Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 21 sur 21
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
#3227101
Une année moins bonne que 2019 certainement. Mais est-ce que cette année doit servir de standard pour lui ? J'ai surtout l'impression qu'il a réalisé une année à la Gilbert 2011 (ou à la WVA 2020 !) et qu'elle ne reflète pas vraiment son niveau moyen en carrière. Physiquement je le trouve plutôt dans les mêmes eaux que son niveau de 2018 perso. Par contre il court beaucoup moins juste.
#3227114
Liam a écrit :
16 sept. 2020, 09:01
Une année moins bonne que 2019 certainement. Mais est-ce que cette année doit servir de standard pour lui ? J'ai surtout l'impression qu'il a réalisé une année à la Gilbert 2011 (ou à la WVA 2020 !) et qu'elle ne reflète pas vraiment son niveau moyen en carrière. Physiquement je le trouve plutôt dans les mêmes eaux que son niveau de 2018 perso. Par contre il court beaucoup moins juste.
En 2018 il gagne 2 étapes de montagne très facilement tout comme le maillot à pois. Et sur sa 2ème victoire il gagne contre une échappée 3*(Yates Mollema Pozzo....).
Certes il y a son échec à Mende face à Omar Fraile, mais sur une étape moins profil grimpeur (Stuyven et Sagan top 4 de l'étape).

Il fait une très belle première semaine assez proche de 2019 d'ailleurs cette année après un Dauphiné physiquement plus solide que celui de 2019, mais sa 2ème semaine il est quand même plutôt très en retrait, et hier, il est loin du compte dans l'échappée alors que sur ce profil en 2018 il y aurait pas eu photo.

Là il a du mal à prendre la bonne échappée et quand il est dedans (Puy Mary et hier) et il est loin voir très loin de la victoire.
Sur le Puy Mary on pourrait comprendre vu la grande difficulté de l'étape, et l'aspect tactique mis en jeu par Bora, et EF, mais hier, il est juste pas fort, il attend Pacher sur la bascule au sommet du 1ere catégorie :euh:
#3227125
J'ai l'impression que pour beaucoup Alaphilippe passe a côté de son Tour de France alors que l'on parle quand même d'un coureur qui a gagné une étape et porté le maillot jaune.

Bien sûr, son Tour n'est pas aussi exceptionnel que celui de l'an dernier mais s'il a vraiment calculé son pic de forme pour les mondiaux et LBL, il me paraît trop tôt pour soutenir que son année 2020 est en-deçà de la précédente.
#3227127
luckywinner a écrit :
16 sept. 2020, 09:32
Liam a écrit :
16 sept. 2020, 09:01
Une année moins bonne que 2019 certainement. Mais est-ce que cette année doit servir de standard pour lui ? J'ai surtout l'impression qu'il a réalisé une année à la Gilbert 2011 (ou à la WVA 2020 !) et qu'elle ne reflète pas vraiment son niveau moyen en carrière. Physiquement je le trouve plutôt dans les mêmes eaux que son niveau de 2018 perso. Par contre il court beaucoup moins juste.
En 2018 il gagne 2 étapes de montagne très facilement tout comme le maillot à pois. Et sur sa 2ème victoire il gagne contre une échappée 3*(Yates Mollema Pozzo....).
Certes il y a son échec à Mende face à Omar Fraile, mais sur une étape moins profil grimpeur (Stuyven et Sagan top 4 de l'étape).

Il fait une très belle première semaine assez proche de 2019 d'ailleurs cette année après un Dauphiné physiquement plus solide que celui de 2019, mais sa 2ème semaine il est quand même plutôt très en retrait, et hier, il est loin du compte dans l'échappée alors que sur ce profil en 2018 il y aurait pas eu photo.

