Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 1 sur 8
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3106323

2020


2020 représente la plus grande transformation depuis les débuts de la structure. Entre les départs de Nairo Quintana (vainqueur du Giro en 2014 et de la Vuelta en 2016), de Richard Carapaz (vainqueur du Giro en 2019) et de Mikel Landa et l'affaire Unzué-Acquadro, Movistar a été contrainte de réaliser une importante mutation. Cette transformation passe par deux nouvelles têtes dans son trio de leaders, une importante internationalisation de l'effectif et un pari sur la jeunesse avec un peu moins de la moitié de ses coureurs qui auront -25 ans. La saison qui arrive devrait être celle de la transition ; une année sans doute un peu compliquée en terme de résultats.


Avant-propos assez bref car, à la place de faire une courte présentation de l'histoire de l'équipe (déjà faite par AlbatorConterdo dans le topic de 2019), je vous incite à regarder cet excellent documentaire qui retrace tout simplement l'histoire de la structure.




I. Mercato 2019-2020


Avant tout, je tiens à noter l'arrivée de Patxi Villa qui est désigné responsable de la performance de l'équipe espagnole. Ce sera peut-être lui la meilleure recrue (...).
D'avoir autant de coureurs étrangers n'était probablement pas la volonté de Unzué. Dans un premier temps, il envisageait une continuité dans un recrutement axé Espagne - Amérique du Sud. Visez un peu. En plus d'Enric Mas (Quick Step), Sergio Samitier (Murias) et d'Íñigo Elosegui (Lizarte), il espérait recruter aussi Camilo Ardila, Óscar Rodríguez (Murias), Alex Aranburu (Caja Rural), Fernando Barceló (Murias). Ce qu'il n'avait sans doute pas prévu est l'embrouille qu'il a eu avec l'agent italien Giuseppe Acquadro suite au problème avec le contrat de Richard Carapaz. Malheureusement sans Acquadro : moins de coureurs espagnols et sud-américains chez Movistar. Ça peut faire tâche pour la seule équipe espagnole WT. Nul besoin de remuer le couteau dans la plaie pour les fans de l'équipe, on ne devrait plus entendre parler d'Acquadro dès que le cas Amador sera réglé.
Faute de ne pas avoir pu recruter les coureurs qu'il voulait, Unzué s'est un peu plus tourné sur des coureurs étrangers, ce qui donne ce résultat
:

Juan Diego ALBAColdeportes Zenu (CT)
Andrey AMADORIneos (WT)
Winner ANACONAArkéa-Samsic (CP)
Carlos BARBERONTT Pro Cycling (WT)
Richard CARAPAZIneos (WT)
Jaime CASTRILLOKern Pharma (CT)
Dario CATALDOAstana (WT)
Gabriel CULLAIGHTeam Wiggins Le Col (CT)
Daniele BENNATIRetraite
Íñigo ELOSEGUILizarte
Rubén FERNÁNDEZFundación Euskadi - Orbea (CP)
Johan JACOBSLotto Soudal U23
Matteo JORGENSONChambéry Cyclisme
Juri HOLLMANNHeizomat Rad-Net (CT)
Mikel LANDABahrain - McLaren (WT)
Enric MASDeceuninck - Quick Step (WT)
Sebastián MORACaja Rural - Seguros RGA (CP)
Mathias NORSGAARDRiwal Readynez Cycling Team (CP)
Nairo QUINTANAArkéa-Samsic (CP)
Einer RUBIOVejus Aran
Sergio SAMITIEREuskadi Murias (CP)
Jasha SÜTTERLINTeam Sunweb (WT)
Albert TORRESG.E.Es Port
Rafael VALLSBahrain - McLaren (WT)
Davide VILLELLAAstana (WT)


II. Effectif 2020


🇪🇸 Alejandro VALVERDE - 25/04/1980 - Leader à vie



À bientôt 40 ans, celui qu'on ne présente plus, aura pour principal objectif les Jeux olympiques de Tokyo en 2020. Il espère aussi « faire une bonne Vuelta et aussi de bons championnats du monde ». Alors arrivera-t-il à valider son objectif pour, ce qui est probablement, son avant dernière saison ?

