Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Par GinoBart
#3231707
Ca fait des années qu'on en débat. Les tâtonnements actuels paraissent aller dans le bon sens: il suffit d'attendre. Je ne suis pas fan des bonifs, le vainqueur final devant rester celui qui a passé le moins de temps sur son vélo, mais l'escamotage des HC et des 1ères catégories par les leaders est pour moi le gros point noir. Proposition hérétique, du bout des lèvres et à contre-coeur: deux étapes en une, les écarts au point 1 se cumulent avec les écarts à l'arrivée pendant toute la première semaine. De quoi permettre à des classicmen et des baroudeurs de mettre le feu au classement, et de contraindre les favoris à se découvrir très tôt.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3231733
On3 a écrit :
21 sept. 2020, 10:10
https://www.cyclingnews.com/news/christ ... de-france/

"What is certain is that we need to reduce the mileages on the flatter stages. When they're so long, the stage finales become too tough."

Je ne comprends pas la logique. Il veut plus de sprints ?
Il y a peut être une citation mal traduite ou autre parce que là ça n'a aucun sens. Encore une fois les étapes plate de 200 bornes où il ne se passe pas grand chose ont toujours existé, on leur place, personne n'oblige la télé à tout filmer non plus.

Parce que sinon dans sa logique ce sont surtout les 100 bornes de plat avant l'Aigoual, la selle de Fromentel ou la Madeleine qu'il faudrait couper...
Avatar de l’utilisateur
Par JFKs
#3231735
loloherrera a écrit :
20 sept. 2020, 20:58
On peut râler sur le parcours, mais saluons la volonté de Prudhomme and co pour sans cesse essayer de nouvelles choses, au moins pour la première semaine. Fini les abominables étapes plates pendant 7 jours d'affilés.
:jap:
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3231745
Ah oui sinon un petit truc: on évoque souvent l'hypothèse d'une étape roubaisienne en fin de TDF... Franchement quand on voit le secteur de Glières, je trouve que c'est vraiment pas une grande idée. C'est trop injuste de tout perdre après 2,5 semaines sur un aléa comme une crevaison. En début de Tour c'est un peu moins cruel malgré tout.
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3231750
On peut rêver, mais j'espère que la branlée des Jumbo incitera les leaders à être moins frileux et à gratter du temps partout où ils peuvent.
#3231751
Nopik a écrit :
21 sept. 2020, 10:47
Ah oui sinon un petit truc: on évoque souvent l'hypothèse d'une étape roubaisienne en fin de TDF... Franchement quand on voit le secteur de Glières, je trouve que c'est vraiment pas une grande idée. C'est trop injuste de tout perdre après 2,5 semaines sur un aléa comme une crevaison. En début de Tour c'est un peu moins cruel malgré tout.
D'accord avec ça.
Par contre la moyenne montagne la 3ème semaine, ce serait le top.

Pour moi faudrait en avoir fini avec la haute montagne quand on arrive à la dernière journée de repos + un bon gros CLM roulant au plus tard au bout de 8 jours + un max de variété dans les profils de étapes de montagne.
Et dans les bonus qui me semblent totalement utopique, j'aimerais aussi revoir 2 demi étapes le premier dimanche (en ligne le matin, et CLM équipe l'AM, histoire que les grosses équipes hésitent à rouler le matin derrière les échappées, mode Futuroscope 1990 :metalhead: ), et la suppression des oreillettes et capteurs de puissance.

D'ailleurs, question subsidiaire pour les spécialistes, si on interdisait tout l'électronique du vélo, y compris donc dérailleurs électriques, GPS, compteurs, ne serait-il pas plus facile de lutter contre les moteurs? (le moindre composant électro présent sur le vélo ou sur le coureur invaliderait le départ de la course, sans qu'on se pose la question de son utilisation).
#3231753
Par ordre d'importance:
- équipes de 6
- oreillettes que sur radio tour
- interdiction des srm et cardio