Là il a du mal à prendre la bonne échappée et quand il est dedans (Puy Mary et hier) et il est loin voir très loin de la victoire.
Sur le Puy Mary on pourrait comprendre vu la grande difficulté de l'étape, et l'aspect tactique mis en jeu par Bora, et EF, mais hier, il est juste pas fort, il attend Pacher sur la bascule au sommet du 1ere catégorie :euh:
En 2018 sur sa première victoire au Grand Bornand, l'échappée n'est pas folichonne. Elle est déjà plus consistante vers Bagnères de Luchon, sauf que l'étape me parait un poil moins dur que celle d'hier d'une part. D'autre part il ne passe pas en tête du Portillon en ayant pourtant bien mieux couru qu'hier. Hier il fait un peu n'importe quoi, rien ne dit qu'il n'avait pas les cannes pour ne pas pouvoir basculer avec Reichenbach et dans ce cas c'était une performance grosso modo similaire à celle du Portillon. Il n'y a pas un monde d'écart entre les deux à mon sens.
#3227133
Liam a écrit :
16 sept. 2020, 09:57
luckywinner a écrit :
16 sept. 2020, 09:32


En 2018 il gagne 2 étapes de montagne très facilement tout comme le maillot à pois. Et sur sa 2ème victoire il gagne contre une échappée 3*(Yates Mollema Pozzo....).
Certes il y a son échec à Mende face à Omar Fraile, mais sur une étape moins profil grimpeur (Stuyven et Sagan top 4 de l'étape).

Il fait une très belle première semaine assez proche de 2019 d'ailleurs cette année après un Dauphiné physiquement plus solide que celui de 2019, mais sa 2ème semaine il est quand même plutôt très en retrait, et hier, il est loin du compte dans l'échappée alors que sur ce profil en 2018 il y aurait pas eu photo.

Là il a du mal à prendre la bonne échappée et quand il est dedans (Puy Mary et hier) et il est loin voir très loin de la victoire.
Sur le Puy Mary on pourrait comprendre vu la grande difficulté de l'étape, et l'aspect tactique mis en jeu par Bora, et EF, mais hier, il est juste pas fort, il attend Pacher sur la bascule au sommet du 1ere catégorie :euh:
En 2018 sur sa première victoire au Grand Bornand, l'échappée n'est pas folichonne. Elle est déjà plus consistante vers Bagnères de Luchon, sauf que l'étape me parait un poil moins dur que celle d'hier d'une part. D'autre part il ne passe pas en tête du Portillon en ayant pourtant bien mieux couru qu'hier. Hier il fait un peu n'importe quoi, rien ne dit qu'il n'avait pas les cannes pour ne pas pouvoir basculer avec Reichenbach et dans ce cas c'était une performance grosso modo similaire à celle du Portillon. Il n'y a pas un monde d'écart entre les deux à mon sens.
Assez d'accord, ses perfs sont assez proches de celles de 2018. D'ailleurs ses 2 victoires en 2018 interviennent le lendemain des jours de repos, situation comparable à hier. Par contre à Mende, en plein milieu de Tour, il est franchement moyen.
La différence, c'est qu'en 2018, il se cache bien dans l'échappée, ne se met pas dans le rouge quand Yates accélère, laissant partir plusieurs coureurs. Et il utilise son jump pour combler une partie de l'écart sur le sommet et finir le travail dans la descente (ou en plus Yates tombe). Il avait parfaitement couru, contrairement à hier où il cherche à répondre à l'attaque de Carapaz et se fait sauter le caisson.
#3227136
Moi aussi je trouve qu'Alaphilippe coure vraiment n'importe comment. Hier il passe beaucoup de relais dans une grosse échappée où certaines équipes sont surreprésentées et que le peloton laisse filer. Quel intérêt si tu vises l'étape ? Il a aussi deux changements de vélo qui l'ont obligé à faire d'autres efforts superflus. Et puis le pétage de caisson en voulant absolument revenir sur Carapaz alors que le sommet du col est très proche et qu'il est avec Kämna et Reichenbach (donc loin d'être battu), c'est un peu le pompon.

On dirait qu'il est juste là pour faire des efforts jusqu'à s'exploser la gueule à un moment avant de finir son étape tranquillement. En tout cas, d'un point de vue tactique, son Tour ne ressemble pas à grand chose. Il n'y a que lors de sa victoire à Nice qu'il a bien manœuvré.

