Le topics dédié aux différentes formation du peloton international. Pour venir échanger au sujet des équipes World-Tour (FDJ, Ag2r-la mondiale, etc...), Conti-Pro (Cofidis, Fortuneo, Delko-Marseille, Direct Energie) et continentales (Armée de Terre, Axeon, Euskadi), c'est ici que ça se passe
  • Page 24 sur 24
  • 1
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3184829
En rumeur on a Froome, Porte, GVA, Stuyven, Teuns, Nieve et les Izagirre brothers aussi, c'est vrai que hormis Teuns et à la limite Stuyven ca fait très vieux...

J'espère que l'équipe va aller chercher des jeunes prometteurs aussi.

Sinon si tous les noms cités arrivent, ça sera un recrutement cohérent avec que des bons coureurs, ça change de la Katusha. :elephant:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3184855
shackshack a écrit :
24 juin 2020, 13:34
D'après Wielerflits, l'option Froome au mois d'août s'éloignerait. Par contre, Sylvan Adams travaille à faire venir Porte comme lieutenant auprès de Froome pour l'an prochain. Les deux anciens souhaiteraient de nouveau collaborer, on se souvient quand même que Porte était parti car il voulait jouer sa propre carte et qu'à certains moments ça chauffait entre les deux dans les derniers cols au TDF.

Des discussions existent avec Teuns également. Beaucoup de rumeurs pour le moment, ISN veut clairement peser l'an prochain.

Il faudrait pas que ça devienne la maison de retraite comme Trek, si on va chercher Nieve, Porte, Froome, GVA en plus de Martin, Hermans et Greipel ça va faire beaucoup.

Dommage, quand le projet a commencé, il était vraiment orienté jeunes à développer.
Une stratégie où ISN va chercher un jeune très prometteur et construit autour de lui dans le temps aurait été préférable.
L'équipe peut très bien faire les deux, elle peut par exemple recruter 1 ou 2 jeunes (c'est amplement suffisant) au prochain mercato.
Et puis elle forme à 100% les jeunes israéliens, un gars comme Neilandts s'est révélé chez ISN (et il est encore jeune), Vahtra pourrait prendre le même chemin.
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3184876
Dani Navarro espère être prolongé et devra chercher son contrat sur le terrain.
il indique qu'il est dans la présélections de 14 coureurs pour le TDF
ce qui à mon avis est vraiment trop pour une période si courte .
vous avez les 14?
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3184900
Ilnur majka a écrit :
24 juin 2020, 21:23
Dani Navarro espère être prolongé et devra chercher son contrat sur le terrain.
il indique qu'il est dans la présélections de 14 coureurs pour le TDF
ce qui à mon avis est vraiment trop pour une période si courte .
vous avez les 14?
Non je l'ai trouvé nulle part.

Mais je pense qu'il doit y avoir Martin, Hermans, Neilandts, Greipel, Politt, Barbier, Hofstetter, Zabel, Navarro, Wurtz, Van Asbroeck, Boivin (ou Biermans ?) + 2 israéliens (Niv et Goldstein ?).
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3184902
Des nouvelles des blessées:

-Sutherland a cru ne jamais revenir à un niveau WT mais la crise du Covid lui a permis d'avoir un programme de reprise spécifique, selon lui encore 1 mois d'entrainement et il peut reprendre la compétition.
- Greipel suit lui aussi une reprise spécifique depuis avril et est bientôt apte à courir de nouveau.
- Hermans est à 100% remis de sa chute au TDU et reprend au Tour de Burgos.
- Avila espère raccrocher un dossard en août et Edo Goldstein qui s'est blessé lors du stage d'équipe en Israel en début de mois espère revenir pour le Tour Savoie Mont Blanc.
Avatar de l’utilisateur
Par Ilnur majka
#3184968
l'équipe pour le Tour de Sibui est disponible.
la première course de Piccoli sera le Tour de Pologne ,je le vois lui plus dans le calendrier italien avec le Giro en point d'orgue
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3185095
Ilnur majka a écrit :
25 juin 2020, 18:51
l'équipe pour le Tour de Sibui est disponible.
la première course de Piccoli sera le Tour de Pologne ,je le vois lui plus dans le calendrier italien avec le Giro en point d'orgue
Oui elle a (déjà) été dévoilée:
Rudy Barbier, Matteo Badilati, Mathias Brandle, Guy Niv, Omer Goldstein et Guy Sagiv.

Vu le plateau, l'équipe vise une ou plusieurs victoires d'étapes, Brandle sur le prologue, Barbier sur les sprints.
Pour le CG un top5 de Badilati serait un bon résultat.
Pour les israéliens les courses de juillets/début août seront décisive pour savoir lequel ira au Tour, donc ils auront peut être leur chances aussi.
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3185481
Très bonne nouvelle, pour moi c'était l'une des cibles prioritaires à prolonger, bon rouleur, bon équipier qui peut encore progresser (notamment sur les flandriennes où on l'a pas trop vu alors qu'il peut y faire quelque chose).

