu has been, on peut y inclure les poels, kwiatko... (Certes il y a la blessure de Froome)
Par Booze
#3057563
papou06 a écrit :
30 juil. 2019, 19:32
Booze a écrit :
28 juil. 2019, 18:31
L'an prochain, INEOS alignera donc trois anciens vainqueurs du Tour dans son effectif. Je pense que c'est du jamais vu.
Et ces trois anciens vainqueurs sont les trois derniers vainqueurs. là, je suis sûr que c'est du jamais vu.
Le vainqueur sortant du Giro ferait presqu'un peu tâche....
Si, c'est déjà arrivé, mais avec les équipes nationales.
En 58, l'équipe de France aligne Bobet (vainqueur en 53, 54 et 55), Walkowiak (vainqueur en 56) et Anquetil (vainqueur en 57).
En 35 également avec Leducq (vainqueur en 30 et 32), Magne (vainqueur en 31 et 34) et Speicher (vainqueur en 33).
Ah oui, bien vu. Je n'avais pas pensé aux équipes nationales :super: :jap:

Il reste du temps encore :popcorn:

Boxe

Plus que son manque de punch - comme tu le dis c'e[…]

Ouin ouin la méchante UCI. Ils faisaient de[…]

Gabriel Muller, qui a commencé le velo en[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site