Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 1 sur 46
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 46
#3525890
DU VENDREDI 23 AU DIMANCHE 25 SEPTEMBRE 2022
.
89° Championnats du Monde (courses en ligne)
UCI : C M
.
EN DIRECT SUR FRANCE 3 ET EUROSPORT 1 / GCN+

Pour la seconde fois dans l'histoire, l'élite du cyclisme mondial se retrouve en Australie pour disputer son championnat mondial annuel. C'est la ville de Wollongong dans l'Etat des Nouvelles-Galles-du-Sud qui a cet honneur, douze ans après les sacres de Fabian Cancellara (chrono) et Thor Hushovd (épreuve en ligne) à Geelong dans l'Etat de Victoria. L'Australie aura ainsi organisé cette année un championnat national, un championnat continental et un championnat mondial mais aucune autre course UCI ... mieux que le Qatar en 2016 !
Les épreuves contre la montre sont terminées, et les trois derniers jours de cette semaine seront consacrés aux courses en ligne selon un programme assez traditionnel qui est le suivant :
Vendredi 23 septembre :
- à 8 h 15 (0 h 15 CET), course en ligne hommes juniors - 135,6 km
- à 13 h 00 (5 h 00 CET), course en lignes hommes U 23 - 169,8 km
Samedi 24 septembre :
- à 8 h 00 (0 h 00 CET), course en ligne femmes juniors - 67,2 km
- à 12 h 25 (4 h 25 CET), course en ligne femmes Elite (avec les U23 qui auront un classement séparé) - 164,3 km
Dimanche 25 septembre
- à 10 h 15 (2 h 15 CET), course en ligne hommes Elite - 266,9 km

LES PODIUMS DU SIÈCLE :






OÙ SOMMES-NOUS ?

Image
La ville de Wollongong est située à 88 km au sud de Sydney ; avec près de 300 000 habitants, elle est la troisième ville de l'État de Nouvelles-Galles-du-Sud après Sydney et Newcastle. Sa situation au bord du Pacifique et son climat subtropical en font une ville appréciée des touristes mais elle est aussi connue pour son université, son activité liée à la pêche, et pour son passé industriel d'extraction du charbon.

LES PARCOURS

Les différents parcours sont un enchaînement de boucles en quantité différentes selon les catégories d'âge et de sexe.

SECTION EN LIGNE
La section en ligne ne concerne que les courses Elite hommes et femmes dont elle constituera l'entrée en matière avec un caractère touristique marqué puisque se déroulant le long de l'océan ; après un départ neutralisé de 6,9 km en descente, cette section longue de 28,1 km amène à un premier passage sur la ligne.

BOUCLE DU MONT KEIRA
Cette boucle longue de 34,2 km ne sera utilisée que lors des courses Elite hommes et femmes et à une seule reprise, aussitôt après le parcours en ligne. Le Mount Keira présente une ascension de 8,7 km à 5 % de moyenne et la descente est assez rapide. Les circuits qui utilisent cette boucle enchaînent directement sur les boucles suivantes sans passer par la ligne d'arrivée toute proche.




CIRCUIT URBAIN DE WOLLONGONG
C'est la boucle de base, qui ressemble peu ou prou au circuit du contre la montre, diminué d'une petite excroissance coté nord, mais augmenté de l'ascension qui en constitue la principale difficulté : le Mount Pleasant (1,1 km à 7,7 % de moyenne). Ce dernier suit immédiatement un petit marchepied, le Mount Ousley (630 m à 6 %) qui était gravi dans les épreuves chronométrées. Le brusque virage à droite qui marque le sommet du mount Pleasant est posé à 7,9 kilomètres de l'arrivée.
Le circuit urbain sera à couvrir 12 fois par les Elite hommes et 6 fois par les Elite femmes ; il sera le seul utilisé par les autres épreuves en ligne.