Maintenant il faut annoncer Politt et Barbier. :super:
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3185509
Ilnur majka a écrit :
29 juin 2020, 11:48
entonnant je pensais qu'il était parmi ceux qui allait décrocher un nouveau contrat qu’après prestation durant la 2e partie de saison.
Les transferts commençant le 1er août tout comme la reprise des courses WT et en sachant que les équipes on bouclés leur effectif au mois de septembre, je doute que les équipes aient le temps de se basé sur les résultats post Covid.
A mon avis la plupart des prolongations (elles sont peut être déjà tous signées) ont eu lieu pendant le confinement en se basant sur ce qu'on montré les coureurs sur ce (court) début de saison et sur la saison précédente.
Avatar de l’utilisateur
Par Tchmil
#3185670
Ilnur majka a écrit :
25 juin 2020, 18:51
l'équipe pour le Tour de Sibui est disponible.
la première course de Piccoli sera le Tour de Pologne ,je le vois lui plus dans le calendrier italien avec le Giro en point d'orgue
En fait le programme de James Piccoli s'orienterait plutôt sur la Vuelta, avec les ardennaises et Québec-Montréal en préambule (fin de l'article) : http://www.canadiancyclist.com/dailynew ... es-piccoli

Il sera intéressant de le voir sur les ardennaises notamment (Amstel, Flèche) même si je doute qu'il soit leader (plutôt à Québec-Montréal). Sinon une étape sur la Vuelta, son premier grand tour, pour venir confirmer son explosion tardive...
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3186382
C'est au tour de Biermans de prolonger 2 ans.

Comme prévu l'équipe n'attend pas les résultats de seconde partie de saison pour construire son effectif 2021.
J'y vois aussi un signal envoyé un Politt pour qu'il reste, on prolonge un de ses amis (Greipel) et 3 flandriens (Van Asbroeck, Wurtz, Biermans).
Avatar de l’utilisateur
Par Ancelin
#3186656
Les articles sur les prolongations de Wurtz et Biermans (site équipe):

C'est un été spécial pour Mads Würtz Schmidt, et ce sera également un automne fantastique. L'année dernière, en septembre, il a planifié son mariage juste après la saison, le 10 octobre 2020. Cependant, cette année, le dixième du dixième est exactement pendant les «classiques du printemps», qu'il commence avec un nouveau contrat dans sa poche arrière: Würtz a signé un accord de prolongation de deux ans avec Israel Start-Up Nation.

«Dans les deux cas, je n'en doutais pas», rit-il. "Ma future épouse est l'amour de ma vie, et avec ISN, je suis aussi amoureuse."

Le spécialiste des classiques danois est venu de l'équipe Katusha, a rencontré tout le monde de l'équipe lors du camp d'entraînement #VisitIsrael en Israël et est vraiment tombé amoureux de l'équipe lors du camp de Majorque. "C’est là que j’ai réalisé pour la première fois que je rejoignais une équipe super professionnelle. La façon dont tout le monde travaillait ensemble, les coureurs, les directeurs sportifs, les soigneurs et les mécaniciens: cela m'a convaincu que j'ai rejoint l'équipe parfaite. »

Il a découvert qu'il y avait une vision, une structure solide et qu'Israël Start-Up Nation était une équipe sûre pour y être. Würtz: «Pendant ce camp, j'ai découvert qu'ISN est en route vers quelque chose de bien plus grand. J'ai rencontré Paulo Saldanha, notre responsable de la performance de PowerWatts, qui sait vraiment ce qu'il fait. De plus, j'ai rencontré Nicki Sörenson, mon compatriote, et il y avait tout de suite un lien. Tous deux sont de super motivateurs et ont montré leur confiance en moi. »

En particulier, Sörenson s'est avéré d'une grande importance pour Würtz. "Nous ne nous connaissions pas avant ISN, mais nous nous sommes juste compris", raconte le jeune homme de 26 ans. «Nous partageons la même mentalité, il est formidable de parler - également pour des questions privées -, et nous avons modifié certains détails de mon programme d'entraînement au cours de l'hiver. J'ai tout de suite ressenti les améliorations. »

«Le fait d'avoir des gens dans une équipe qui ont pleinement confiance en vous donne un gros coup de pouce», poursuit-il. «Je pense que chaque membre de l'équipe met son énergie personnelle dans ce projet fantastique. La performance d'ISN à Paris-Nice, l'équipe et moi personnellement, a montré que nous ouvrions la porte du WorldTour.

Würtz annonce maintenant rester au moins deux ans de plus avec ISN. «Je fais maintenant partie d'une équipe où tout va bien et dans lequel je peux grandir. Mon objectif avec cette équipe est de gagner un classique et de performer dans des courses d'une journée ainsi que dans des courses par étapes plus petites. Je veux participer aux finales, courir pour les victoires. » Cela ressemble à un match fait au paradis.

