Le forum pour discuter du cyclisme et du cyclisme uniquement, entre passionnés . Actualité, transferts, débats, analyses et courses de vélo en direct. Toute les infos sur le forum des fans de la petite reine.

Modérateur : Modos VCN

Quel grimpeur pour la Dream-Team VCN ?

Federico Bahamontes
11
13%
Alberto Contador
12
14%
José Manuel Fuente
2
2%
Charly Gaul
5
6%
Lucho Herrera
9
10%
Luis Ocana
1
1%
Marco Pantani
27
31%
Raymond Poulidor
1
1%
Nairo Quintana
5
6%
Lucien Van Impe
9
10%
Richard Virenque
4
5%
Autre choix
1
1%
#3138208
CPTmatros a écrit :
25 mars 2020, 16:11
Compliqué... Comme cela a été dit, si j'ai Merckx en leader, il faut quelqu'un qui puisse ne pas lui faire trop d'ombre donc pas Pantani. :elephant:

Je vais donc vers Herrera qui pourra bosser pour lui et aller chercher quelques beaux bouquets.
Pantani a pourtant un équipier précieux pour le jeune Garzelli. :wink:
#3138266
Sans hésitation Juan-Manuel Fuente.
L'un des seuls qui faisaient peur à Merckx.
Et puis lorsque j'étais minot j'adorais le maillot Kas des Perurena, Lasa, Lopez-Carril, Gonzalez-Linares et consorts.

J'aurai choisi la Pulga de Torrelavega si l'on était remonte jusqu'u début du cyclisme.
#3138288
Lucien VanImpe, le plus régulier et le plus complet avec une collection impressionnante de maillots du meilleur grimpeur. En plus il a fait une longue carrière. Dur de faire plus fiable pour accompagner un leader, en bonus , aller chercher une étape de hautes montagnes.
#3138320
runnz a écrit :
25 mars 2020, 19:29
Lucien VanImpe, le plus régulier et le plus complet avec une collection impressionnante de maillots du meilleur grimpeur. En plus il a fait une longue carrière. Dur de faire plus fiable pour accompagner un leader, en bonus , aller chercher une étape de hautes montagnes.
+1: exactement les raisons pour lesquelles je l'ai choisi.
#3138375
Ancelin a écrit :
25 mars 2020, 18:38
C'est normal que je ne connais pas Fuente (jamais entendu parler) ? :elephant:
Fuente a eu une carrière brève en raison d'une hépatite et il s'est davantage distingué sur la Vuelta et (surtout) le Giro que sur le Tour, cela explique peut-être pourquoi il est moins connu en France que d'autres rivaux de Merckx. Pourtant, en dehors d'Ocana, rares sont ceux à avoir dominé Merckx en montagne comme l'a fait Fuente, notamment sur le Giro 74. Et puis, on parle quand même d'un coureur qui a gagné deux Vuelta et atteint le podium des 3 GT.
Il fait clairement parti des meilleurs grimpeurs de l'histoire, mais en deçà de Bahamontès pour moi. J'aurais tendance à le situer plutôt au niveau d'un Julio Jimenez qui aurait lui aussi mérité une mention dans ce sondage.
#3138378
Iguane a écrit :
25 mars 2020, 23:58
Jimenez pour moi c'est El Chava, le premier vainqueur de l'Angliru, où il met Ulrich à 3 minutes!
Si El Chava a partagé le même nom que Julio, c'est malheureusement plutôt du tempérament dépressif de Fuente qu'il a hérité :mouchoir:

Julio, c'est le vainqueur de la mythique étape du Puy de Dôme 64 sur laquelle il avait dominé un Federico en fin de carrière!
Avatar de l’utilisateur
Par On3
#3138452
Noé a écrit :
25 mars 2020, 15:28
Je refuse de participer à cette mascarade, il n'y a pas Pierre Rolland dans les propositions.
C'est le choix du meilleur grimpeur là. Je ne doute pas qu'il apparaîtra dans le choix du meilleur waterboy.
#3138454
On3 a écrit :
26 mars 2020, 10:35
Noé a écrit :
25 mars 2020, 15:28
Je refuse de participer à cette mascarade, il n'y a pas Pierre Rolland dans les propositions.
C'est le choix du meilleur grimpeur là. Je ne doute pas qu'il apparaîtra dans le choix du meilleur waterboy.
Ça tombe bien, je n'avais pas encore eu l'occasion d'utiliser la fonction "ignoré" pour ne plus voir les posts d'un forumeur :glasses:
#3138455
Je ne sais pas quoi répondre encore, surtout que je ne sais pas quel rôle lui attribuer. Est-ce un grimpeur qui doit épauler son leader pour gagner le Tour, ou est-il chargé de ramener des victoires d'étape pour enlever de la pression au leader...