~~

🇪🇸 Enric MAS- 07/01/1995 - Leader n°2



Principal recrue de la Movistar, le coureur des Baléares aura à coeur de bien faire pour sa première saison. Et quoi de mieux d'aller viser un excellent résultat sur le Tour de France ? C'est ce qui lui sera demandé. « Nous ne demandons pas à Enric une victoire sur le Tour de France. Nous savons qu’il doit apprendre cette course, nous allons donc lui donner du temps. Nous apprécions sa régularité et qu’il puisse briller, c’est pourquoi nous entendons lui permettre de se développer, ce qui pourrait un jour le conduire à la victoire sur le Tour de France.»

~~

🇪🇸 Marc SOLER- 22/06/1993 - Leader n°3



Malgré son manque d'expérience en tant que leader, il est temps pour Soler d'assumer un nouveau statut au sein de la Movistar. Il devrait être présent sur le Tour de France et être, avec Mas, celui sur qui la Movistar comptera pour aller chercher un top 10.

~~

🇪🇸 Antonio PEDRERO - 23/11/1991 - Équiper n°1 en montagne



Encore inconnu du grand public, il est sans doute devenu le meilleur équipier en montagne de la Movistar. C'est ce qu il a montré sur le Giro 2019 (étape du Mortirolo) ainsi que tout le reste de la saison. Peut aussi espérer avoir carte blanche sur quelques courses secondaires. Devrait faire ses débuts sur le Tour de France.

~~

🇪🇸 Héctor CARRETERO - 28/05/1995 - Puncheur-grimpeur / équipier



Sans doute encore un peu tendre même s'il entame sa 4° saison chez les professionnels, il devrait avoir un rôle un peu plus important que ces dernières années. En dehors du WT, on peut espérer qu'il fasse quelques résultats sur des courses d'une semaine ou moins. Il devrait être sur le Giro. Sans leader, il pourrait peut-être se montrer.

~~

🇪🇸 Eduard PRADES - 09/08/1987 - Puncheur / leader sur les SSR espagnoles (?)



Typiquement un coureur très bon pour une équipe Conti Pro mais qui aura plus de mal en World Tour. Peut prétendre à être leader sur certaines courses espagnoles ou encore sur des courses par étapes comme le Down Under et en Pologne.

~~

🇦🇷 Eduardo SEPÚLVEDA- 13/06/1991 - Grimpeur



Ancien bon espoir, le grimpeur argentin n'a jamais réellement confirmé et ça ne devrait pas être le cas dans le futur. Toutefois, avec le vide derrière le trio Valverde-Mas-Soler, lui aussi peut avoir l'occasion d'être leader sur quelques courses.

~~

🇨🇴 Carlos BETANCUR - 13/10/1989 - Grimpeur



Ça aura pris du temps mais Betancur a réussi à redevenir un coureur correct ces dernières années. Plus besoin d'attendre des exploits, on pourra largement se contenter d'un top 10 sur une belle course.

~~

🇵🇹 Nelson OLIVEIRA - 13/10/1989 - Complet-rouleur / équipier de luxe



Excellent équipier sur tous les terrains et très bon rouleur. Et voilà, j'ai envie de dire que c'est déjà très bien. C'est donc un coureur important dans un effectif 2020 qui va manquer de coureurs d'expériences.

~~

🇪🇸 José Joaquín ROJAS - 08/06/1985 - Équipier / sprinteur



Après avoir réalisé bon nombre de tops 10 lors des sprints, Rojas est devenu un très bon équipier que ce soit en plaine et même en montagne. Sa saison devrait donc se résumer à 4/5 tops 10 en Espagne et à un rôle d'équipier à côté.