Pour le parcours, j'apprécie les efforts de Prudhomme et Gouvenou même si j'aimerais la systématisation d'au moins une tappone en début de massif.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3231754
Ah oui et en effet comme d'aucuns l'ont dit, il faut aussi des étapes qui utilisent la filière endurance. Certes ça donnera peut être lieu à des processions, mais mettez moi des Bonette-Vars-Izoard de 225 bornes au moins une fois dans le tour. Cette année il a manqué ce mix tappone/étape sprint qui peut être intéressant s'il est bien fait.
Par papou06
#3231761
Il y a beaucoup de choses intéressantes, mais il y a une des mesures à laquelle je suis complètement opposé, et qui serait à mon avis contre-productive, c'est les équipes de 6.
Un GT, c'est long, et il suffit d'une chute pour rapidement perdre un ou 2 coureurs (Lotto, Barhain, UAE voire FDJ cette année).
Si c'est pour se retrouver avec un leader qui ne peut pas défendre ses chances correctement, ça ne m'intéresse pas. Je trouve qu'il faut quand même garder une certaine logique sportive, et ne pas céder à la tentation de vouloir des renversements de situation à tout prix. Mais à la limite, je comprends que certains préfèrent ça.

Mais surtout, je pense que ce serait contre-productif pour plusieurs raisons :
- on aurait un jeu de dupes énorme pendant les 2 premières semaines, personne ne voulant du maillot jaune et de la responsabilité de la course. Ca tuerait toute initiative pendant un long moment. Et le fameux "la course est encore longue" serait plus présent que jamais
- enlever un coureur aux équipes ne changera rien aux budgets des équipes. Par contre, ils auront clairement besoin de moins de coureurs dans leurs effectifs. Ca annonce donc une concentration encore plus importante des très bons coureurs dans certaines équipes, et ne va faire qu'encourager la constitution de "super teams".
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3231766
papou06 a écrit :
21 sept. 2020, 11:27
Il y a beaucoup de choses intéressantes, mais il y a une des mesures à laquelle je suis complètement opposé, et qui serait à mon avis contre-productive, c'est les équipes de 6.
Un GT, c'est long, et il suffit d'une chute pour rapidement perdre un ou 2 coureurs (Lotto, Barhain, UAE voire FDJ cette année).
Si c'est pour se retrouver avec un leader qui ne peut pas défendre ses chances correctement, ça ne m'intéresse pas. Je trouve qu'il faut quand même garder une certaine logique sportive, et ne pas céder à la tentation de vouloir des renversements de situation à tout prix. Mais à la limite, je comprends que certains préfèrent ça.

Mais surtout, je pense que ce serait contre-productif pour plusieurs raisons :
- on aurait un jeu de dupes énorme pendant les 2 premières semaines, personne ne voulant du maillot jaune et de la responsabilité de la course. Ca tuerait toute initiative pendant un long moment. Et le fameux "la course est encore longue" serait plus présent que jamais
- enlever un coureur aux équipes ne changera rien aux budgets des équipes. Par contre, ils auront clairement besoin de moins de coureurs dans leurs effectifs. Ca annonce donc une concentration encore plus importante des très bons coureurs dans certaines équipes, et ne va faire qu'encourager la constitution de "super teams".
Il est possible que les effets pervers soient conséquents voire pire en effet, mais la situation actuelle favorise encore plus les superteams. Prenons l'exemple du GIRO où les équipes sont moins dense, ça donne lieu à une course qui peut être chiante bien sûr, ça reste du cyclisme moderne, mais où les leaders sont plus souvent entre eux, or c'est le but. Tant que le TDF reste LA course, beaucoup d'équipes y mettent tous leurs meilleurs coureurs malheureusement.
Par AdriM
#3231768
Envies utopiques:
- Pas d'oreillettes;
- Pas de SRM;
- Pas de capteurs de puissance.

Sur le parcours… on peut mettre au crédit d'ASO d'essayer, ce sont les coureurs qui refusent la course.

