Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

  • Page 11 sur 60
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 60

Qui sera Championne du Monde Élites samedi à Dübendorf?

Ceylin del Carmen Alvarado
12
33%
Lucinda Brand
11
31%
Sanne Cant
6
17%
Katie Compton
1
3%
Yara Kastelijn
Aucun vote
0%
Christine Majerus
Aucun vote
0%
Kateřina Nash
1
3%
Evie Richards
1
3%
Maghalie Rochette
Aucun vote
0%
Laura Verdonschot
Aucun vote
0%
Annemarie Worst
4
11%
Autres
Aucun vote
0%
Avatar de l’utilisateur
Par -Kasseifretter-
#3085544
Bradounet_ a écrit :
20 oct. 2019, 23:52
Pour 2020/2021, je pense que le duo Van Aert/Van der Poel va être talonné par le duo Iserbyt/Pidcock.
Ça va redynamiser la discipline.
Si l'UCI fout sa zone dans le calendrier, on aura aucun crack l'an prochain sur le circuit...
On va pas se mentir, c'est l'argent des sponsors qui motive les coureurs à s'aligner aux départs des cross.
Si on ôte cette motivation, plus personne ne vient. :spamafote:
L'UCI se tire une balle dans le pied selon moi... :paf-mur:
J'espère les Trophées vont faire de la résistance !
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Par -Kasseifretter-
#3085951
-Zabel21- a écrit :
22 oct. 2019, 10:21
Pour de nombreux crossman, le superprestige attire plus que la CDM...
La CDM ça permet surtout de partir bien placé aux CM
On va pas se mentir, c'est l'argent qui motive.
Une victoire en Coupe du Monde rapporte zéro et il n'y a pas de cachet d'engagement.
Pour les Championnats du Monde et d'Europe, à défaut de partir "bien placé", il faut partir pas trop mal... Deuxième voire troisième ligne, c'est pas non plus forcément éliminatoire.
Le truc, c'est que ça ne sert pas la discipline niveau visibilité.
Iserbyt est motivé pour le gain de la Coupe du Monde mais il se prive de pas mal d'argent en zappant (ou en courant en dedans) les autres challenges. Pas sûr qu'il fasse de même toutes les années.
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3085957
-Kasseifretter- a écrit :
22 oct. 2019, 10:47
On va pas se mentir, c'est l'argent qui motive.
Une victoire en Coupe du Monde rapporte zéro et il n'y a pas de cachet d'engagement.
Pour les Championnats du Monde et d'Europe, à défaut de partir "bien placé", il faut partir pas trop mal... Deuxième voire troisième ligne, c'est pas non plus forcément éliminatoire.
Le truc, c'est que ça ne sert pas la discipline niveau visibilité.
Iserbyt est motivé pour le gain de la Coupe du Monde mais il se prive de pas mal d'argent en zappant (ou en courant en dedans) les autres challenges. Pas sûr qu'il fasse de même toutes les années.
:wink:
Oui si on essaie pas de secouer le cocotier on va rester dans le marasme actuel. Il faut être lucide, lorsqu'un pays écrase tellement la concurrence (avec quelques voisins néerlandais) c'est que le niveau global n'est pas très élevé (bien sur il y a des champions, mais cela manque de concurrence). Seul 1.5 pays prend ce sport réellement au sérieux (les autres l'utilisent majoritairement comme préparation hivernal), et cela s'entretient. Les courses les mieux dotées sont en Belgique et au Pays-Bas, majoritairement avec des coureurs de ce pays, et on tourne en rond.

Aucune idée de ce qu'il faut faire pour internationaliser ce sport... Mais ne rien faire ne me parait pas une solution, et pourtant comme vous pouvez le remarquer j'adore le cyclo-cross...
Avatar de l’utilisateur
Par -Kasseifretter-
#3085965
Xav_38 a écrit :
22 oct. 2019, 10:53
...
Je partage ton point de vue et au delà même du fait que tu aimes le cyclocross, je considère que tu fais partie des personnes les plus calées de ce site sur la discipline...
:wink:
Avatar de l’utilisateur
Par twisty
#3086077
MVDP "démarrera" la saison dimanche 3 novembre à Ruddervoorde (superprestige).

