Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 19 sur 19
  • 1
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
#3205331
2019:3,7 km@3,9%---5:50---average speed 38.06 km/h(Alaphilippe-Kwiatkowski-Naesen-Valverde-Sagan-Trentin-Van Aert)

C'est quoi le record, Furlan ou Jaja? Autour de 5'45" de toute façon, mais yavait quoi en 2019 ? vent de dos?
C'est quand même surprenant de voir autant de coureur avec ce temps!

Après, j'imagine qu'il y a d'autres explications comme la qualité de revêtement, la technologie..
Mais c'est vrai que ça a de quoi intriguer

sinon, pour te répondre Fred quand j'ai commencé à m'intéresser au vélo, MSR arrivait souvent comme maintenant, les sprints Freire/Zabel, ça a finalement commencé en 96 :smile:
alors je dirai :
93 Fondriest
94 Furlan (le début d'un printemps de dingue pour lui)
95 Jaja
96 Colombo

je me souviens de Kelly aussi en 92, avant ça partait de plus loin je crois (chiapucci, bugno, fignon)
#3205338
Le record, c'est Jalabert-Fondriest en 95 avec 5'46
Il a bon dos, le vent de dos...ou alors les coureurs sont très chanceux de l'avoir favorable 3 des 4 dernières années. :siffle:
Quant au revêtement ou à la technologie, on n'arrivera pas à me convaincre que les changements aient radicaux depuis 5 ans.
#3205346
Oui, c'est hors sujet, et un peu tard pour rediscuter de tout ça, mais 7 coureurs (+ mohoric, matthews, dumoulin, degenkolb!! je crois pas loin derrière) tous à approcher le record, c'est tout de même statistiquement surprenant?

C'est un peu comme si Roglic/Bernal/Pinot/Quintana/Landa/Pogacar/Bardet/Porte/Martinez/Buchmann/Krusijwijk/Kuss montaient demain l'alpe d'huez en 37' en se jouant la victoire au sprint....
#3205358
manu74annecy a écrit :
17 août 2020, 15:21
Oui, c'est hors sujet, et un peu tard pour rediscuter de tout ça, mais 7 coureurs (+ mohoric, matthews, dumoulin, degenkolb!! je crois pas loin derrière) tous à approcher le record, c'est tout de même statistiquement surprenant?

C'est un peu comme si Roglic/Bernal/Pinot/Quintana/Landa/Pogacar/Bardet/Porte/Martinez/Buchmann/Krusijwijk/Kuss montaient demain l'alpe d'huez en 37' en se jouant la victoire au sprint....
Je vais être clair :
Pour moi, c'est H.S car on devrait en parler sur le topic "dopage"
Aussi bien des perfs sur MSR que celles réalisées sur le Dauphiné.
Tout les records tombent depuis 3-4 ans.
Ce n'est vraiment pas un bon signe.
A cela, tu ajoutes la baisse des contrôles et de leurs moyens -sans même parler de cette année où la baisse est de 90%- et tu comprendras mes réserves.
Alors, certes, on pourrait me rétorquer que j'ai beau jeu à dénoncer cela alors que le cyclisme transalpin est la tête sous l'eau et que je vois le mal partout chez les autres mais les chiffres sont là.
#3205372
AlbatorConterdo a écrit :
17 août 2020, 15:50
Alors, certes, on pourrait me rétorquer que j'ai beau jeu à dénoncer cela alors que le cyclisme transalpin est la tête sous l'eau et que je vois le mal partout chez les autres mais les chiffres sont là.
Ils sont effectivement tombés à la deuxième place au classement UCI derrière les belges. En comparaison, les espagnols sont à la 9ème place. Eux ils n'ont pas la tête sous l'eau, ils sont noyés au fond du lagon :elephant:
#3205408
marooned a écrit :
17 août 2020, 16:06
AlbatorConterdo a écrit :
17 août 2020, 15:50
Alors, certes, on pourrait me rétorquer que j'ai beau jeu à dénoncer cela alors que le cyclisme transalpin est la tête sous l'eau et que je vois le mal partout chez les autres mais les chiffres sont là.
Ils sont effectivement tombés à la deuxième place au classement UCI derrière les belges. En comparaison, les espagnols sont à la 9ème place. Eux ils n'ont pas la tête sous l'eau, ils sont noyés au fond du lagon :elephant:
Le déclin du dopage italien et espagnol... :green:
Enfin, apparemment, le Dr Ferrari aurait toujours "le savoir-faire" :elephant:
#3205416
Delatour a écrit :
17 août 2020, 11:18
Van der Poel risque aussi d'être un gros client pour LBL quand on voit ce qu'il a pu faire sur des ascensions plus dures que celles de Liège alors qu'il n'est manifestement pas encore à 100% ...
Cela dit à LBL il sera face à des gars sortant du Tour...
Oui, mais comme on est incapables de dire si c’est un avantage ou un inconvenient, tout va bien pour VDP (je fais un parallele avec les analyses de specialistes du foot qui nous expliquaient, avant competition, que les Français allaient se faire exploser car manque de rythme, et qui nous expliquent, une fois les victoires acquises, que les Français ont bénéficié de leur fraicheur). :green:
#3205491
Oui Albator, mais ça ne change rien au fait qu'on voit de belles courses qu'on ne voyait pas au début du 21ème siècle sur San Remo.
On grimpait le Poggio aussi vite mais on n'en faisait rien.
D'ailleurs on peut y voir quelque chose de rassurant. A l'époque un sprinteur comme Zabel ou Cippollini n'était jamais lâché dans le Poggio. Aujourd'hui (enfin, depuis 4 ans) Viviani passe toujours par la fenêtre, et d'autres ne passent pas tous les ans. Je trouve ça encourageant.