C'est tellement gros que j'en viens même à me demander s'il n'a pas basculé en mode "entrainement" en prévision des courses qui ont lieu après le Tour et qu'il s'en branle totalement des étapes...
#3227150
Hier, sur Eurosport, Jacky Durand et Steve Chainel ont estimé qu'il avait parfaitement couru en tentant d'aller chercher Carapaz. Selon eux, il répondait du tac-au-tac aux attaques pour bluffer et faire croire qu'il était bien, alors qu'il avait compris depuis plusieurs km qu'il était "limite". Seul problème, selon eux, Carapaz n'est pas tombé dans le panneau et a prolongé son effort aprés son coup de boutoir. :reflexion:
#3227186
biquet a écrit :
16 sept. 2020, 11:01
Hier, sur Eurosport, Jacky Durand et Steve Chainel ont estimé qu'il avait parfaitement couru en tentant d'aller chercher Carapaz. Selon eux, il répondait du tac-au-tac aux attaques pour bluffer et faire croire qu'il était bien, alors qu'il avait compris depuis plusieurs km qu'il était "limite". Seul problème, selon eux, Carapaz n'est pas tombé dans le panneau et a prolongé son effort aprés son coup de boutoir. :reflexion:
A noter que l'attaque de Carapaz est intervenue sur un replat, pour ceux qui connaissent bien ce col c'est le passage le plus plat avec des pentes à 3-4% durant 500-700m. Ensuite, dans le dernier km cela se redresse vers du 7%, mais Alaphilippe avait déjà sauté. Peut être que Alaphilippe ne s'attendait pas à exploser dans les roues de Carapaz, après l'avoir rattrapé, sur des pentes assez faibles...

Mais Carapaz fait la différence sur du 4% à ce moment là.
#3227194
Xav_38 a écrit :
16 sept. 2020, 12:00
biquet a écrit :
16 sept. 2020, 11:01
Hier, sur Eurosport, Jacky Durand et Steve Chainel ont estimé qu'il avait parfaitement couru en tentant d'aller chercher Carapaz. Selon eux, il répondait du tac-au-tac aux attaques pour bluffer et faire croire qu'il était bien, alors qu'il avait compris depuis plusieurs km qu'il était "limite". Seul problème, selon eux, Carapaz n'est pas tombé dans le panneau et a prolongé son effort aprés son coup de boutoir. :reflexion:
A noter que l'attaque de Carapaz est intervenue sur un replat, pour ceux qui connaissent bien ce col c'est le passage le plus plat avec des pentes à 3-4% durant 500-700m. Ensuite, dans le dernier km cela se redresse vers du 7%, mais Alaphilippe avait déjà sauté. Peut être que Alaphilippe ne s'attendait pas à exploser dans les roues de Carapaz, après l'avoir rattrapé, sur des pentes assez faibles...

Mais Carapaz fait la différence sur du 4% à ce moment là.
ça me semblait effectivement peu pentu à l'image et ça m'a rappelé d'ailleurs sa victoire à Montevergine sur le Giro, sur des pentes comparables du coup
#3227217
N'empêche, il va manquer le Cousin.

On ne verra plus, sur ce Tour, sa présence rassurante en dernière position du peloton, au "bureau".

Beatnik des temps modernes, il était la dernière borne, la sentinelle chevelue; le gardien qui surveillait la fontière entre le monde des coureurs du TDF et le reste.

Clairement une des figures de ce Tour, selon mes douteux critères, il aurait mérité d'aller jusqu'à Paris.

Ainsi soit il.

Edit : Et il ressemble, assez fortement, je trouve, à Jaco un des chanteurs d'Odezenne.
Groupe décalé, naviguant hors des sentiers battus, philosophes contemplatifs de la morne existence...

...tout colle.
  • 1
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
Groupama-FDJ 2020

Il y a Moscon qui n'a pas prolongé et est[…]

la cagnotte 2020

fleche wallone caramelmou 200 --- 410 ===> […]

Très belle tentative de l'humain espagnol C[…]

1 Nibali 2 Kelderman 3 S.Yates 4 Thomas 5 Majka &a[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site