Le forum dédié au cyclisme féminin. Actualités, résultats, classements, débats, analyses, transferts mais également toutes les infos sur le nouveau circuit World-Tour féminin.
#2927438
Je n'ai pas eu le temps d'écouter (c'est au programme pour demain), mais pour moi 2018 a été une très belle saison :

- une belle campagne de classiques globalement avec des superbes vainqueurs, les attaquants ont été récompensés ! On a tous en tête le magnifique Tour de Lombardie, mais n'oublions pas que nous avons eu de très belles flandriennes (mention spéciale à Paris Roubaix pour moi), un vainqueur de LBL sorti de loin, une bonne cuvée de MSR, des Strade Bianche toujours au top, la meilleure Flèche Wallonne des années 2010, une magnifique Amstel avec une superbe opposition de styles (voir Sagan, Valverde et Gilbert à la bagarre sur une même course :love:) et également de beaux Championnats du monde de mon point de vue. Et j'allais oublier ce GP de l'Escaut dont "on reparlera dans les chaumières dans quelques années" (sic) :elephant: Globalement, jai trouvé le déroulement des courses plus ouvert cette année et je me dis que c'est peut-être sur les courses d'un jour que l'effet d'un coureur en moins s'est fait le plus sentir (alors que je l'attendais plus en GT).

- En ce qui concerne les GT, un Tour de France un peu décevant mais tout de même bien meilleur que 2016 et 2017 (pas bien difficile, je vous l'accorde). Le Giro a été magnifique par son scénario et les performances qui ont été réalisées (je ne relance pas le débat Froome). Au-delà de Froome, on a assisté à plein de défaillances, des retournements de situation, des révélations, je me suis vraiment régalé sur cette course même si j'aurais aimé qu'elle tourne autrement. Pour la Vuelta, je ne commenterais pas, j'ai toujours eu du mal à m'y intéresser de près et à vibrer autant que pour les deux autres GT.

- Enfin, pour les courses par étapes, une mention spéciale pour ce très beau Paris Nice, course qui ces dernières années offre vraiment un spectacle magnifique. Tirreno fait pâle figure à côté ! Le duel Bernal/Roglic sur le Tour de Romandie restera aussi dans un coin de ma tête ! Et j'ai également beaucoup aimé le Tour du Pays Basque avec un Roglic vraiment monstrueux face aux Movistar ! Je me réjouis aussi du grand retour du Tour d'Allemagne même s'il n'a pas encore retrouvé son envergure et sa stature. :super:

Vivement 2019 ! :niark: :love:
#2927533
J'ai apprécié cette saison perso. Surtout les classiques flandriennes avec le premier Roubaix de Sagan en point d'orgue. Même sur le TDF, j'ai vibré (L'étape de l'Alpe avec SK, la dernière étape de montagne par exemple).

Pour moi une belle saison, malgré un arrière goût amer en bouche quand je regarde les résultats des GT...
#2927563
Pour moi une année dans la moyenne niveau spectacle.

Pour les classiques : plutôt pas mal comme d'habitude grâce à quelques valeurs sûres (Strade, PR, Lombardie, les 5 derniers km de MSR), quelques déceptions (Ronde) compensées par des courses dont le déroulement fut un peu meilleur que d'habitude (LBL, FW, Amstel). Les classiques moins prestigieuses furent dans l'ensemble pas mal du tout (GW, Het Nieuwsblad, San Sébastian, les "petites" flandriennes, les semi- italiennes, coupe de France etc...)

Les petits tours : très variables, Paris-Nice, la meilleure de l'année comme souvent, Catalogne, Pays Basque, Romandie et Suisse, GB toutes plus spectaculaires que d'habitude grâce à quelques coureurs (Roglic, Bernal, Alaphilippe, Quintana).
Tirreno et Dauphiné chiantissimes. Les exotiques, je ne regarde pas assez pour avoir un avis.

Les GT : le plus gros problème selon moi. Moyens dans l'ensemble. Un Giro "sauvé" par le numéro de Froome, je ne sais toujours pas quoi en penser...Le Tour reste moyen, un peu chiant, mais pas le pire qu'on est vu. La Vuelta pas mal, mais loin d'être grandiose tout de même.
#2927574
Année magique pour les courses d 'un jour,
avec des vainqueurs magnifiques, des français en forme et le final que l'on sait.

Un début de saison hélas entaché par le scandale Froome, et sa victoire après un numéro extrêmement douteux sur un GT ou il n'aurait pas du s'aligner.