Comme parcours, je propose:
- un CLM (15/20 bornes) en première semaine - pour faire de premiers écarts et forcer une seule équipe à contrôler (et éviter les trains des équipes de CG)
- quelques étapes de baroudeurs - des mecs de CG éloignés après le premier CLM pourrait lancer une grande manœuvre ou l'équipe du leader pourrait être tentée de lâcher le maillot à un coureur 'à la Voeckler' avec un gros écart
- en haute montagne, plusieurs étapes longues à haute altitude, mixée avec des étapes courtes et nerveuses
- le dernier CLM (25/30 bornes) en milieu de dernière semaine
- 2 étapes sur terrain piegeux - pour faire basculer le Tour si les écarts sont faibles, ou comme session de rattrapage pour les perdants.
Avatar de l’utilisateur
Par veji2
#3231779
Il y a pour moi dans ce TDF 2 étapes ratées dans leur tracé au vu de la place qu'elles occupaient dans le tour :
- L'Aigoual : Elle intervenait tôt, les 15 bornes roulantes après la Lusette auraient pu être splendides en mode combat final de mecs isolés, mais après une montée sèche de la Lusette avec un peloton groupé au pied, des équipiers encore frais et nombreux, il ne s'est rien passé. Certes la frilosité des coureurs est énervante, mais on a un tracé raté sur cette étape. La lusette est un superbe col, en début d'étape allant vers Mende il pourrait être intéressant, ou après une étape bien plus difficile en fin de tour, mais là c'était juste naïf d'espérer qu'à la 6ème étape, avec 0 écarts avant il se passe quelque chose au vu de l'arrivée. Il y aurait eu la ligne au sommet de la Lusette il y aurait eu un peu de bagarre, mais là rien.
- Le Grand Colombier par Culoz c'est juste une arrivée au sommet mauvaise dans une course comme le TDF. Sur un tour de l'ain , des courses europe tour moins denses, avec des équipes moins fortes, ok, mais là passé le pied la Jumbo a contrôlé et surtout le GC a niqué la Selle et le col de la biche avant qui sont un superbe enchainement. J'espère qu'on reverra ces 2 cols enchainés avec une arrivée en descente à Seyssel par exemple, parce qu'il y aurait eu moyen de faire de la très belle course dans la Biche si les mecs avaient pas la peur horrible du retour de bâton d'un peloton tracté par Dumoulin ou WVA. C'est l'avantage des arrivées en descente aussi, elles intimident un peu moins les mecs qui se sentent moins forts.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3231782
allezlasse a écrit :
20 sept. 2020, 21:48
N'importe quoi qui ne ressemble pas à une Vuelta en France, please
C'est tellement ça :rieur:

Perso j'ai de plus en plus l'impression que le parcours est conçu pour qu'il se passe (éventuellement) un petit quelque chose chaque jour mais que ça ne puisse surtout pas donner lieu à des gros écarts qui foutrait le suspens en l'air.

Et quand je lis que le parcours était très varié cette année, les bras m'en tombent. Les étapes de montagne étaient archi-répétitives. 150-170km, entre 3000 et 4500m D+, du plat pour commencer et une montée avec des gros pourcentages dans le final. Grosso modo, c'était toujours la même filière et il fallait retarder son effort au maximum sous peine de le payer. Niveau variété, on a connu mieux quand même.

Les gros pourcentages dans les fins d'étape, c'était le dada de Prudhomme et Gouvenou cette année mais j'espère qu'ils vont arrêter ça. Qu'ils en mettent sur une ou deux étapes d'accord mais systématiquement, non. Placer en fin de course, les gros pourcentages font peur et ne donnent envie à personne de se livrer trop tôt. Il y a d'autres filières à exploiter à commencer par les longs cols réguliers à haute altitude sur des filières longues (tappone) ou sur des étapes sprints (type Tignes l'année dernière). L'idéal étant que les deux se suivent dans cet ordre.
#3231799
marooned a écrit :
21 sept. 2020, 12:06
allezlasse a écrit :
20 sept. 2020, 21:48
N'importe quoi qui ne ressemble pas à une Vuelta en France, please
C'est tellement ça :rieur:

Perso j'ai de plus en plus l'impression que le parcours est conçu pour qu'il se passe (éventuellement) un petit quelque chose chaque jour mais que ça ne puisse surtout pas donner lieu à des gros écarts qui foutrait le suspens en l'air.

Et quand je lis que le parcours était très varié cette année, les bras m'en tombent. Les étapes de montagne étaient archi-répétitives. 150-170km, entre 3000 et 4500m D+, du plat pour commencer et une montée avec des gros pourcentages dans le final. Grosso modo, c'était toujours la même filière et il fallait retarder son effort au maximum sous peine de le payer. Niveau variété, on a connu mieux quand même.

