Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 35 sur 38
  • 1
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
#3146877
SnakePlissken a écrit :
06 avr. 2020, 17:35
marcella a écrit :
06 avr. 2020, 17:05


Plutôt l'étape Albertville - Aix-les-Bains avec la fuite de Jalabert. :green:
https://www.youtube.com/watch?v=ibtYO_XHc18&t=2039s

Le JT de ce soir là avec Virenque et Collard interviewés par Bilalian.
J'ai revu les images...bon c'est chaud, très chaud. Le plus fou c'est que dans l'esprit des coureurs se doper n'était pas un acte grave. L'interview de Virenque, mais le pauvre caliméro, il a dû faire pleurer dans les chaumières….une garde à vue, oui c'est pas une partie de plaisir, oui on peut tomber sur des policiers qui abusent de leur pouvoir pour te faire craquer, oui les conditions de garde à vue ont de grande chance d'être merdiques.
Je crois que ce jour là, Virenque( et d'autres) a dû découvrir qu'en tant que sportif de haut-niveau, il évoluait dans une bulle ou au fond il n'a qu'a s'occuper de lui: manger, s'entrainer, récupérer et dormir.
Là, oui à cette époque, le cyclisme à touché le fond, cependant, j'ai tendance à dire que ça a permis de crever l'abcès. Ce type d'affaire, elle pourrait arriver dans le football et les réactions seraient les même que les cyclistes en 98.
Par fred30
#3147052
-Vélomen- a écrit :
06 avr. 2020, 22:03
trevorphilips a écrit :
06 avr. 2020, 21:54
l'étape d'hier était franchement chouette (rien que l’enchaînement de cols vaut le détour). Sympa de revoir des coureurs souvent en danseuse (les gros braquets étant souvent utilisés à l'époque ça allait de paire avec la danseuse, sauf exception comme ullrich). Voir les coureurs dressés sur leurs pédales ça le fait, ça fait vraiment offensif. En plus quand on a toute une première ligne de festina ça impressionne. Et sur les images ça semble monter hyper vite, on dirait une montée plate

intéressant cet article de ouest france. Virenque n'a pas la même version. En même temps il nous dit qu'il aurait dû suivre pantani lors de son attaque (en ce qui concerne l'étape diffusée aujourd'hui) ; il nous dit aussi qu'il a lâché la roue d'ullrich à l'alpe d'huez mentalement et non physiquement. Donc je sais pas s'il est très crédible lui et son égo. D'un autre côté il avait selon moi 90% de chances de s'imposer au sprint à courchevel (ullrich a zéro punch), donc monnayer ça aurait été un peu con donc bon...

mais sinon cette étape bourg d'oisans-courchevel, si elle était très bien elle était une anomalie d'après les commentateurs (faisant suite à la période indurain)
On ne peut accorder aucun crédit à Virenque, qui ment assez facilement pour se faire mousser. On le voit bien quand il dit à l'interview après Morzine qu'il a fait une erreur en ne suivant pas Pantani… alors qu'on comprend bien durant le direct qu'il est beaucoup moins fort que le Pirate et incapable de répondre à son attaque.

Sur l'étape de Courchevel, on distingue clairement Ullrich faire le signe de l'argent et les coureurs discuter après. Ca + les déclarations de Roussel, ça ne fait aucun doute que Virenque a acheté l'étape. Ullrich n'est pas rapide au sprint, mais il paraissait vraiment facile dans la roue de Virenque, donc sur la fraicheur il aurait certainement pu l'attaquer de nouveau (même si ses attaques au pied n'ont pas réussi à décramponner Virenque). Et puis il ne faut pas oublier qu'en 1999 Ullrich a gagné une étape sur la Vuelta au sprint en réglant un groupe de 25 coureurs.
Exact Vélomen. C'est moins pertinent car plus vieux, mais il fait champion du monde amateurs en 93 (l'année de Lance chez les pros, tiens ... :reflexion: ) en gagnant au sprint. Un petit groupe aussi ...
Par -Vélomen-
#3147422
Je n'ai jamais apprécié Virenque, mais c'était quand même un sacré coureur. Très offensif, avec une vraie mentalité d'attaquant.

Et l'image de ce Tour 1997, c'était Ullrich en jaune assis sur la selle avec son style parfait de roule, calé dans la roue de Virenque, maillot à pois toujours en danseuse et avec le style du grimpeur léger.

C'était quand même la classe et très photogénique. Ca passait très bien à l'image.

Image
Par -Vélomen-
#3147424
Revoir ce Tour 1997 m'a rendu un peu nostalgique. C'était l'époque où je regardais le Tour durant les vacances d'été chez mes grands parents. Un peu ma madeleine de Proust.