Je ferai très probablement le Tour de Flandre et Paris-Roubaix. Une semaine avant la Flandre, je me marierai. Je vais profiter de cette soirée et oublier tout pour une nuit. »

«Je suis tous amoureux de ma future femme et de l'équipe et j'espère que cela me donnera un coup de pouce. Je vais faire une double lune de miel: une avec ma future femme et une aux classiques du printemps avec ISN. »




Jenthe Biermans a hâte de reprendre la saison 2020 où il s'est arrêté - avec confiance en ses capacités, en apprenant de ses erreurs et motivé pour aider son équipe à obtenir des résultats. Et une partie de cet enthousiasme et de cette motivation vient du fait qu'il restera avec l'équipe d'Israël Start-Up Nation pendant encore deux ans.

"Cette prolongation de contrat signifie beaucoup pour moi", a déclaré le joueur de 24 ans. «Cela montre que l'équipe a beaucoup confiance en moi. En cette année difficile, le renouvellement d'un contrat aussi vite montre qu'ils croient beaucoup en moi. »

«Cette équipe est plus qu'une équipe. C'est un groupe d'amis qui prend des décisions difficiles et les soutient ensemble. L'équipe ne pense pas seulement à la course, mais elle écoute aussi les pensées des coureurs. »

Carlström: «Jenthe a fait preuve d'une grande attitude»
Kjell Carlström, team manager de l’ISN, pense que Jenthe peut devenir un grand pilote de soutien dans les classiques et dans certaines courses par étapes. "Il était là lors du week-end d'ouverture en Belgique ainsi qu'à Paris-Nice avec une bonne attitude et vraiment soutenir les objectifs de l'équipe."

"Avec lui qui continue de se développer dans le bon sens, nous le voyons également comme un futur pilote classique qui, par une bonne journée, peut obtenir d'excellents résultats pour lui-même ou pour soutenir l'équipe."

"L'équipe écoute les pensées des coureurs"
Carlström était «très heureux» de la façon dont il a roulé à Omloop Het Nieuwsblad et Le Samyn, se préparant aux très importants Spring Classics.

Paris-Nice était le prochain sur le calendrier, mais c'était le début de la fin. L'équipe a pris la décision de commencer la course, mais alors que «de plus en plus de nouvelles et de rumeurs sur les blocages dans les pays et la fermeture des frontières» commençaient à circuler, il était difficile de rester concentré sur la course.

Avec une étape à parcourir et la dernière étape annulée, le chef d'équipe Kjell Carlström a laissé les trois coureurs restants décider personnellement de rouler ce jour-là ou non. «En tant que groupe, nous avions peur d'obtenir Corona sans connaître et infecter les gens à la maison et les gens qui nous sont très chers, comme nos grands-parents.»

L'équipe a déclaré qu'elle accepterait toute décision prise. «Nous étions libres de choisir. Puis nous avons décidé d'arrêter la course »après cette étape. «Je suis toujours très reconnaissant envers les propriétaires de notre équipe et le manager de nous avoir donné une décision libre et ouverte.»

Rouler régulièrement avec Ben Hermans
Chez lui, il est allé, à la ferme familiale. Il est resté avec ses parents, les aidant à élever des veaux. «J'aidais mon père à la ferme plus que d'habitude, pour être toujours actif et essayer de trouver plus de repos mental après la disparition soudaine de la période importante des classiques. Mentalement, il était difficile que notre vie normale s'arrête et nous sommes arrivés à un mode de vie totalement différent. »

Vivant en Belgique, il pourrait encore s'entraîner avec un autre pilote, toujours le même: son coéquipier Ben Hermans, avec qui il vient de terminer un stage d'entraînement personnel de dix jours en France.

Cette année, les classiques du printemps seront les classiques de la fin de l'été et de l'automne, remplis de nombreuses incertitudes. «La météo peut être encore bonne mais aussi très mauvaise en octobre en Belgique. Donc, toutes ces nouvelles circonstances peuvent être très intéressantes car personne ne sait quel est le meilleur plan de course pour travailler vers les classiques. "

Son objectif n'est pas seulement de remporter sa première victoire professionnelle, mais de le faire avec ISN, ce qui est très important pour lui. «C'est un rêve de gagner une course professionnelle et j'espère réaliser mon rêve avec mes coéquipiers et mon personnel de l'ISN. Je veux me développer davantage dans les classiques pour être un pilote important dans l'équipe classique d'ISN. Que nous pouvons faire de bons résultats et gagner beaucoup de courses en équipe. »

«Je porte mon maillot d'équipe avec fierté. Je suis très fier de faire partie de cette équipe. »
  • 1
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
Groupama-FDJ 2020

Bon je ne sais pas quand aura lieu ce stage, mais […]

changement de parcours sur l etape de lyon avec[…]

Dopage 2020

Kaikov attappé au GW1516, ça com[…]

Kevin Castex ? Le fils de ? qui ??? :con[…]

Toute l'actualité cycliste sur notre site   Accéder au site