LES COURSES DU VENDREDI ET DU SAMEDI

VENDREDI MATIN : JUNIORS HOMMES

Départ réel à 8 h 17 (0 h 17 CET) ; arrivée prévue vers 11 h 27 / 11 h 46 (3 h 27 / 3 h 46 CET)


VENDREDI APRÈS-MIDI : U 23 HOMMES

Départ réel à 13 h 02 (5 h 02 CET) ; arrivée prévue vers 16 h 59 / 17 h 23 (8 h 59 / 9 h 23 CET)


SAMEDI MATIN : JUNIORS FEMMES

Départ réel à 8 h 02 (0 h 02 CET) ; arrivée prévue vers 9 h 46 / 9 h 58 (1 h 46 / 1 h 58 CET)


SAMEDI APRÈS-MIDI : FEMMES ELITE

Départ réel à 12 h 38(4 h 38 CET) ; arrivée prévue vers 16 h 45 / 17 h 12 (8 h 45 / 9 h 12 CET)

.
LA COURSE DES ELITE HOMMES

PARCOURS

L'enchaînement est donc le suivant :
- le parcours en ligne de 28,1 km
- une boucle du mont Keira de 34,2 km
- et 12 fois le circuit urbain de Wollongong de 17,1 km
Distance (hors départ fictif 7,9 km) : 266,9 km - dénivelé + annoncé à 3 945 m - Openrunner : 15582268
Départ réel à 10 h 30 (2 h 30 CET) ; arrivée prévue vers 16 h 33 / 17 h 10 (8 H 33 / 9 H 10 cet)

LA CARTE GÉNÉRALE


LE PROFIL


LES 5 DERNIERS KILOMÈTRES


MÉTÉO
Beau temps avec un petit risque d'averse - température douce - vent modéré de sud-est ; évolution de la prévision à suivre sur www.bom.gov.au



PARTICIPANTS

LES QUOTAS DE PARTICIPATION
Le nombre de places attribué à chaque pays est fonction du classement UCI établi le 16 août et s'établit ainsi : nations de 1 à 10 : 8 coureurs ; nations de 11 à 20 : 6 coureurs : nations de 21 à 30 : 4 coureurs ; nations de 31 à 50 : 1 coureur.
Si un autre pays a un coureur classé dans les 200 premiers au classement individuel, il peut engager un coureur.
Une place supplémentaire est attribuée au vainqueur sortant ainsi qu'aux champions continentaux ; cette place est personnelle. En cas de quota non entièrement utilisé, ils peuvent être réalloués dans l'ordre aux nations classées de 31 à 50 (1 par nation) sans que le total des partants puisse dépasser 200. Dans cette même limite, il semble que des invitations peuvent être lancées aux nations autres que celles classées de 1 à 50 puisqu'une place a été attribuée à la Cité du vatican, nouvellement inscrite à l'UCI.

LES FAVORIS
(du site wielerflits.nl)
**** Wout van Aert
*** Tadej Pogačar, Mathieu van der Poel
** Remco Evenepoel, Michael Matthews, Biniam Girmay
* Julian Alaphilippe, Ethan Hayter, Christophe Laporte, Benoît Cosnefroy

LES NATIONS ET LEURS ENGAGÉS
(liste provisoire et incomplète au 22/09)
Image
Image
Image

LISTE DES PARTANTS
Liste PCS (pdf)
Cyclingstartlists (pdf)
FirstCycling
Liste des coureurs engagés (course en ligne Elite hommes : page 32)
La startlist définitive sera disponible ICI

SUIVRE LA COURSE

LIENS UTILES
Site de l'organisation (plutôt destiné aux locaux) : www.wollongong2022.com.au
"Racehub "de l'UCI : www.uci.org
également : www.tissottiming.com

REGARDER
Toutes les courses sont diffusées en direct intégral par Eurosport 1 - eurosport.fr - GCN+ - Eurosport 360 ainsi que - sur une durée en général inférieure - par la plupart des chaînes nationales : France 3 - RTBF Tipik - Één / Sporza - - RTS2 ou RTS Sport, SRF 2 et RTSI - RAI Due et RAI Sport etc.