~~

🇪🇸 Carlos VERONA - 04/11/1992 - Grimpeur / équipier



Excellent grimpeur sur le Gran Premio Miguel Indurain, c'est moins ça à côté. Il n'en demeure pas moins un équipier de valeur au sein de la Movistar. Pour preuve : il était sur le Tour de France 2019 et il devrait y être de nouveau en 2020.

~~

🇪🇸 Imanol ERVITI - 15/11/1983 - Équipier de luxe



C'est le genre de coureur à replacer tout le temps ses leaders tout en remontant les bidons. Bref, on en parle peu, mais il est extrêmement important sachant qu'il a beaucoup d'expérience.

~~

🇧🇪 Jürgen ROELANDTS - 02/07/1985 - Équipier



Je pense que ça aurait été une excellente recrue s'il n'avait pas déjà 34 ans. Pour sa première année sous le maillot de la Movistar il n'a pas montré beaucoup de chose. Unzué veut que Movistar se montre sur les flandriennes, il devrait être là pour conseiller les jeunes.

~~

🇪🇸 Lluís MAS - 15/10/1989 - Équipier / baroudeur



Connaît le rôle qu'il a au sein de la Movistar et doit largement s'en satisfaire. Il le remplit en ne lui en demande pas plus.

~~

🇮🇹 Dario CATALDO - 08/07/1992 - Grimpeur / baroudeur



Proche de ses 35 ans, Cataldo a montré qu'il pouvait encore réalisé des perfs' en Italie. S'il fait la même chose cette année, ce sera une bonne chose d'autant plus qu'il prendre part au Giro où il n'y aura pas de leader.

~~

🇮🇹 Davide VILLELLA - 27/06/1991 - Puncheur



Je n'en attends pas des masses depuis qu'il a fait son meilleur résultat chez les professionnels lorsqu'il était stagiaire. S'il fait une saison comme celle qu'il a pu faire en 2019 (plusieurs accessits), là aussi on pourra s'en contenter.

~~

🇪🇸 Jorge ARCAS - 08/07/1992 - Équipier



Il a fait principalement le porteur de bidons les saisons précédentes. Désormais, j'ai l'impression que Unzué veut qu'il soit un peu plus présent en montagne. Même s'il ne l'a jamais montré, il reste un grimpeur avant tout.

~~

🇪🇸 Sergio SAMITIER - 31/08/1995 - Équipier / grimpeur-puncheur



Il est enfin chez Movistar, lui qui aurait du signer ici fin 2017. Il sort d'une bonne saison chez Euskadi Murias où il a montré une partie de son potentiel. On est en droit d'attendre qu'il progresse un peu plus chez Movistar sans pour autant avoir des résultats fracassants.

~~

🇪🇸 Sebastián MORA - 19/02/1988 - Équipier / sprinteur



Avec Albert Torres, il est un des deux meilleurs pistards espagnoles. Il a été recruté pour préparer au mieux les Jeux Olympiques de 2020. Sur route, il a déjà fait une année avec la Caja Rural en étant équipier. C'est ce qu'il devrait être de nouveau même si c'est sans doute un des meilleurs sprinteurs dans l'équipe.

~~

🇪🇸 Albert TORRES - 26/04/1990 - Équipier / sprinteur



Exactement la même chose que Mora : recruté en vue des J.O. Quadruple champion d'Europe (Américaine x 2 avec Sebastián Mora et Omnium x2). Ça fait 10 ans qu'il cumule les titres en Espagne.

~~

🇺🇸 Matteo JORGENSON - 01/07/1999 - Équipier / grimpeur-rouleur



En le contactant après sa 4° place sur la Ronde de l'Isard, Movistar s'est permis de le "chiper" à AG2R. Il devient deuxième nord-américain à rejoindre la structure après Andrew Hampsten (en 1995 chez Banesto). C'est peut-être une des meilleures recrues de cette saison. Très intéressant en montagne car il devrait s'orienter vers les courses par étapes à l'avenir.