Petite question, combien de temps il va tenir ce rythme infernal ?
Je veux bien qu'il soit un phénomène (pas de doute la dessus), mais quand même, cette année, il a enchaîné le cyclo-cross, la route, le VTT, puis de nouveau la route et dans quelques jours le cyclo-cross.
Avatar de l’utilisateur
Par rbl85
#3086168
Quef a écrit :
22 oct. 2019, 18:40
Je me pose la même question. Attention à ne pas nous faire une PFP.
Je vois pas le rapport
Dernière édition par rbl85 le 22 oct. 2019, 22:04, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par -Kasseifretter-
#3086169
Nacht van Woerden

Top 5 Dames

1) Maud Kaptheijns (Pays-Bas/Pauwels Sauzen-Bingoal)
2) Laura Verdonschot (Belgique/Pauwels Sauzen-Bingoal)
3) Inge van der Heijden (Pays-Bas/CCC-Liv)
4) Shirin van Anrooij (Pays-Bas/-)
5) Ellen Van Loy (Belgique/Telenet Baloise Lions)
Classement complet ici:
https://cyclocross24.com/race/9707/

Top 5 Hommes:

1) Lars van der Haar (Pays-Bas/Telenet Baloise Lions)
2) Joris Nieuwenhuis (Pays-Bas/Team Sunweb)
3) Felipe Orts Lloret (Espagne/Teika UCI Team)
4) Yannick Peeters (Belgique/Pauwels Sauzen-Bingoal)
5) Stan Godrie (Pays-Bas/ZZPR.nl-Orange Babies Cycling Team)
Classement complet ici:
https://cyclocross24.com/race/9706/
:wink:
Par Quef
#3086221
rbl85 a écrit :
22 oct. 2019, 21:56
Quef a écrit :
22 oct. 2019, 18:40
Je me pose la même question. Attention à ne pas nous faire une PFP.
Je vois pas le rapport
C'est pourtant simple...
PFP a explosé en faisant au plus haut niveau les 3 mêmes disciplines que MVdP, sans périodes de récupération suffisante. Ça ne tient qu'un temps.
Avatar de l’utilisateur
Par -Kasseifretter-
#3086240
Quef a écrit :
23 oct. 2019, 01:24
...
Mouais... Je suis pas vraiment spécialiste dans tous ces trucs mais il me semble que le Gosse coupe quand même assez souvent.
C'est peut-être moins long que certains mais la fréquence est plus importante.
Il faut voir aussi qu'on est principalement sur des courses d'un jour. C'est pas exactement la même chose qu'une préparation de courses à étapes surtout de GT, surtout de niveau WT...
Mine de rien, van der Poel a coupé plus que prévu.
Il devait stoppé sur le test olympique, il a finalement achevé sa saison route à la même date. Il devait reprendre hier sur un cross d'exhibition et courir le 1er Novembre.
Il reprendra finalement le 3.
On est pas du tout dans le même cas que les filles qui enchaînent les 3 disciplines pour gagner 3 sous car même en étant des stars de la discipline, elles ne gagnent "rien" ou pas grand chose.
C'est pour çà que le projet de l'UCI d'étendre la Coupe du Monde à 16 épreuves est complètement suicidaire...
Les cachets en Coupe du Monde sont nuls. Les coureurs sont les perdants du truc...
Je suis pour une unification du calendrier mais dans un deal "gagnant-gagnant".
Attention, je ne donne pas obligatoirement raison à Sven Nys... Lui, il défend l'intérêt du système actuel qui est juste un truc qui à terme fera crever la discipline...
Se cacher derrière les deux phénomènes qui ont mis la lumière sur la discipline ces dernières années et dire à l'UCI de se débrouiller avec le reste du Monde est un peu malhonnête intellectuellement.
Sven Nys, Niels Albert... sont des légendes de la discipline... En dehors du milieu du cyclocross, qui les connait ? :reflexion:
Actuellement, WvA et MvdP d'accord mais sinon, qui connait Eli Iserbyt ou Toon Aerts?
:spamafote:
Sagan, Alaphilippe, Štybar (pour ne parler que des plus connus) ont déserté la discipline. Mourey disait que ne pas courir en Belgique l'avait pénalisé dans sa carrière. Chainel ne cache pas que son but est de faire grandir son équipe pour aller là où ça se passe.
On va être réaliste, l'EKZ Tour, la Toi-Toi Cup... C'est le désert niveau start-list. Comment développer le cross si les locomotives ne sont pas là.
On le voit bien à Nommay. Les années où les stars ne sont pas là, c'est tristounet.
:wink:
https://www.be-celt.com/2019/10/22/sven ... -der-poel/
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3086258
Quef a écrit :
23 oct. 2019, 01:24
rbl85 a écrit :
22 oct. 2019, 21:56