Une bien moche image du cyclisme, sport à tort ou a raison toujours sous les projecteurs lorsque l'on parle de dopage.
#2927577
Les + :
-La victoire des droits des coureurs face à l'arbitraire et l'implacable machine à broyer de l'UCI qui permet de repartir sur des bases saines. :jap:
-Une saison où les records de montées recommencent à être tutoyés, montrant par là que les coureurs n'ont enfin plus peur de s'entrainer, y compris nos chers tricolores. :super:
- Des coureurs capables de doubler les GT sans aucune difficulté, une tendance qui, je l'espère, nous amènera à les voir tripler, pour le plus grand bonheur des amateurs de stats. :metalhead:


Un gage de spectacle pour l'avenir, vivement 2019 !!

Les - :
- Les basses manoeuvres d'ASO pour empêcher un champion de venir sur le Tour juste parce qu'il n'est pas Français. :carton:
- La retraite d'Inigo Cuesta :sweat:
- Le CLM d'Aru au Giro, performance sans lendemain. :paf-mur:
- Les gesticulations ridicules du MPCC, qui cherche toujours à embêter l'AMA. :evil:
#2927583
Très bon compte-rendu d'Albator, passé maître de l'antiphrase. A la façon d'autres sports, on a quand même l'impression que le "spectacle" n'est plus sur la route, mais dans les scandales, parfois, et dans les oreillettes, souvent. Avec des parcours de plus en plus extrêmes (Strade, Paris-Tours, muritos) et de moins en moins d'échappées belles de 250 bornes. Pour la hiérarchie, je mets aussi 1) Monuments + Ch.Monde + Strade, 2) Petits tours, notamment PN + les courses espagnoles (mais changez-moi Tirreno...), 3) Courses d'un jour en Belgique, souvent très-spectaculaires, même quand le parcours ne s'y prêtait pas, 4) SSR, 5) GT.
#2927620
gradouble a écrit :
30 oct. 2018, 08:47
Pour moi une année dans la moyenne niveau spectacle.

Pour les classiques : plutôt pas mal comme d'habitude grâce à quelques valeurs sûres (Strade, PR, Lombardie, les 5 derniers km de MSR), quelques déceptions (Ronde) compensées par des courses dont le déroulement fut un peu meilleur que d'habitude (LBL, FW, Amstel). Les classiques moins prestigieuses furent dans l'ensemble pas mal du tout (GW, Het Nieuwsblad, San Sébastian, les "petites" flandriennes, les semi- italiennes, coupe de France etc...)

Les petits tours : très variables, Paris-Nice, la meilleure de l'année comme souvent, Catalogne, Pays Basque, Romandie et Suisse, GB toutes plus spectaculaires que d'habitude grâce à quelques coureurs (Roglic, Bernal, Alaphilippe, Quintana).
Tirreno et Dauphiné chiantissimes. Les exotiques, je ne regarde pas assez pour avoir un avis.

Les GT : le plus gros problème selon moi. Moyens dans l'ensemble. Un Giro "sauvé" par le numéro de Froome, je ne sais toujours pas quoi en penser...Le Tour reste moyen, un peu chiant, mais pas le pire qu'on est vu. La Vuelta pas mal, mais loin d'être grandiose tout de même.
Pourquoi dis-tu que le Giro a été sauvé par le numero de Froome, meme avec des guillemets? T'as pas aimé avant le Finestre? (Bon moi j'avoue avoir surkiffé le Finestre quand meme, malgré l'abomination Vroom, car le terrain de jeu avec neige, caillasses toussa, etait fantastique, et car il est tres tres tres tres rare de voir les leaders isolés à 80km)
#2927679
AlbatorConterdo a écrit :
30 oct. 2018, 09:39
Les + :
-La victoire des droits des coureurs face à l'arbitraire et l'implacable machine à broyer de l'UCI qui permet de repartir sur des bases saines. :jap:
-Une saison où les records de montées recommencent à être tutoyés, montrant par là que les coureurs n'ont enfin plus peur de s'entrainer, y compris nos chers tricolores. :super:
- Des coureurs capables de doubler les GT sans aucune difficulté, une tendance qui, je l'espère, nous amènera à les voir tripler, pour le plus grand bonheur des amateurs de stats. :metalhead:


Un gage de spectacle pour l'avenir, vivement 2019 !!

Les - :
- Les basses manoeuvres d'ASO pour empêcher un champion de venir sur le Tour juste parce qu'il n'est pas Français. :carton:
- La retraite d'Inigo Cuesta :sweat:
- Le CLM d'Aru au Giro, performance sans lendemain. :paf-mur:
- Les gesticulations ridicules du MPCC, qui cherche toujours à embêter l'AMA. :evil:
:rieur: :super:

Hier grosse discution entre Amador et Manolo saiz […]

Une explication sur le nom de la ville de d&eacu[…]

:rieur: Le jour où Nopik me verra en v[…]

Burgos BH 2020

https://www.wielerflits.nl/nieuws/alex-molenaar-ma[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site