~~

🇨🇴 Einer RUBIO - 22/02/1998 - Équipier / grimpeur



Grimpeur au petit gabarit, le Colombien s'est révélé sur les routes du Giro U23 en 2018 après avoir remporté une étape. Il s'est de nouveau illustré sur cette course en 2019 (2° + 1 étape). Il a couru pendant 3 ans en Italie chez Vejus où il a montré de très belles choses sur les courses par étapes et les classiques. Sans être un crack, il peut devenir un bon coureur.

~~

🇨🇴 Juan Diego ALBA - 11/07/1997 - Équipier / grimpeur



Je suis un peu plus réservé sur Alba. Certes il a terminé 3° du Giro U23 (+ une étape) mais a surtout profité d'une concurrence en montagne que j'ai trouvé relativement faible. De plus il sortait de la Vuelta de la Juventud (7°), le pic de forme devait toujours être présent. En fait, même s'il a quelques bons résultats en Colombie en 2018 et 2019, sans son résultat sur le Giro je doute qu'une équipe WT serait venue le chercher. On verra ce qu'il donne. En théorie, il est annoncé sur le Giro avec Rubio.

~~

🇬🇧 Gabriel CULLAIGH - 08/04/1996 - Sprinteur n°1 ?



Avec l'absence de véritable sprinteur chez Movistar, Cullaigh peut s'affirmer comme le numéro 1. Bon, il ne devrait pas être au niveau des meilleurs sprinteurs - il a plus un profil à la Barbero - mais devrait être capable de faire quelques fonds de tops 10 au sprint sur les courses WT où il est aligné et d'aller 2-3 victoires sur les SSR en Espagne.

~~

🇩🇰Mathias NORSGAARD - 05/05/1997 - Équipier / rouleur



Principalement un spécialiste de l'exercice chronométré. Victorieux d'une étape sur le Tour de l'Avenir 2019, du Chrono des Nations U23 2018 et 3° sur les CDM du contre-la-montre espoirs la même année. Il devrait sans doute être utile lors des TTT et pour protéger des leaders en cas de bordures s'il se remet de sa blessure. On ne le verra pas pendant quelques mois suite à sa double fracture du tibia.

~~

🇪🇸Iñigo ELOSEGUI - 06/03/1998 - Équipier / complet



Sans doute inconnu pour celui ou celle qui ne suit pas le cyclisme espagnol. C'est tout simplement un des tout meilleurs espoirs espagnols. Pour principaux faits d'armes : une victoire sur le championnat d'Espagne espoirs en 2018 et le Mémorial Valenciaga course importante du calendrier amateur comptant pour la Coupe d'Espagne. Il s'est aussi montré sur le Tour de l'Avenir. Bref, un tout bon mais a devra passer par la case "je roule en tête du peloton" pendant quelques saisons. Il a aussi la particularité d'être le petit-fils de José Antonio Momeñe (Kas) et d'être une bible du cyclisme ancien et actuel.

~~

🇨🇭Johan JACOBS - 01/03/1997 - Équipier / classiques



Movistar se cherche à se montrer sur les classiques du Nord, il est donc "logique" de retrouver un coureur qui a fait, en 2019, podium d'un Paris-Roubaix espoirs, top 10 d'un Ronde (7°) et qui a remporté le Tour du Brabant flamand. 2019 était l'année où il a vraiment commencé sur route venant du CX. Je me demandais comment il s'était retrouvé chez Lotto U23 alors qu'il est Suisse. La raison est simple : il est né d'un père flamand.

~~

🇩🇪Juri HOLLMANN - 30/08/1999 - Équipier / classiques



Coureur avec un profil similaire à Sütterlin / Politt. C'est-à-dire bon gazier qui peut passer les courtes bosses. De là à dire qu'il a le talent de ce dernier, on en est encore loin. Bon rouleur (4° du CLM à Bergen chez les juniors), il aussi fait de la piste avec succès (champion d'Allemagne junior de l'omnium en 2017). Il devrait découvrir très rapidement les flandriennes, ce qui n'est pas plus mal.