Je vois pas le rapport
C'est pourtant simple...
PFP a explosé en faisant au plus haut niveau les 3 mêmes disciplines que MVdP, sans périodes de récupération suffisante. Ça ne tient qu'un temps.
Il me semble que PFP a surtout connu d'énormes problèmes de dos qui lui ont gâché plusieurs années. Je ne suis pas certain que cela soit du à une surcharge.

Par contre il fait peut être méditer sur le cas Marianne Vos, qui faisait, il me semble, des saisons complètes routes (en écrasant tout) et cyclo-cross et qui a complètement craqué en 2015 avec un burn out et une saison quasi vierge. Elle fut aussi touché cette année là par une blessure en fin de saison de cyclo cross et par une fracture d'un cote en Avril en entrainement, mais cela n'explique pas sa saison vierge, on parlait de depression pour elle à cette époque. Cependant ce n'est peut être pas la surcharge des saisons qui est la cause, les causes d'une dépression sont souvent multiples.

Elle fait toujours du cyclo-cross au top niveau, mais elle ne fait plus des saisons complètes. Ceci dit c'est la même chose pour Van der Poel, il ne fait plus des saisons complète de cyclo cross .
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3086314
N’empeche, la question soulevée par Quef semble legitime quand on sait que le phenomene rempile regulierement pour 100km une fois la ligne franchie sur certaines SSR, histoire de preparer certaines echeances.
Et puis bon, on n’a quand meme jamais vu ça quoi, ok c’est un phenomene et il n’y a plus lieu de le demontrer, mais on ne sait pas comment son corps et sa tete vont réagir à un tel programme. Rappelons qu’apres cette année, assez riche quand meme, il va rempiler pour du cyclo-cross, puis devrait se retrouver sur quelques flandriennes, et pourquoi pas sur une Amstel ou autre, puis va aller se repréparer en VTT en vue des JO + encore de la route sans doute.

Il serait tres interessant de savoir combien de jours de course VDP a enquillés cette année, toutes disciplines confondues. Faudrait demander à Albator, à la compta’ :reglement:
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3086320
dolipr4ne a écrit :
23 oct. 2019, 13:57
N’empeche, la question soulevée par Quef semble legitime quand on sait que le phenomene rempile regulierement pour 100km une fois la ligne franchie sur certaines SSR, histoire de preparer certaines echeances.
Et puis bon, on n’a quand meme jamais vu ça quoi, ok c’est un phenomene et il n’y a plus lieu de le demontrer, mais on ne sait pas comment son corps et sa tete vont réagir à un tel programme. Rappelons qu’apres cette année, assez riche quand meme, il va rempiler pour du cyclo-cross, puis devrait se retrouver sur quelques flandriennes, et pourquoi pas sur une Amstel ou autre, puis va aller se repréparer en VTT en vue des JO + encore de la route sans doute.

Il serait tres interessant de savoir combien de jours de course VDP a enquillés cette année, toutes disciplines confondues. Faudrait demander à Albator, à la compta’ :reglement:

Si on compte depuis le 1er Janvier, il en est à :
31 jours sur route

Je compte 9 cross mais je peux en oublier : GP S.Nys, Krawatencross, DDV trophée à Bruxelles, CDM à Pontchateau et Hoogerheide, championnat de Hollande et Championnat du Monde, Super Prestige à Middelkerke et Hoogstraten

S'il reprend le 3 Novembre, il devrait faire une quinzaine de cross jusqu'au 31 Décembre (c'était typiquement son programme l'année dernière de début Novembre à fin Décembre),

Donc sur route + cyclo-cross on va arriver à moins de 60 jours de courses pour 2019.

Combien de jours de courses en VTT ?
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3086322
Tu n’oublies pas les CdM en cx?