Et quand on pense qu'on a quasiment aucune chance de voir le Tour cet été…
Par fred30
#3147447
C'est vrai que l'opposition de style était belle à voir.
Moi je me rappelle surtout être convaincu, appuyé par mon père qui suit le vélo depuis les années 60, d'assister à l'avènement d'un très grand du vélo : un nouveau Anquetil ou Indurain (plus que Merckx ou Hinault car il ne visait jamais les classiques).
Je crois d'ailleurs me rappeler que Vélo Magazine avait titré : Ullrich gagne à la Merckx.

Après, être nostalgique je ne sais pas. Nostalgique du gamin que j'étais peut-être. Mais sachant les illusions qui se sont envolées un an après, je ne dirais pas nostalgique.

Ca m'a fait plaisir aussi de revoir des images. Je n'aimais pas et n'aime toujours pas Virenque. Mais c'était un bel attaquant capable de faire "tapis" et de ne pas être gagne-petit.
Avatar de l’utilisateur
Par davi
#3147675
CPTmatros a écrit :
08 avr. 2020, 10:59
Je viens de voir que Beat Zberg avait fait 11e de ce Tour.
Dans mes souvenirs, c'était plus un puncheur... 12e du Giro 96 également.
De mémoire, plus puncheur-grimpeur oui. Son frère Markus était lui plutôt sprinteur-puncheur.
Par fred30
#3149344
-Vélomen- a écrit :
03 avr. 2020, 18:27
Au fait, pourquoi Riis a-t-il décliné aussi vite entre 1996 et 1997 ?

En 96 il écrase tout et l'année d'après il est plusieurs crans en dessous. Il n'a pas pu prendre 10 ans en une saison.
Riis a souvent affirmé que sa plus grosse erreur en 97, c'était d'avoir été en forme trop tôt et d'avoir trop couru. Au printemps il gagne l'Amstel Gold Race en solitaire et ne sent pas les pédales.
Il dit qu'il ne voulait surtout pas perdre cet état de forme et qu'il a continué à courir, presque pour se rassurer.

Aujourd'hui ça parait dingue cet argument, mais peut-être qu'en effet, il a voulu trop bien faire.
Par -Vélomen-
#3149706
El_Pistolero_07 a écrit :
10 avr. 2020, 11:27
Oui rien à voir avec le Gros Janou qu'on voit sur le TDF 2000.
En revoyant ce Tour 2000, je ne suis pas sûr qu'il soit si gros ou si en retard de forme que ça.

Il se loupe sur l'étape d'Hautacam, mais il déteste la pluie et a souvent eu du mal dans sa carrière sur les 1ères étapes de montagne.

Sur le Ventoux, il termine 4ème à 23 sec de LA. Il n'est pas bien inférieur à Pantani ce jour là et est le 3ème plus fort (Beloki le double à la fin car il n'a pas pris de relais)

- Sur l'Izoard, je ne m'en souviens plus.
- A Courchevel, c'est le craquage
- A Morzine, il est sacrément fort pour un gros. Il est dans les 3 plus costauds sur des pentes qui sont quasiment toujours à 9 %.

Lors du dernier clm, il finit 2ème à seulement 23 sec de LA et il met 1min 50 au 3ème.

Je ne suis pas sûr que le Ullrich 2000 soit moins fort que le Ullrich 2001.
(
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3149721
J'ai loupé la rediff des étapes du Tour 97 sur Lequipe. Un spécialiste pour me conseiller les étapes à revoir et les liens qui vont avec svp ?
#3150326
RemcoAlafpolak a écrit :
07 avr. 2020, 11:11
SnakePlissken a écrit :
06 avr. 2020, 17:35


https://www.youtube.com/watch?v=ibtYO_XHc18&t=2039s

Le JT de ce soir là avec Virenque et Collard interviewés par Bilalian.
J'ai revu les images...bon c'est chaud, très chaud. Le plus fou c'est que dans l'esprit des coureurs se doper n'était pas un acte grave. L'interview de Virenque, mais le pauvre caliméro, il a dû faire pleurer dans les chaumières….une garde à vue, oui c'est pas une partie de plaisir, oui on peut tomber sur des policiers qui abusent de leur pouvoir pour te faire craquer, oui les conditions de garde à vue ont de grande chance d'être merdiques.
Je crois que ce jour là, Virenque( et d'autres) a dû découvrir qu'en tant que sportif de haut-niveau, il évoluait dans une bulle ou au fond il n'a qu'a s'occuper de lui: manger, s'entrainer, récupérer et dormir.
Là, oui à cette époque, le cyclisme à touché le fond, cependant, j'ai tendance à dire que ça a permis de crever l'abcès. Ce type d'affaire, elle pourrait arriver dans le football et les réactions seraient les même que les cyclistes en 98.
c'était pas la même culture, les mêmes moeurs