III. Staff


🇪🇸 Eusebio UNZUÉ→ manager
🇪🇸 Alfonso GALILEA → directeur technique
🇪🇸 José Luis ARRIETA → directeur sportif
🇪🇸 José Vicente GARCÍA ACOSTA → directeur sportif
🇪🇸 Pablo LASTRAS → directeur sportif
🇪🇸 José Luis JAIMERENA → directeur sportif
🇬🇧 Maximilian SCIANDRI → directeur sportif
🇪🇸 Patxi VILLA → responsable de la performance




IV. Médias & matos



Dernière édition par Orodreth le 03 juin 2020, 13:19, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3106325
Voilà j'ai fait ce que j'ai pu, j'espère que ça ira.
J'aurais voulu un peu présenter l'équipe féminine mais j'ai pas vraiment le temps.

L'effectif pour le Down Under :
Ils auront sans doute tous carte blanche. Prades surement le leader désigné mais à ça va finir par faire 12-15-17 avec Samitier et Mas. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Psyonix76
#3106336
Merci Oro pour la présentation , c'est très bien. Heureusement que Valverde est la quand même car derrière , c'est un peu catastrophique surtout quand on s'appelle Movistar. Si Valverde venait à se blesser ou si Mas a du mal à s'intégrer , la saison pourrait vite devenir un calvaire.
C'est fou comment un seul agent a pu mettre autant le bordel dans une des plus importantes et historiques équipe du vélo.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3106391
Psyonix76 a écrit :
12 janv. 2020, 18:53
Merci Oro pour la présentation , c'est très bien. Heureusement que Valverde est la quand même car derrière , c'est un peu catastrophique surtout quand on s'appelle Movistar. Si Valverde venait à se blesser ou si Mas a du mal à s'intégrer , la saison pourrait vite devenir un calvaire.
C'est fou comment un seul agent a pu mettre autant le bordel dans une des plus importantes et historiques équipe du vélo.
Oui clairement. Si on a Valverde et Mas d'out pendant une période importante, c'est le vide derrière. :sweat:

Samitier et Prades ont eu la solution : ne plus avoir pour agent Acquadro. Miracle, ils sont chez Movistar aujourd'hui.
Ceux qui n'ont pas signé chez Movistar alors qu'ils étaient proches de le faire, au final c'est qu'ils n'étaient pas forcément chauds pour venir.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3106544
Merci pour la présentation Oro.
Comme vous l’avez souligné, il vaudrait mieux éviter qu’un des 3 leaders chute ou qu’il fasse une mauvaise saison sinon ça va être catastrophique.
Même si ils font une bonne année, la saison va être compliquée.
On peut s’attendre à voir Pedrero, Carretero et Samitier avoir des libertés et donc davantage de de résultats. Je te trouve un peu dur avec Samitier qui pourrait faire partie des meilleurs espagnols dans 2 ans sauf si tu voulais dire que sur l’année 2020 il est encore un peu tendre mais qu’ensuite il pourrait briller.

Pour le reste beaucoup de solides équipiers mais qui n’ont pas la capacité de jouer les premiers rôles comme Rojas Vérona( très décevant pour moi mais en fait j’en attendais bien trop) Sepulveda, Cataldo, Villela.

Chez les neopro, je pense que les 3 bons coups sont Elosegui, Jorgenson et Rubio( qui n’est pas un crack comme ça c’est vu en Italie mais pas coureur prometteur)
A l’inverse je n’attends rien de Hollman ( pendant au moins 2 ans) et Alba en qui je ne crois pas.

Enfin les 2 derniers à avoir renouvelé leur contrat ( Betancur et Prades) peuvent briller par intermittences.