Les gros pourcentages dans les fins d'étape, c'était le dada de Prudhomme et Gouvenou cette année mais j'espère qu'ils vont arrêter ça. Qu'ils en mettent sur une ou deux étapes d'accord mais systématiquement, non. Placer en fin de course, les gros pourcentages font peur et ne donnent envie à personne de se livrer trop tôt. Il y a d'autres filières à exploiter à commencer par les longs cols réguliers à haute altitude sur des filières longues (tappone) ou sur des étapes sprints (type Tignes l'année dernière). L'idéal étant que les deux se suivent dans cet ordre.
C'est exactement ça. Pour ma part, j'ai tout à fait le même ressenti que toi à ce sujet.
Maintenant, comme d'autres, je ne suis pas convaincu que le coeur du problème soit les tracés, même si ce biais est regrettable.
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3231830
GinoBart a écrit :
21 sept. 2020, 09:23
Ca fait des années qu'on en débat. Les tâtonnements actuels paraissent aller dans le bon sens: il suffit d'attendre. Je ne suis pas fan des bonifs, le vainqueur final devant rester celui qui a passé le moins de temps sur son vélo, mais l'escamotage des HC et des 1ères catégories par les leaders est pour moi le gros point noir. Proposition hérétique, du bout des lèvres et à contre-coeur: deux étapes en une, les écarts au point 1 se cumulent avec les écarts à l'arrivée pendant toute la première semaine. De quoi permettre à des classicmen et des baroudeurs de mettre le feu au classement, et de contraindre les favoris à se découvrir très tôt.
Pas mal.
Par GinoBart
#3231885
GATO a écrit :
21 sept. 2020, 14:27
En 1974 les ecarts sur le mont du chat, col de passage, comptaient pour le general.
Max une minute je crois
Merci Gato. Je le savais mais ça apporte de l'eau à mon moulin. Et le commentaire gentil de Bradounet m'incite à récidiver et repréciser.
J'ai donc proposé de faire deux étapes par jour la première semaine du Tour (je sais, c'est interdit par l'UCI), ou plus exactement, de relever les temps à la mi-course, et de les cumuler avec les temps à l'arrivée. Exemple: Nice-Nice, temps de passage au Turini + temps à l'arrivée.
1° Cumuler le temps intermédiaire et le temps final, est-ce annihiler les échappées-fleuves, et donner encore moins de marge aux courageux qui mettent le nez devant ? Peut-être, mais ça n'a de sens que si le terrain à mi-course est propice aux attaques, puisqu'il s'agit de forcer la course de mouvement, et notamment celle des outsiders et leaders: zone exposée au vent, tape-cul, etc. Et ça permet de relancer des offensives après le point 1, car le peloton se relâchera.
2° Les échappées publicitaires sur autoroute ont pratiquement disparu et seraient condamnées ? Supprimons les autoroutes.
3° Est-ce défavoriser les diesels ? A terme, non. Certes, on peut faire un premier col à bloc, et rester ensuite dans les roues jusqu'à l'arrivée, mais j'ai parlé d'une seule semaine, la première: il faut réserver les tappone aux deux dernières, où la filière endurance prend le dessus. Et si la première semaine est très nerveuse, il y a des chances que les moins endurants y laissent plus de jus que les autres.
4° Pour les délais, il suffit de les augmenter.
5° On a dit que les grimpeurs ailés laissaient des plumes, de l'influx et du tonus, à frotter pendant une semaine. Le risque existe: une première semaine avec des attaques à tout-va, c'est le risque de retrouver les armadas à la manoeuvre, les 4x4 loin devant, et les sauterelles à un quart d'heure au pied du premier massif.

J'ajoute que je ne rêve pas d'une course beaucoup plus nerveuse (la petite sieste a du bon dans les EHPAD), mais qu'au moins on respecte les difficultés intermédiaires.
GIRO PAR ÉLIMINATION 2020

Je vais probablement terminer troisième, je[…]

relais de Maretzko

GIRO en relais 2020

Relais de Dennis

top trio giro 2020

étape 20 1 tosach : PARET-PEINTRE Aur&e[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site