virenque explique bien la vision des coureurs, que c'est un système

ce n'était pas non plus des criminels. D'un autre côté le cyclisme était devenu tellement gangrené que les autorités ont voulu taper un grand coup dans la fourmilière
ça a fait du bien au cyclisme français par la suite (mais du mal au niveau des résultats), ça a entrapiné un peu de ménage en italie aussi

mais ça a été très insuffisant. Dommage car c'était l'occasion de tout repenser comme le dit virenque

et pour le coup je trouve que les coureurs sont un peu plus honnêtes car ils avouent à demi-mots
au passage je trouve encore une fois que virenque est pas bête, il exprime bien ses idées, c'est juste que ya quelques loupés côté vocabulaire :green:



ps : à 2 min10 on voit qu'ullrich était encore affûté cette année là
#3150427
trevorphilips a écrit :
11 avr. 2020, 23:41
RemcoAlafpolak a écrit :
07 avr. 2020, 11:11


J'ai revu les images...bon c'est chaud, très chaud. Le plus fou c'est que dans l'esprit des coureurs se doper n'était pas un acte grave. L'interview de Virenque, mais le pauvre caliméro, il a dû faire pleurer dans les chaumières….une garde à vue, oui c'est pas une partie de plaisir, oui on peut tomber sur des policiers qui abusent de leur pouvoir pour te faire craquer, oui les conditions de garde à vue ont de grande chance d'être merdiques.
Je crois que ce jour là, Virenque( et d'autres) a dû découvrir qu'en tant que sportif de haut-niveau, il évoluait dans une bulle ou au fond il n'a qu'a s'occuper de lui: manger, s'entrainer, récupérer et dormir.
Là, oui à cette époque, le cyclisme à touché le fond, cependant, j'ai tendance à dire que ça a permis de crever l'abcès. Ce type d'affaire, elle pourrait arriver dans le football et les réactions seraient les même que les cyclistes en 98.
c'était pas la même culture, les mêmes moeurs

virenque explique bien la vision des coureurs, que c'est un système

ce n'était pas non plus des criminels. D'un autre côté le cyclisme était devenu tellement gangrené que les autorités ont voulu taper un grand coup dans la fourmilière
ça a fait du bien au cyclisme français par la suite (mais du mal au niveau des résultats), ça a entrapiné un peu de ménage en italie aussi

mais ça a été très insuffisant. Dommage car c'était l'occasion de tout repenser comme le dit virenque

et pour le coup je trouve que les coureurs sont un peu plus honnêtes car ils avouent à demi-mots
au passage je trouve encore une fois que virenque est pas bête, il exprime bien ses idées, c'est juste que ya quelques loupés côté vocabulaire :green:



ps : à 2 min10 on voit qu'ullrich était encore affûté cette année là
Oui, c'est pour ça que je dis que c'est chaud. A l'époque prendre une dose d'EPO faisait partie de ton métier.
Pour moi, il est clair que cette affaire festina est avant tout politique. Mme Buffet, ministre des sports, fait passer une loi contre le dopage en juin. Quoi de mieux pour la tester que de se faire les dents sur l'équipe festina et de les faire payer pour les autres.
Avatar de l’utilisateur
Par marooned
#3150460
fred30 a écrit :
10 avr. 2020, 11:17
loloherrera a écrit :
02 avr. 2020, 19:52
Je pense qu'après cette année-là (1997), il n'a plus jamais été aussi affuté :green:
Si, une fois !! JO 2000 à Sydney
J'aurai été curieux de voir le duel Ullrich/Basso en 2006. Basso avait vraiment survolé le Giro. Aurait-il été capable d'être au même niveau sur le Tour ? Quand à Ullrich, il se pointait au départ du Tour en ayant enchainé Romandie/Giro/Tour de Suisse les 2 mois précédents. J'ai pas le souvenir d'un coureur ayant enchainé ces 3 courses hyper rapprochées puis le Tour dans la foulée. Encore moins un coureur visant le classement général du Tour.
Par -Vélomen-
#3150461
Visuellement, sur les images, vous voyez vraiment une différence (en terme d'affutage) entre le Ullrich d'Arcalis 1997, celui de la Madeleine 1998 et celui du Joux Plane 2000 ?

Ca ne me parait pas évident du tout.
  • 1
  • 33
  • 34
  • 35
  • 36
  • 37
  • 38
CHAMPIONNATS NATIONAUX 2020

En plus, ils font caca n'importe où : http[…]

Les grimpeurs français

Suspense... Tout ce que je peux dire est qu'il […]

Rien qu'un championnat de France avec une belle bo[…]

TRANSFERTS 2020 - 2021 (8E ÉDITION)

Retraite à la fin de saison pour Arnaud Cou[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site