Je crois que même en Espagne sur des courses comme Asturies, Castille et Léon, épreuves ou elle est généralement la seule WT, l’équipe peut-être en difficulté face aux conti pro...
Ça promet !!!!!
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3106602
AlbatorConterdo a écrit :
13 janv. 2020, 15:49
Bravo, Oro :
Tu as eu davantage de remerciements en une présentation que moi en 2 éditions. :jap: :genance:
Merci albator pour les deux éditions
Merci
Merci merci :applaud:
Avatar de l’utilisateur
Par loulou30
#3106630
C'est une prez vraiment géniale et super bien mise en forme :super:

Bon par contre je le trouve vraiment dégueu le maillot :euh:
Par valverde1978
#3106786
pour samitier sur les course d'une semaine il peut être intéressant, on aura un début de réponse au TDU car il me semble le mieux armé de l'équipe pour le général
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3106862
valverde1978 a écrit :
13 janv. 2020, 20:45
pour samitier sur les course d'une semaine il peut être intéressant, on aura un début de réponse au TDU car il me semble le mieux armé de l'équipe pour le général
Je vois plutôt edu Prades nous sortir un top 15. Bon puncheur avec petite pointe de vitesse, si il est en forme il peut être en second rideau
Par valverde1978
#3106872
tony43 a écrit :
13 janv. 2020, 22:31
valverde1978 a écrit :
13 janv. 2020, 20:45
pour samitier sur les course d'une semaine il peut être intéressant, on aura un début de réponse au TDU car il me semble le mieux armé de l'équipe pour le général
Je vois plutôt edu Prades nous sortir un top 15. Bon puncheur avec petite pointe de vitesse, si il est en forme il peut être en second rideau
les deux étapes au sommet trop difficle pour lui je pense
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3107018
tony43 a écrit :
13 janv. 2020, 15:31
Merci pour la présentation Oro.
Comme vous l’avez souligné, il vaudrait mieux éviter qu’un des 3 leaders chute ou qu’il fasse une mauvaise saison sinon ça va être catastrophique.
Même si ils font une bonne année, la saison va être compliquée.
On peut s’attendre à voir Pedrero, Carretero et Samitier avoir des libertés et donc davantage de de résultats. Je te trouve un peu dur avec Samitier qui pourrait faire partie des meilleurs espagnols dans 2 ans sauf si tu voulais dire que sur l’année 2020 il est encore un peu tendre mais qu’ensuite il pourrait briller.

Pour le reste beaucoup de solides équipiers mais qui n’ont pas la capacité de jouer les premiers rôles comme Rojas Vérona( très décevant pour moi mais en fait j’en attendais bien trop) Sepulveda, Cataldo, Villela.

Chez les neopro, je pense que les 3 bons coups sont Elosegui, Jorgenson et Rubio( qui n’est pas un crack comme ça c’est vu en Italie mais pas coureur prometteur)
A l’inverse je n’attends rien de Hollman ( pendant au moins 2 ans) et Alba en qui je ne crois pas.

Enfin les 2 derniers à avoir renouvelé leur contrat ( Betancur et Prades) peuvent briller par intermittences.

Je crois que même en Espagne sur des courses comme Asturies, Castille et Léon, épreuves ou elle est généralement la seule WT, l’équipe peut-être en difficulté face aux conti pro...
Ça promet !!!!!
Pour Samitier je ne sais pas trop si on va lui donner quelques libertés. Première année chez Movistar, j'en doute. :reflexion: Pedrero je ne sais pas s'il est vraiment pour être leader. Bon sur quelques petites courses espagnoles comme à Burgos, pourquoi pas. Carretero sur certaines courses d'une semaine comme le Tour de Pologne, Tour de Romandie etc...

Elosegui il ne vaudra pas trop le voir à l'oeuvre avant quelques saisons. Je pense aussi que Jorgenson est la meilleure pioche. Je suis curieux de voir Jacobs sur les flandriennes.

Prades n'est pas vraiment pas fait pour le WT je pense. C'est un coureur qui est davantage meilleur dans une Conti Pro.