Finalement je viens de regarder, et la victoire d'Erik Zabel en 1997 (sa première, sur ses 4) était le premier sprint massif en 17 ans.
Entre 1981 et 1996, il n'y a eu que des victoires après échappées au long cours, numéros de puncheur, en solitaire ou en petits groupes.
J'apprends quelque chose : j'ai toujours cru que c'était rare de ne pas avoir un sprint massif. Tant mieux !
#3205492
manu74annecy a écrit :
17 août 2020, 14:44
2019:3,7 km@3,9%---5:50---average speed 38.06 km/h(Alaphilippe-Kwiatkowski-Naesen-Valverde-Sagan-Trentin-Van Aert)

C'est quoi le record, Furlan ou Jaja? Autour de 5'45" de toute façon, mais yavait quoi en 2019 ? vent de dos?
C'est quand même surprenant de voir autant de coureur avec ce temps!

Après, j'imagine qu'il y a d'autres explications comme la qualité de revêtement, la technologie..
Mais c'est vrai que ça a de quoi intriguer

sinon, pour te répondre Fred quand j'ai commencé à m'intéresser au vélo, MSR arrivait souvent comme maintenant, les sprints Freire/Zabel, ça a finalement commencé en 96 :smile:
alors je dirai :
93 Fondriest
94 Furlan (le début d'un printemps de dingue pour lui)
95 Jaja
96 Colombo

je me souviens de Kelly aussi en 92, avant ça partait de plus loin je crois (chiapucci, bugno, fignon)
Ah pardon ! Excuse-moi, j'ai vu la réponse d'Albator et je n'ai pas fait gaffe qu'il y avait une autre page derrière !
Merci de ton regard. C'est ce que j'ai trouvé aussi, à ceci près que je suis remonté jusqu'en 1980 avant de trouver un sprint massif !
#3205517
fred30 a écrit :
17 août 2020, 18:42
Oui Albator, mais ça ne change rien au fait qu'on voit de belles courses qu'on ne voyait pas au début du 21ème siècle sur San Remo.
On grimpait le Poggio aussi vite mais on n'en faisait rien.
D'ailleurs on peut y voir quelque chose de rassurant. A l'époque un sprinteur comme Zabel ou Cippollini n'était jamais lâché dans le Poggio. Aujourd'hui (enfin, depuis 4 ans) Viviani passe toujours par la fenêtre, et d'autres ne passent pas tous les ans. Je trouve ça encourageant.