Dernière édition par Zach le 22 sept. 2022, 18:23, édité 2 fois.
#3525947
La présence de Pogacar en forme sur un circuit pas forcément favorable pour lui me fait penser qu'il va chercher à faire durcir de loin, histoire de ne pas revivre le scénario de Milan San Remo où il n'avait pas réussi à se défaire de la sangsue van Aert dans le Poggio après quatre attaques.
Les têtes d'affiche qui pourraient pâtir d'une course usante sont principalement van der Poel (Pogacar n'était pas loin de le battre sur le Ronde en lançant de loin), Alaphilippe et Hailu/Matthews, il faut absolument que leur explosivité soit émoussée avant la dernière ascension de la Montagne Plaisante.
Toujours est-il que ça pourrait aussi se retourner contre Pogacar qui n'aura plus d'équipiers dès qu'il tirera sa première cartouche. Je le vois bien se retrouver pris en sandwich avec van Aert et Evenepoel au sein d'une groupe très réduit avec du Rota, Swenson, Powless, Clarke et Madouas.
Les Belges seront son principal allier jusqu'à ce qu'on arrive à cette situation, ils vont empêcher tout coup dangereux de se former jusqu'à 30/40 km de l'arrivée.

C'est je pense le souhait des Belges cette fois-ci : jouer la supériorité numérique dans le final en évitant de cramer les forces d'un leader inutilement avant, donc je pense qu'Evenepoel restera au chaud assez longtemps, il a compris qu'il s'était fait harakiri l'an passé en partant dès le départ et une seconde fois à 85 km de l'arrivée pour peanuts comme vanarte n'avait pas assuré derrière.

van der Poel court à la Gerrans sur les monuments depuis un an, il a compris que c'est comme ça qu'il scorait le plus. Je ne l'attends pas forcément offensif dimanche sauf s'il voit tout de suite que Pogacar n'est pas dans un grand jour. Le Slovène va faire peur à tout le monde et un van der Poel va vouloir garder intacte sa plus grande arme (et sa seule) contre Pogacar : l'explosivité pour une attaque tardive ou pour un sprint arrêté. Il n'a pas trop intérêt à jouer le jeu de Pogacar.
#3525966
Suite à sa chute bête au départ du relais mixte (provoquée selon l'enquête menée par cyclingnews par sa chaîne qui est tombée du grand au petit plateau, ce qui l'a déséquilibrée quand elle a appuyé fort sur les pédales), Van Vleuten souffre d'une petite fracture au coude et est encore incertaine pour la course en ligne.
Maits tant qu'elle n'est pas amputée des deux jambes, elle conserve encore ses chances.
#3525979
wallers a écrit :
22 sept. 2022, 01:13
Suite à sa chute bête au départ du relais mixte (provoquée selon l'enquête menée par cyclingnews par sa chaîne qui est tombée du grand au petit plateau, ce qui l'a déséquilibrée quand elle a appuyé fort sur les pédales), Van Vleuten souffre d'une petite fracture au coude et est encore incertaine pour la course en ligne.
Maits tant qu'elle n'est pas amputée des deux jambes, elle conserve encore ses chances.
Whoa, elle a gagné un Tour de France avec 5 minutes d'avance en ayant passé 5 étapes sans pouvoir s'alimenter.
La une petite fracture ça va l'empêcher à la rigueur de mettre un tour à tout le monde.
#3526032
Assez d'accord avec ton analyse Bradounet, c'est d'ailleurs un peu ce que je disais pour Pogacar qui devrait durcir de loin. Cela pourrait aussi favoriser Bardet.
Perso je vois un groupe de costauds s'isoler d'assez loin et se jouer la gagne, avec par ex. :
Bettiol, Powless, Clarke, Lutsenko, Madouas, Van Baarle ou Mollema, Soler, Wright...
Est-ce qu'un belge comme Stuyven ou Hermans aura sa carte pour partir dans un coup ?
#3526053
Pour Bardet sa sera un podium au mieux il lui manquera toujours la pointe de vitesse sur du plat, par contre il devrait être là car il court juste et reste placé dans les moments décisifs.