Ah oui c'est bien possible si la Movistar est présente avec une équipe C. Je suis même certain que quelques coureurs de la Kern Pharma pourrait très largement rivaliser avec les Movistar sur ces épreuves.
loulou30 a écrit :
13 janv. 2020, 17:18
C'est une prez vraiment géniale et super bien mise en forme :super:

Bon par contre je le trouve vraiment dégueu le maillot :euh:
Merci !

Oui mais ça passe mieux de loin. :elephant:

AlbatorConterdo a écrit :
13 janv. 2020, 16:57
:genance:

C'était surtout pour consoler Oro qui pense que ses topics font des bides et lui montrer combien vous êtes ingrats. :elephant:
Un peu oui. À part Kern Pharma car les personnes qui ont cliqué sur le topic ont du se demander qu'est-ce que c'est que cette équipe. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par TheChosenOne6
#3107200
J’attends personnellement la saison Movistar avec impatience. Je suis curieux de voir le changement même s’il faudra probablement attendre plusieurs saisons pour reconstruire un groupe solide ( que se soit pas progression des jeunes ou d’autres recrues).
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3107204
Et Movistar aimerait bien recruter Iván García en 2021. Bora est aussi sur lui. Evidemment, ça serait une très bonne pioche en vue des classiques.
Avatar de l’utilisateur
Par Psyonix76
#3107225
Orodreth a écrit :
15 janv. 2020, 14:36
Et Movistar aimerait bien recruter Iván García en 2021. Bora est aussi sur lui. Evidemment, ça serait une très bonne pioche en vue des classiques.
Il se murmure que le garçon serait sur la liste 2020.
Avatar de l’utilisateur
Par Nopik
#3107260
Parmi leurs "sprinteurs", en qui vous croyez le plus ?

Et concernant Edu Prades, je trouve qu'il a pas mal fini 2019, notamment sur les classiques et les trucs un peu tape cul, voilà où je l'attendrais pour 2020.
Avatar de l’utilisateur
Par Orodreth
#3107465
Nopik a écrit :
15 janv. 2020, 17:24
Parmi leurs "sprinteurs", en qui vous croyez le plus ?
Cullaigh. Il devrait remplacer Barbero. C'est un profil et niveau assez proche.


San Juan : Sepúlveda, Betancur, Oliveira, Mora, Jacobs et Elosegui.
Avatar de l’utilisateur
Par tony43
#3107488
Orodreth a écrit :
16 janv. 2020, 13:05
Nopik a écrit :
15 janv. 2020, 17:24
Parmi leurs "sprinteurs", en qui vous croyez le plus ?
Cullaigh. Il devrait remplacer Barbero. C'est un profil et niveau assez proche.


San Juan : Sepúlveda, Betancur, Oliveira, Mora, Jacobs et Elosegui.
Il n’y a qu’un seul vrai sprinteur de toute façon.
Rojas, Prades peuvent sprinter en comité réduit enfin surtout le dernier car Rojas a tout perdu en pointe de vitesse.
Et Jacobs peut aller vite (enfin pour l’effectif movistar) mais uniquement dans des petits groupes sur les classiques flandriennes.

Whaou la dream team sur le Tour de San Juan.
Mais bon ce sont les grands débuts de Inigo Elosegui alors ça me plaît.
Dernière interview il annonce être franchement très très motivé
Avatar de l’utilisateur
Par GATO
#3108161
Andrey Amador dit que si il doit finalement courir pour Movistar, il le fera á 100 %

Il s`est un peu précipité en s`entrainant avec les couleurs de Ineos + Vélo.
Image
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 8

Aucun des 5 Slovaques n'a fini, alors que chez[…]

CHAMPIONNATS DU MONDE

1 https://i.goopics.net/AjvNq.jpeg COLUMBIA ES P[…]

Remise à jour du classement Pro-Teams apr&e[…]

la cagnotte 2020

ch monde pagliaorba 160 --- 176 ===> 160 ca[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site