En VTT, je ne sais pas mais je pense que ça ne doit pas aller chercher tres loin, il n’a dû faire que quelques manches de CdM, en selectionnant les parcours (et peut-etre aussi les deplacements).
Avatar de l’utilisateur
Par Xav_38
#3086324
dolipr4ne a écrit :
23 oct. 2019, 14:13
Tu n’oublies pas les CdM en cx?
Non, regarde bien, il fait partie de ma liste après les championnat de Hollande. Maintenant il est possible que j'oublie 1 ou 2 cross. Mais du coup comme on en était à ~55 jours avec cyclo cross + route, même si on oublie 2-3 épreuves cela reste pas énorme.

Si on prend les 2 premiers du classement UCI : Alaphilippe en était à 67 jours de courses; Roglic à 69.

Donc cela va dépendre du nombre de jours de VTT, pour l'aspect purement numéraire du nombre du jours de courses, pour savoir si son programme était beaucoup plus chargé qu'un Alaphilippe ou Roglic.
Avatar de l’utilisateur
Par dolipr4ne
#3086331
Ah oui, tu ne comptes qu’à partir de janvier 2019, bien sûr. :jap:

Alors en effet, ce petit comptage rapide semble montrer qu’il n’a pas eu un programme de déglingos quand meme. Apres, la question doit etre de savoir comment gerer tout ça, tout ce talent, je veux dire. Nan parce que le mec, quand il est au top, il peut humilier n’importe qui, que ce soit en cx, en VTT (Schürter, une legende vivante, largué comme un cadet) et meme sur route (perso, l’Amstel reste un chef-d’oeuvre et mon souvenir vélo 2019 le plus marquant!).
Perso, je suis sûr que la route n’etait absolument pas son crédo avant deux ans. Mais, meme s’il devait mieux connaitre ses capacités que les differents suiveurs, ça a quand meme dû un poil le chambouler de voir comment il s’est baladé sur le Ronde (apres sa chute de débutant, il faut se souvenir de sa remontée, en mode Etoile sur Mario Kart), de continuer à gagner quelques SSR, d’amstéliser la crème du WT, de regagner quelques SSR (dont un numero sur le Tour de GB!)... jusqu’à enfiler le statut de favori aux ChdM! :pt1cable:

Y a des mecs qui se demandent où ils pourraient bien s’inscrire pour avoir une chance. Lui doit se demander sur quelle SL il va bien pouvoir s’enlever...
Avatar de l’utilisateur
Par Bradounet_
#3086388
Je n'ai jamais trouvé cela pertinent l'analyse du nombre de jours de course.
Pour moi, ça a aussi peu de signification que le nombre de km parcourus par un joueur de foot pendant un match.

Et d'ailleurs, je doute que les pros et leurs entraîneurs fassent ces comparaisons en fin de saison pour en déduire quoique ce soit.
Il y a des fonctions intégrées à leur analyse de données d'entrainement sur leur capteur de puissance qui s'appellent l'ATL, le CTL, LE TSB ou encore le TSS : Training Stress Score qui donne à chaque sortie un nombre de points en fonction de la durée de l'effort et ses zones de seuils. A la fin de l'année, ce sont ces paramètres que les entraîneurs ajoutent et anticipent aussi précisément en vue d'un objectif ainsi que certains marqueurs biologiques après analyse de sang pour mesurer le niveau de fatigue (ça se fait surtout dans les clubs de foot) afin de déterminer la durée de la période d’arrêt avant une reprise.
Les mecs s’entraînent à coté et sortent souvent des TSS de malade bien plus importants qu'en course. Quand on voit un Richie Porte qui se fait 13 fois la Madone et 12h de vélo dans la même journée en août...C'est pas comptabilisé en terme de nombre de jours de course par exemple.
En course, on a la majorité des étapes où les mecs forcent moins qu'à l'entrainement et où ils peuvent bénéficier des soins de massage après l'arrivée donc peuvent récupérer bien mieux qu'après un entrainement (ce pourquoi certains coureurs préfèrent s'aligner sur des courses par étapes que de faire la même charge de travail à l'entrainement)
  • 1
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 60

Plus je réfléchis et plus je me dis […]

A suivre, donc: https://www.rtbf.be/sport/cyclis[…]

Haha on a tous les mêmes listes :green:

Deceuninck Quick Step: Joao Almeida Fausto Masnada[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site