Pareil j'aimerais voir un gros groupe avec des bon outsiders (le fabieux Wright :pompom: ) partir au moins à 4 tours de l'arrivée ça obligerait la Belgique a bouriner derrière.

Pour Madouas j'espère qu'il sera mieux placée au pied des ascensions histoire qu'il ne bouffe pas trop d'énergie inutilement, n'empêche quel coffre, même quand on a l'impression qu'il a les tripes dans la gorge il arrive encore à en remettre :metalhead:
#3526054
La grosse pluie de demain (prévue samedi également) va rendre le circuit bien plus éprouvant, on freinera plus en entrée de virages et ça relancera plus fort. Il ne va pas etre simple de savoir qui est devant et qui ne l'est pas avec les vêtements de pluie et l'absence d'oreillettes.
Romain Grégoire se débrouille comment sous la flotte habituellement ? :popcorn:
Un Per Strand Hagenes lui, on peut certain que la pluie ne doit pas lui poser de problèmes, il vient du ski de fond.
#3526073
Bradounet_ a écrit :
22 sept. 2022, 13:33
La grosse pluie de demain (prévue samedi également) va rendre le circuit bien plus éprouvant, on freinera plus en entrée de virages et ça relancera plus fort. Il ne va pas etre simple de savoir qui est devant et qui ne l'est pas avec les vêtements de pluie et l'absence d'oreillettes.
Romain Grégoire se débrouille comment sous la flotte habituellement ? :popcorn:
Un Per Strand Hagenes lui, on peut certain que la pluie ne doit pas lui poser de problèmes, il vient du ski de fond.
Intéressant :super:
Et faut voir Hayter aussi
Sinon chez les filles entre Vollering ou Longo , qui est meilleure sous la pluie ?
#3526086
Bradounet_ a écrit :
22 sept. 2022, 13:33
La grosse pluie de demain (prévue samedi également) va rendre le circuit bien plus éprouvant, on freinera plus en entrée de virages et ça relancera plus fort. Il ne va pas etre simple de savoir qui est devant et qui ne l'est pas avec les vêtements de pluie et l'absence d'oreillettes.
Romain Grégoire se débrouille comment sous la flotte habituellement ? :popcorn:
Un Per Strand Hagenes lui, on peut certain que la pluie ne doit pas lui poser de problèmes, il vient du ski de fond.
Du coup il doit préférer la neige quand même. :tonton:
#3526138
Bradounet_ a écrit :
22 sept. 2022, 13:33
La grosse pluie de demain (prévue samedi également) va rendre le circuit bien plus éprouvant, on freinera plus en entrée de virages et ça relancera plus fort. Il ne va pas etre simple de savoir qui est devant et qui ne l'est pas avec les vêtements de pluie et l'absence d'oreillettes.
Romain Grégoire se débrouille comment sous la flotte habituellement ? :popcorn:
Un Per Strand Hagenes lui, on peut certain que la pluie ne doit pas lui poser de problèmes, il vient du ski de fond.
Il gagne le Valromey en faisant un numéro sous une météo exécrable lors de la dernière étape.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 46

Je suis tout embrouillé finalement, d&eacu[…]

JEU DE POPULARITÉ 2022 : finale

POGACAR Tadej

BB HOTELS-KTM 2022

en live à 14h https://www.twitch.tv/veloc[…]

Rivalini 2023

Je vois aussi ces 4 là, même si Matth[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site