Finalement je viens de regarder, et la victoire d'Erik Zabel en 1997 (sa première, sur ses 4) était le premier sprint massif en 17 ans.
Entre 1981 et 1996, il n'y a eu que des victoires après échappées au long cours, numéros de puncheur, en solitaire ou en petits groupes.
J'apprends quelque chose : j'ai toujours cru que c'était rare de ne pas avoir un sprint massif. Tant mieux !
Oui mais on peut voir les choses différemment. Les puncheurs parvenaient à damer le pion aux sprinters au pire des années EPO (93-96).. :hehe:

Y a pas de cyclisme à 2 vitesses, contrairement à l'aprés Festina, mais je trouve la vitesse actuelle un peu trop rapide.
#3205576
marooned a écrit :
17 août 2020, 13:24
Comme je le disais sur un autre topic, je pense que WVA aurait pu claquer ce Lombardie quand je vois sa forme sur les 5 étapes du Dauphiné. Et la "perf" de VdP samedi ne fait que confirmer ce sentiment.
Je ne pense pas.

Van Aert est étonnant et bluffant. Il a les watts et grimpe fort.

Mais, mine de rien, Vlasov, Fuglsang, Nibali, Ciccone ou Bennet, ce sont des purs grimpeurs : il fallait être un grimpeur de classe internationale, ce que n'est pas Van Aert. Il n'aurait rien pu faire dans le Civiglio face à ces coureurs là.

Mais il aurait fait mieux que Van der Poel, qui m'a bluffé.
#3205655
AlbatorConterdo a écrit :
17 août 2020, 16:44
marooned a écrit :
17 août 2020, 16:06


Ils sont effectivement tombés à la deuxième place au classement UCI derrière les belges. En comparaison, les espagnols sont à la 9ème place. Eux ils n'ont pas la tête sous l'eau, ils sont noyés au fond du lagon :elephant:
Le déclin du dopage italien et espagnol... :green:
Enfin, apparemment, le Dr Ferrari aurait toujours "le savoir-faire" :elephant:
Ouf l'honneur est sauf :italia:
#3205693
biquet a écrit :
17 août 2020, 19:18
fred30 a écrit :
17 août 2020, 18:42
Oui Albator, mais ça ne change rien au fait qu'on voit de belles courses qu'on ne voyait pas au début du 21ème siècle sur San Remo.
On grimpait le Poggio aussi vite mais on n'en faisait rien.
D'ailleurs on peut y voir quelque chose de rassurant. A l'époque un sprinteur comme Zabel ou Cippollini n'était jamais lâché dans le Poggio. Aujourd'hui (enfin, depuis 4 ans) Viviani passe toujours par la fenêtre, et d'autres ne passent pas tous les ans. Je trouve ça encourageant.

Finalement je viens de regarder, et la victoire d'Erik Zabel en 1997 (sa première, sur ses 4) était le premier sprint massif en 17 ans.
Entre 1981 et 1996, il n'y a eu que des victoires après échappées au long cours, numéros de puncheur, en solitaire ou en petits groupes.
J'apprends quelque chose : j'ai toujours cru que c'était rare de ne pas avoir un sprint massif. Tant mieux !
Oui mais on peut voir les choses différemment. Les puncheurs parvenaient à damer le pion aux sprinters au pire des années EPO (93-96).. :hehe:

Y a pas de cyclisme à 2 vitesses, contrairement à l'aprés Festina, mais je trouve la vitesse actuelle un peu trop rapide.
Je serai encore plus taquin avec les années EPO, telle que nous les supposions par ailleurs.
Car comme le dit Fred, ça faisait bien longtemps qu'on ne voyait plus de sprints.

Si la théorie qui veut que ça c'est généralisé au milieu des années 90 se vérifie et qu'auparavant, ça ne bénéficiait qu'à certains (tiens tiens ONCE et le nouveau jaja 95, Gewiss, fondriest...) ne s'est pas généralisé par la suite pour remettre les sprinteurs et leurs équipes au niveau ... même si finalement en 92 (kelly, argentin), et en 93 (fondriest, gelfi), le peloton est sur les talons..
  • 1
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19

Godon est parti seul. Un beau coureur, en progr&eg[…]

VUELTA PAR ÉLIMINATION 2020

Guillaume Martin, je sens qu'il va être dans[…]

Merci pour vos émissions. C'est toujours[…]

Total Direct Energie 2020

Et le programme ne permet pas aux potentiels gri[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site