J'y réfléchis, j'y réfléchis...
#3138456
Noé a écrit :
26 mars 2020, 10:39
On3 a écrit :
26 mars 2020, 10:35


C'est le choix du meilleur grimpeur là. Je ne doute pas qu'il apparaîtra dans le choix du meilleur waterboy.
Ça tombe bien, je n'avais pas encore eu l'occasion d'utiliser la fonction "ignoré" pour ne plus voir les posts d'un forumeur :glasses:
:rieur: :rieur: :rieur:
#3138506
Iguane a écrit :
25 mars 2020, 23:58
Jimenez pour moi c'est El Chava, le premier vainqueur de l'Angliru, où il met Ulrich à 3 minutes!
Etape mythique dans le brouillard, en effet. Mais Ullrich était encore loin d'être top à la fin de cette 1ère semaine. Mais demande à Pavel Tonkov ce qu'il en pense... (Le retour de nulle part de Jimenez, comment dire, "faut pas pousser" quoi...).
J'étais et je suis encore un énorme fan de Jimenez, mais il n'était pas au niveau de ses prédécesseurs cités ici, il faut le reconnaître.

J'ai retrouvé une vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=hiBSNivtde0
Pas parvenu à retrouver la vidéo de France télé avec les commentaires de Godard et Thévenet.
#3138545
Iguane a écrit :
25 mars 2020, 23:58
Jimenez pour moi c'est El Chava, le premier vainqueur de l'Angliru, où il met Ulrich à 3 minutes!
Quand tu dis "El Chava", tu veux parler de Chaves ou de Chavanel ? :reflexion:
#3138592
Ben c'était son surnom, d'ailleurs il était plus connu par son surnom que par son prénom (José Maria). Pour être tout à fait honnête je n'ai jamais trop su ce que voulait dire ce surnom, je trouvais juste que ça claquait bien. C'était un beau grimpeur, avec des grands bras et un visage calme, esthétiquement quand tu regardes les vidéos je trouve qu'il y a une certaine classe dans sa façon d'être sur le vélo. Et puis les années 90, quoi, les mecs sans lunettes, sans casque, avec les poches arrière du maillot qui flottent, le dehanchement et les épaules qui balancent dans les cols, tout ce style quoi.
#3138641
Virenque sans hésitations aucune même si je comprends bien que certains ne l'aiment pas. Il n'est assurément pas le meilleur de la liste mais c'est un choix du coeur. Mon eveil au vélo date de 1994, le Paris Roubaix mythique de Tchmil et l'étape de Luz Ardiden sont mes premiers souvenirs d'émoi cycliste. A partir de là j'ai suivi Virenque à fond jusqu'à la fin de sa carrière avec tout les déboires et toutes les joies qu'il a connu.
Avant sa suspension c'est un excellent escaladeur de la race des plus grands avec la pharmacopée qui avec mais comme tous les autres à cette époque là. Ensuite avec un arsenal sans doute bien plus léger, il devient un baroudeur de la montagne qui ne se ratait quasiment jamais quand il se lançait dans un raid au long cours.
Pantani était evidemment très fort mais je n'aimais pas trop son style à souvent attendre la dernière montée pour lancer son show . Bon le Galibier 98 était un grand moment et on peut dire qu'il a "sauvé" le Tour cette année la.
Jimenez sur l'Angliru en 99 m'avait beaucoup impressioné et j'aimais beaucoup son style. Dommage qu'il n'ait jamais marché en dehors de la Vuelta. Contador m'a apporté de grands moments en ayant terrasé Armstrong en 2009 et je lui en serait éternellement reconnaissant pour ça. Sa Vuelta ou il aide Quintana à battre Froome était un bon moment de jouissance aussi.
Quand aux grimpeurs du passé c'est surtout par mes lectures ou par les récits de mon père que j'ai pu me faire un avis. Ocana Thevenet et Poulidor avait une place à part dans son coeur en tant qu'opposants à Merckx. Orcières Merlette 71 ou Pra Loup 75 ça devait être des sacrés moments à vivre en direct.
Bahamontes et Gaul ont marqué une autre génération, celle de mes grands parents, Bahamontes qui a été d'une longevité incroyable est l'archétype même du pur grimpeur. Piètre descendeur et rouleur quelconque ,mais des tas d'anecdotes pitorresques et des attaques monstrueuses en côte. Gaul semblait bien plut complet avec des victoires en chrono face à Anquetil. La Chartreuse en 58 ou le Monte Bondone 56 sont des exploits de pur sang. Côté Français n'oublions pas Robic ou Vietto qui ont dominé tout le monde en montagne à un moment ou à un autre. Pinot pourrait rejoindre notre liste par la grande porte bientôt, esperons le...
Mais si je ne devais en retenir qu'un au final, si je devais statué sur le meilleur grimpeur de l'Histoire, je choisirai Bartali. Geminiani en a tellement parlé en bien, lui qui a couru ou vu courir tout ceux de notre belle liste. Quelle carrière aurait il eu, combien de grands tours aurait il gagné si il n'y avait pas eu la guerre? Les récits de ses exploits en montagne sur les Tour 37-38 ou 48 sont tellement passionnant que je ne m'en lasse pas.
Niveau grimpeur il y'aurait bien Coppi aussi mais de part sa polyvalence et pour paraphraser Bernard Gauthier à l'arrivée d'un Paris Roubaix,"il est hors concours".
Tout cela est bien subjectif et il est impossible de comparer les époques mais en tout cas les grimpeurs et les courses en montagne sont les choses que je préfère en cyclisme.

C'est une course féminime :reflexion: :e[…]

Avec Gradek annoncé chez Vini Zabu, sur les[…]

JEU DE L'OIE 2020: inscriptions

44 Coppa Sabatini - Gran Premio città di Pe[…]

Astana Pro Team 2020

https://twitter.com/AstanaTeam/status/13315230442[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site